Les étudiants chinois dépensent des milliards à l'étranger. L'interdiction de voyager imposée par le coronavirus laissera sérieusement certains pays de leur poche – top rank Blackhat SEO

200214123646 Student 2 Super Tease.jpg

Au lieu de cela, le jeune homme de 22 ans a passé les trois dernières semaines dans l'appartement de sa famille à Wuhan, la ville chinoise au centre de l'épidémie, qui est actuellement fermée pour empêcher la propagation du virus.

Mais même si Xu pouvait quitter la maison, les États-Unis – où il étudie depuis quatre ans et demi – ne le laisseront pas entrer.

À plus de 1 000 kilomètres (620 miles) à Pékin, Alex – qui a demandé de ne pas utiliser son vrai nom par crainte de représailles en ligne – se trouve dans une situation similaire. Elle a passé les deux dernières semaines à la maison avec sa mère et son grand-père et a reçu des messages de dirigeants communautaires. Elle a peur de ne pas pouvoir se rendre à Sydney pour étudier plus tard ce mois-ci et devra peut-être reporter ses études de droit d'un semestre.

Cela a exclu Xu et Alex de leurs études – et ils ne sont certainement pas seuls.

En 2017, environ 900000 étudiants chinois du supérieur ont étudié à l'étranger. Environ la moitié de cette somme est allée aux États-Unis ou en Australie et a contribué des milliards de dollars à leurs économies – de l'argent que ces pays risquent maintenant de perdre.
On ne sait pas combien des 360 000 étudiants chinois étudiant aux États-Unis se trouvaient à l'extérieur du pays lorsque les États-Unis l'étaient. interdiction de voyager le 31 janvier, peu de temps avant la reprise de nombreuses universités. Mais lorsque l'Australie a imposé des restrictions début février, les autorités estiment que 56% des étudiants chinois – environ 106 680 personnes – étaient encore à l'étranger. Le délai commencerait fin février ou début mars.

"Cela n'aurait pas pu être pire pour l'Australie. C'est exactement la période de l'année où les gens viennent de Chine en Australie", a déclaré Andrew Norton, professeur de politique d'enseignement supérieur à l'Australian National University. L'épidémie de virus a coïncidé avec le nouvel an lunaire – la fête la plus importante du calendrier chinois, lorsque de nombreux étudiants rentrent chez eux pour voir leur famille.

Une ville enfermée

Au début, c'était juste une période de vacances normale pour Xu, rattrapant avec des amis à Wuhan et de la nourriture. L'épidémie de Corona ne semblait pas être un gros problème.

  • Chronologie

  • Comment les événements se sont déroulés

    8 décembre: Le premier patient du coronavirus de Wuhan a développé des symptômes

    31 décembre: Les premiers cas ont été signalés à l'Organisation mondiale de la santé

    1er janvier: Le marché de Wuhan, où la flambée aurait commencé, est fermé en raison de la désinfection

    8 janvier: Des scientifiques chinois identifient le pathogène comme une nouvelle souche du coronavirus

    23 janvier: Les autorités ont mis Wuhan en fermeture partielle

    31 janvier: Les États-Unis annoncent qu'ils refuseront l'entrée aux étrangers qui se sont rendus en Chine au cours des 14 derniers jours

    1er février: L'Australie interdit à tous les voyageurs d'entrer en Chine continentale

Source: rapport CNN

Xu portait un masque et évitait la zone du marché aux poissons associée à l'épidémie, qui n'est qu'à quelques kilomètres de son domicile.

Le 23 janvier, la veille du retour à New York, les autorités de Wuhan ont annoncé qu'elles enfermeraient la ville. Il était encore temps de partir, mais Xu décida de ne pas y aller – il pensait qu'il serait plus en sécurité à Wuhan et la fermeture ne serait pas longue.

Le 27 janvier, son programme de diplôme en télécommunications interactives à l'Université de New York (NYU) a repris. Le 31 janvier, le gouvernement américain a annoncé qu'il ne permettrait pas aux étrangers de voler de la Chine continentale vers le pays.

On a dit à Xu qu'il pouvait suivre des cours à distance, mais pour lui, cela ne valait pas la peine de payer 62 000 $ par an en frais de cours à distance. Il a décidé de faire une pause ce semestre. Cela retardera son diplôme de six mois.

La situation en Australie

L'Université de Sydney, où Alex étudie, prend en compte les étudiants chinois.

Les personnes touchées par une interdiction de voyager pour le coronavirus peuvent étudier à distance, commencer leur semestre avec quelques semaines de retard ou reporter leur diplôme. Alex reportera ce semestre si elle n'a pas pu rentrer à la mi-mars.

Elle paie environ 45 000 dollars australiens (30 280 dollars) chaque année – plus que les étudiants locaux, qui sont éligibles à des frais moins élevés.

Lorsque l'Australie a imposé son interdiction de voyager le 1er février, elle est entrée en vigueur immédiatement. Alors que l’OMS Le Premier ministre australien Scott Morrison a déconseillé de telles mesures: "Notre avis médical est que les Australiens y ont intérêt."

À l'époque, 80 Chinois étaient en route, dont 47 étudiants.

Le commissaire des Forces frontalières australiennes, Michael Outram, a déclaré à l'ABC que 18 personnes avaient décidé de retourner en Chine, tandis que les autres se sont isolés pendant 14 jours. "C'était bien sûr une situation très difficile pour les étudiants, bien sûr, nous le reconnaissons", a déclaré Outram. & # 39; Ils étaient entre, vous savez, une épidémie en Chine et sont venus en Australie et ont eu des problèmes avec leurs visas. & # 39;
Un homme marche dans une rue vide à Wuhan, en Chine, le 13 février 2020.

David, un ingénieur étudiant de 24 ans à l'Université de Sydney, qui a passé des semaines en quarantaine auto-imposée à son domicile dans le sud de la province du Guangdong, a déclaré qu'il avait été "complètement négligé" par les actions du gouvernement australien & # 39; ressenti.

“ Je suis un contribuable, je fais ma part de la société, j'ai donné du sang '', a déclaré David, qui a demandé de ne pas utiliser son vrai nom de peur que ses commentaires soient sa chance d'obtenir un visa australien mal. & # 39; Après toutes les choses que j'ai faites, vous ne me considérez toujours pas comme faisant partie de votre société. & # 39;

Les problèmes logistiques causés par le virus ne sont pas des problèmes à court terme.

Les universités devront trouver comment rattraper le retard des étudiants retardés comme Xu et Alex, ainsi que des étudiants qui auraient suivi ces cours de toute façon – et certaines universités n'en ont tout simplement pas la capacité, a déclaré Norton.

Des manifestants tiennent des pancartes lors d'une manifestation contre l'interdiction de voyager pour les voyageurs étrangers en provenance de Chine à Sydney le 7 février 2020.

Ce que cela signifie pour les universités

Si des milliers d'étudiants doivent abandonner ce semestre, les universités australiennes et américaines perdront des milliards de dollars.

En Australie, 23,3% du total des revenus universitaires provenaient d'étudiants internationaux en 2017 – et les étudiants chinois représentaient plus de 38% de l'ensemble des inscriptions internationales en 2018. Au total, l'éducation internationale a contribué 37,6 milliards de dollars australiens (25 milliards de dollars) à l'économie australienne au cours de l'exercice 2018-2019.
Aux États-Unis, les étudiants chinois ont contribué 14,9 milliards de dollars à l'économie américaine en 2018, selon les données du gouvernement.

Norton, professeur de politique de l'enseignement supérieur à l'Australian National University, estime que la plupart des étudiants chinois en Australie devraient reporter leurs études d'au moins un trimestre ou un semestre. Cela signifie qu'à court terme, les universités australiennes seront confrontées à un flux de trésorerie estimé à environ 2 à 3 milliards de dollars d'étudiants qui ne peuvent pas suivre la leçon, a-t-il déclaré.

"Le gouvernement se rend compte que cela entraînera des coûts économiques énormes, ainsi que pour les universités et les prestataires touristiques", a-t-il déclaré.

Aux États-Unis, il y avait déjà une baisse de la demande des étudiants chinois, en partie à cause des tensions sur les campus américains pendant la guerre commerciale en cours, a déclaré Rahul Choudaha, analyste américain des tendances des étudiants internationaux et chercheur invité au Center for Studies in Higher Education. à UC Berkeley.

"C'est une sorte de ralentisseur très inattendu, indésirable et indésirable", a-t-il déclaré.

C'est également un problème auquel sont confrontées les universités en dehors des États-Unis et de l'Australie. Par exemple, la Corée du Sud compte environ 70 000 étudiants chinois dans ses universités. Le nouveau semestre débutera en mars, mais de nombreuses universités ont déjà choisi de reporter le début du semestre de deux semaines pour accueillir les étudiants vivant en ville dans une ville fermée.

Un homme porte un masque de protection lorsqu'il marche à Wuhan le 13 février 2020.

La colère contre le peuple chinois

La crise du virus corona a éclaté à un moment où des débats hostiles sur l'influence du Parti communiste chinois sur les campus australiens et américains compliquaient déjà la vie d'étudiants chinois à l'étranger.

Des étudiants chinois sont accusés d'avoir volé des secrets américains pour diminuer l'influence américaine, notamment en raison de la guerre commerciale entre la Chine et la colère américaine. En Australie, les politiciens ont exprimé leur inquiétude quant à savoir si l'influence chinoise sur le campus restreint la liberté d'expression.
Pour les Chinois en Australie et aux États-Unis, ce débat public a parfois été aliénant.
Maintenant, l'épidémie de coronavirus a suscité plus de sentiments anti-chinois.
Alors que le coronavirus se propage, l'anxiété alimente le racisme et la xénophobie

Alors qu'Alex était pris au piège à la maison, il a été impressionné par les diverses réponses à l'épidémie sur Internet fortement contrôlé de la Chine et sur Internet en dehors du soi-disant grand pare-feu. En Chine, il y a des rapports de soutien à Wuhan, mais à l'échelle internationale, elle voit la colère dirigée contre les Chinois.

"Ce sont des vagues et des vagues de haine", a-t-elle déclaré, notant des commentateurs en ligne qui affirmaient que les Chinois méritaient l'épidémie pour manger de la chauve-souris – quelque chose qui n'a pas été associé à l'épidémie. “ Je me suis senti incompris, je me suis senti abandonné. Je sentais que je n'avais pas d'importance. & # 39;

Alex dit que la situation sur ses réseaux sociaux est devenue une dichotomie entre la Chine et l'Australie, alors qu'il s'agit en fait du virus contre les gens.

Elle craint qu'à son retour en Australie, elle ne soit la cible d'abus racistes. Les gens qui ont l'air chinois ne paient le prix que parce que les autres ont peur '', a-t-elle déclaré.

Coup économique

Les experts prédisent déjà que le coup économique au coronavirus pourrait être beaucoup plus important que l'épidémie de SRAS en 2003.

Si l'économie chinoise est en difficulté, les parents chinois peuvent avoir moins d'argent pour enseigner à leurs enfants à l'étranger.

David estime que l'hostilité perçue envers les étudiants chinois en Australie pourrait conduire les étudiants à choisir d'aller ailleurs. Quand les parents regardent dans quel pays leurs enfants doivent être envoyés, ils regardent non seulement la qualité de l'éducation, mais aussi le degré d'hospitalité et de stabilité d'une société, dit-il.

Alors que la qualité des universités chinoises continue de s'améliorer, rester à la maison pourrait également devenir une proposition plus attrayante, a déclaré Choudah, analyste de l'enseignement supérieur.

Il y a quelques jours, une citoyenne chinoise a demandé à Alex si elle recommanderait d'étudier le droit en Australie. Alex répondit honnêtement: elle était déchirée.

Étudier à l'étranger peut être une expérience positive, a-t-elle déclaré, mais cela comporte également le risque d'abus racistes, surtout maintenant que les personnes d'ascendance asiatique sont considérées avec suspicion à mesure que le virus se propage.

Xu ne s'inquiète pas des réactions négatives quand il peut enfin retourner à New York – en tant que résident de Wuhan, il est désormais également confronté à une discrimination potentielle en Chine.

Yoonjung Seo de CNN a contribué de Séoul.

COMMENT LES MOTEURS DE RECHERCHE LUTTENT CONTRE UN BLACK HAT SEO ? Les Black Hats SEO sont à l’origine d’un appauvrissement de l’internet. Ils vont manipuler les résultats des moteurs de recherche : plus admirables plateformes web la toile et pourquoi pas sites plus pertinents ne sont plus dans les premières positions. Cela est un impact négatif sur l’expérience utilisateur. Les moteurs de recherche luttent à l’encontre de Black Hats SEO : grâce à des algorithmes tel que Google Penguin et Google Panda. Ils sont de plus en plus malins plus en plus regardants. Le but de l’équipe dédiée de Google, Google Search Quality Team, est de lutter près le spamming et autres conduite de Black Hat SEO. Les algorithmes sont corrigés : plus performants, ils contrôlent plus de critères qu’avant.

SEO Epic Fails: 5 grands noms qui ont été pénalisés par Google pour avoir mal tourné avec leur référencement – top rank Blackhat SEO

Bmw.jpeg

Google est accusé depuis longtemps de fermer les yeux sur les principaux acteurs qui ont enfreint leurs directives. En 2006, Google a fait le premier pas pour prouver ces rumeurs – BMW a été pénalisé pour avoir implémenté des techniques de référencement louches qui ont enfreint les règles de Google. Après cela, Google a procédé à un certain nombre d'autres exécutions publiques de très grandes entreprises, l'année 2011 étant particulièrement "fructueuse" en termes de sanctions pour les célébrités.

Cela prouve que même les bons plans peuvent parfois mal tourner avec leur référencement. Jetons donc un coup d'œil aux 5 actions les plus scandaleuses de Google et voyons quelles leçons ils en tirent.

1. BMW – année 2006

En 2006, Google a découvert que BMW utilisait des pages de porte pleines de mots-clés pour diriger les utilisateurs vers leur site Web allemand bmw.de. C'était évident et carrément SEO Black-Hat, c'est pourquoi BMW a reçu la sanction la plus sévère possible – ils ont été complètement supprimés de l'index Google.

Sur le blog personnel de Matt Cutts, vous pouvez voir l'une des pages de porte utilisées par BMW:

Leur excuse

BMW a répondu que, "si Google dit que toutes les pages de porte sont illégales, nous devons en tenir compte". Quoi qu'il en soit, BMW a supprimé les pages de la porte et réintégré l'index Google peu de temps après.

Leçon apprise

Peu importe la taille de votre entreprise, c'est une mauvaise idée d'utiliser des pages de porte pour attirer des visiteurs sur votre site. De plus, si vous embauchez un service de référencement pour faire du référencement pour votre entreprise, assurez-vous de savoir ce qu'ils font.

2. Newsday – Année 2007

En 2007, NewsDay.Com, une édition populaire de Long Island, New York, a reçu un coup dur de Google pour ne pas avoir utilisé une fonction nofollow sur les soi-disant "Liens en vedette" sur leur page d'accueil. Ces liens mènent à certains sites Web, qui sont assez sans rapport avec la niche, par exemple, un site qui vend des billets Mets, un site Web de cabinet d'avocats en dommages corporels, etc. Cela a entraîné une baisse spectaculaire de Newsday.Com de PR8 à PR5. . Par exemple, News Day est devenu le seul journal du groupe Tribune à avoir un site PR5, contrairement à d'autres journaux Tribune avec des sites Web PR8.

Leur excuse

Selon Brent D. Payne, le responsable SEO qui a rejoint Tribune en février 2008 pour atténuer les effets de la peine, "les liens offensants ont été supprimés en 2007". Cependant, Google a mis plusieurs mois à lever complètement l'amende. Et ce n'est que lorsque Brent a posté sur les forums Google Webmaster que le PageRank de Newsday.Com est revenu à la normale.

Brent D. Payne a également déclaré que "les personnes responsables du code offensif ne sont plus avec Tribune et j'ai dit très clairement que cela ne peut pas et ne se reproduira plus".

Leçon apprise

Vous pouvez publier des liens vers des sites connexes. Il est acceptable de vendre des liens vers des sites non liés (tout comme vous vendez des annonces régulières) à condition qu'ils soient dotés d'un attribut nofollow. Des règles assez simples, mais certains hésitent à les suivre.

3. JC Penney – année 2010

C'est une belle histoire. Si vous pensez que le spam de liens appartient au passé, détrompez-vous. Au cours des vacances de 2010, JC Penney a décidé de renforcer ses positions dans les SERPs pour toute une gamme de termes extrêmement populaires en obtenant des backlinks de type backfarm vers leur site. Presque tous les produits populaires que vous avez recherchés – vous avez vu JC Penney en haut des résultats de recherche.

En février 2011, l'histoire a finalement atteint le New York Times, et ce n'est qu'alors que Google a remarqué et réprimandé l'escroc. JC Penney a été repoussé de près d'une centaine de places dans les résultats de recherche. Comme l'a dit le New York Times, "Mercredi à 19 h 00, heure de l'Est, J.C. Penney était toujours le résultat n ° 1 pour" les bagages de cabine Samsonite. "Deux heures plus tard, c'était le n ° 71".

La grande question est "pourquoi Google est-il apparu si tard?" La rumeur dit que JC Penney est l'un des meilleurs annonceurs de Google, dépensant plus de 1 M $ / mois en annonces Google PPC. Est-il possible que Google ait délibérément ignoré les pratiques de référencement louche de JC Penney? Je vous laisse le soin de décider.

Leur excuse

La porte-parole de JC Penney, Darcie Brossart, a déclaré qu'ils n'approuvaient pas l'achat de liens et a déclaré qu'ils étaient en cours de suppression à l'époque. JC Penney a également licencié leur société de référencement, SearchDex.

Leçon apprise

Bien que le spam de liens puisse améliorer considérablement votre classement dans les résultats de recherche en peu de temps, tôt ou tard, vous serez pris.

4. Forbes – 2011

En février 2011, une autre édition très populaire, le magazine Forbes, a été prise en flagrant délit de vente de liens sur son propre site Web. Contrairement à Newsday, Google Forbes a envoyé un e-mail exhortant le magazine à "rechercher sur votre site des liens potentiellement artificiels ou non naturels pointant vers d'autres sites susceptibles de manipuler le PageRank".

En outre, ce n'était pas la première fois que Forbes entrait en contact avec Google pour des ventes de liens illégales. En 2007, un assez grand nombre de sites Web ont connu une baisse soudaine des relations publiques, apparemment pour la vente / l'achat de liens sur leurs sites. À l'époque, Barry Schwartz, Rand Fishkin, Loren Baker et d'autres blogueurs influents ont réussi à vous rassurer la communauté du marketing Web que le déménagement n'est que le & # 39; cascadeur des relations publiques & # 39; était destiné à effrayer quiconque essayait d'acheter / vendre des liens.

Leur excuse

Accusé d'avoir revendu des liens en 2011, Forbes a réagi avec curiosité. Ils ont d'abord supprimé certains des liens payants tandis que quelques autres liens ont été publiés. Ensuite, Denis Pinsky, responsable du marketing numérique de Forbes.com, a écrit sur le forum des webmasters de Google "Quelqu'un peut-il aider à savoir quels liens sont en contradiction?", Ce qui signifie qu'il n'avait aucune idée de quoi Google parlait. Et il a obtenu une réponse de nul autre que Matt Cutts de Google lui-même. Dans sa réponse, Matt Cutts a souligné les pages Web qui contiennent toujours des liens payants. Bingo.

D'ailleurs, les pages mentionnées par l'évangéliste de Google viennent de disparaître;).

Mais ce n'était pas toute l'histoire. En plus de la discussion du Google Webmaster Forum, Forbes a également tenté de se blanchir en affirmant que les liens en question étaient miraculeusement mis en ligne après une refonte du site. Oui bien.

Leçon apprise

Afin de ne pas vous tromper vous-même et votre entreprise, admettez-le si vous vous faites prendre à vendre des liens sur votre site. Surtout si vous êtes Forbes. Supprimez ensuite les liens et soumettez une demande de révision.

5. OverStock.Com – Année 2011

Peu de temps après le scandale JC Penney, un autre grand détaillant américain, Overstock.Com, a été pris dans des activités de liens louches conçues pour manipuler Google PageRank. Overstock.Com a offert 10% de réduction sur leurs produits aux étudiants et enseignants des collèges / universités en échange de liens sur leurs sites .edu. Cela a considérablement augmenté la position d'Overstock.Com, car Google a beaucoup confiance dans les liens des sites .edu.

Une fois pris, Overstock.Com a vu une énorme baisse de leur classement sur le site Web pour certains termes, de la première page de résultats de recherche aux pages 5-7. Soit dit en passant, cette fois, Google a découvert les actions illégales d'Overstock.Com grâce à l'astuce d'un concurrent.

Leur excuse

Overstock a déclaré qu'ils pensaient qu'il n'y avait rien de mal à obtenir de la publicité sur les sites universitaires en échange d'une remise. En outre, ils ont affirmé que l'offre avait déjà expiré au moment où ils ont été punis, mais certains sites universitaires n'étaient pas pressés de démanteler les liens. Excuses, excuses.

Leçon apprise

Les liens payants sont des liens payants, peu importe comment vous les appelez. Et encore un autre exemple d'une grande entreprise montre que personne n'est intouchable dans le pays de Google.

Donc, 5 grands noms pénalisés par Google – 5 messages puissants envoyés aux horaires et au SEO black-hat, et la plupart de ces messages concernent des liens payants. Et bien que Google ne dispose pas encore d'un algo efficace pour reconnaître les liens payants, ils disposent d'un système de détection des concurrents qui fonctionne pour signaler les sites vendant / achetant des liens. Par conséquent, à moins que vous ne recherchiez la notoriété, il est préférable de renoncer à des pratiques de référencement incertaines car vos concurrents pourraient les regarder;).



Le black hat seo est une gamme de procédés et d’automatisations visant à cultiver les fêlure des algorithmes pour manipuler les résultats en sa faveur. Les résultats donc être surprenants. Les sites s’adonnant à de telles pratiques peuvent se retrouver frais or lendemain dans les 10 premiers résultats Google, aussi en première position. Avec de tels résultats, c’est évidemment tentant. Mais rempli faille a immanquablement vocation à être comblée, Google procédant en résolution à des mises à journée plus ou bien moins importantes de son algorithme. Quand la faille est corrigée, ce qui n’est onques pas mal long, achevés ceux qui s’en sont servis pour grimper artificiellement dans les SERPS sont alors démasqués en Google et sanctionnés. Selon l’importance des pratiques douteuses utilisées, cela va du déplacement à la disparition ensemble du site.

Les marchés continueront à bâtir leur base – astuces Copytrading

Articletype 6.png

Les marchés de l'or se sont déplacés d'avant en arrière lors de la séance de négociation de jeudi, alors que nous continuons à voir beaucoup de confusion sur ce qu'il faut faire ensuite. Gardez à l'esprit qu'une grande partie de la vente d'or est le résultat de liquidations forcées alors que les traders tentent de couvrir les dépôts de marge dans d'autres parties des marchés. Cela a donné à l'or un revirement qu'il ne devrait pas, d'autant plus que les banques centrales du monde entier inondent les marchés d'argent bon marché. À long terme, c'est très haussier pour l'or, mais cela ne signifie pas nécessairement que nous devons aller directement d'ici.

Je pense que les chances de scénarios sont plus grandes que nous continuerons à rebondir autour de cette EMA de 200 jours pour construire une sorte de base. Le niveau de 1450 USD a fourni un soutien important ces derniers jours et je pense qu'il continuera de le faire à l'avenir. Si tel est effectivement le cas, le marché devrait de nouveau dépasser le niveau de 1500 USD et peut-être remonter ensuite au niveau de 1550 USD. Une pause au-dessus d'eux ouvre la porte au niveau de 1 600 $.

Si en effet nous descendons en dessous du niveau USD 1450, il est probable que les marchés de l'or chuteront au niveau USD 1400 à ce point. Cela coïnciderait avec le raffermissement du dollar américain, qui est souvent l'ennemi naturel de l'or lui-même. Je pense que les marchés de l'or finiront par rebondir de manière significative, mais ce sera pour le moins un parcours très cahoteux. Si vous avez la possibilité de tenir un grand coup, il est possible que ce soit une belle opportunité de trading.

Publicité

Peur de la volatilité du marché? L'or est un grand refuge

Échangez de l'or maintenant!

À ce stade, il est très probable que nous verrons beaucoup de bruit, mais si vous sautez très lentement et construisez une position au fil du temps, vous devriez pouvoir profiter de ce mouvement potentiel. Cela dit, le marché tomberait en dessous du niveau de 1400 $, vous devriez presque sortir et réinitialiser, à la recherche d'une chance à des niveaux beaucoup plus bas. Les semaines à venir seront cruciales pour l'avenir des marchés de l'or à l'avenir, il vaut donc la peine d'y prêter attention.

De l'or



Le commerce de copie est un phénomène moderne qui a changé la nature de l’industrie du commerce. Découvrez ce qui est, comment il s’est précis et pourquoi il sera dans l’hypothèse ou important sur les marchés cryptographiques d’aujourd’hui. Faire des erreurs fait partie de la vie, et avec ces erreurs provient le désir de ne jamais les répéter. Le premier plan d’action pour naître à partir de ces erreurs est la leçon de vie solide de leur apprentissage. On en dire autant des réussites; apprendre d’eux pour que vous aussi puissiez découvrir des réalisations similaires. Dans le monde financier, il existe un concept qui s’articule autour de ces philosophie. C’est une astuce populaire dans le secteur marchand qui conduit souvent à des avantages pour ceux qui l’appliquent. Cette méthode est appelée «copie de commerce». Cet étude expliquera ce que c’est, sa mécanique et ce qui le distingue des autres méthodes de trading.

AVERTISSEMENT AUX ACTIONNAIRES: Le cabinet d'avocats Pomerantz rappelle aux actionnaires les pertes sur leur investissement dans World Wrestling Entertainment, Inc. recours collectif et date limite à venir – WWE – meilleurs Copytrading

Favicon.png

NEW YORK, 12 avril 2020 / CNW / – Pomerantz LLP annonce un recours collectif contre World Wrestling Entertainment, Inc. ("WWE" ou la "Société") (NYSE: WWE) et certains de ses dirigeants. Le recours collectif, soumis Etats Unis Cour de district sud de New York, et indexé sous 20-cv-02223, est au nom d'une classe composée de toutes les personnes et entités, à l'exception des défendeurs qui ont acheté ou autrement acquis des titres de la WWE entre 7 février 2019 et 5 février 2020, y compris les deux dates (la «période du recours collectif»), visant à recouvrer les dommages causés par les infractions des défendeurs aux lois fédérales sur les valeurs mobilières et à rechercher des recours en vertu des articles 10 (b) et 20 (a) du Securities Exchange Act de 1934 (la "Loi sur l'échange") et règle 10b-5 proclamé ci-dessous, contre la Société et certains de ses hauts fonctionnaires.

Si vous êtes un actionnaire qui a acheté des titres de la WWE au cours de la période du cours, vous avez jusqu'à 6 mai 2020de demander au tribunal de vous désigner comme procureur général. Une copie de la plainte est disponible sur www.pomerantzlaw.com. Contactez-nous pour discuter de cette promotion Robert S. Willoughby à rswilloughby@pomlaw.com ou 888.476.6529 (ou 888.4-POMLAW), sans frais, poste 9980. Les personnes qui demandent par courrier électronique sont invitées à fournir leur adresse postale, leur numéro de téléphone et le nombre d'actions achetées.

(Cliquez ici pour plus d'informations sur la participation au recours collectif)

La WWE a été fondée en 1980 et est basée à Stamford, Connecticut. L'entreprise est engagée dans le divertissement sportif Amérique du nord, L'Europe, le Moyen-Orient, Afrique, le Asie-Pacifiqueet Amérique latine.

La WWE a noué d'importantes relations stratégiques avec le Royaume d'Arabie saoudite, qui considérait la société comme un marché émergent critique et la clé de ses plans de croissance et de sa réussite financière à la lumière de la participation des fans nationaux. Ces relations comprenaient un accord pluriannuel sur les droits de distribution de télévision avec Orbit Showcase Network («OSN»), un fournisseur de radiodiffusion par satellite contrôlé par satellite d'Arabie saoudite. Moyen-Orient et Afrique du Nord ("MENA") et un partenariat de 10 ans avec la Saudi General Sports Authority pour accueillir des événements en direct à Arabie saoudite.

La WWE et sa direction ont fait face à des réactions des fans et des médias pour leur volonté de s'associer avec les Saoudiens, étant donné les violations des droits humains, le déni de l'égalité des droits aux femmes et aux minorités, et la nature autocratique politiques imposées pendant le règne du roi Salman bin Abdulaziz Al Saud et son fils, Prince héritier Mohammad bin Salman bin Abdulaziz Al Saud ("MBS"). Ces voix critiques ont culminé après la 2 octobre 2018 assassinat d'un journaliste Jamal Khashoggi, qui serait largement menée au nom du gouvernement saoudien.

Inversement, la WWE a décidé de procéder à un événement en direct Arabie saoudite, Joyau de la couronne, Le 2 novembre 2018peu de temps après le meurtre. Plusieurs lutteurs de renom ont refusé de participer, notamment John Cena et Daniel Bryan. Bien que la WWE ait décidé de poursuivre l'événement, invoquant des obligations contractuelles, ses représentants ont ouvertement critiqué le gouvernement saoudien. Par exemple, le chef de la marque de la WWE Stephanie McMahon a déclaré qu'il s'agissait "d'une décision incroyablement difficile, étant donné cet acte odieux".

À l'insu des investisseurs, les événements de fin 2018 ont alimenté les tensions entre la WWE et le gouvernement saoudien. En particulier, des éléments conservateurs du gouvernement saoudien n'aimaient pas la représentation des femmes par la WWE et ce qu'ils considéraient comme une moralité douteuse reflétée dans la programmation et les émissions en direct de la WWE. Dans le même temps, la WWE subissait d'énormes pressions pour justifier sa décision de continuer à travailler avec le gouvernement saoudien, et affirmait extérieurement qu'elle tentait de chercher un changement dans le pays.

Au moins début 2019, les tensions dans les relations entre la WWE et le gouvernement saoudien avaient atteint un point de rupture. Le gouvernement saoudien avait refusé de verser des millions à la WWE. De plus, OSN a envisagé la résiliation anticipée de ses obligations en vertu de son accord de radiodiffusion (qui a finalement été résilié en Mars 2019) et avait rejeté les efforts de la WWE pour renouveler l'accord. Ces développements ont menacé la capacité de la WWE à conclure un nouvel accord avec les médias en 2019, ce que la société a déclaré que les investisseurs étaient essentiels aux plans d'expansion dans la région MENA et aux perspectives de croissance. En outre, la WWE a dû faire face à une baisse de la participation des consommateurs sur ses marchés traditionnels, ce qui a accru la nécessité pour l'entreprise de conclure un accord avec les Saoudiens à des conditions favorables.

La plainte allègue que pendant toute la période d'enseignement, au lieu de révéler ces développements défavorables, les défendeurs ont déclaré que la WWE avait exprimé sa relation avec Arabie saoudite et fait des progrès significatifs dans le renouvellement de l'accord critique avec les médias et des initiatives commerciales dans le pays. Par exemple, les défendeurs ont déclaré que le "partenariat important de la WWE avec la (Saudi) General Sports Authority" devrait continuer à constituer un pourcentage important des revenus (de la WWE) "et que la Société avait un" accord de base " conclu un accord renouvelé sur les droits des médias pour la région MONA. En réalité, cependant, les perspectives d'un accord ont continué de se détériorer tout au long de la période d'enseignement, le gouvernement saoudien n'ayant pas payé des millions de dollars de paiements supplémentaires dus à la WWE après une Juin 2019 événement en direct dans le pays et les négociations avec OSN ont échoué.

Les défendeurs sont responsables: (i) de fausses déclarations; ou (ii) dissimuler des faits connus sur la WWE. Le programme frauduleux et les opérations commerciales de la défenderesse qui ont agi comme une fraude ou une tromperie pour les acheteurs de titres de la WWE ont été un succès car: (i) ils ont fraudé le public investisseur concernant les activités et les perspectives de la WWE; (ii) augmenté artificiellement le prix des titres de la WWE; (iii) certains cadres supérieurs de la WWE ont autorisé plus de 282 millions de dollars la valeur de leurs actions détenues personnellement à des prix élevés frauduleux; et (iv) obligé le demandeur et d'autres membres de la catégorie (définis ci-dessous) à acheter des titres de la WWE à des prix artificiellement gonflés.

Les troubles dans les coulisses ont commencé à se révéler dans une série de révélations partielles. Sur 25 avril 2019, la société a publié des résultats financiers et des directives fiscales décevants, qui ont lié plusieurs analystes à un hoquet potentiel dans les transactions de l'entreprise avec les Saoudiens. Alors que les accusés ont insisté pour que les négociations se déroulent sans heurts et soient presque terminées, cette illusion a été brisée 31 octobre, 2019. Dans le cadre de la publication des résultats financiers du troisième trimestre 2019 de la société, la WWE a montré une sous-performance significative dans les mesures clés et a choqué le marché en révélant l'accord acclamé sur les droits des médias dans la région MENA a été retardé indéfiniment. À peu près au même moment, il a été signalé que le gouvernement saoudien avait retenu des dizaines de millions de dollars dus à la WWE. Le différend est devenu incontrôlable et a abouti à une décision de la WWE de supprimer la diffusion d'un événement en direct dans le pays. En représailles, le gouvernement saoudien a temporairement refusé de laisser plusieurs lutteurs de la WWE quitter le pays dans ce qui a été décrit plus tard comme une "prise d'otages" sous le couvert de problèmes d'avion mécaniques. Puis 30 janvier 2020, La WWE a révélé que deux des cadres supérieurs les plus anciens – défendeurs George A. Barrios et Michelle D. Wilson – a été expulsé sans pitié. Peu de temps après, le 6 février 2020La WWE a de nouveau annoncé des performances financières décevantes car elle n'a pas conclu d'accord de diffusion favorable avec les Saoudiens et a révélé que l'accord de droits médiatiques saoudien acclamé était complètement exclu des projections financières de la société.

À la suite de ces informations, le prix des actions de la WWE a chuté au-dessus d'une période de classe 100 $ par action aussi bas que 40,24 $ par action à 6 février 2020, ce qui équivaut à un 60% baisse des prix. Cependant, les principaux dirigeants de la société, y compris chacun des défendeurs individuels (définis ci-dessous), ont profité du prix gonflé de l'action de la WWE pour vendre des millions de dollars de ses propres actions WWE au cours de la période du groupe. Lors d’une vente d’actions individuelles, le PDG de la WWE («CEO»), défendeur Vincent K. McMahon, vendu plus de 3,2 millions Actions de la WWE pour au sujet de- 261 millions de dollars du produit brut des délits d'initiés. Cette vente a eu lieu le 27 mars 2019, avec seulement quelques jours dans le décevant T1 2019 de l'entreprise et malgré les problèmes croissants avec les Saoudiens en coulisses.

Les investisseurs étrangers n'ont pas été aussi chanceux, subissant des centaines de millions de dollars de pertes et de dommages économiques en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières lorsque le prix des actions de la WWE s'est effondré lorsque la vérité a finalement commencé à être révélée au fil du temps.

The Pomerantz Firm, avec des bureaux à New York, Chicago, Los Angeleset Paris, est reconnue comme l'une des sociétés les plus importantes dans les litiges entre sociétés, valeurs mobilières et antitrust. Fondée par la fin Abraham L. PomerantzConnue comme la doyenne de la barre des recours collectifs, la société Pomerantz a été pionnière dans les recours collectifs. Aujourd'hui, plus de 80 ans plus tard, la société Pomerantz poursuit sa tradition, luttant pour les droits des victimes de fraude en valeurs mobilières, de violation de l'obligation fiduciaire et de faute professionnelle. Le bureau a reçu de nombreux dommages de plusieurs millions de dollars au nom des membres du groupe. Voir www.pomerantzlaw.com

CONTACT:
Robert S. Willoughby
Pomerantz LLP
rswilloughby@pomlaw.com

Cision Voir le contenu original: http: //www.prnewswire.com/news-releases/shareholder-alert–pomerantz-law-firm-reminds-shareholders-with-losses-on-their-investment-in-world-wrestling-entertainment -inc-of-class-action-procès-et-date limite à venir – wwe-301039085.html

SOURCE Pomerantz LLP

Cision Voir le contenu original: http://www.newswire.ca/en/releases/archive/April2020/12/c4962.html

Quels sont risques du trading de copie? Le maximum risque auquel un trader sera confronté lorsque le trading de copie est le risque de marché. Si la stratégie qu’un commerçant copie échoue, il peut perdre de l’argent. Les traders courent aussi un va vraiment liquidité dans l’hypothèse ou les outil qu’ils négocient connaissent des conditions non liquides lorsque marchés sont volatils. Enfin, les commerçants produire devant des risques systématiques si le produit qu’ils négocient connaît de fortes baisses ou rallyes. Risque du marché Le risque de marché décrit le peut perte lié aux renversement du solde d’un titre. L’objectif est de créer des excédent à partir d’une augmentation de la valeur de l’actif négocié. De exhaustif évidence, il existe un risque que l’actif perde de la valeur.

Des dizaines de sites profitent de la peur française de leur faire dépenser beaucoup d'argent – Dropshipping comment ça marche

Prevention Non 1024x631.jpg

(Enquête Numerama) En deux mois, de nombreux sites douteux liés à l'épidémie de coronavirus ont été créés, dans le but de vendre des produits aux internautes à des prix élevés, parfois sans aucun lien avec le virus. T-shirts, masques, gel hydroalcoolique, huiles essentielles … Une visite des pires sites apparus sur internet ces dernières semaines et qui profitent de la peur et de l'émotion des internautes français pour leur faire dépenser beaucoup d'argent.

Un gel antibactérien vendu 10 euros le mini flacon de 55 ml, un pack de lingettes 11 euros, un masque KN95 vendu plus de 3 euros pièce … Sur le site français "prevention-coronavirus.fr" on fait tout sauf la prévention. Au lieu de cela, nous trouvons la vente de produits à des prix élevés pour en tirer le meilleur parti.

Capture d'écran du site en question (8 avril 2020)

Ce nom de domaine a été déposé le 16 mars 2020 par une société française habituée et fait partie des 700 autres URL liées au virus corona que Numerama a recherchées pendant une semaine et qui ont été déposées entre le 22 et le 30 janvier. Mars 2020. Nous avons commencé le travail d'agrégation de DomainTools, qui propose une liste publique, mise à jour depuis le 23 mars, des noms de domaine qui ont été achetés et enregistrés dans le cadre de la pandémie qui oblige actuellement la moitié de la population mondiale à rester enfermée .

Sur les 60 000 URL extraites le 30 mars, nous nous sommes concentrés sur les noms de domaine ".fr". De toute évidence, ce n'est qu'un petit aperçu de l'ampleur de ce phénomène, qui voit de manière anonyme et les entreprises se précipitent à chaque événement majeur sur les sites d'achat de noms de domaine pour sécuriser les URL populaires. Certains ont pour seul objectif de les revendre au plus offrant et de faire des profits instantanés, tandis que d'autres les gardent pour créer tout type d'entreprise en ligne.

Le site "prevention-coronavirus.fr" en fait partie.

Vente de gel et masque hydroalcoolique à prix élevés

Alors qu'une bouteille de gel hydroalcoolique de 250 ml vaut généralement moins de 4 euros (pour une marque connue sous le nom de Sanytol), le site vend des conteneurs pour 10 euros qui ne dépassent pas 50 ml: l'acheteur potentiel paie 12 fois plus cher le gel.

Le site vend également au grand public un masque certifié "KN95", standard chinois équivalent à l'américain N95, qui s'applique aux masques très filtrants (qui bloquent les particules très fines de 0,3 microns et plus). Ce sont cependant des masques réservés au personnel soignant, auxquels la population ne devrait pas avoir accès. Le lot de 50 masques a été vendu sur Amazon pour 25 euros mi-mars (soit 0,5 euros pour le masque). Le 2 avril, ils étaient tous deux vendus pour 11 euros, 10 fois plus chers. Quelques jours plus tard, le prix "baissait" à 31 € pour 10, toujours le double du prix actuel du marché, comme l'a confirmé un revendeur spécialisé.

Capture d'écran du site vendant des produits chers (2 avril 2020)

Derrière ce site de revente se trouve un entrepreneur français, Cédric K, récemment basé à Hong Kong. Il est à la tête d'une entreprise toulousaine avec laquelle il achète de nombreux sites depuis des années. Il ne se cache pas: sa société, CS Broker, est listée directement dans les mentions légales du site comme indiqué Baptiste Robert, un expert en cybersécurité avec qui nous avons partagé certaines de nos conclusions, nous permettant d'identifier l'identité de l'entrepreneur individuel. Contactés à bien des égards, les Français ne nous sont pas revenus. Cependant, le site est toujours en cours de mise à jour: le 8 avril, nous avons constaté la disparition des masques chirurgicaux et l'apparition d'un nouveau produit lunaire, le " masque de rangement pliable "Vendu 16 euros pour 100 pièces, ce n'est autre qu'une boîte en carton vide pour ranger un masque.

Masques de stockage

Huiles essentielles pour "se protéger contre le coronavirus"

Si ces types de sites sont légaux, d'autres sont encore plus douteux, notamment ceux qui évaluent l'efficacité des produits "contre" Covid-19. Publié le 18 février 2020, le site "seprotegerducoronavirus.fr" fait directement référence à "immunoprotectplus.fr", qui prétend vendre une solution pour se protéger contre le coronavirus: une bouteille … des huiles essentielles, vendue 26 euros la bouteille . Ce site de trading, auto-enregistré le 13 mars, propose de se renseigner auprès d'un numéro de service client "joignable à tout moment" qui fait essentiellement référence à un répondeur.

Capture d'écran du site de vente d'huiles essentielles (2 avril 2020)

Le site fait l'éloge, ainsi qu'une petite annonce vidéo, des qualités d'un produit "100% naturel" produit en Belgique, " basé sur 5 plantes aux effets miraculeux (Sic), y compris "l'arbre à thé". Le Tea Tree est en effet une huile essentielle utilisée par certains pour prendre soin de leur peau ou parfumer leurs boissons, mais en aucun cas " dévore littéralement les virus Comme le prétend le site.

Il y a un gros bouton "Je me protège contre le Coronavirus" et une vidéo intitulée " Protégez-vous contre le coronavirus – votre système immunitaire "Tournée de mars 2020 de Christian Tal Schaller, un médecin suisse controversé particulièrement anti-vaccin. Il ne parle pas de Covid-19 pendant 4 minutes, mais explique qu'il dit qu'il n'y a aucun risque de contracter un virus." si votre système immunitaire est fort "La société n'a pas répondu à nos demandes.

Capture d'écran du site de vente d'huiles essentielles

Des gains potentiels jusqu'à «millions» d'euros

Ces sites peuvent-ils faire de l'argent? C'est sans doute le cas, selon Jessy, une entrepreneure française que nous avons contactée et qui travaille sur la création de sites Internet. Numerama lui est revenu d'un site très suspect: "test-coronavirus-france.fr". C'était une plate-forme très complète qui, jusqu'au 2 avril, ressemblait à un site de vente professionnel soigneusement codé, prétendant vendre des kits de dépistage des coronavirus, à un modique 99 $ chacun. " Vous voulez avoir le cœur clair, vous rassurer ainsi que vos proches, alors achetez-en un ici! Dit la page d'accueil. Ces tests n'existent pas encore.

Capture d'écran du site en question, mise hors ligne depuis

Nous avons revu ce site avec de vagues mentions légales en ligne pendant plusieurs jours et dont le nom de domaine a été enregistré le 22 mars 2020. Après quelques jours de recherches, dont un rapport à la préfecture de Caen, nous avons constaté que le site avait finalement été mis hors ligne.

Jessy a ensuite expliqué l'erreur: l'homme d'affaires a dit qu'il avait reçu une demande d'une pharmacie locale pour faire créer un site pour profiter du moment où " la vente de tests serait légale pour tous en France "Il prétend avoir mis l'un de ses développeurs au travail pour créer une plateforme" témoin "et montrer ce client potentiel" ce qu'ils peuvent faire "" Je ne savais pas que mon développeur l'avait mis en ligne ", Il défend" quand je me suis rendu compte, nous l'avons immédiatement débranché "Le site de vente est autorisé à payer (par carte de crédit ou PayPal), mais pas à confirmer la commande", a-t-il expliqué. Cependant, les internautes ont été invités à saisir leurs coordonnées bancaires et potentiellement à s'exposer à des risques. Jessy assure qu'aucune donnée visiteur n'est collectée.

"Les statistiques sont incroyables"

Et il y avait beaucoup de visiteurs. Au téléphone, le Français nous apprend qu'il a vu des centaines de milliers de visites chaque jour sur son site, même s'il n'a même pas été correctement référencé. " Les statistiques sont incroyables "Il dit. Il pense que si des internautes malveillants mettent en place un site similaire pour la vente de faux tests pour 99 euros, ils" faire des millions d'euros Très vite.

Sur les 730 sites que Numerama a parcourus, une vingtaine sont dédiés à la vente en ligne de produits, tels que des masques de protection ou des tests. Certains ne sont pas encore utilisés, comme "covid-masques.fr" et "covid19-france.fr". D'autres font clairement référence à des plateformes étrangères qui n'ont rien à voir: "stop-coronavirus.fr" dirige ainsi les internautes directement vers un site de survie américain, qui comprend des bracelets "guerriers", des kits de toilettage et des couteaux à partir de 20 $.

Capture d'écran du site de survie

Vraiment acheter des t-shirts pour "sauver des vies"?

Parmi les sites de vente en ligne qui «surfent» sur les crises sanitaires et autres événements mondiaux, on échappe rarement aux sociétés de vente en ligne de vêtements personnalisés. Mais certains ont intentionnellement distribué des informations trompeuses pour réaliser un profit.

"Coronastyle.fr" est un nom déposé le 23 mars. Les propriétaires ont écrit sur la page d'accueil qu'ils vendaient des t-shirts pour " sauver des vies "" Un t-shirt, un patient malade Grâce à vous, des milliers de malades sont sauvés chaque jour », précise cette plateforme de vente, dont les vêtements coûtent entre 22 et 24 euros.

Capture d'écran du site de vente de t-shirts, suspendu depuis

Le lien " à propos de nous Ne fait référence à rien, les images utilisées sur le site sont des photos "stock" qui ne représentent pas les vrais propriétaires du site. Les photos des t-shirts "portés" par les mannequins sont aussi des images modifiées: les mannequins sont sur de nombreux sites de vente en ligne, seul le t-shirt change. Lorsqu'un e-mail est envoyé à l'adresse de contact, l'adresse est introuvable.

Capture d'écran du site de vente de t-shirts, suspendu depuis

Néanmoins, "coronastyle.fr" a un partenariat avec l'Institut Pasteur (un mug avec le logo de l'institut a même été vendu) et assure que " pour chaque t-shirt acheté, nous reversons une partie de nos gains au Fonds d'Urgence Coronavirus du Service d'Assistance Publique de Paris (APHP). Contacté, l'Institut Pasteur nous confirme qu'il n'a aucun partenariat avec ce site et qu'il s'agit d'un " fausses informations "De son côté, l'APHP nous assure également qu'il n'a rien à voir avec ce site, et nous rappelle de ne pas souscrire" les initiatives mises en place dans le cadre d'un accord de partenariat entre le site marchand et la Fondation, dont la sévérité a été préalablement vérifiée et qui s'engage par écrit à restituer les fonds à la Fondation. "

Tout peut être faux sur ce site, la vente y a été possible jusqu'au 8 avril midi, date à laquelle il a finalement été mis hors ligne. Les internautes ont été invités à saisir leurs coordonnées bancaires ou liens Paypal, ainsi que leurs informations de livraison. Ainsi, en plus des partenariats fictifs et du mensonge sur l'accompagnement des patients en période de crise sanitaire majeure, il existe de réels risques de phishing de données.

Si ce site problématique n'est plus accessible, il en restera d'autres, comme "supportcoronavirus.fr" qui, comme son nom ne l'indique pas, est un site pour … la vente de mugs. Les internautes sont invités à cliquer sur le bouton "Je soutiens!" En cliquant. Cela l'amène au formulaire d'achat. Comptez 25 euros pour une tasse avec un petit logo (non original) de virus enrichis. La plateforme indique dans un court texte plein d'erreurs que l'initiative est «Aide à soutenir les gens et montre que nous sommes avec eux. 80% du montant collecté est restitué aux infirmièress "(sic). Il n'y a évidemment rien pour vérifier si ces montants seront reversés à des associations. En fait, il est fortement déconseillé d'acheter à découvert car rien ne dit que vos données y sont en sécurité.

Capture d'écran du site de vente de mugs (8 avril)

Les t-shirts resteront aussi longtemps qu'il y aura des crises

Une question se pose inévitablement à chaque nouvelle crise, à chaque nouvel événement mondial: pourquoi diable les gens sont-ils toujours prêts à vendre des t-shirts en ligne pour surfer sur un phénomène, même si c'est un grave problème? Maxime, créateur d'un autre site appelé "corona-survivor.fr", contacté par mail, nous donne un croquis d'une réponse.

Sur son site, vous pouvez acheter de nombreux hauts, floqués en relation avec l'isolement (un rouleau de papier toilette, une canette, des pâtes …), et marque un t-shirt particulier, appelé " soutien au personnel hospitalier & # 39; Et vendu 35 euros chacun. Ce modèle est accompagné d'un message: " Pour les soutenir et les remercier dans leur combat, nous reversons 50% des bénéfices de ces t-shirts à la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France. "

Maxime nous assure par écrit qu'il tiendra sa parole et fera don de ce pourcentage, mais uniquement pour la vente de ce t-shirt exactement, et non pour les 12 autres modèles disponibles sur la plateforme. Il dit qu'il a pris des mesures pour " formaliser "Un partenariat avec la Fondation des Hôpitaux de Paris, et s'assure que son projet" veulent être honnêtes et positifs "

" J'imagine que dans votre liste il n'y a pas seulement des gens animés par de bonnes intentions, ou certains qui jouent des techniques de marketing extraordinaires … (sic), mais j'espère aussi que vous savez que tout n'est pas un criminel potentiel ", Explique-t-il, en supposant sa volonté d'agir, bien que légalement." Il est vrai que nous essayons de profiter de cette situation, mais nous essayons de le faire avec autant de respect et d'éthique que possible. " Le 3 avril, il nous a dit qu'il n'avait pas encore fait de vente.

Au milieu de la foule, quelques sites grand public, bien que difficiles à vérifier

Nous avons trouvé des sites légaux qui tentent de vendre des produits de protection sans restriction.

Anne, médecin spécialiste en médecine du travail, a lancé sa plateforme de commande de masques baptisée "stop-covid19.fr". Au téléphone, elle explique que le projet est non seulement légal, mais a connu un énorme succès. Merci à son frère qui vit en Chine et qui " ami avec un directeur d'usine ", elle " a un contact direct »Et importe en grande quantité des masques pour professionnels. Elle prétend ne pas les vendre à des particuliers et que ses ventes se font principalement par bouche à oreille Et pas sur le site. Les prix facturés en ligne sont conformes aux prix actuels du marché.

Le site "masquecoronavirus-france.fr", en revanche, est plus vague. Il a été déposé par J.D., directeur d'une association de dons alimentaires à Sèvres, qui l'a d'abord référé à un petit site de formation d'esthéticienne qui était le sien. Puis il a changé de position: c'est désormais un site (très kitsch) vendant des masques pour 1,20 € l'unité, dans le but d'utiliser les bénéfices pour les distribuer gratuitement aux personnes suivies d'association. Il dit qu'il " des liens étroits avec la Chine » merci à sa femme. " J'ai des fournisseurs avec qui je traite directement "Le site n'est actuellement pas conforme et si vous pouvez remplir un panier il n'est pas encore possible de payer." Je fais tout moi-même, et c'est compliqué parce que ce n'était pas mon travail d'origine (…) J'ai commandé 2000 masques, mais je vais passer à la vitesse supérieure Dit-il.

Capture d'écran du site JD

Les profiteurs n'ont pas attendu le virus corona

Pharos fait face à la plupart des intrus liés à Covid-19, la plateforme de communication du gouvernement. Cela permet aux internautes de signaler des escroqueries, mais aussi des délits plus graves tels que l'incitation à la haine ou la pornographie enfantine. Ces signalements sont ensuite traités par un service de cyber police et gendarmes, l'Office central de lutte contre les délits des technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC). En cas d'escroqueries, le parquet renvoie à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la prévention des fraudes (DCCRF), qui peut compter sur le soutien de la cyber police.

Grâce à ce système et aggravée par la crise sanitaire, la vigilance ne dure pas longtemps. Au cours de notre semaine de recherche, certains sites que nous avons vus en ligne ont été fermés quelques jours plus tard – le site covid19-challenge.fr, qui vendait du savon à 14 euros pièce, n'est plus en ligne par exemple.

Et à juste titre: à partir du rapport, la police peut demander à l'hôte du site accusé de fraude de le déposer dans les 24 heures. Cela s'applique à la vente de produits non conformes, tels que des tests en kit ou des médicaments qui pourraient "guérir" Covid-19, et sont donc en dehors du cadre juridique. Cependant, rien n'empêche la création de dropshipping par exemple, consacré à la revente de masques achetés en Chine et revendus beaucoup plus chers.

"Aujourd'hui, les escroqueries ont été mises à jour avec le temps, selon la dernière annonce de coronavirus"

Auteur de CybercriminalitéLe commandant Pierre Penalba travaille à l'autre bout de la chaîne, traitant les plaintes des victimes d'escroqueries tombées entre les mailles du filet. Pour lui, la plupart des escroqueries par coronavirus en ligne ne sont qu'une nouvelle variante des mécanismes habituels, pas un phénomène nouveau: " Les escrocs sont très réactifs. Aujourd'hui, les escroqueries sont basées sur le temps, basées sur la dernière annonce de coronavirus. Et c'est facile à faire: il suffit d'acheter un kit sur le dark web puis de modifier quelques mots clés, et le tour est joué. "

Plutôt que de parler directement des coronavirus, les criminels bénéficieront des effets secondaires. Par exemple, parce que les personnes incarcérées passent plus de temps sur Netflix et ont peur de perdre ce passe-temps, les criminels ont adapté une vieille arnaque: ils exigent une résiliation de l'abonnement si leur cible ne paie pas, alors ils volent des identifiants bancaires .

Néanmoins, la police identifie des formes d'arnaques plus spécifiques: certaines génèrent des générateurs monétaires de certificats, d'autres vendent de fausses formations pour plus de 2 000 euros pour devenir gardiens … " Quant à la contrebande de masques, elle existe sans même entrer dans le cyber: les pharmaciens ont des contrôles stricts, mais plusieurs pratiquants se font voler, surtout dans leurs véhicules. », rappelle le cyber-policier.

Cet article a été réalisé avec l'aide de François Manens et Aurore Gayte, dans le cadre d'une enquête mondiale sur les noms de domaine dans le contexte de la pandémie de coronavirus. La première partie sur la revente des noms de domaine est en ligne ici. Suivez Numerama ici, sur Facebook ou Twitter afin de ne pas manquer la publication des nouvelles parties de cette enquête.

Partager sur les réseaux sociaux



Comment fonctionne le dropshipping ? Avec le dropshipping, les articles vont directement du fournisseur à vos clients. Vous ne gérez ni le stock, ni l’envoi des commandes.

Comment les DSI peuvent résoudre leur pénurie de talents écrasants – top rank Blackhat SEO

Crowd Pixabay.jpg

Au lieu de doubler le recrutement d'annonces, voici cinq autres façons pour les responsables informatiques de réduire leur pénurie de talents techniques.

Nous le vivons tous au quotidien: la lutte brutale pour trouver et retenir les talents.

Je pensais que c'était difficile et maintenant je pense que ce sera encore plus difficile. Nous avons analysé plus de 25 millions de candidats technologiques aux États-Unis et avons constaté qu'il y avait plus d'embauches de nouvelles technologies en 2018 que tous les autres employés.

Au cours des trois dernières années, les entreprises n'ont engagé que 60% de leurs compétences techniques requises. Et même alors, il faut deux fois plus de temps (66 jours) pour embaucher des postes techniques que toutes les autres fonctions (43 jours). Par exemple, si vous recherchez un développeur d'applications logicielles, de loin la fonctionnalité la plus recherchée, le temps de remplissage passera à 81 jours.

Image: Pixabay

Image: Pixabay

Malgré certains des titres les plus cliquables, les candidats ne manquent pas. Année après année, de plus en plus de personnes recherchent des opportunités technologiques, attirées par le nombre croissant de postes vacants, de salaires et d'opportunités de carrière. L'année dernière, il y avait même deux fois plus de candidats par nomination pour des postes techniques que tous les autres postes.

Le problème est que nous, en tant qu'employeurs techniques, ne pouvons trouver qualifié candidats.

La demande dépasse l'offre de candidats qualifiés de près de 50%, comme en témoigne Amazon en septembre, qui avait plus de 15 000 postes technologiques vacants aux États-Unis. Cette pénurie chronique de talents techniques freinera la croissance et la compétitivité futures. Que vous soyez un constructeur automobile transformant pour fournir des véhicules autonomes et des voitures en tant que service, ou un agriculteur utilisant des drones, des capteurs intelligents et des robots de désherbage pour augmenter les rendements et réduire les coûts, l'avenir sera gagné par les organisations possédant les meilleurs talents technologiques.

Alors on fait quoi? Comment pouvons-nous trouver notre talent de qualité dont nous avons tant besoin?

Plutôt que de doubler le recrutement de publicités, voici cinq façons clés pour les directeurs informatiques et les responsables informatiques de réduire leur pénurie de talents:

Investir dans la formation technique des employés actuels: C'est exactement pourquoi Amazon investit 700 millions de dollars dans la formation technique pour ses employés d'entreprise et non techniques. Commencez à former vos propres membres de l'équipe d'assistance technique à des rôles techniques plus spécialisés, car le support utilisateur est un rôle relativement facile à remplir. Dans mon équipe, nous formons les employés du service d'assistance à devenir des administrateurs réseau, puis des administrateurs cloud pour réduire notre déficit de compétences.

Utilisez un programme d'éducation pour attirer des candidats plus qualifiés: Plutôt que d'attendre le candidat idéal pour postuler, il est plus efficace d'identifier de manière proactive et d'engager les principaux objectifs et de les inviter à rester en contact en rejoignant vos bassins de talents informatiques. Restez connecté en partageant vos dernières nouvelles, idées et recommandations d'emploi en fonction de leurs compétences et intérêts spécifiques.

Attirer des candidats technologiques avec des qualifications basées sur les compétences: Il y a moins de deux ans, près de la moitié des postes technologiques existaient dans les organisations d'employeurs. Les compétences requises évoluent si rapidement que les cours de technologie traditionnels de quatre ans ont du mal à suivre le rythme. Modifiez vos critères de sélection pour vous concentrer sur les compétences des candidats plutôt que sur leur niveau d'éducation, y compris le codage des camps d'entraînement et des cours de certification des programmes en ligne (MOOC), dirigés par des organisations telles que Lambda qui ont émergé pour combler le fossé des compétences techniques. à remplir.

Impliquez les candidats plus efficacement via les appareils mobiles: Au cours des cinq premiers mois de 2019, 39% de toutes les applications provenaient d'appareils mobiles, contre 20% il y a seulement trois ans. Pour attirer efficacement des candidats, fournissez des portails de carrière et des candidatures optimisés pour les mobiles et utilisez des SMS, avec un taux d'ouverture de 87% contre 18% pour les e-mails.

Intégrez le SEO à votre stratégie de recrutement: Les principaux moteurs de recherche deviennent rapidement l'une des principales sources de candidats de haute qualité. Il s'agit d'un changement important dans la façon dont les candidats trouvent un emploi. Plus vous fournissez d'informations (y compris l'échelle salariale), mieux votre travail sera classé dans les meilleurs résultats des moteurs de recherche.

En bref, pour réduire votre pénurie de talents, formez votre personnel, récompensez les références d'employés, identifiez et engagez de manière proactive les principaux objectifs et mettez en œuvre un processus de recrutement expressément conçu pour la manière dont les candidats communiquent aujourd'hui.

https://www.informationweek.com/

Keyur Ajmera supervise l'infrastructure iCIMS et les services partagés. Il a plus de 16 ans d'expérience à la tête d'équipes technologiques pour AppDynamics, Deutsche Bank et PwC, entre autres.

La communauté InformationWeek rassemble des professionnels de l'informatique et des experts de l'industrie avec des conseils, de la formation et des opinions informatiques. Nous nous efforçons de mettre en évidence les leaders technologiques et les experts en la matière et d'utiliser leurs connaissances et leurs expériences pour aider notre public informatique … Voir la biographie complète

Nous apprécions vos commentaires sur ce sujet sur nos canaux de médias sociaux ou (contactez-nous directement) avec des questions sur le site.

Plus d'informations



La publication de textes visant seulement à améliorer le positionnement d’un rang est l’une des actions plébiscitées pendant zélateur du Black Hat SEO. Il s’agit d’ailleurs de contenus spinnés qui se ressemblent sensiblement au sein d’eux et n’apportent pas précieux ajoutée puisqu’une unique version donne l’occasion en général de répondre à la requête émise pendant l’individu d’un moteur de recherche. La création d’un réseau de plateformes web fourni dans des Splog associe des textes de grande qualité médiocre d’or netlinking qui n’a pas de réel intérêt pour l’internaute. Le bourrage de mots-clés et la pastiche de contenus (susceptible d’être recopiés sur un autre site) font partie des recette faciles à mettre en oeuvre. La première n’a plus aucun impact, la seconde peut fonctionner dans quelques-uns cas comme l’évoquerons selon la suite. La multiplication des tag sur un CMS tel que WordPress s’apparente aussi à une action SEO Black Hat a l’intérieur du connaissance où les pages créées systématiquement n’apportent en général pas grand chose puisqu’elles compilent des extraits d’articles.

Des dizaines de sites profitent de la peur française de leur faire dépenser beaucoup d'argent – Dropshipping formation

Prevention Non 1024x631.jpg

(Enquête Numerama) En deux mois, de nombreux sites douteux liés à l'épidémie de coronavirus ont été créés, dans le but de vendre des produits aux internautes à des prix élevés, parfois sans aucun lien avec le virus. T-shirts, masques, gel hydroalcoolique, huiles essentielles … Une visite des pires sites apparus sur internet ces dernières semaines et qui profitent de la peur et de l'émotion des internautes français pour leur faire dépenser beaucoup d'argent.

Un gel antibactérien vendu 10 euros le mini flacon de 55 ml, un pack de lingettes 11 euros, un masque KN95 vendu plus de 3 euros pièce … Sur le site français "prevention-coronavirus.fr" on fait tout sauf la prévention. Au lieu de cela, nous trouvons la vente de produits à des prix élevés pour en tirer le meilleur parti.

Capture d'écran du site en question (8 avril 2020)

Ce nom de domaine a été déposé le 16 mars 2020 par une société française habituée et fait partie des 700 autres URL liées au virus corona que Numerama a recherchées pendant une semaine et qui ont été déposées entre le 22 et le 30 janvier. Mars 2020. Nous avons commencé le travail d'agrégation de DomainTools, qui fournit depuis le 23 mars une liste publique des noms de domaine achetés et enregistrés dans le cadre de la pandémie qui oblige actuellement la moitié de la population mondiale à rester enfermée. .

Sur les 60 000 URL extraites le 30 mars, nous nous sommes concentrés sur les noms de domaine ".fr". De toute évidence, ce n'est qu'un petit aperçu de l'ampleur de ce phénomène, qui voit de manière anonyme et les entreprises se précipitent à chaque événement majeur sur les sites d'achat de noms de domaine pour sécuriser les URL populaires. Certains ont pour seul objectif de les revendre au plus offrant et de faire des profits instantanés, tandis que d'autres les gardent pour créer tout type d'entreprise en ligne.

Le site "prevention-coronavirus.fr" en fait partie.

Vente de gel et masque hydroalcoolique à prix élevés

Alors qu'une bouteille de gel hydroalcoolique de 250 ml vaut généralement moins de 4 euros (pour une marque connue sous le nom de Sanytol), le site vend des conteneurs pour 10 euros qui ne dépassent pas 50 ml: l'acheteur potentiel paie 12 fois plus cher le gel.

Le site vend également au grand public un masque certifié "KN95", standard chinois équivalent à l'américain N95, qui s'applique aux masques très filtrants (qui bloquent les particules très fines de 0,3 microns et plus). Ce sont cependant des masques réservés au personnel soignant, auxquels la population ne devrait pas avoir accès. Le lot de 50 masques a été vendu sur Amazon pour 25 euros mi-mars (soit 0,5 euros pour le masque). Le 2 avril, ils étaient tous deux vendus pour 11 euros, 10 fois plus chers. Quelques jours plus tard, le prix "baissait" à 31 € pour 10, toujours le double du prix actuel du marché, comme l'a confirmé un revendeur spécialisé.

Capture d'écran du site vendant des produits chers (2 avril 2020)

Derrière ce site de revente se trouve un entrepreneur français, Cédric K, récemment basé à Hong Kong. Il est à la tête d'une entreprise toulousaine avec laquelle il achète de nombreux sites depuis des années. Il ne se cache pas: sa société, CS Broker, est listée directement dans les mentions légales du site comme indiqué Baptiste Robert, un expert en cybersécurité avec qui nous avons partagé certaines de nos conclusions, nous permettant d'identifier l'identité de l'entrepreneur individuel. Contactés à bien des égards, les Français ne nous sont pas revenus. Cependant, le site est toujours en cours de mise à jour: le 8 avril, nous avons constaté la disparition des masques chirurgicaux et l'apparition d'un nouveau produit lunaire, le " masque de rangement pliable "Vendu 16 euros pour 100 pièces, ce n'est autre qu'une boîte en carton vide pour ranger un masque.

Masques de stockage

Huiles essentielles pour "se protéger contre le coronavirus"

Si ces types de sites sont légaux, d'autres sont encore plus douteux, notamment ceux qui évaluent l'efficacité des produits "contre" Covid-19. Publié le 18 février 2020, le site "seprotegerducoronavirus.fr" fait directement référence à "immunoprotectplus.fr", qui prétend vendre une solution pour se protéger du coronavirus: une bouteille … des huiles essentielles, vendue 26 euros la bouteille . Ce site de trading, auto-enregistré le 13 mars, propose de se renseigner auprès d'un numéro de service client "joignable à tout moment" qui fait essentiellement référence à un répondeur.

Capture d'écran du site de vente d'huiles essentielles (2 avril 2020)

Le site fait l'éloge, ainsi qu'une petite annonce vidéo, des qualités d'un produit "100% naturel" produit en Belgique, " basé sur 5 plantes aux effets miraculeux (Sic), y compris "l'arbre à thé". Le Tea Tree est en effet une huile essentielle utilisée par certains pour prendre soin de leur peau ou parfumer leurs boissons, mais en aucun cas " dévore littéralement les virus Comme le prétend le site.

Il y a un gros bouton "Je me protège contre le Coronavirus" et une vidéo intitulée " Protégez-vous contre le coronavirus – votre système immunitaire "Tournée de mars 2020 de Christian Tal Schaller, un médecin suisse controversé particulièrement anti-vaccin. Il ne parle pas de Covid-19 pendant 4 minutes, mais explique qu'il dit qu'il n'y a aucun risque de contracter un virus." si votre système immunitaire est fort "La société n'a pas répondu à nos demandes.

Capture d'écran du site de vente d'huiles essentielles

Des gains potentiels jusqu'à «millions» d'euros

Ces sites peuvent-ils faire de l'argent? C'est sans doute le cas, selon Jessy, une entrepreneure française que nous avons contactée et qui travaille sur la création de sites Internet. Numerama lui est revenu d'un site très suspect: "test-coronavirus-france.fr". C'était une plate-forme très complète qui ressemblait à un site de vente professionnel soigneusement codé jusqu'au 2 avril, prétendant vendre des kits de dépistage des coronavirus, à un modique 99 $ chacun. " Vous voulez avoir le cœur clair, vous rassurer ainsi que vos proches, alors achetez-en un ici! Dit la page d'accueil. Ces tests n'existent pas encore.

Capture d'écran du site en question, mise hors ligne depuis

Nous avons revu ce site avec de vagues mentions légales en ligne pendant plusieurs jours et dont le nom de domaine a été enregistré le 22 mars 2020. Après quelques jours de recherches, dont un rapport à la préfecture de Caen, nous avons constaté que le site avait finalement été mis hors ligne.

Jessy a ensuite expliqué l'erreur: l'homme d'affaires a dit qu'il avait reçu une demande d'une pharmacie locale pour faire créer un site pour profiter du moment où " la vente de tests serait légale pour tous en France "Il prétend avoir mis l'un de ses développeurs au travail pour créer une plateforme" témoin "et montrer ce client potentiel" ce qu'ils peuvent faire "" Je ne savais pas que mon développeur l'avait mis en ligne ", Il défend" quand je me suis rendu compte, nous l'avons immédiatement débranché "Le site de vente est autorisé à payer (par carte de crédit ou PayPal), mais pas à confirmer la commande", a-t-il expliqué. Cependant, les internautes ont été invités à saisir leurs coordonnées bancaires et potentiellement à s'exposer à des risques. Jessy assure qu'aucune donnée visiteur n'est collectée.

"Les statistiques sont incroyables"

Et il y avait beaucoup de visiteurs. Au téléphone, le Français nous apprend qu'il a vu des centaines de milliers de visites chaque jour sur son site, même s'il n'a même pas été correctement référencé. " Les statistiques sont incroyables "Il dit. Il pense que si des internautes malveillants mettent en place un site similaire pour la vente de faux tests pour 99 euros, ils" faire des millions d'euros Très vite.

Sur les 730 sites que Numerama a parcourus, une vingtaine sont dédiés à la vente en ligne de produits, tels que des masques de protection ou des tests. Certains ne sont pas encore utilisés, comme "covid-masques.fr" et "covid19-france.fr". D'autres font clairement référence à des plateformes étrangères qui n'ont rien à voir: "stop-coronavirus.fr" dirige ainsi les internautes directement vers un site de survie américain, qui comprend des bracelets "guerriers", des kits de toilettage et des couteaux à partir de 20 $.

Capture d'écran du site de survie

Vraiment acheter des t-shirts pour "sauver des vies"?

Parmi les sites de vente en ligne qui «surfent» sur les crises sanitaires et autres événements mondiaux, on échappe rarement aux sociétés de vente en ligne de vêtements personnalisés. Mais certains ont intentionnellement distribué des informations trompeuses pour réaliser un profit.

"Coronastyle.fr" est un nom déposé le 23 mars. Les propriétaires ont écrit sur la page d'accueil qu'ils vendaient des t-shirts pour " sauver des vies "" Un t-shirt, un patient malade Grâce à vous, des milliers de malades sont sauvés chaque jour », précise cette plateforme de vente, dont les vêtements coûtent entre 22 et 24 euros.

Capture d'écran du site de vente de t-shirts, suspendu depuis

Le lien " à propos de nous Ne fait référence à rien, les images utilisées sur le site sont des photos "stock" qui ne représentent pas les vrais propriétaires du site. Les photos des t-shirts "portés" par les mannequins sont aussi des images modifiées: les mannequins sont sur de nombreux sites de vente en ligne, seul le t-shirt change. Lorsqu'un e-mail est envoyé à l'adresse de contact, l'adresse est introuvable.

Capture d'écran du site de vente de t-shirts, suspendu depuis

Néanmoins, "coronastyle.fr" a un partenariat avec l'Institut Pasteur (un mug avec le logo de l'institut a même été vendu) et assure que " pour chaque t-shirt acheté, nous reversons une partie de nos gains au Fonds d'Urgence Coronavirus du Service d'Assistance Publique de Paris (APHP). Contacté, l'Institut Pasteur nous confirme qu'il n'a aucun partenariat avec ce site et qu'il s'agit d'un " fausses informations "De son côté, l'APHP nous assure également qu'il n'a rien à voir avec ce site, et nous rappelle de ne pas souscrire" les initiatives mises en place dans le cadre d'un accord de partenariat entre le site marchand et la Fondation, dont la sévérité a été préalablement vérifiée et qui s'engage par écrit à restituer les fonds à la Fondation. "

Tout peut être faux sur ce site, la vente y a été possible jusqu'au 8 avril midi, date à laquelle il a finalement été mis hors ligne. Les internautes ont été invités à saisir leurs coordonnées bancaires ou liens Paypal, ainsi que leurs informations de livraison. Ainsi, en plus des partenariats fictifs et du mensonge sur l'accompagnement des patients en période de crise sanitaire majeure, il existe de réels risques de phishing de données.

Si ce site problématique n'est plus accessible, il en restera d'autres, comme "supportcoronavirus.fr" qui, comme son nom ne l'indique pas, est un site pour … la vente de mugs. Les internautes sont invités à cliquer sur le bouton "Je soutiens!" En cliquant. Cela l'amène au formulaire d'achat. Comptez 25 euros pour une tasse avec un petit logo (non original) de virus enrichis. La plateforme indique dans un court texte plein d'erreurs que l'initiative est «Aide à soutenir les gens et montre que nous sommes avec eux. 80% du montant collecté est restitué aux infirmièress "(sic). Il n'y a évidemment rien pour vérifier si ces montants seront reversés à des associations. En fait, il est fortement déconseillé d'acheter à découvert car rien ne dit que vos données y sont en sécurité.

Capture d'écran du site de vente de mugs (8 avril)

Les t-shirts resteront aussi longtemps qu'il y aura des crises

Une question se pose inévitablement à chaque nouvelle crise, à chaque nouvel événement mondial: pourquoi diable les gens sont-ils toujours prêts à vendre des t-shirts en ligne pour surfer sur un phénomène, même si c'est un grave problème? Maxime, créateur d'un autre site appelé "corona-survivor.fr", contacté par mail, nous donne un croquis d'une réponse.

Sur son site, vous pouvez acheter de nombreux hauts, floqués en relation avec l'isolement (un rouleau de papier toilette, une canette, des pâtes …), et marque un t-shirt particulier, appelé " soutien au personnel hospitalier & # 39; Et vendu 35 euros chacun. Ce modèle est accompagné d'un message: " Pour les soutenir et les remercier dans leur combat, nous reversons 50% des bénéfices de ces t-shirts à la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France. "

Maxime nous assure par écrit qu'il tiendra sa parole et fera don de ce pourcentage, mais uniquement pour la vente de ce t-shirt exactement, et non pour les 12 autres modèles disponibles sur la plateforme. Il dit qu'il a pris des mesures pour " formaliser "Un partenariat avec la Fondation des Hôpitaux de Paris, et s'assure que son projet" veulent être honnêtes et positifs "

" J'imagine que dans votre liste il n'y a pas seulement des gens qui s'inspirent de bonnes intentions, ou certains qui jouent des techniques de marketing extraordinaires … (sic), mais j'espère aussi que vous savez que tout n'est pas un criminel potentiel ", Explique-t-il, en supposant sa volonté d'agir, bien que légalement." Il est vrai que nous essayons de profiter de cette situation, mais nous essayons de le faire avec autant de respect et d'éthique que possible. " Le 3 avril, il nous a dit qu'il n'avait pas encore fait de vente.

Au milieu de la foule, quelques sites grand public, bien que difficiles à vérifier

Nous avons trouvé des sites légaux qui tentent de vendre des produits de protection sans restriction.

Anne, médecin spécialiste en médecine du travail, a lancé sa plateforme de commande de masques baptisée "stop-covid19.fr". Au téléphone, elle explique que le projet est non seulement légal, mais a connu un énorme succès. Merci à son frère qui vit en Chine et qui " ami avec un directeur d'usine ", elle " a un contact direct »Et importe en grande quantité des masques pour professionnels. Elle prétend ne pas les vendre à des particuliers et que ses ventes se font principalement par bouche à oreille Et pas sur le site. Les prix facturés en ligne sont conformes aux prix actuels du marché.

Le site "masquecoronavirus-france.fr", en revanche, est plus vague. Il a été déposé par J.D., directeur d'une association de dons alimentaires à Sèvres, qui l'a d'abord référé à un petit site de formation d'esthéticienne qui était le sien. Puis il a changé de position: c'est désormais un site (très kitsch) vendant des masques pour 1,20 € l'unité, dans le but d'utiliser les bénéfices pour les distribuer gratuitement aux personnes suivies d'association. Il dit qu'il " des liens étroits avec la Chine » merci à sa femme. " J'ai des fournisseurs avec qui je traite directement "Le site n'est actuellement pas conforme et si vous pouvez remplir un panier il n'est pas encore possible de payer." Je fais tout moi-même, et c'est compliqué parce que ce n'était pas mon travail d'origine (…) J'ai commandé 2000 masques, mais je vais passer à la vitesse supérieure Dit-il.

Capture d'écran du site JD

Les profiteurs n'ont pas attendu le virus corona

Pharos fait face à la plupart des intrus liés à Covid-19, la plateforme de communication du gouvernement. Cela permet aux internautes de signaler des escroqueries, mais aussi des délits plus graves tels que l'incitation à la haine ou la pornographie enfantine. Ces signalements sont ensuite traités par un service de cyber police et gendarmes, l'Office central de lutte contre les délits des technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC). En cas de fraude, le parquet renvoie à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DCCRF), qui peut compter sur le soutien de la cyber police.

Grâce à ce système et aggravée par la crise sanitaire, la vigilance ne dure pas longtemps. Au cours de notre semaine de recherche, certains sites que nous avons vus en ligne ont été fermés quelques jours plus tard – le site covid19-challenge.fr, qui vendait du savon à 14 euros pièce, n'est plus en ligne par exemple.

Et à juste titre: à partir du rapport, la police peut demander à l'hôte du site accusé de fraude de le déposer dans les 24 heures. Cela s'applique à la vente de produits non conformes, tels que des tests en kit ou des médicaments qui pourraient "guérir" Covid-19, et sont donc en dehors du cadre juridique. Cependant, rien n'empêche la création de dropshipping par exemple, consacré à la revente de masques achetés en Chine et revendus beaucoup plus chers.

"Aujourd'hui, les escroqueries ont été mises à jour avec le temps, selon la dernière annonce de coronavirus"

Auteur de CybercriminalitéLe commandant Pierre Penalba travaille à l'autre bout de la chaîne, traitant les plaintes des victimes d'escroqueries tombées entre les mailles du filet. Pour lui, la plupart des escroqueries par coronavirus en ligne ne sont qu'une nouvelle variante des mécanismes habituels, pas un phénomène nouveau: " Les escrocs sont très réactifs. Aujourd'hui, les escroqueries sont basées sur le temps, basées sur la dernière annonce de coronavirus. Et c'est facile à faire: il suffit d'acheter un kit sur le dark web puis de modifier quelques mots clés, et le tour est joué. "

Plutôt que de parler directement des coronavirus, les criminels bénéficieront des effets secondaires. Par exemple, parce que les personnes incarcérées passent plus de temps sur Netflix et ont peur de perdre ce passe-temps, les criminels ont adapté une vieille arnaque: ils exigent une résiliation de l'abonnement si leur cible ne paie pas, alors ils volent des identifiants bancaires .

Néanmoins, la police identifie des formes d'arnaques plus spécifiques: certaines génèrent des générateurs monétaires de certificats, d'autres vendent de fausses formations pour plus de 2 000 euros pour devenir gardiens … " Quant à la contrebande de masques, elle existe sans même entrer dans le cyber: les pharmaciens ont des contrôles stricts, mais plusieurs pratiquants se font voler, surtout dans leurs véhicules. », rappelle le cyber-policier.

Cet article a été réalisé avec l'aide de François Manens et Aurore Gayte, dans le cadre d'une enquête mondiale sur les noms de domaine dans le contexte de la pandémie de coronavirus. La première partie sur la revente des noms de domaine est en ligne ici. Suivez Numerama ici, sur Facebook ou Twitter afin de ne pas manquer la publication des nouvelles parties de cette enquête.

Partager sur les réseaux sociaux



Comment agit le dropshipping ? Avec le dropshipping, les produits vont directement du fournisseur à vos clients. Vous ne gérez ni le stock, ni l’envoi des commandes.

Des dizaines de sites profitent de la peur française de leur faire dépenser beaucoup d'argent – Dropshipping tutoriel

Prevention Non 1024x631.jpg

(Enquête Numerama) En deux mois, de nombreux sites douteux liés à l'épidémie de coronavirus ont été créés, dans le but de vendre des produits aux internautes à des prix élevés, parfois sans aucun lien avec le virus. T-shirts, masques, gel hydroalcoolique, huiles essentielles … Une visite des pires sites apparus sur internet ces dernières semaines et qui profitent de la peur et de l'émotion des internautes français pour leur faire dépenser beaucoup d'argent.

Un gel antibactérien vendu 10 euros le mini flacon de 55 ml, un pack de lingettes 11 euros, un masque KN95 vendu plus de 3 euros pièce … Sur le site français "prevention-coronavirus.fr" on fait tout sauf la prévention. Au lieu de cela, nous trouvons la vente de produits à des prix élevés pour en tirer le meilleur parti.

Capture d'écran du site en question (8 avril 2020)

Ce nom de domaine a été déposé le 16 mars 2020 par une société française habituée et fait partie des 700 autres URL liées au virus corona que Numerama a recherchées pendant une semaine et qui ont été déposées entre le 22 et le 30 janvier. Mars 2020. Nous avons commencé le travail d'agrégation de DomainTools, qui propose une liste publique, mise à jour depuis le 23 mars, des noms de domaine qui ont été achetés et enregistrés dans le cadre de la pandémie qui oblige actuellement la moitié de la population mondiale à rester enfermée .

Sur les 60 000 URL extraites le 30 mars, nous nous sommes concentrés sur les noms de domaine ".fr". De toute évidence, ce n'est qu'un petit aperçu de l'ampleur de ce phénomène, qui voit de manière anonyme et les entreprises se précipitent à chaque événement majeur sur les sites d'achat de noms de domaine pour sécuriser les URL populaires. Certains ont pour seul objectif de les revendre au plus offrant et de faire des profits instantanés, tandis que d'autres les gardent pour créer tout type d'entreprise en ligne.

Le site "prevention-coronavirus.fr" en fait partie.

Vente de gel et masque hydroalcoolique à prix élevés

Alors qu'une bouteille de 250 ml de gel hydro-alcoolique vaut généralement moins de 4 euros (pour une marque connue sous le nom de Sanytol), le site vend des conteneurs pour 10 euros qui ne dépassent pas 50 ml: l'acheteur potentiel paie 12 fois plus cher le gel .

Le site vend également au grand public un masque certifié "KN95", une norme chinoise équivalente à l'US N95, qui s'applique aux masques très filtrants (qui bloquent les particules très fines de 0,3 microns et plus). Ce sont cependant des masques réservés au personnel soignant, auxquels la population ne devrait pas avoir accès. Le lot de 50 masques a été vendu sur Amazon pour 25 euros mi-mars (soit 0,5 euros pour le masque). Le 2 avril, ils étaient tous deux vendus pour 11 euros, 10 fois plus chers. Quelques jours plus tard, le prix "baissait" à 31 € pour 10, toujours le double du prix actuel du marché, comme l'a confirmé un revendeur spécialisé.

Capture d'écran du site vendant des produits chers (2 avril 2020)

Derrière ce site de revente se trouve un entrepreneur français, Cédric K, récemment basé à Hong Kong. Il est à la tête d'une entreprise toulousaine avec laquelle il achète de nombreux sites depuis des années. Il ne se cache pas: sa société, CS Broker, est listée directement dans les mentions légales du site comme indiqué Baptiste Robert, un expert en cybersécurité avec qui nous avons partagé certaines de nos conclusions, nous permettant d'identifier l'identité de l'entrepreneur individuel. Contactés à bien des égards, les Français ne nous sont pas revenus. Cependant, le site est toujours en cours de mise à jour: le 8 avril, nous avons constaté la disparition des masques chirurgicaux et l'apparition d'un nouveau produit lunaire, le " masque de rangement pliable "Vendu 16 euros pour 100 pièces, ce n'est autre qu'une boîte en carton vide pour ranger un masque.

Masques de stockage

Huiles essentielles pour "se protéger contre le coronavirus"

Si ces types de sites sont légaux, d'autres sont encore plus douteux, notamment ceux qui évaluent l'efficacité des produits "contre" Covid-19. Publié le 18 février 2020, le site "seprotegerducoronavirus.fr" fait directement référence à "immunoprotectplus.fr", qui prétend vendre une solution pour se protéger contre le coronavirus: une bouteille … des huiles essentielles, vendue 26 euros la bouteille . Ce site de trading, auto-enregistré le 13 mars, propose de se renseigner auprès d'un numéro de service client "joignable à tout moment" qui fait essentiellement référence à un répondeur.

Capture d'écran du site de vente d'huiles essentielles (2 avril 2020)

Le site fait l'éloge, ainsi qu'une petite annonce vidéo, des qualités d'un produit "100% naturel" produit en Belgique, " basé sur 5 plantes aux effets miraculeux (Sic), y compris "l'arbre à thé". Le Tea Tree est en effet une huile essentielle utilisée par certains pour prendre soin de leur peau ou parfumer leurs boissons, mais en aucun cas " dévore littéralement les virus Comme le prétend le site.

Il y a un gros bouton "Je me protège contre le Coronavirus" et une vidéo intitulée " Protégez-vous contre le coronavirus – votre système immunitaire "Tournée de mars 2020 de Christian Tal Schaller, un médecin suisse controversé particulièrement anti-vaccin. Il ne parle pas de Covid-19 pendant 4 minutes, mais explique qu'il dit qu'il n'y a aucun risque de contracter un virus." si votre système immunitaire est fort "La société n'a pas répondu à nos demandes.

Capture d'écran du site de vente d'huiles essentielles

Des gains potentiels jusqu'à «millions» d'euros

Ces sites peuvent-ils faire de l'argent? C'est sans doute le cas, selon Jessy, une entrepreneure française que nous avons contactée et qui travaille sur la création de sites Internet. Numerama lui est revenu d'un site très suspect: "test-coronavirus-france.fr". C'était une plate-forme très complète qui, jusqu'au 2 avril, ressemblait à un site de vente professionnel joliment codé prétendant vendre des kits de dépistage des coronavirus pour seulement 99 $ chacun. " Vous voulez avoir le cœur clair, vous rassurer ainsi que vos proches, alors achetez-en un ici! Dit la page d'accueil. Ces tests n'existent pas encore.

Capture d'écran du site en question, mise hors ligne depuis

Nous avons revu ce site avec de vagues mentions légales en ligne pendant plusieurs jours et dont le nom de domaine a été enregistré le 22 mars 2020. Après quelques jours de recherches, dont un rapport à la préfecture de Caen, nous avons constaté que le site avait finalement été mis hors ligne.

Jessy a ensuite expliqué l'erreur: l'homme d'affaires a dit qu'il avait reçu une demande d'une pharmacie locale pour faire créer un site pour profiter du moment où " la vente de tests serait légale pour tous en France "Il prétend avoir mis l'un de ses développeurs au travail pour créer une plateforme" témoin "et montrer ce client potentiel" ce qu'ils peuvent faire "" Je ne savais pas que mon développeur l'avait mis en ligne ", Il défend" quand je me suis rendu compte, nous l'avons immédiatement débranché "Le site de vente est autorisé à payer (par carte de crédit ou PayPal), mais pas à confirmer la commande", a-t-il expliqué. Cependant, les internautes ont été invités à saisir leurs coordonnées bancaires et potentiellement à s'exposer à des risques. Jessy assure qu'aucune donnée visiteur n'est collectée.

"Les statistiques sont incroyables"

Et il y avait beaucoup de visiteurs. Au téléphone, le Français nous apprend qu'il a vu des centaines de milliers de visites chaque jour sur son site, même s'il n'a même pas été correctement référencé. " Les statistiques sont incroyables "Il dit. Il pense que si des internautes malveillants mettent en place un site similaire pour la vente de faux tests pour 99 euros, ils" faire des millions d'euros Très vite.

Sur les 730 sites que Numerama a parcourus, une vingtaine sont dédiés à la vente en ligne de produits, tels que des masques de protection ou des tests. Certains ne sont pas encore utilisés, comme "covid-masques.fr" et "covid19-france.fr". D'autres font clairement référence à des plateformes étrangères qui n'ont rien à voir: "stop-coronavirus.fr" dirige ainsi les internautes directement vers un site de survie américain, qui comprend des bracelets "guerriers", des kits de toilettage et des couteaux à partir de 20 $.

Capture d'écran du site de survie

Vraiment acheter des t-shirts pour "sauver des vies"?

Parmi les sites de vente en ligne qui «surfent» sur les crises sanitaires et autres événements mondiaux, on échappe rarement aux sociétés de vente en ligne de vêtements personnalisés. Mais certains ont intentionnellement distribué des informations trompeuses pour réaliser un profit.

"Coronastyle.fr" est un nom déposé le 23 mars. Les propriétaires ont écrit sur la page d'accueil qu'ils vendaient des t-shirts pour " sauver des vies "" Un t-shirt, un patient malade Grâce à vous, des milliers de malades sont sauvés chaque jour », précise cette plateforme de vente, dont les vêtements coûtent entre 22 et 24 euros.

Capture d'écran du site de vente de t-shirts, suspendu depuis

Le lien " à propos de nous Ne fait référence à rien, les images utilisées sur le site sont des photos "stock" qui ne représentent pas les vrais propriétaires du site. Les photos des t-shirts "portés" par les mannequins sont aussi des images modifiées: les mannequins sont sur de nombreux sites de vente en ligne, seul le t-shirt change. Lorsqu'un e-mail est envoyé à l'adresse de contact, l'adresse est introuvable.

Capture d'écran du site de vente de t-shirts, suspendu depuis

Néanmoins, "coronastyle.fr" a un partenariat avec l'Institut Pasteur (un mug avec le logo de l'institut a même été vendu) et assure que " pour chaque t-shirt acheté, nous reversons une partie de nos gains au Fonds d'Urgence Coronavirus du Service d'Assistance Publique de Paris (APHP). Contacté, l'Institut Pasteur nous confirme qu'il n'a aucun partenariat avec ce site et qu'il s'agit d'un " fausses informations "De son côté, l'APHP nous assure également qu'il n'a rien à voir avec ce site, et nous rappelle de ne pas souscrire" les initiatives mises en place dans le cadre d'un accord de partenariat entre le site marchand et la Fondation, dont la sévérité a été préalablement vérifiée et qui s'engage par écrit à restituer les fonds à la Fondation. "

Tout peut être faux sur ce site, la vente y a été possible jusqu'au 8 avril midi, date à laquelle il a finalement été mis hors ligne. Les internautes ont été invités à saisir leurs coordonnées bancaires ou liens Paypal, ainsi que leurs informations de livraison. Ainsi, en plus des partenariats fictifs et du mensonge sur l'accompagnement des patients en période de crise sanitaire majeure, il existe de réels risques de phishing de données.

Si ce site problématique n'est plus accessible, il en restera d'autres, comme "supportcoronavirus.fr" qui, comme son nom ne l'indique pas, est un site pour … la vente de mugs. Les internautes sont invités à cliquer sur le bouton "Je soutiens!" En cliquant. Cela l'amène au formulaire d'achat. Comptez 25 euros pour une tasse avec un petit logo (non original) de virus enrichis. La plateforme indique dans un court texte plein d'erreurs que l'initiative est «Aide à soutenir les gens et montre que nous sommes avec eux. 80% du montant collecté est restitué aux infirmièress "(sic). Il n'y a évidemment rien pour vérifier si ces montants seront reversés à des associations. En fait, il est fortement déconseillé d'acheter à découvert car rien ne dit que vos données y sont en sécurité.

Capture d'écran du site de vente de mugs (8 avril)

Les t-shirts resteront aussi longtemps qu'il y aura des crises

Une question se pose inévitablement à chaque nouvelle crise, à chaque nouvel événement mondial: pourquoi diable les gens sont-ils toujours prêts à vendre des t-shirts en ligne pour surfer sur un phénomène, même si c'est un grave problème? Maxime, créateur d'un autre site appelé "corona-survivor.fr", contacté par mail, nous donne un croquis d'une réponse.

Sur son site, vous pouvez acheter de nombreux hauts, floqués en relation avec l'isolement (un rouleau de papier toilette, une canette, des pâtes …), et marque un t-shirt particulier, appelé " soutien au personnel hospitalier & # 39; Et vendu 35 euros chacun. Ce modèle est accompagné d'un message: " Pour les soutenir et les remercier dans leur combat, nous reversons 50% des bénéfices de ces t-shirts à la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France. "

Maxime nous assure par écrit qu'il tiendra sa parole et fera don de ce pourcentage, mais uniquement pour la vente de ce t-shirt exactement, et non pour les 12 autres modèles disponibles sur la plateforme. Il dit qu'il a pris des mesures pour " formaliser "Un partenariat avec la Fondation des Hôpitaux de Paris, et s'assure que son projet" veulent être honnêtes et positifs "

" J'imagine que dans votre liste il n'y a pas seulement des gens qui s'inspirent de bonnes intentions, ou certains qui jouent des techniques de marketing extraordinaires … (sic), mais j'espère aussi que vous savez que tout n'est pas un criminel potentiel ", Explique-t-il, en supposant sa volonté d'agir, bien que légalement." Il est vrai que nous essayons de profiter de cette situation, mais nous essayons de le faire avec autant de respect et d'éthique que possible. " Le 3 avril, il nous a dit qu'il n'avait pas encore fait de vente.

Au milieu de la foule, quelques sites grand public, bien que difficiles à vérifier

Nous avons trouvé des sites légaux qui tentent de vendre des produits de protection sans restriction.

Anne, médecin spécialiste en médecine du travail, a lancé sa plateforme de commande de masques baptisée "stop-covid19.fr". Au téléphone, elle explique que le projet est non seulement légal, mais a connu un énorme succès. Merci à son frère qui vit en Chine et qui " ami avec un directeur d'usine ", elle " a un contact direct »Et importe en grande quantité des masques pour professionnels. Elle prétend ne pas les vendre à des particuliers et que ses ventes se font principalement par bouche à oreille Et pas sur le site. Les prix facturés en ligne sont conformes aux prix actuels du marché.

Le site "masquecoronavirus-france.fr", en revanche, est plus vague. Il a été déposé par J.D., directeur d'une association de dons de nourriture à Sèvres, qui l'a d'abord référé à un lieu de formation pour petites esthéticiennes qui était le sien. Ensuite, il a changé de position: c'est désormais un site (très kitsch) vendant des masques pour 1,20 € l'unité, avec l'objectif affiché d'utiliser les bénéfices pour les distribuer gratuitement aux personnes suivies par l'association. Il dit qu'il " des liens étroits avec la Chine » merci à sa femme. " J'ai des fournisseurs avec qui je traite directement "Le site n'est actuellement pas conforme et si vous pouvez remplir un panier il n'est pas encore possible de payer." Je fais tout moi-même, et c'est compliqué car ce n'était pas mon travail d'origine (…) J'ai commandé 2000 masques, mais je vais passer à la vitesse supérieure Dit-il.

Capture d'écran du site JD

Les profiteurs n'ont pas attendu le virus corona

Pharos fait face à la plupart des intrus liés à Covid-19, la plateforme de communication du gouvernement. Cela permet aux internautes de signaler des escroqueries, mais aussi des délits plus graves tels que l'incitation à la haine ou la pornographie enfantine. Ces signalements sont ensuite traités par un service de cyber police et gendarmes, l'Office central de lutte contre les délits des technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC). En cas de fraude, le parquet renvoie à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DCCRF), qui peut compter sur le soutien de la cyber police.

Grâce à ce système et aggravée par la crise sanitaire, la vigilance ne dure pas longtemps. Pendant notre semaine de recherche, certains sites que nous avons vus en ligne ont été fermés quelques jours plus tard – le site covid19-challenge.fr, qui vendait du savon à 14 euros pièce, n'est plus en ligne par exemple.

Et à juste titre: à partir du rapport, la police peut demander à l'hôte du site accusé de fraude de le déposer dans les 24 heures. Cela s'applique à la vente de produits non conformes, tels que des tests en kit ou des médicaments qui pourraient "guérir" Covid-19, et sont donc en dehors du cadre juridique. Cependant, rien n'empêche la création de dropshipping par exemple, consacré à la revente de masques achetés en Chine et revendus beaucoup plus chers.

"Aujourd'hui, les escroqueries ont été mises à jour avec le temps, selon la dernière annonce de coronavirus"

Auteur de CybercriminalitéLe commandant Pierre Penalba travaille à l'autre bout de la chaîne, traitant les plaintes des victimes d'escroqueries tombées entre les mailles du filet. Pour lui, la plupart des escroqueries par coronavirus en ligne ne sont qu'une nouvelle variante des mécanismes habituels, pas un phénomène nouveau: " Les escrocs sont très réactifs. Aujourd'hui, les escroqueries sont basées sur le temps, basées sur la dernière annonce de coronavirus. Et c'est facile à faire: il suffit d'acheter un kit sur le dark web puis de modifier quelques mots clés, et le tour est joué. "

Plutôt que de parler directement des coronavirus, les criminels bénéficieront des effets secondaires. Par exemple, parce que les gens ont décidé de passer plus de temps sur Netflix et ont peur de perdre ce passe-temps, les criminels ont adapté une vieille arnaque: ils exigent une résiliation de l'abonnement si leur cible ne paie pas, alors ils volent des identifiants bancaires .

Néanmoins, la police identifie des formes d'arnaques plus spécifiques: certaines génèrent des générateurs monétaires de certificats, d'autres vendent de fausses formations pour plus de 2000 euros pour devenir gardiens … Quant à la contrebande de masques, elle existe sans même entrer dans le cyber: les pharmaciens ont des contrôles stricts, mais plusieurs pratiquants se font voler, surtout dans leurs véhicules. », rappelle le cyber-policier.

Cet article a été réalisé avec l'aide de François Manens et Aurore Gayte, dans le cadre d'une enquête mondiale sur les noms de domaine dans le contexte de la pandémie de coronavirus. La première partie sur la revente des noms de domaine est en ligne ici. Suivez Numerama ici, sur Facebook ou Twitter afin de ne pas manquer la publication des nouvelles parties de cette enquête.

Partager sur les réseaux sociaux



Vous souhaitez vous lancer dans le dropshipping pour gagner de l’argent, travailler de n’importe où, avoir votre pur entreprise et devenir un véritable e-commerçant ? Ce firme sur la toile est de plus en plus populaire et vous rapporter de gros bénéfices ! Que vous soyez un particulier ou bien une entreprise, vous avez la possibilité ouvrir un magasin sur le web de dropshipping et rapidement. Pour en savoir plus là-dessus usine modèle et cette tendance, nous-mêmes vais vous expliquer plus en détails ce qu’est le dropshipping, vous démontrer pourquoi c’est une idée de devenir dropshippeur et vous aider à trouver ce que produit vendre.

[Pulse] Comment les courtiers et les fournisseurs de prêts hypothécaires peuvent utiliser Instagram pour stimuler leur entreprise – astuces Blackhat SEO

Instagram.jpeg

Instagram a un énorme 1 milliard utilisateurs, dont 500 millions se connectent à la plateforme chaque jour. Le hashtag #realestate a été utilisé sur 26 millions de messages et ce n'est qu'une des options de hashtag sans fin.

Alors qu'est-ce que cela nous dit? Pour les courtiers et les prêteurs hypothécaires, Instagram a le potentiel d'être une plate-forme incroyablement lucrative pour créer un public engagé et attirer de nouveaux clients. Dans cet article, nous avons défini quelques règles de base pour les professionnels de l'immobilier qui commencent sur Instagram.

Comment créer un excellent contenu immobilier pour Instagram

Instagram est principalement basé sur de belles images.

Si vous êtes un agent, vous avez une multitude de contenus à portée de main avec vos photos de liste. Concentrez-vous sur le placement d'images de haute qualité, bien éclairées et sans encombrement. Votre public cible est ambitieux, alors lorsque vous postez des photos avec une liste, demandez-vous: "cela donnerait-il envie à un acheteur de vivre ici?"

Malheureusement, les demandes de prêt hypothécaire ne sont pas les sujets les plus photogéniques, les prêteurs doivent donc être un peu plus créatifs avec du contenu pour Instagram. Au lieu de vous fier à des photos ennuyeuses pour transmettre des informations financières ennuyeuses, vous pouvez utiliser votre flux pour vous positionner en tant qu'expert dans le processus de prêt pour votre région. Vous pouvez le faire en partageant des photos de vues sur la rue dans la région, des attractions familiales, des restaurants et des magasins à proximité et de vrais clients heureux dans leurs nouvelles maisons.

Le nombre de sous-titres

Votre image peut être la priorité absolue lors de la publication sur Instagram, mais avec autant d'utilisateurs en compétition pour attirer l'attention sur la plate-forme, une belle photo ne va que jusque-là. Les vrais utilisateurs d'Instagram maîtrisent l'art de combiner des visuels accrocheurs avec des légendes réfléchies pour avoir un impact durable.

Si vous partagez des photos de propriétés, vous utilisez votre légende non seulement pour promouvoir les fonctions, mais aussi pour brosser un tableau réaliste et convaincant de ce que cela pourrait être de le posséder. Vous pouvez également poser des questions pour engager des abonnés.

Au lieu de cela:

"Le 123 Mulberry Lane compte trois chambres, deux salles de bain et ce magnifique patio."

Essayez ceci:

«Quelle est la beauté de cette oasis dans le jardin à l'arrière sur Mulberry Lane 123? Nous rêvons de longues matinées à boire du café pendant que nous lisons le journal sur ce patio. Quelle est votre façon préférée de commencer la journée? "

Si vous êtes un prêteur, votre objectif est de vous faire un guide pratique qui guidera vos clients à travers le processus de crédit souvent complexe. Utilisez vos sous-titres pour partager des conseils utiles, dissiper les mythes et aider les prospects à visualiser comment vos services s'intègrent dans leur vie de famille.

Au lieu de cela:

"Vérifiez votre pointage de crédit avant de demander un prêt hypothécaire, afin de pouvoir corriger à l'avance toute inexactitude."

Essayez ceci:

«Les acheteurs adorent Pleasantville en raison de ses voisins sympathiques et de sa riche scène culturelle. Voulez-vous acheter ici? Vérifier votre pointage de crédit à l'avance est un excellent moyen d'améliorer vos chances d'approbation pour la maison de vos rêves. "

Utiliser efficacement les hashtags

Les hashtags sont utilisés sur Instagram pour regrouper les publications sur des sujets similaires et pour aider les utilisateurs à découvrir de nouveaux contenus. Vous pouvez et devez utiliser des hashtags pour aider les gens à vous trouver et à comprendre en quoi consiste votre contenu.

Bien que vous puissiez inclure jusqu'à 30 hashtags avec chaque publication sur Instagram, le consensus général en 2019 est que les publications avec entre 9 et 12 hashtags semblent être les plus impliquées.

Pour éviter que votre légende ne soit désordonnée, mettez soigneusement les hashtags hors de vue. Vous pouvez le faire en créant des sauts de ligne entre votre légende et votre ensemble de hashtags. Appuyez sur la touche "Retour" et ajoutez un caractère, tel qu'un point, à quelques lignes avant de saisir vos hashtags. Ou ajoutez simplement vos hashtags en réponse à votre propre message et ils fonctionnent de la même manière.

Découvrez comment cet agent a regroupé tous ses hashtags dans un commentaire:

Pulse Instagram 1

Concentrez-vous sur une implication authentique

Il existe de nombreux services prometteurs pour vous aider à jouer au système sur Instagram. Certains annoncent une croissance immédiate des followers, tandis que d'autres disent qu'ils peuvent vous donner un certain nombre de likes avec chaque poste. Méfiez-vous de l'utilisateur: en 2019, ces services feront plus de mal que de bien à votre compte.

Tout comme Google pénalise les sites Web pour l'utilisation de techniques de référencement chapeau noir, Instagram a commencé à s'attaquer aux comptes qui utilisent des services tiers pour augmenter leurs goûts et leurs abonnés. Au lieu d'utiliser des moyens artificiels pour augmenter vos notes, concentrez-vous plutôt sur la création d'un engagement authentique.

Vous pouvez le faire en communiquant avec des hashtags liés à votre ville et à votre industrie, en laissant des commentaires sur les comptes appartenant à votre public cible et en passant du temps sur la plate-forme au lieu de simplement publier et déconnecter un message . Il vaut mieux avoir 1000 vrais adeptes engagés que 50000 faux abonnés qui ne se soucient pas de ce que vous publiez.

Fréquence de réservation

Au fur et à mesure que l'algorithme Instagram se développe, les règles de publication des messages ont changé. Lorsque Instagram affiche les messages par ordre chronologique, il était important de publier régulièrement pour rester proche des flux des abonnés.

Maintenant, l'algorithme affiche des messages en fonction de ce qui intéresse probablement l'utilisateur. Cela signifie pour les professionnels de l'immobilier qu'il est plus important de publier un excellent contenu que de le publier tout le temps. Il est préférable de publier un excellent message qui apparaît en haut des flux d'utilisateurs tous les quelques jours, plutôt que de publier du contenu médiocre plusieurs fois par jour, car il peut être enfoui loin dans le flux et jamais vu .

Bénéficiez d'histoires et d'IGTV

Les dernières fonctionnalités d'Instagram, Stories et IGTV, sont rendues pratiques pour les professionnels de l'immobilier. Avec ces fonctions, vous pouvez facilement partager des clips vidéo rapides et de petite taille que le public aime.

Vos histoires peuvent être consultées 24 heures après leur publication. Ils sont donc parfaits pour partager des informations actuelles sur votre entreprise et du contenu quotidien pendant votre travail quotidien. Par exemple, les agents peuvent utiliser Stories pour annoncer des changements de prix ou partager des aperçus de nouvelles offres. Les prêteurs peuvent les utiliser pour annoncer l’évolution des taux hypothécaires ou féliciter les clients pour leur fermeture.

Les vidéos IGTV peuvent durer jusqu'à une heure et ne disparaissent pas à moins que vous ne les supprimiez. Ils apparaissent en haut de votre profil Instagram, ils sont donc parfaits pour partager du contenu informatif plus long.

Pulse Instagram 2

IGTV est utile pour les professionnels de l'immobilier pour aider les abonnés à vous connaître et à savoir ce que vous faites. Utilisez-le pour expliquer vos services et ce qui vous distingue. Vous pouvez également réaliser des vidéos sur des sujets liés à votre expertise, tels que le débit immobilier ou les procédures d'achèvement des documents hypothécaires.

En se concentrant sur la qualité plutôt que sur la quantité et en prêtant attention au contenu pertinent pour le processus d'achat de votre groupe cible, les courtiers et les prêteurs peuvent se démarquer sur Instagram. Avez-vous intégré la plateforme à votre stratégie de médias sociaux?

Le black hat référencement est une collection de procédés et d’automatisations visant à tenir faille des algorithmes pour manipuler les bénéfices en sa faveur. Les résultats peuvent donc être surprenants. Les sites s’adonnant à de telles pratiques peuvent se retrouver frais or lendemain en bonne position Google, même en première position. Avec de tels résultats, c’est évidemment tentant. Mais entier faille a immanquablement vocation à être comblée, Google procédant en énergie à des mises à le jour plus et pourquoi pas moins importantes de son algorithme. Quand la faille est corrigée, ce qui n’est jamais super long, parfaits ceux qui s’en sont servis pour grimper artificiellement dans SERPS sont alors démasqués selon Google et sanctionnés. Selon l’importance des pratiques douteuses utilisées, cela va du déchéance à la disparition masse du site.

Microsoft propose des ordinateurs portables Surface 2 certifiés pour plus de la moitié de leur prix normal / Boing Boing – N°1 sur l’Affiliation

Product 36237 Product Shots1.jpg

La technologie évolue si rapidement que pratiquement au moment où vous sortez le nouvel ordinateur portable le plus récent, le plus rapide et le plus barré du magasin, le personnel qui remplit l'espace avec un modèle plus récent, plus rapide et encore plus complet.

Ce n'est que la vitesse du progrès – et cette marche ne peut pas être arrêtée. Ainsi, au lieu de payer un supplément pour un ordinateur portable qui bénéficie d'une remise en quelques mois, il vaut toujours la peine de considérer l'itinéraire certifié par l'usine. Cette approche vous offre un modèle récent avec des fonctions similaires aux modèles qui sont toujours dans leur boîte, tous garantis pour fonctionner comme neufs avec une économie de centaines sur leur prix d'origine.

Microsoft déplace actuellement une partie de cet inventaire de boîtes ouvertes avec une vente sur les ordinateurs portables Surface 2 certifiés en usine, maintenant plus de la moitié de leur prix d'origine pour seulement 1199,99 $.

Mince et légère, avec une vitesse et des performances améliorées, la Surface 2 est conçue pour les multitâches. Propulsé par un processeur Intel Core i5 ultra rapide de 8e génération avec une vitesse de 1,6 GHz, cet ordinateur portable a le jus pour jongler avec plusieurs applications actives qui fonctionnent toutes de manière transparente en même temps. Avec 8 Go de RAM et un grand disque dur de 256 Go, c'est plus que suffisant pour gérer tout, de la simple navigation sur le Web et de la messagerie électronique au travail d'application plus laborieux.

Basculant un écran PixelSense de 13,5 pouces avec un écran tactile interactif et une résolution ultra-précise, il convient parfaitement aux artistes et autres créateurs visuels, sans parler de quelqu'un qui aime binge toute une émission sur Netflix en une seule fois. Et avec une autonomie de près de 15 heures, vous n'avez probablement même pas besoin de vous connecter pour terminer la saison.

Il est livré avec Windows 10 – et pèse moins de 3 livres, il aura probablement l'impression que tout cet ordinateur portable est porteur. Grâce à sa portabilité, c'est un excellent ordinateur portable à glisser dans un sac ou un sac à dos pour une utilisation rapide sur la route.

Et dans le cas où la balise recertifiée en usine vous donne une pause, vous devez savoir que les ordinateurs reconditionnés certifiés Microsoft sont tous testés et certifiés pour ressembler et fonctionner comme neufs, y compris les tests de fonction, le nettoyage facile, l'inspection et le reconditionnement avec tous les accessoires nécessaires. Il y a même une garantie minimum de 90 jours en cas de problème.

Au prix régulier de 2499,99 $, vous pouvez économiser 1300 $ avec cette offre Microsoft. Eh bien, pour ce prix, vous pouvez en acheter deux tout en économisant de l'argent.

<! –

Boutique Boingboing

Veuillez contacter https://bit.ly/boingboingdealssupport pour obtenir de l'aide. Merci!

->




Gagner de l’argent avec votre blog ? Ça serait génial non ? En même temps, si vous êtes là, c’est bien pour ça ! Je vais vous expliquer comment tayloriser au plus l’affiliation Amazon ! Tous les avantages, les limites mais aussi des subterfuges inconnues pour enfin monétiser votre blog dépourvu vous prendre la tête !

13% des acheteurs ne reviennent jamais si leur livraison n'est pas à l'heure – Dropshipping comment ça marche

Shoppers Never Come Back If Their Delivery Isnt On Time 1.jpg

Les dernières statistiques de livraison en magasin montrent que les consommateurs souhaitent désormais une livraison rapide des produits qu'ils achètent. Si vous n'êtes pas en mesure de livrer des marchandises à / avant l'heure prévue, votre magasin perdra constamment un grand nombre de clients.

Selon une enquête auprès des consommateurs réalisée par Oracle Retail, 13% des consommateurs ne commanderaient jamais en magasin si la livraison est trop tardive.

Inutile de dire que les consommateurs attendent le même service ou un meilleur service de la part de tout magasin traditionnel ou de commerce électronique qu'ils obtiennent d'un acteur majeur comme Amazon.

En tant que propriétaire d'une petite entreprise, vous ne pouvez pas ignorer l'expérience client si vous souhaitez créer une large base de clients.

The Crucial Final Mile – Statistiques de livraison

Le délai après le départ des consommateurs joue un rôle crucial dans l'expérience utilisateur. C'est pourquoi 65% des détaillants livreront le même jour à la fin de cette année.

Désormais, les consommateurs veulent non seulement que vous livriez les articles achetés plus rapidement, mais recherchent également des options de livraison sans problème.

Selon l'enquête, 86% des consommateurs estiment que les détaillants devraient leur offrir la possibilité de choisir l'option de livraison la plus appropriée au moment de la commande.

Cependant, la réalité est différente. 47% des consommateurs indiquent que l'option de livraison souhaitée est parfois, rarement ou jamais disponible.

Il y a donc un énorme fossé entre ce que veulent les consommateurs et ce que les détaillants proposent en matière de livraison d'articles achetés.

Ce n'est pas comme si les consommateurs étaient stricts en termes de livraison. En fait, selon l'enquête, 95% des consommateurs aimeraient une journée de livraison gratuite de toute façon (que ce soit un drone, une voiture sans conducteur ou un messager).

Statistiques de livraison au détail

image: Oracle Retail
Les détaillants en ligne sont à l'avant-garde lorsqu'il s'agit de répondre aux attentes des consommateurs.

61% des consommateurs disent que les détaillants en ligne ont des options de livraison que les consommateurs souhaitent. Seulement 46% des consommateurs disent la même chose des marques directes aux consommateurs (DTC).

Statistiques de livraison au détail

image: Oracle Retail
Le processus de retour des produits est également crucial pour l'expérience client.

Les consommateurs veulent un processus de retour sans tracas. Cependant, 57% des consommateurs disent que le retour d'un produit est un problème ou que le retour peut être plus facile, selon l'étude.

Si vous parlez de l'expérience de magasinage idéale, en tenant compte des résultats de la recherche, ce serait un processus de paiement simple et de nombreuses options de livraison avec un processus de retour sans tracas.

Comment les petites entreprises peuvent améliorer leurs livraisons

Bien que vous dirigiez une petite entreprise, votre concurrence est avec les grands. C'est parce que les consommateurs veulent le même service de votre part que de la part de gros joueurs.

Vous devez donc porter votre service de livraison à un niveau supérieur.

Voici quelques façons éprouvées d'améliorer le processus de livraison:

  • Donnez toujours à vos consommateurs une date de livraison estimée
  • Simplifiez votre processus interne
  • Accélérez la communication avec votre entrepôt
  • Choisissez un partenaire d'exécution réputé
  • Offrez à vos consommateurs une option de suivi en direct
  • Tenez vos consommateurs informés du mouvement du produit

Les consommateurs veulent une expérience d'achat globale sans problème. Vous devez donc également simplifier votre processus de retour pour offrir à vos clients la meilleure expérience suivante.

Mike Webster, vice-président directeur et directeur général d'Oracle Retail, a déclaré: "Les attentes des consommateurs changent constamment, chaque expérience positive établissant une nouvelle barre pour le succès dans le commerce de détail."

"Qu'ils apprécient la commodité de partager des voyages, de parcourir une expérience in-app transparente ou d'entrer dans un magasin réel, les clients attendent le même niveau de service dans toutes les interactions, augmentant l'engagement des détaillants envers les marques concurrentes et les nouveaux modèles commerciaux," at-il ajouté.

À propos de l'étude

Savanta Group, recherche indépendante et conseil créatif, a mené ces recherches pour le compte d'Oracle Retail. Il comprenait 15 800 consommateurs et 200 détaillants dans quatre grandes régions – Europe, JAPAC, LATAM et Amérique du Nord. Vous pouvez obtenir le rapport complet ici.

Image: Depositphotos.com
Plus dans: Articles populaires




Comment fonctionne le dropshipping ? Avec le dropshipping, les articles vont directement du fournisseur à vos clients. Vous ne gérez ni le stock, ni l’envoi des commandes.

Comment gagnent-ils de l'argent avec leur blog? – Infoprenariat comment ça marche

Mr Bloggueur Argent.png

Ou comment vivre en étant blogueur?

Comment un blog peut-il gagner de l'argent?

comment gagner de l'argent blog

C'est une question que l'on me pose souvent dans le cercle familial et amical. J'imagine que vous vous demandez cela aussi.

C'est pourquoi je partage ma réponse ou plutôt mes réponses à cette question avec vous. Parce qu'il n'y a pas moyen de contourner gagner de l'argent avec votre blog.

Il existe de nombreuses façons de gagner de l'argent avec un blog (ou un site Web en général). Un blog est également un site Web à caractère communautaire.

Je vais partager avec vous 4 méthodes populaires utilisées par les blogueurs pour générer des revenus avec leur blog.

Commençons par le premier, qui est loin d'être le plus rentable, mais qui revient tout de suite: la publicité. Ensuite, nous voyons une autre forme de publicité qui gagne plus. Et deux autres méthodes qui font du blogging une profession en soi.

Annoncez pour gagner de l'argent avec votre blog

Je distingue deux types de publicités. Il y a des publicités ou des bannières qui sont insérées sur les pages ou au milieu des articles. Et il y a aussi des articles sponsorisés.

L'affichage de publicités sur un blog ou la rédaction d'articles sponsorisés par des marques est une méthode de récompense utilisée par de nombreux blogueurs très populaires tels que Korben ou Presse-Citron.

Articles sponsorisés

Un article sponsorisé est un article écrit par un blogueur à la demande d'une marque pour souligner les mérites d'un produit. En échange de la rédaction de l'article (validé par la marque), le blogueur reçoit une somme d'argent.

Les annonceurs peuvent payer des montants généreux pour voir sur un site avec un large public. De plus, si le blogueur est célèbre, il a une influence sur sa communauté et c'est ce que les marques recherchent.

Les articles sponsorisés rédigés par des blogueurs influents peuvent attirer de nombreux nouveaux clients dans les marques. C'est pourquoi ils sont prêts à payer un prix élevé ou à offrir de très bonnes récompenses aux blogueurs en échange d'un article positif sur leur produit.

D'un autre côté, les articles sponsorisés peuvent créer une certaine confusion dans la communauté des blogueurs. Cette méthode doit donc être utilisée avec parcimonie. Un blog avec uniquement des articles sponsorisés risque de perdre le lien avec sa communauté que quelque chose d'autre attend du blogueur.

Annonces ou bannières publicitaires

Les bannières publicitaires ou les publicités sont largement utilisées sur les sites Web et forums généraux. La raison est claire, ces sites attirent chaque jour un grand nombre de visiteurs. Le risque qu'un visiteur clique sur une bannière ou une publicité est donc élevé.

La plupart des annonceurs paient quelques centimes pour un clic valide. C'est pourquoi les blogueurs ont besoin de beaucoup de clics faire de l'argent avec leur blog.

C'est pourquoi les publicités ou bannières publicitaires ne sont pas très rentables pour un blog avec une audience faible (voire moyenne).

Pour les petits blogs, à faible audience, la publicité ne rapporte généralement que quelques euros par an, au mieux quelques dizaines d'euros par an.

Vous comprenez donc que les blogs connus et ayant une large audience peuvent gagner de l'argent avec des publicités. Cependant, la publicité n'est pas la meilleure solution pour gagner de l'argent avec votre blog, pas même ce type de publicité.

Nous allons donc voir une autre forme de publicité. Utilisé correctement, il peut porter ses fruits!

L'affiliation: une source de revenus pour les blogueurs

L'affiliation est une forme de publicité. Mais contrairement aux articles ou publicités sponsorisés, le blogueur ne reçoit une commission que lors d'une vente.

Qu'est-ce que l'affiliation?

L'affiliation est l'intermédiaire entre une personne qui a un produit à vendre et une personne qui cherche une solution à un problème.

Il s'agit donc de la personne à la recherche d'une solution recommandant le produit dont elle a besoin. Pour ce faire, vous devez lui donner toutes les informations dont elle a besoin pour faire son choix. L'affilié fait une partie du travail de marketing du vendeur et est récompensé par une commission sur la vente.

Je vais illustrer cela en vous montrant les deux types de connexion qui permettent cette les blogueurs font de l'argent avec leur blog.

Quelques choses à savoir sur l'affiliation

Pour recommander des produits ou des services, vous devez d'abord vous inscrire à un programme partenaire pour obtenir des liens spéciaux. Ces liens contiennent un "tracker". C'est un outil pour savoir qui a recommandé le produit lorsque le client l'achète. Cela permet d'attribuer la vente à la personne qui a recommandé le produit.

Une fois la vente réalisée, le vendeur du produit prend en charge le client et le service client.

Il est important de noter que la commission affiliée n'a aucune influence sur le prix de vente. Au contraire, très souvent, le blogueur essaie de trouver les bons plans pour économiser de l'argent.

La commission remplace les frais publicitaires et éditoriaux pour le vendeur. Il s'agit d'un partenariat gagnant-gagnant-gagnant entre le vendeur, le blogueur et le client.

Recommander des produits physiques

De nombreux produits peuvent être recommandés via un blog. Habituellement, le blogueur écrit un article sur un livre qu'il a lu ou sur un objet qu'il utilise régulièrement. Il partage son expérience et donne son avis. Dans son article, il met un lien d'affiliation et le blogueur reçoit une commission pour chaque vente.

Prenons l'exemple d'un photographe amateur. Pour votre commodité, nous l'appelons Edmond.

Edmond fait de la photographie depuis des années. Il a créé un blog pour partager ses meilleures photos et donner quelques conseils pour améliorer la photographie.

Parce qu'il a plusieurs caméras, il a écrit des articles pour parler de ses caméras (forces et faiblesses, donner son avis …). Et Edmond, qui attendait de parler de l'affiliation, a placé son lien d'affiliation dans ses articles afin que les personnes intéressées puissent acheter le même appareil que lui.

En échange, Edmond reçoit une commission chaque fois qu'un visiteur de son site achète une caméra en cliquant sur son lien connecté.

Super Edmond s'enrichit!

Les commissions pour les produits physiques sont assez limitées (faible marge, coûts élevés, etc.). En général, les commissions s'élèvent à 1% à 5%.

Donc si notre cher Edmond contribue à la vente d'un appareil photo pour 1000 € dont la commission est de 3%, il gagne 30 €.

Grâce à cette méthode, Edmond parvient à générer de petits revenus avec son blog.

Avec cette méthode, vous pouvez gagner de l'argent avec votre blog, mais il ne suffit pas de gagner sa vie avec votre blog. Sauf si Edmond a un très large public et contribue à la vente de dix appareils par semaine 😆.

Recommander des produits virtuels ou des services en ligne

Nous sommes entrés dans l'ère de l'information. De plus en plus de personnes créent des services numériques ou des produits d'information (livre numérique, formation audio, formation vidéo, etc.) pour aider d'autres personnes à apprendre, à résoudre un problème, à gagner du temps, etc.

Prenez notre photographe blogueur Edmond. Edmond est ami avec Patrice, un expert en photographie. Patrice a enseigné la photographie et un jour il a décidé de prendre sa leçon en vidéo. Il a créé différents modules et mis son cours en vente sur Internet. Patrice a également un programme partenaire qui offre une commission de 30%.

Edmond connaît la qualité du travail de Patrice. Il a lui-même participé à l'un des cours. Il est donc très heureux de pouvoir recommander les cours de Patrice.

C'est pourquoi il met divers liens d'affiliation sur son blog et l'invite à découvrir la formation de Patrice. Il écrit également un article dans lequel il partage son expérience de formation avec Patrice.

Chaque fois qu'une vente a lieu, Edmond reçoit une commission de 30% du prix de vente.

Les commissions sur les produits virtuels ou sur les services en ligne sont plus élevées. Les marges sont plus élevées et les coûts sont plus faibles. Il n'y a pas de frais d'emballage et de livraison.

C'est un énorme avantage pour le créateur du produit. Grâce aux agences, elle multiplie son chiffre d'affaires en touchant un public beaucoup plus large. Il n'a plus besoin de faire du marketing (création d'articles, emailing, publicité …) car les sociétés affiliées le font pour lui.

Les commissions sur les produits numériques ou les services en ligne varient généralement de 30% à 70%!

Le cas d'Edmond et Patrice

La formation de Patrice est une formation de qualité professionnelle de quelques heures qui couvre tous les aspects pour devenir un photographe accompli. Cette formation est vendue 300 €.

Si notre cher Edmond vend la formation de Patrice, il recevra une commission de 90 € (300 € * 30%).

Edmond a donc trouvé un moyen de gagner plus d'argent avec son blog! En proposant des produits par affiliation, Edmond a la possibilité de générer un revenu supplémentaire attractif. En ayant différents produits et en travaillant sur leur commercialisation, Edmond a pu générer 1000 € par mois avec son blog.

L'affiliation est donc une source de revenus intéressante. Il est relativement facile à installer sur un blog et peut gagner de l'argent même sans un large public.

Mais allons plus loin, gagner de l'argent avec un blog, c'est bien, mais gagner c'est encore mieux!

La création de son produit / service en ligne: cours en ligne, vidéo, formation audio, livre numérique

L'une des méthodes les plus rentables pour générer des revenus dans les blogs est de créer votre propre produit ou service en ligne.

Le blogueur qui échange régulièrement avec son public connaît les enjeux les plus importants. Et même s'il poste beaucoup de contenu sur son blog, il y a encore des gens qui veulent aller plus loin.

Si 90% des gens sont satisfaits d'une information gratuite, 10% du public en veut plus. Plus le blogueur est authentique, plus ce chiffre peut être inversé.

En créant un ou plusieurs produits répondant aux attentes de leur audience, les blogueurs ont généré des revenus importants. De plus, créer votre propre livre numérique ou votre propre formation vidéo ou audio est un gros levier. Le blogueur pourra en effet proposer à d'autres personnes de vendre sa formation par affiliation.

Plus que de l'argent

Même si l'argent est une motivation au départ, le blogueur trouve autre chose, fierté, réussite. Quelle joie de pouvoir soutenir une personne, de l'aider à obtenir de meilleurs résultats dans sa vie.

Concrètement, comment un blogueur peut-il créer de la formation et gagner sa vie avec son blog?

Prenons le cas d'Edmond, notre photographe blogueur.

Edmond acquiert de nouvelles compétences et il souhaite également partager ses connaissances sous forme de formation.

Il décide de faire une formation pour les débutants qui les aide à mieux contrôler leur appareil photo et à prendre des photos bien cadrées.

Après avoir fait le plan et enregistré diverses vidéos, il met le cours en ligne avec l'aide de son ami Patrice.

Avec cette première formation de quelques heures, de nombreux photographes débutants peuvent prendre de belles photos. Ne partez jamais en vacances avec des photos mal cadrées ou dont la luminosité est un désastre!

Cette formation est vendue 50 €, Edmond réalise plusieurs ventes par mois et le montant total lui revient. Et tout comme Patrice, il décide d'offrir sa formation aux agences et leur propose une commission de 40%. Edmond reçoit donc 30 € chaque fois qu'un partenaire vend sa formation.

Fort de ce succès, Edmond continue de dispenser des formations et d'augmenter les ventes de son blog.

La création de produits peut donc devenir une source de revenus très importante pour un blogueur. Mais il existe d'autres moyens de gagner sa vie en étant blogueur.

Coaching / conférences / devenir auteur

Il existe d'autres façons de gagner de l'argent avec votre blog, comme devenir coach, conférencier ou auteur.

Même si ces activités ne sont pas directement liées aux blogs. Vous pouvez devenir coach, conférencier ou auteur sans avoir de blog. Ils peuvent être un nouveau chemin pour un blogueur.

En guidant les clients lors d'une session de coaching privé, le blogueur peut renforcer son expérience et être confronté à de nouvelles situations enrichissantes. C'est un énorme raccourci pour le client. De nos jours, il y a beaucoup de demande de coaching en France et ils ne peuvent pas y répondre.

Pour les blogueurs qui aiment parler en public, c'est une énorme source de satisfaction de devenir conférencier et de partager leur expérience pour une salle entière.

Des blogueurs plus discrets préfèrent écrire en devenant auteur. Habitués à écrire sur leur blog, ils peuvent écrire des livres techniques ou pourquoi pas des romans. Il est désormais possible de vous éditer sur Amazon, rendant l'écriture accessible à tous, du moins pour l'essayer.

Cependant, il n'est pas exclu de multiplier les bouchons pour devenir blogueur, formateur, coach, conférencier et auteur 😀!

Quel statut indiquez-vous le revenu d'un blog?

Dans mon article je ne parle pas volontairement du statut professionnel, de la TVA et autres taxes pour simplifier.

Quelle que soit la source de revenus, le blogueur doit choisir un statut pour indiquer ses revenus. Je ne suis pas un expert, mais un petit revenu peut être déclaré sans statut professionnel dans une déclaration de revenus traditionnelle en BNC, je pense.

En France, il y a le statut d'entrepreneur automobile (aujourd'hui micro-entreprise), ce qui est très bon pour les débutants. Ensuite, en fonction de l'évolution de l'activité, vous devez vous tourner vers une SASU ou EURL.

En tout cas, je vous invite à renseigner, mais cela ne doit pas être un obstacle à vos envies. Pour moi, il vaut mieux commencer et tester votre idée. Si cela fonctionne, il est toujours temps de faire les tâches administratives nécessaires (sauf si vous gagnez soudainement 100 000 €).

Vous savez maintenant comment les blogueurs gagnent de l'argent avec leur blog.

Pour résumer:

  • La publicité est rentable pour les blogs qui attirent chaque jour de nombreux visiteurs.
  • Les articles sponsorisés sont une source de revenus, mais ils risquent de perturber la ligne éditoriale du blog. Il faut limiter leur nombre.
  • L'affiliation est une bonne alternative pour générer des revenus avec un blog.
  • Créer votre propre produit est le moyen le plus rentable de gagner votre vie avec votre blog.
  • Être blogueur ne se limite pas à écrire des textes, certains blogueurs deviennent coachs, conférenciers ou même auteurs … et parfois ils le sont tous en même temps!

Les blogs offrent des perspectives à long terme. Il permet à de plus en plus de personnes de vivre de leur passion.

Et demain, il y a d'autres opportunités de gagner de l'argent avec votre blog et vos connaissances.

Une bonne idée de réussite lors des blogs, sur Internet et en général en général est de multiplier les sources de revenus. Parce que ce sont les petits ruisseaux qui forment les grands fleuves.

Si vous voulez aller plus loin, découvrez le secret des hauts affiliés.

Et si vous avez des questions, des choses à nettoyer, le mot est à vous dans les réponses.
Je me ferai un plaisir de vous répondre!

Et une dernière question, qu'est-ce qui vous empêche de bloguer?

#lire #commenter # partager

20 conseils pour générer des revenus avec Amazon

Comment générer des revenus avec Amazon et obtenir des revenus passifs



La première chose à réaliser quand veut devenir infopreneur, c’est de trouver un sujet de entreprise rentable. En te trompant à cette partie, c’est tout ton industrie qui peut tomber à l’eau ! Pour moi, il sera indispensable de partir de ses compétences ou passions pour créer un business. Pourquoi ? Parce que comme nous-mêmes le disais en or départ, pour que ton commerce prenne, il va falloir du temps, de l’huile de coude… Il va te falloir être patient et persévérant. Imagine que tu ailles sur quelque chose qui ne te passionne pas quelques.. que : tu risques de vite lâcher l’affaire et donc ne pas connaître le succès. Tu as une passion ? Tu peux la monétiser ! Qui dit passion, dit passionné et quand est passionné, on ne lésine pas à l’achat pour celle-ci… Idem pour ton savoir-faire : depuis le moment où tu as un an d’expérience dans un domaine, tu en sais plus que 95% de gens sur le sujet. Imaginons que tu sois marchand : tu peux aider les commerciaux à devenir meilleurs. Tu es juriste en immobilier : tu peux accomplir une formation sur le droit en immobilier pour des investisseurs. Tu es graphiste : tu peux aider des individus à devenir graphistes. Tu es un séducteur né : tu peux aider hommes à séduire femmes. Tu aimes le CrossFit : tu peux composer ton tranché programme. Tu comprends qu’avec ta compétences et/ou tes passions, tu as largement de quoi trouver un sujet de business. Les sujets qui donnent meilleures résultats sur le web sont liés à l’argent, la santé et relations. Si ta passion ainsi qu’à ta compétences sont dans un de ces 3 thèmes, à coup sûr tu vas pouvoir gagner de l’argent avec !

Comment les entreprises peuvent-elles protéger leur contenu publicitaire numérique? – N°1 sur l’Affiliation

How Companies Protect Digital Advertising Content.jpeg

Ou Lenchner, PDG de Luminati Networks, explique comment les publicités numériques peuvent être protégées en suivant leur parcours Comment les entreprises peuvent-elles protéger leur contenu publicitaire numérique? statue

Comment les entreprises suivent-elles leur contenu publicitaire?

Les détaillants peuvent utiliser les réseaux proxy IP pour afficher les publicités numériques pour lesquelles ils ont payé, exactement de la même manière que pour les consommateurs ordinaires. Cela permet aux entreprises de simuler des consommateurs typiques et de vérifier si leurs publicités sont affichées auprès du bon groupe cible, au bon moment, dans la bonne région. Cette méthode garantit que chaque centime des dépenses publicitaires d'une organisation est utilisé de manière optimale, dans le respect de la transparence, et non entre les mains des fraudeurs.

Pourquoi est-ce important pour éviter des choses comme la fraude publicitaire?

La fraude publicitaire se présente sous de nombreuses formes différentes, à la fois simples et complexes, mais quelle que soit la forme qu'elle prend, il est devenu impossible d'ignorer les dommages qu'elle cause à l'industrie. Les recherches de l'ANA (Association of National Advertisers) ont prédit que le coût total mondial l'an dernier serait de 5,8 milliards de dollars, tandis que Juniper Research a prédit que le coût de la publicité numérique d'ici la fin de 2019 serait de 42 milliards de dollars.

Il n'a jamais été aussi important de s'assurer que les campagnes en ligne sont exemptes de fraude, en particulier à la lumière des générations de plus en plus sophistiquées de cybercriminels. La seule façon fiable de le faire est de voir vos annonces à travers les yeux des vrais consommateurs, exactement à quoi elles ressemblent. Cela vous permet de vérifier que vos campagnes publicitaires massives ne contiennent pas de logiciels malveillants et que votre campagne atteint les consommateurs que vous avez payés pour cela. Avec les réseaux proxy IP, vous pouvez le faire de manière cohérente et en temps réel, de sorte que vous pouvez afficher votre campagne de la même manière que, par exemple, un utilisateur d'iPhone en Californie ou un utilisateur d'Android au Danemark.

Les fraudeurs qui se concentrent sur la publicité numérique savent qu'ils sont surveillés et pour empêcher leur détection, ceux qui les contrôlent saisissent des informations incorrectes. Par conséquent, les plateformes de marché des données, telles que les réseaux proxy IP, sont nécessaires pour que les spécialistes du marketing de performance et les commerçants affiliés aient une vision claire d'Internet afin de pouvoir tester et vérifier leurs campagnes publicitaires aux yeux de leur public cible.

Comment la publicité sur l'intelligence artificielle change

Dans le monde de la publicité, des changements et des améliorations technologiques sont constamment mis en œuvre dans diverses campagnes pour donner aux marques un avantage sur leurs concurrents. Lisez ici

En utilisant notre réseau, les spécialistes du marketing peuvent vérifier leur inventaire et s'assurer que toutes leurs dépenses en publicité numérique vont là où elles appartiennent, et non entre les mains des criminels.

Comment les consommateurs bénéficient-ils de leurs détaillants de confiance avec l'aide de Data Collection Automation (DCA)?

Lorsque les entreprises peuvent visualiser Internet avec la même transparence que leurs consommateurs et consommateurs potentiels, cela favorise une concurrence ouverte. Et la concurrence ouverte profite clairement à tous les consommateurs. Elle conduit à des offres meilleures et plus pertinentes, à des prix plus attractifs et à des offres localisées et sur mesure. C'est très clair – les consommateurs bénéficient de l'automatisation de la collecte de données (DCA).

Lorsqu'une marque de commerce électronique détermine sa stratégie de prix, elle doit effectuer des recherches en ligne pour s'assurer que son prix est comparable à celui de la concurrence. C'est pourquoi DCA affecte directement la plupart des consommateurs dans le monde. Qu'il s'agisse d'acheter un produit en ligne, de réserver pour un futur voyage ou de cliquer sur des publicités numériques qui ont retenu votre attention, il y a de fortes chances que DCA ait joué un rôle important.

L'avenir des data scientistes, de l'automatisation et du génie civil

Il y a beaucoup de demande pour les scientifiques des données, leur rémunération correspond à cela, mais qu'en est-il de leur avenir, leurs rôles peuvent-ils être automatisés? Les outils technologiques supprimeront-ils le nerd du data scientist et ouvriront-ils le champ à un public plus large? Et qu'en est-il du génie civil? Lisez ici

Dans l'environnement de magasinage bondé d'aujourd'hui, où le commerce électronique est synonyme de personnalisation et d'hyper-identification, il est fort probable qu'un détaillant spécifique sera rapidement identifié par son concurrent alors qu'il tente de collecter des données et est par conséquent immédiatement et intentionnellement bloqué.

Les consommateurs comme vous et moi pouvons consulter n'importe quel site à tout moment sans restrictions. Mais les entreprises qui le souhaitent ne bénéficient pas du même type de transparence et d'ouverture, car les adresses IP peuvent être identifiées comme provenant des IP des centres de données au lieu, par exemple, des IP résidentielles ou des réseaux peer-to-peer .

La collecte de données précises est un défi. Comment les organisations peuvent-elles y parvenir?

Nous vivons dans une économie basée sur les données qui dépend de grandes quantités d'informations collectées et analysées. Les données qui datent même d'un jour ne sont plus pertinentes pour les entreprises ou organisations mondiales.

Selon le Forum économique mondial, l'univers numérique, y compris les publicités numériques, devrait atteindre 44 octets de brassage d'ici 2020. D'ici 2025, on estime que 463 exaoctets de données seront créés chaque jour. Chez Luminati Networks, nous avons constaté cette croissance de première main. Rien qu'en 2019, nous avons vu la demande de données plus que doubler et nous prévoyons que cette tendance se poursuivra.

Les organisations peuvent obtenir une collecte de données précise en construisant leur fonctionnement en sachant que c'est un travail purement manuel qui serait effectué par un employé.

Les organisations doivent donc avoir accès aux plates-formes appropriées pour garantir qu'elles reçoivent à la fois les données les plus précises et leurs besoins commerciaux exacts. Cependant, ils doivent veiller à collecter des données de manière éthique, selon des directives clairement définies.

Comment utiliser l'exploration de données de processus pour améliorer DevOps

Si la valeur des processus commerciaux efficaces est claire, il est logique pour nous de traiter l'exploration de données pour améliorer DevOps. Vous pouvez donc … Lire ici

Qu'est-ce que la collecte de données éthiques?

La technologie évolue rapidement, beaucoup plus rapidement que la réglementation évolue. Par conséquent, toute entreprise qui souhaite collecter des données à grande échelle doit veiller à adopter une approche éthique dès la conception, car la législation n'a pas encore rattrapé le rythme de l'innovation technologique.

Les données sont un outil puissant et vous devez les traiter avec le plus grand respect professionnel. Chez Luminati, nous commençons par les bases lorsque nous utilisons une approche éthique du design. Cela comprend les étapes suivantes.

1. La conception éthique commence par l'ADN de votre organisation. Pratiquez-le de l'intérieur.

2. Lors de la création de votre vaste réseau mondial de proxy IP, vos consommateurs opt-in qui fournissent leurs adresses IP doivent être pleinement informés et récompensés en retour. Vous devez garantir la transparence en les tenant toujours informés et en les désinscrivant facilement à tout moment.

3. Former le marché. La génération future et vos propres équipes sont de la plus haute importance dans ce domaine en pleine croissance. L'éducation est la clé pour toujours avancer dans une direction éthique claire.

En ce qui concerne les lignes directrices, je voudrais examiner chaque phase de votre opération et fournir les éléments suivants:

1. Intégration éthique: vérifiez chaque cas d'utilisation et l'identité du client potentiel. Assurez-vous qu'il répond à votre mission en tant qu'entreprise. Chez Luminati, nous n'acceptons que les cas d'utilisation qui favorisent la transparence du Web. Par exemple, la collecte de données sur les prix favorise l'ouverture et la transparence. Il s'agit d'une utilisation légitime.

2. Confidentialité des données: assurez-vous que le service est conforme à la législation sur la protection des données telle que le RGPD ou la CCPA.

3. Normes éthiques: ne vous engagez pas dans des activités potentiellement nuisibles ou des activités considérées comme frauduleuses en vertu de la législation applicable ou des normes de l'industrie (DDoS, fausse implication, spam, etc.).

L'intelligence artificielle peut-elle reconnaître le spam plus rapidement que les gens?

L'intelligence artificielle peut en effet reconnaître le spam plus rapidement que les gens, mais il y a des limites, explique Martin Wilhelm de GMX. Lisez ici

4. Intégrité de l'écosystème: respectez l'écosystème et ne portez pas atteinte à l'intégrité des sites Web ou des données affichées. C'est essentiel. Oui, il existe des solutions qui peuvent vous apporter des revenus plus rapides, mais en les utilisant, vous causerez beaucoup de dégâts à l'écosystème numérique sur lequel nous comptons tous à long terme.

5. Droit d'auteur: tenez compte de la protection du droit d'auteur qui s'applique au contenu visuel et textuel. Respectez uniquement les informations requises.

Dans le monde en ligne d'aujourd'hui, où les fraudeurs deviennent de plus en plus sophistiqués, Lumianti travaille en équipe pour s'assurer que nous les surpassons à chaque étape de nos opérations. Que ce soit en effectuant des contrôles automatisés et manuels 24 heures sur 24, ou en pratiquant des procédures de conformité étendues mises en œuvre par notre service de conformité interne. La sûreté et la sécurité de notre réseau et de notre plateforme sont primordiales. Nos clients en sont conscients et partagent notre engagement envers l'intégrité du Web.

Comment Luminati adopte-t-elle cette pratique au profit de l'industrie?

Notre mission en tant qu'entreprise est de promouvoir la transparence. Si un cas d'utilisation, comme la publicité numérique, en fait la promotion, nous l'autoriserons. C'est la simple directive qui nous a conduits jusqu'à présent. Par exemple, si un détaillant veut faire des recherches sur son marché afin de proposer un prix attractif à ses offres. La comparaison des prix favorise la transparence, ce qui favorise une concurrence ouverte, qui à son tour se traduit par de meilleurs prix pour les consommateurs – une victoire complète pour le marché dans son ensemble.

Deuxièmement – et c'est important – lorsque je discute d'une question éthique, je supprime le & # 39; faire de l'argent & # 39; de la comparaison. Je me sépare essentiellement de savoir si l'entreprise va gagner plus d'argent d'une manière ou d'une autre. Si je regarde la question de ce point de vue, et si cela me semble éthique, je suis sûr que nous allons dans la bonne direction. En utilisant cette règle empirique et en supprimant le facteur monétaire du processus décisionnel, vous arrivez toujours dans la bonne direction éthique.

Ce qui différencie Luminati Networks de vos concurrents

Notre volonté d'innovation nous distingue des autres. Nous savons qu'il s'agit d'un marché en croissance rapide avec des exigences en évolution rapide, et nous voulons anticiper nos clients. C'est pourquoi nous proposons de nouveaux produits pionniers et nous publions tous les jours des mises à jour de la version 40-50! Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour adapter les produits aux besoins commerciaux croissants d'aujourd'hui et de demain. Luminati a émis plus de 560 demandes de brevet à ce jour et nous nous engageons à maintenir et à protéger leur intégrité.

En tant que PDG qui dirige une telle entreprise, vous voulez vous assurer que vous êtes là pour le long terme. Il n'y a pas de routes plus courtes. Vous devez être le meilleur dans ce que vous faites, le plus innovant et le plus éthique.

C'est ce qui nous anime et continuera de nous guider en tant qu'entreprise et en équipe. Nous nous efforçons d'offrir le meilleur à nos clients et partenaires, et nous le pratiquons de l'intérieur avec un seul objectif et un seul mot en tête: la transparence.

Écrit par Or Lenchner, PDG de Luminati Networks

Comment je sais dans l’hypothèse ou un conjoncture possède un programme d’affiliation? Ce n’était pas si évident que ça de trouver un programme d’affiliation spécifique il est plusieurs années par contre devant de l’affiliation, radicaux ainsi qu’à presque in extenso les websites marchands mettent en avant affiliation (de Renault, en passant pendant Voyages-sncf ou bien la Fnac ou bien Amazon). Ainsi si vous aimeriez mettre en avant une société en particulier, vous avez juste à vous renvoyer sur son siteweb et à chercher la partie affiliation. Il n’y a pas réellement d’annuaires des logiciel d’affiliation : l’unique moyen d’accèder à des listes de software d’affiliation est de s’inscrire sur plateformes d’affiliation où vous pourrez trouver la liste complète des software disponibles. Dans in extenso les cas, l’intérêt de l’affiliation pour les partenaires est de rentabiliser le endroit et en ce qui concerne mieux vaut optimaliser l’offre proposée en rapport avec le contenu du site. Vous devez donc avoir une éphémère idée du type d’articles que vous voulez mettre en et constituer des listes serait obsolète.

Comment les marques peuvent refléter les tendances linguistiques dans leur copie marketing – astuces Copytrading

A 14 500x500.jpg


<div _ngcontent-c17 = "" innerhtml = "

Getty

La copie est partout.

C'est sur Internet, chez vous, sur les panneaux d'affichage et presque partout où vous pouvez imaginer. Nous sommes entourés de mots.

Nous utilisons des mots pour des choses simples telles que discuter avec des amis et demander à Siri quel temps il fait ce matin. Nous utilisons également des mots pour des activités plus complexes, telles que vendre des produits, monter une histoire qui résonne auprès des consommateurs et les convaincre d'agir.

Tout dans ce monde utilise une forme de langage pour communiquer.

Comme tout le reste, le langage évolue. De nouveaux mots sont ajoutés. Notre compréhension du monde s'améliore. La culture pop est en train de changer. Et tout cela a un impact dramatique sur notre vocabulaire.

Repérer les tendances linguistiques dans le monde réel

Pour les marques, votre copie est votre personnalité. C'est ainsi que vous créez une image et entrez en contact avec votre public.

La langue suit les changements de comportement des consommateurs. Par exemple, notre compréhension de la condition physique et de la nutrition a augmenté de façon exponentielle depuis seulement quelques années. En conséquence, le langage autour de cette industrie a également changé de façon spectaculaire.

À mesure que la culture change, la langue que nous utilisons pour en parler évolue également.

Dans le domaine de la santé et du bien-être, de nombreuses cliniques et spas de bien-être ont complètement disparu, comme la «perte de poids». Cela semble contre-intuitif, mais cela fait suite à un changement fondamental dans notre compréhension de ce que signifie être en bonne santé.

Aujourd'hui, beaucoup considèrent la perte de poids comme le sous-produit de la réalisation d'un mode de vie sain – et non l'objectif. Lorsque les consommateurs ont commencé à apprendre que la santé ne se limitait pas à limiter les calories et à courir sur le tapis roulant, la langue a commencé à changer.

La plupart des marques présentes dans la salle adorent la carte «perte de poids», probablement parce qu'elle semble datée. D'autres marques se concentrent sur la promotion de piliers tels que la nutrition, l'activité physique et la physiothérapie. Ce langage reflète une évolution majeure de la culture alimentaire et des priorités des consommateurs.

Elle est moins focalisée sur l'image corporelle.

Les spas répondent au désir de devenir & # 39; sain & # 39; au lieu de devenir & # 39; maigre & # 39;. Le langage d'aujourd'hui consiste moins à créer le corps parfait et plus à créer le style de vie parfait.

Rester pertinent nécessite une répétition constante

Le secteur financier est un autre bon exemple de la manière dont les marques s'adaptent aux tendances linguistiques afin d'atteindre un nouveau groupe cible.

Avant le lancement de Robinhood en 2015, La génération Y n'avait aucun endroit où faire du commerce. Les plates-formes professionnelles facturaient environ 10 à 15 $ par transaction, exigeaient un minimum de comptes élevé pour commencer et avaient une courbe d'apprentissage abrupte. Cela a rendu les actions de négociation difficiles pour les personnes de moins de 30 ans.

Les courtiers en ligne de l'époque, tels que Charles Schwab et TD Ameritrade, ont été conçus pour les professionnels expérimentés qui gagnent de l'argent grâce au trading, pas pour les étudiants qui recherchaient des actions en vrac auprès de leurs startups préférées.

Mais les choses ont changé. Robinhood a été lancé et était l'un succès inattendu. C'était le gars cool du quartier qui a utilisé une copie marketing connexe et a expliqué le processus commercial d'une manière que tout le monde pouvait comprendre et comprendre immédiatement.

D'autres applications telles que Acorns, Stash et Cash App ont rapidement suivi avec le même objectif primordial: faire de la planification financière plus accessible aux jeunes utilisateurs.

Et ils utilisent tous le langage à leur avantage.

Chaque société cotée aurait pu libérer le trading sans commission, mais en réduisant le jargon financier et en expliquant clairement quand cela ne peut être évité, les utilisateurs, en particulier les plus jeunes, peuvent apprendre et comprendre plus facilement. Et c'est là que le langage entre en jeu: parler aux utilisateurs de manière fiable et faire une copie qui semble agréablement jeune. Une industrie qui est généralement pleine de mots à la mode et de jargon illisible est maintenant pratiquée par les élèves du secondaire.

Utilisez les tendances linguistiques à votre avantage

La communication est un élément essentiel de l'image de marque. Votre copie est votre personnalité. Prêter attention aux tendances linguistiques actuelles dans votre secteur est l'un des moyens les plus rapides de mieux mettre votre message en perspective et d'élever votre image de marque à un niveau supérieur.

Se tenir au courant du langage industriel est crucial, en particulier lorsqu'il s'agit d'industries telles que la technologie en constante évolution. Le risque de ne pas être à jour? Perdre votre crédibilité grâce à votre contenu. Rester en harmonie avec le reste de votre communauté est la façon dont vous vous assurez de créer une copie de marketing et de vente qui résonne avec les clients.

En tant que spécialistes du marketing, il est facile d'oublier le temps que nous devons passer à écouter. Mais c'est important.

Le meilleur conseil que je puisse donner aux spécialistes du marketing qui souhaitent rédiger une meilleure copie? Écoutez la façon dont vos clients parlent. Portez une attention particulière à la façon dont vos paroles finissent avec vos auditeurs lorsque vous parlez de vos services. La partie délicate consiste à faire une copie qui semble reconnaissable, tout en créant une voix qui vous est reconnaissable. Et voici le tâtonnement. Écoute; sur mesure; itération – c'est vraiment aussi simple que cela.

Conseil de communication de Forbes est une communauté qui n'est accessible qu'aux cadres des agences de relations publiques, de stratégie média, de création et de publicité.
Suis-je éligible?

">

La copie est partout.

C'est sur Internet, chez vous, sur les panneaux d'affichage et presque partout où vous pouvez imaginer. Nous sommes entourés de mots.

Nous utilisons des mots pour des choses simples telles que discuter avec des amis et demander à Siri quel temps il fait ce matin. Nous utilisons également des mots pour des activités plus complexes, telles que vendre des produits, monter une histoire qui résonne auprès des consommateurs et les convaincre d'agir.

Tout dans ce monde utilise une forme de langage pour communiquer.

Comme tout le reste, le langage évolue. De nouveaux mots sont ajoutés. Notre compréhension du monde s'améliore. La culture pop est en train de changer. Et tout cela a un impact dramatique sur notre vocabulaire.

Repérer les tendances linguistiques dans le monde réel

Pour les marques, votre copie est votre personnalité. C'est ainsi que vous créez une image et entrez en contact avec votre public.

La langue suit les changements de comportement des consommateurs. Par exemple, notre compréhension de la condition physique et de la nutrition a augmenté de façon exponentielle depuis seulement quelques années. En conséquence, le langage autour de cette industrie a également changé de façon spectaculaire.

À mesure que la culture change, la langue que nous utilisons pour en parler évolue également.

Dans le domaine de la santé et du bien-être, de nombreuses cliniques et spas de bien-être ont complètement disparu, comme la «perte de poids». Cela semble contre-intuitif, mais cela fait suite à un changement fondamental dans notre compréhension de ce que signifie être en bonne santé.

Aujourd'hui, beaucoup considèrent la perte de poids comme le sous-produit de la réalisation d'un mode de vie sain – et non l'objectif. Lorsque les consommateurs ont commencé à apprendre que la santé ne se limitait pas à limiter les calories et à courir sur le tapis roulant, la langue a commencé à changer.

La plupart des marques présentes dans la salle adorent la carte «perte de poids», probablement parce qu'elle semble datée. D'autres marques se concentrent sur la promotion de piliers tels que la nutrition, l'activité physique et la physiothérapie. Ce langage reflète une évolution majeure de la culture alimentaire et des priorités des consommateurs.

Elle est moins focalisée sur l'image corporelle.

Les spas répondent au désir de devenir & # 39; sain & # 39; au lieu de devenir & # 39; maigre & # 39;. Le langage d'aujourd'hui consiste moins à créer le corps parfait et plus à créer le style de vie parfait.

Rester pertinent nécessite une répétition constante

Le secteur financier est un autre bon exemple de la manière dont les marques s'adaptent aux tendances linguistiques afin d'atteindre un nouveau groupe cible.

Avant le lancement de Robinhood en 2015, les milléniaux n'avaient pas de place pour le commerce. Les plates-formes professionnelles facturaient environ 10 à 15 $ par transaction, exigeaient un minimum de comptes élevé pour commencer et avaient une courbe d'apprentissage abrupte. Cela a rendu les actions de négociation difficiles pour les personnes de moins de 30 ans.

Les courtiers en ligne de l'époque, tels que Charles Schwab et TD Ameritrade, ont été conçus pour les professionnels expérimentés qui gagnent de l'argent grâce au trading, pas pour les étudiants qui recherchaient des actions lâches de leurs startups préférées.

Mais les choses ont changé. Robinhood a été lancé et a été un succès rapide. C'était le gars cool du quartier qui a utilisé une copie marketing connexe et a expliqué le processus commercial d'une manière que tout le monde pouvait comprendre et comprendre immédiatement.

D'autres applications telles que Acorns, Stash et Cash App ont rapidement suivi avec le même objectif primordial: rendre la planification financière plus accessible pour les jeunes utilisateurs.

Et ils utilisent tous le langage à leur avantage.

Chaque société cotée aurait pu libérer le trading sans commission, mais en réduisant le jargon financier et en expliquant clairement quand cela ne peut être évité, les utilisateurs, en particulier les plus jeunes, peuvent apprendre et comprendre plus facilement. Et c'est là que le langage entre en jeu: parler aux utilisateurs de manière fiable et faire une copie qui semble agréablement jeune. Une industrie qui est généralement pleine de mots à la mode et de jargon illisible est maintenant pratiquée par les élèves du secondaire.

Utilisez les tendances linguistiques à votre avantage

La communication est un élément essentiel de l'image de marque. Votre copie est votre personnalité. Prêter attention aux tendances linguistiques actuelles de votre secteur est l'un des moyens les plus rapides de mieux mettre votre message en perspective et d'élever votre image de marque à un niveau supérieur.

Se tenir au courant du langage industriel est crucial, en particulier lorsqu'il s'agit d'industries telles que la technologie en constante évolution. Le risque de ne pas être à jour? Perdre votre crédibilité grâce à votre contenu. Rester en harmonie avec le reste de votre communauté est la façon dont vous vous assurez de créer une copie de marketing et de vente qui résonne avec les clients.

En tant que spécialistes du marketing, il est facile d'oublier le temps que nous devons passer à écouter. Mais c'est important.

Le meilleur conseil que je puisse donner aux spécialistes du marketing qui souhaitent rédiger une meilleure copie? Écoutez la façon dont vos clients parlent. Portez une attention particulière à la façon dont vos paroles finissent avec vos auditeurs lorsque vous parlez de vos services. La partie délicate consiste à faire une copie qui semble reconnaissable, tout en créant une voix qui vous est reconnaissable. Et voici le tâtonnement. Écoute; sur mesure; itération – c'est vraiment aussi simple que cela.

Quels sont risques du trading de copie? Le plus grand risque auquel un trader sera confronté lorsque le trading de copie est le peut marché. Si la stratégie qu’un commerçant copie échoue, il peut perdre de l’argent. Les broker courent aussi un va liquidité si dispositif qu’ils négocient connaissent des non liquides lorsque les marchés sont volatils. Enfin, commerçants écrire devant des risques systématiques si le produit qu’ils négocient connaît de vigoureuse baisses et pourquoi pas rallyes. Risque du marché Le va marché décrit le va vraiment perte lié aux bouleversement du réduction d’un titre. L’objectif est de produire des boni à partir d’une augmentation de les chiffres de l’actif négocié. De accompli évidence, il existe un risque que l’actif perde de la valeur.