Les États-Unis emprisonnent la fraude aux options binaires, qui a ensuite prétendu être victime, pendant un an – formations Copytrading

Austinsmith2 1024x640.png

Austin Smith, un agent de vente d'options binaires devenu propriétaire d'une entreprise prétendant récupérer l'argent perdu des victimes, a été condamné à 12 mois et un jour dans la prison fédérale américaine.

Smith, 35 ans, a plaidé coupable en mars dernier pour avoir comploté pour tromper son rôle dans un programme de fraude de 140 millions de dollars géré par les sites d'options binaires gérés par Israël BinaryBook.com et BigOption.com.

Mais Smith est surtout connu pour son rôle ultérieur en tant que fondateur et président exécutif d'une société appelée Wealth Recovery International, qui a promis à des milliers de victimes présumées de fraude d'options binaires que cela les aiderait à récupérer leur argent. Des clients et d'anciens employés de la société ont déclaré au Times of Israel qu'une grande proportion de clients n'avait reçu qu'une aide minimale après avoir payé une avance allant de centaines à des milliers de dollars par client.

Recevez la Start-Up Israel Start-Up Daily par e-mail et ne manquez jamais nos meilleures histoires

Inscription gratuite

La peine de 22 ans de Smith, prononcée le 22 novembre, est principalement pour son activité chez BinaryBook, avant de fonder Wealth Recovery International. Il a également été condamné à rembourser près d'un demi-million de dollars à ses victimes.

Dans le cadre de son plaidoyer en mars, Smith a témoigné devant le gouvernement américain lors du procès de juillet-août 2019 du PDG de Yukom Communications, Lee Elbaz. Il a témoigné contre elle, a-t-il déclaré au tribunal, dans l'espoir d'une peine plus légère. La peine maximale pour le crime pour lequel il a plaidé coupable, complot en vue de commettre une fraude par fil, est de cinq ans d'emprisonnement.

Dans cette image non datée, Austin Smith recrute des travailleurs pour Wealth Recovery International lors d'un salon de l'emploi à Tel Aviv (capture d'écran YouTube)

D'août 2015 à janvier 2016, Smith a initialement travaillé comme agent de rétention pour Numaris Communication à Tel Aviv, une société sœur de Yukom Communications, la principale société de la fraude de 140 millions de dollars.

Avant de quitter l'entreprise, Smith et quelques amis ont piraté le système informatique de Numaris Communication, a-t-il déclaré lors de son témoignage lors du procès Elbaz. Lui et ses amis se sont appropriés des listes de clients et des courriels internes d'entreprises, a-t-il dit, que lui et ses associés ont ensuite utilisés pour démarrer une entreprise en avril 2016 appelée “ Wealth Recovery International '', dont il L'objectif était d'aider les victimes de fraude d'options binaires à récupérer leur argent.

Austin Smith, co-fondateur de Wealth Recovery International, s'exprimant dans son bureau de Tel Aviv, le 22 février 2017. (Andrew Tobin)

Smith a utilisé les informations qu'il a obtenues clandestinement de Numaris Communication pour contacter les anciens clients de BinaryBook.com et leur proposer de les aider à récupérer leur argent. Le Département de la justice des États-Unis a déterminé que, même s'il avait récupéré de l'argent pour un nombre indéterminé de clients, il avait touché une lourde commission auprès d'un client auquel il avait précédemment participé à des fraudes à au moins une occasion.

À son apogée, la société de Smith, Wealth Recovery International, comptait des milliers de clients du monde entier qui voulaient récupérer leur argent de plus de 100 options binaires, sites Web de forex et de crypto-monnaie, ont déclaré d'anciens employés au Times of Israel.

Wealth Recovery International a facturé à ces clients un acompte ainsi qu'un pourcentage du produit récupéré.

Il existe des rapports mitigés sur le succès de l'entreprise dans la mission déclarée. Le Times of Israel a reçu un certain nombre de courriels de personnes au cours des deux dernières années disant qu'ils avaient été des clients de Wealth Recovery International et qu'ils ne recevaient pas d'aide substantielle après avoir payé l'acompte.

L'ancien conseiller juridique de la société, Tamar Hamm, a déclaré au Times of Israel en mars que Wealth Recovery International avait récupéré 8,5 millions de dollars pour les clients et qu'un grand pourcentage des clients de la société étaient satisfaits.

Mais quand il l'a contacté à propos de cet article, l'avocat de Hamm a déclaré que Hamm avait depuis quitté l'entreprise, après avoir appris des “ irrégularités dans les pratiques commerciales de l'entreprise ''.

Tamar Hamm, ancien avocat de Wealth Recovery International (Facebook)

L'avocat de Hamm, Albert Watkins de Kodner Watkins, LC, a déclaré au Times of Israel dans un e-mail qu'elle aidait désormais le ministère américain de la Justice à retrouver l'argent des clients.

“ Par l'intermédiaire de notre bureau '', a déclaré son avocat, “ des mesures proactives ont été prises pour partager avec le ministère américain de la Justice des informations sur l'emplacement et les montants avancés par les clients de Wealth Recovery International. Notre cliente s'est battue avec diligence pour être à la hauteur de ses fonctions et a été forcée de supporter d'importantes difficultés personnelles et financières pour naviguer ce qui pourrait être décrit comme un plan extraterrestre et un artifice qui a donné lieu à des poursuites pénales contre l'ancien directeur. & # 39;

L'avocat de Smith, Daniel Suleiman, a envoyé la réponse suivante au Times of Israel: "Alors que M. Forgeron à la barre, Wealth Recovery International a récupéré environ 8,5 millions de dollars pour les victimes de fraude d'options binaires. Cela reste une réalisation remarquable, compte tenu des efforts déployés par les auteurs de ces programmes de fraude vicieux pour dissimuler leurs traces et cacher la piste de l'argent. "

Le 25 septembre 2019, un juge israélien a ordonné la levée de Wealth Recovery Israel.

Smith devra se présenter à la prison avant ou avant le 6 janvier 2020 pour purger sa peine. Le juge Theodore D. Chuang lui a conseillé d'être emprisonné au FCI-Otisville Camp, New York.

Après sa peine de prison, il sera surveillé pendant trois ans, ce qui signifie que sa localisation et ses activités seront surveillées par un agent de probation. Pendant la période de libération, Smith doit également subir des tests de toxicomanie, s'inscrire à un programme de traitement de la santé mentale, s'inscrire à un programme de traitement de la toxicomanie et prendre tous les médicaments de santé mentale sur ordonnance.

De plus, il devra rembourser 486 199 $ à ses victimes d'options binaires au taux de 500 $ par mois.

La conspiratrice des options binaires de Smith, Shira Uzan, qui a également plaidé coupable et a également témoigné lors du procès Lee Elbaz, a été condamnée à quatre mois de prison le 21 novembre, suivie de trois ans de libération surveillée. Uzan doit payer un remboursement de 1 819 595 $.

Une industrie sombre

Ces dernières années, une industrie domestique a vu le jour en Israël et ailleurs, proposant d'aider les victimes d'escroqueries au commerce en ligne à récupérer leur argent. Parfois, ces collectes de fonds utilisent de faux noms ou se cachent derrière des sociétés écrans. Certains sont d'anciens employés ou des employés des mêmes entreprises dans lesquelles les victimes présumées ont perdu de l'argent. Certains ne récupèrent pas de l'argent réel au nom des clients, tandis que d'autres utilisent des méthodes peu orthodoxes pour ce faire.

Par exemple, en juillet 2018, Wealth Recovery International a poursuivi une autre société de récupération de patrimoine appelée «Recover Your Deposit» en Israël pour 365 000 NIS (105 289 $). Dans sa plainte, Wealth Recovery a accusé "Recover Your Deposit" d'être géré par quatre anciens courtiers d'options binaires qui ont volé les bases de données de leur entreprise et, selon Wealth Recovery, a contacté des clients et leur a proposé de les aider. récupérer de l'argent.

Une capture d'écran de la page d'accueil de Wealth Recovery International, telle qu'elle apparaissait le 10 juin 2019

La plainte a expliqué que Wealth Recovery avait déjà fait face aux personnes derrière Recover Your Deposit et menacé de les poursuivre en justice et d'exposer leurs actions à leurs anciens employeurs d'options binaires. Wealth Recovery ne le ferait pas, avait-il déclaré, si Recover Your Deposit remplissait quatre conditions: Premièrement, il a demandé à Recover Your Deposit de fournir à Wealth Recovery les relevés bancaires de la société pour les six derniers mois. Deuxièmement, il a demandé à Recover Your Deposit de remettre 100 000 $ en paiements reçus des clients. Troisièmement, Wealth Recovery a exigé récupérer votre dépôt pour fournir des informations et des affidavits sur les anciens employeurs d'options binaires de ses employés. Et quatrièmement, Wealth Recovery a exigé récupérer votre dépôt pour retirer la diffamation, ce dernier écrivant prétendument sur un avocat nommé Veronica Birman travaillant en étroite collaboration avec Wealth Recovery International. Selon la plainte de Wealth Recovery, les défendeurs ont initialement signé l'accord, mais n'ont par la suite pas respecté.

Récupérez votre acompte et les quatre individus qui se trouveraient derrière l'entreprise n'ont jamais défendu le procès.

Le procès met en lumière la sombre industrie israélienne du recouvrement d'argent, où des individus dont les antécédents, les préférences et les qualifications ne sont pas toujours clairs proposent de lever des fonds au nom des victimes de fraude. Bien qu'il puisse sembler impossible à première vue de savoir quelles entreprises de recouvrement d'argent sont bien intentionnées et quelles victimes veulent tricher une deuxième fois, certains avocats familiers avec cette industrie du logement conseillent aux clients potentiels de se méfier.

"Conseiller les victimes sur la méthode de récupération à suivre et envoyer des lettres de mise en demeure au nom des victimes est généralement considéré comme un service juridique et nécessite donc une licence pour pratiquer le droit", a déclaré l'avocat Nimrod Assif à The. Temps d'Israël.

Les victimes doivent se méfier des personnes sans licence offrant des services juridiques. De plus, c'est un drapeau rouge qu'une organisation de rétablissement a approché la victime et non l'inverse. Premièrement, les avocats ne sont généralement pas autorisés à recruter des clients. Deuxièmement, les victimes doivent se demander comment cette organisation les a trouvées et si elle était en partenariat avec certaines entités d'options binaires. De plus, les cas concernant les entités d'options binaires sont complexes et prennent beaucoup de temps à gérer. Par conséquent, les victimes devraient demander combien de clients ces organisations de rétablissement ont déjà et si elles ont la capacité de traiter plus de cas. "

Quand Aliya descend

Lors de son témoignage les 25 et 26 juillet dans le procès de Lee Elbaz à Greenbelt, Maryland, Austin Smith a déclaré au tribunal qu'il avait des problèmes de toxicomanie au lycée et dans la vingtaine, et qu'il était venu en Israël en novembre 2013 avec aide et encouragement. déplacé. d'un rabbin. Smith avait un jour espéré limiter sa consommation de drogues en Israël, ce qu'il dit avoir réussi.

Smith a d'abord vécu à Jérusalem, a-t-il déclaré, mais a ensuite déménagé à Tel Aviv, où il a obtenu un emploi, d'abord dans un centre d'appels d'options binaires appelé Rushmore Marketing, puis chez Numaris Communication.

L'histoire de Smith n'est pas unique et met en évidence la situation de certains jeunes immigrants en Israël qui ont fait une aliya (immigrée) en Israël pour chercher l'élévation spirituelle ou pour commencer un nouveau chapitre de leur vie pour éventuellement travailler pour des organisations criminelles . Dans de nombreux cas, ces immigrants ont été activement, quoique inconsciemment, envoyés dans des entreprises criminelles par des organisations juives dont le but était d'aider les nouveaux immigrants à s'installer en Israël.

L'industrie des options binaires a prospéré en Israël pendant dix ans avant d'être interdite par la loi de la Knesset en octobre 2017. À son apogée, des centaines d'entreprises en Israël travaillaient avec des milliers d'Israéliens qui auraient fui des milliards de milliards de victimes dans le monde. Les entreprises frauduleuses auraient trompé les victimes en leur faisant croire qu'elles avaient réussi à investir et à gagner de l'argent, et les avaient encouragées à déposer de plus en plus dans leurs comptes jusqu'à ce que l'entreprise rompe finalement le contact avec l'investisseur et avec tout ou presque tout leur argent a disparu.

Les procureurs israéliens n'ont pour l'instant poursuivi aucune option binaire soupçonnée d'allégations de fraude, tandis que les États-Unis ont poursuivi environ deux douzaines.



Dans classement des plus admirables réseaux de trading social, vous pouvez trouver les excellentes entreprises de cet catégorie principale, bien qu’elles puissent différer beaucoup entre elles pour types d’offres offerts. Considérez-le tel que une sorte de classification générale. Dans ce classement, en or lieu de cela, vous ne découvrirez que meilleurs médian qui permettent des coups de main de trading de copie parfait , avec lesquels vous pouvez copier signaux de trading d’autres investisseurs et créer un portefeuille de traders.

eToro introduit CopyTrader aux États-Unis pour augmenter la participation de masse sur Crypto – meilleurs Copytrading

Annotation 2019 11 21 154649.jpg

Il s'agit d'un guide sponsorisé et ne représente pas des conseils d'investissement de CryptoCompare. Gardez à l'esprit que la valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent augmenter ou diminuer, de sorte que vous pouvez récupérer moins que vous investissez. Si vous ne savez pas si votre investissement convient, demandez conseil.

Points clés:

  • eToro a introduit sa fonction CopyTrader pour les commerçants et investisseurs de crypto-monnaie aux États-Unis.
  • CopyTrader abaisse la barrière d'apprentissage abrupte pour les nouveaux traders et investisseurs en crypto en leur permettant d'exécuter les mêmes stratégies de trading que les investisseurs en crypto éprouvés
  • L'acteur hollywoodien Alec Baldwin est apparu dans une série de publicités faisant la promotion de CopyTrader sur le marché américain.

eToro fait ses débuts avec les traders de Crypto

eToro, l'une des principales sociétés mondiales de services financiers, permet aux traders et aux investisseurs américains de participer plus facilement au marché en pleine croissance du commerce des crypto-monnaies. Mardi, la nouvelle a annoncé qu'eToro avait lancé sa fonction CopyTrader aux États-Unis pour permettre à ses utilisateurs de copier en temps réel les mouvements de trading des meilleurs traders de crypto-monnaies.

Le trading de crypto-monnaie est fonctionnellement différent du trading d'actions ou du trading d'autres actifs traditionnels. Les crypto-monnaies ont à peine dix ans, il n'y a pas beaucoup de données historiques à parcourir et les fondamentaux vous obligent à rejeter par-dessus bord bon nombre de vos hypothèses critiques sur la finance traditionnelle. La nature très volatile du marché de la cryptographie rend également difficile pour les traders inexpérimentés de comprendre les tendances et de chronométrer efficacement le marché pour des transactions rentables.

L'introduction de CopyTrader par eToro permettra aux traders américains de configurer leurs comptes de trading pour copier automatiquement et proportionnellement les trades d'experts de trading vérifiés.

Démocratiser le trading de crypto pour tous les investisseurs

CopyTrader est un outil de trading innovant conçu pour aider les investisseurs de détail à se lancer dans le trading de crypto sans perdre beaucoup de temps. CopyTrader vous permet de synchroniser votre compte avec les comptes d'autres traders afin que votre transaction réplique automatiquement leurs transactions. Les transactions sont exécutées au même prix en temps réel et en quantités proportionnelles, ce qui permet à tout utilisateur d'eToro d'exécuter les mêmes stratégies de trading que les investisseurs crypto éprouvés. La meilleure partie est que les utilisateurs conservent un contrôle total sur leurs comptes de trading et peuvent choisir d'arrêter la copie des transactions à tout moment.

Les nouveaux traders peuvent utiliser CopyTrader pour éviter les essais et erreurs inutiles, c'est pourquoi la plupart des traders crypto débutants font souvent des erreurs de trading peu attrayantes. En outre, les personnes qui n'ont pas le temps de négocier activement peuvent se greffer sur le déploiement de day traders expérimentés pour rejoindre le marché sans se soucier de suivre les graphiques de trading.

Pour reprendre les mots de Guy Hirsch, directeur général américain d'eToro: «CopyTrader peut aider n'importe qui à créer sa richesse de manière simple et transparente. Les utilisateurs qui souhaitent tirer parti de la classe d'actifs cryptographiques peuvent désormais simplement rechercher un investisseur ayant fait ses preuves et cliquer simplement sur copier pour exécuter automatiquement les mêmes transactions … »

Une victoire pour les traders expérimentés de Crypto

Les traders expérimentés peuvent participer au programme d'investisseurs populaires, où ils mettent leurs transactions et stratégies de trading à la disposition des membres de la communauté eToro de l'utilisateur pour les copier. Les meilleurs traders de cryptographie, à leur tour, sont récompensés par une rémunération, une reconnaissance de l'industrie, un accès à des outils de carte avancés et une évolutivité des réseaux sociaux qui peuvent les aider à créer des flux de revenus autour de leurs activités de trading.

Parmi les influenceurs cryptographiques les plus performants à bord de CopyTrader, on compte Nicholas Merten, l'hôte de la chaîne YouTube DataDash et le chasseur de l'UFC Ben Askren, qui ont bâti un suivi combiné de plus d'un million de passionnés.

Yoni Assia, co-fondateur et PDG d'eToro déclare également que "CopyTrader permet à la communauté eToro de travailler ensemble pour améliorer l'expérience d'investissement pour les traders de tous niveaux d'expérience … Nous avons construit CopyTrader pour capturer la valeur énorme des effets de réseau inhérentes aux plateformes sociales pour faire entrer dans le monde du conseil en investissement. »

Tous les traders de crypto, quelle que soit leur expérience de trading, peuvent utiliser CopyTrader d'eToro pour profiter du monde décentralisé et démocratisé des crypto-monnaies. La nature sociale du commerce de copie encourage la communauté à être transparente, utile et collaborative pour aider les commerçants inexpérimentés et expérimentés à établir des relations de collaboration.

La crypto va de pair avec Hollywood

Pour booster l'histoire, eToro a signé des stars hollywoodiennes pour booster la campagne marketing de CopyTrader. Le lancement américain de CopyTrader présente Alec Baldwin dans une série de spots publicitaires pour susciter une conversation sur l'importance croissante des monnaies numériques dans une économie numérisée. Fait intéressant, Hollywood est l'un des premiers à adopter les crypto-monnaies avec plusieurs films et séries télévisées faisant référence au Bitcoin et à d'autres crypto-monnaies.

La promotion de CopyTrader avec des visages hollywoodiens bien connus pourrait potentiellement réduire le scepticisme initial des détaillants et des investisseurs envers les crypto-monnaies. À l'avenir, il serait intéressant de voir comment CopyTrader d'eToro accélère l'adoption massive des crypto-monnaies par le marché.



Les programmes Forex White Label sont au-delà de la popularité de à nous jours. Comme le taux le montant le pourcentage de opérateur dans le monde continue de croître de plus en plus, le nombre de médian forex se renforce également. Ce marché est encore tant s’en faut son point de saturation, par contre la concurrence est féroce et gagner la confiance des trader forex est un complexe. Si vous voulez démarrer une entreprise Forex en marque blanche et en tirer de l’argent, vous devez agir plus judicieusement que vos concurrents. Offrir plus d’avantages et de valeur à vos acquéreur et des actions promotionnels plus efficientes fiables vous mettront sur la du succès.

Livre australienne baisse alors que les données commerciales et les conversations entre les États-Unis et la Chine conduisent à l'appétit pour le risque – formations Copytrading

Philip Lowe Rba Australian Dollar.jpg

– L'AUD augmente à mesure que les données, la sortie du RBA QE et l'appétit pour le risque des négociations commerciales augmentent.

– AUD / USD en hausse de 1% car le GBP / AUD baisse malgré les gains du GBP ailleurs.

– Mais les données du commerce pire au coin de la rue lorsque le rallye AUD / USD a commencé à grimper.

– La force de l'AUD / USD maintient le GBP / AUD à mesure que de nouvelles pertes apparaissent.

Ci-dessus: le gouverneur Philip Lowe. Photo: O & # 39; Neill Photographics / Goldman Sachs. Source: RBA sur Flickr, reproduit avec la permission du service de presse RBA.

– Spot GBP / AUD au moment de la rédaction: 1.9150
– Virements bancaires (indicatifs): 1.8482-1.8616
– Tarifs spécialistes FX (indicatifs): 1.1.8865-1.8980 >> Plus d'informations

Le dollar australien a chuté jeudi en raison de forts excédents commerciaux en mars, un Banque de réserve d'Australie (RBA) La réduction de l'assouplissement quantitatif et de nouveaux pourparlers liés au commerce entre les États-Unis et la Chine ont applaudi le marché et rallié les actifs risqués.

Le dollar australien a fortement augmenté dans tous les domaines par rapport à toutes les devises rivales, y compris une livre sterling qui était également en première ligne, après que les excédents commerciaux chinois et australiens de mars aient été positivement surpris et que la RBA réduit le programme d'assouplissement quantitatif. . L'excédent commercial de l'Australie est passé de 3,87 milliards de dollars australiens à 10,60 milliards de dollars australiens en mars, malgré un fort ralentissement économique mondial, tandis que la Chine est passée de 139 milliards de dollars à 318 milliards de dollars.

"Les données commerciales de la Chine montrent également que les exportations étaient de 8,2% a / a en avril, ce qui est encore difficile à croire, étant donné la pression sur les équipements de protection individuelle, et les importations à -10,2% a / a, ce qui est incroyablement facile à croire ", a déclaré Michael Every, stratège chez Rabobank.

La hausse des approvisionnements en minerai de fer et en or non monétaire a contribué à combler l'excédent commercial australien, même si une forte baisse de -4% de la valeur des importations de biens et services, signe typique de la faiblesse de l'économie intérieure, a également été un moteur important de l'amélioration. Les balances commerciales mesurent la différence de valeur entre les importations et les exportations, qui représente les flux monétaires réels et sont des indicateurs importants de la croissance du PIB pour les économies internationales.

L'excédent commercial de la Chine s'est également amélioré alors que la reprise après le surprenant déficit de janvier et le niveau de février de 139 milliards de dollars en février s'est poursuivie, ce qui suggère qu'il pourrait y avoir un peu de vie dans l'économie mondiale vers la fin du dernier trimestre l'habitude d'être. Cependant, les États-Unis, le Royaume-Uni et de nombreux autres pays n'ont commencé à se verrouiller que la dernière semaine de mars, de sorte que des données pires pourraient être évidentes pour ces deux excédents commerciaux.

"L'AUD / USD a été soutenu par la force surprenante de l'excédent commercial chinois. L'excédent commercial australien encore plus surprenant n'a eu aucun impact sur l'AUD. La RBA n'a pas acheté d'obligations aux enchères régulières aujourd'hui. La RBA a limité ses achats d'obligations depuis la première vague d'opérations. & Quot; dit Joseph Capurso, stratège chez Banque du Commonwealth d'Australie.

Un autre stimulant pour le dollar australien a été l'absence de la RBA sur le marché obligataire national. La banque a acheté pour 50 milliards de dollars d'obligations d'État australiennes depuis fin mars, ce qui représente un peu moins de 10% de sa dette publique totale de 550 milliards de dollars à la fin du premier trimestre, bien qu'elle ait rapidement transformé sa participation en marché obligataire à l'époque. qu'il avait atteint l'objectif triennal de 0,25% fixé au début du programme.

"La Banque est disposée à rééchelonner ces achats et fera tout ce qui est en son pouvoir pour que les marchés obligataires restent fonctionnels et atteignent l'objectif de rendement AGS à 3 ans. L'objectif sera maintenu jusqu'à ce que des progrès soient réalisés vers les objectifs de plein emploi et d'inflation », a déclaré mardi le gouverneur Philip Lowe.

Le dollar australien a augmenté régulièrement depuis fin mars, bien que le rallye ait été relancé début avril lorsque le gouvernement australien a commencé à surmonter le coronavirus et la spéculation a commencé à suggérer que les économies européennes et américaines pourraient également envisager de rouvrir bientôt. Cependant, ces gains ont contribué à la faiblesse des rendements des obligations australiennes à court terme et à la décision de la RBA de suspendre les acquisitions d'obligations du gouvernement australien. La RBA avait initialement prévu d'acheter 5 milliards de dollars australiens par jour.

Ci-dessus: Le taux AUD / USD se remet des creux de mars d'avril, les obligations d'État produisant les taux d'intérêt et l'appétit pour le risque les plus bas.

"Le rebond à court terme de l'AUD / USD n'a pas été suffisant pour rétablir la pression à la hausse et nous maintenons un biais négatif pour le moment. Le marché a érodé la tendance à la hausse à court terme, qui résiste désormais à 0,6507 et en dessous, nous avons support mineur le long de la moyenne mobile de 55 jours à 0,6311 et également au plus bas récent de 0,6265 / 55. Si la zone de support de 0,6265 / 55 diverge, le 0,6213 serait élevé fin mars puis 0,5981, le courant Le plus bas d'avril, de nouveau dans le focus ", a déclaré Karen Jones, responsable de l'analyse technique des devises, des matières premières et des obligations chez Commerzbank. "Au-dessus de 0,6570, nous recherchons un test du sommet de 0,6681 / 87 de mars et de la moyenne mobile de 200 jours où nous nous attendons à ce qu'il se débat."

Le resserrement de l'assouplissement quantitatif de jeudi et de forts excédents commerciaux sont survenus alors que les marchés applaudissaient que le vice-Premier ministre chinois Liu He et le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, interviennent la semaine prochaine en vue d'organiser la mise en œuvre de l'accord de janvier pour mettre fin à la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies du monde. Cependant, les tensions montent à nouveau au milieu des allégations américaines selon lesquelles le coronavirus provient d'un laboratoire de recherche à Wuhan.

Ce cocktail a alimenté une amélioration de l'appétit pour le risque et une augmentation des marchés boursiers et des devises des matières premières, poussant le taux AUD / USD à plus de 1% jeudi et pesant le taux de la livre australienne malgré un solide Performance de Sterling contre de nombreuses autres majors.

Le taux GBP / AUD a récemment augmenté par rapport à la moyenne mobile à 200 jours et pourrait être soutenu à court terme en cas de rupture du rallye AUD / USD, bien qu'il risque de se renouveler et de subir de lourdes pertes vers la fin du mois et en fin de mois. Juin quand le Royaume-Uni s'avère trop lent pour faire le «lockdown» et une prolongation de la période de transition pour le Brexit manque.

"L'Australie a précédemment assoupli ses fermetures avec une croissance de virus beaucoup plus faible qu'au Royaume-Uni, elle bénéficiera plus de la relance chinoise à venir que le Royaume-Uni et la GBP / AUD montre des signes d'une tendance à la baisse sur un marché FX G10 qui est actuellement très liés ", a déclaré Jordan Rochester, stratège chez Nomura, qui a fait valoir vendredi que les clients de la banque vendent le taux du dollar australien à environ 1,94 et cherchent à chuter à 1,86.

Ci-dessus: la livre sterling australienne recule vers une moyenne de 200 jours et un retracement de Fibonacci de 61,8% par rapport à la tendance à la hausse de 2019.

BannièreAtteignez 3-5% de devises en plus: le Portée mondiale La garantie du meilleur taux de change maximise le pouvoir d'achat de votre devise. En savoir plus.

BannièreLe Brexit affectera votre pension au Royaume-Uni si vous vivez dans l'UE. Capital Rock Wealth a développé un guide complet pour vous aider à naviguer dans l'incertitude à venir.
En savoir plus

BannièreInvestissez dans l'immobilier espagnol. Une sélection de propriétés à prix réduit suite à la crise de Covid-19, visites et transactions en ligne possibles. Téléchargez le guide. Téléchargez le guide

Copier l’historique des transactions Sans technologie de trading social, l’acte de trading de copie serait considéré comme un compte géré et nécessiterait une procuration. Ou, dans d’autres cas, un opérateur devra surveiller en persévérance son compte pour détecter signaux à copier manuellement. Cependant, grâce à des termes juridiques précis et à une plateforme en constante évolution, de nombreux régulateurs considèrent le commerce social tel que autogéré. Dans presque toutes les juridictions, le trading de copie est autogéré l’acquéreur décider qui copier, bien que la copie se fait automatiquement (pour chacun signal). Il est important de noter que toutes les plateformes de trading avec des fonctionnalités sociales ne proposent pas le trading de copie. Bon nombre des premiers pionniers de la plateforme de trading social ont commencé en tandis que développeurs de plateformes tiers, tel que Tradency, ZuluTrade et eToro. Alors que plusieurs de ces entreprises sont encore des prestataires de services indépendants (FAI), eToro est devenu un courtier, pendant exemple.

Importez des marchandises et des produits de gros aux États-Unis. – Dropshipping comment ça marche

Importing Goods And Wholesale Products Into United States.png

5 conseils pour importer des marchandises aux États-Unis pour les débutants

1. Examiner les lois, les barrières commerciales et les taux

Fondamentalement, vous voulez vous assurer que ce que vous faites est légal avant de l'essayer et vous pourriez avoir des ennuis. Les États-Unis sont peut-être connus comme une nation favorable aux entreprises, mais il existe toujours des lois et des procédures strictes à suivre.

C'est à vous de vous familiariser avec la législation pertinente pour votre entreprise et vos produits, y compris les barrières commerciales et les taux applicables. Les obstacles au commerce peuvent inclure des choses comme les licences et les quotas pour des produits spécifiques afin de protéger les entreprises et les économies locales. Les taux sont une taxe sur les produits exportés ou importés conçue pour protéger la branche de production nationale.

Si vous voulez des conseils supplémentaires – car cela peut être difficile! – vous pouvez contacter l'Office du commerce international. Cela peut sembler gros et effrayant, mais il est conçu pour aider les petites entreprises à rivaliser sur le marché mondial. Si vous souhaitez importer des produits alimentaires ou agricoles, vous devez également contacter le service d'inspection des aliments et de la sécurité.

2.Faites de vraies connexions dans le pays exportateur

En tant qu'importateur à petite échelle, vous êtes susceptible de vous fier un peu à l'expérience de votre fabricant, fournisseur ou distributeur choisi dans le pays exportateur, généralement la Chine. Il est important de nouer des relations avec ces personnes pour garantir leur confiance et répondre aux normes de service qui leur sont requises. C'est une bonne idée d'organiser une réunion personnelle pour vérifier que tout est en ordre. Cela peut vous aider à avoir l'esprit tranquille et c'est également une bonne pratique de forger une connexion personnelle avec vos partenaires commerciaux.

3. Envisagez de consulter un expert

L'importation de marchandises en vrac aux États-Unis est beaucoup plus grave que la gestion d'une entreprise de dropshipping ou d'un simple magasin de commerce électronique. Envisagez d'embaucher un expert pour vous guider tout au long du processus, plutôt que de vous fier uniquement aux didacticiels YouTube ou aux articles de blog comme celui-ci. La navigation dans les lois et règlements lors de l'importation aux États-Unis peut être un processus très difficile. Il peut être judicieux d'engager un agent des douanes pour que le processus se déroule le mieux possible. Vous pouvez trouver des courtiers en douane américains ici et ici.

4. Obtenir les licences, obligations et permis requis

Selon ce que vous importez aux États-Unis, vous devrez peut-être demander une licence ou un permis spécifique. Vous pouvez voir la liste des produits qui nécessitent une licence ou un permis ici.

De plus, vous devez obtenir une caution douanière, qui peut être unique ou continue. Si vous prévoyez d'importer des marchandises aux États-Unis régulièrement, une caution douanière renouvelable est la meilleure option. Si vous expédiez uniquement un gros envoi ou si vous ne savez pas à quelle fréquence importer, vous pouvez commencer par une inscription unique et voir comment vous le faites.

Encore une fois, vous voudrez peut-être tenir compte de l'astuce n ° 3 ci-dessus lorsque vous traitez avec des licences, obligations et permis d'importation américains. La paperasse peut être délicate et fatigante. Voir un exemple de formulaire douanier ici. L'aide d'un expert peut être utile pour la première fois.

5. Enseignez-vous

Gérer une entreprise – en particulier une entreprise qui importe des marchandises aux États-Unis – nécessite une éducation et une formation continues. Vous pouvez apprendre en faisant, mais si vous voulez éviter les erreurs des débutants, vous pouvez suivre de courts cours en ligne ou lire beaucoup pour vous assurer d'avoir une bonne compréhension de la façon d'importer des marchandises aux États-Unis. Cette ressource sur le site Web des douanes et de la protection des frontières des États-Unis est un bon point de départ.

Vous pouvez trouver des cours en ligne sur l'importation à:

La procédure douanière américaine: étape par étape

1. Suivez les règles (embauchez un courtier en douane)

La conformité est essentielle lors de l'importation de marchandises aux États-Unis. Si vous ne mettez pas tout en ordre avant que votre envoi n'arrive sur le sol américain, vous pourriez encourir des amendes qui pourraient paralyser votre entreprise avant même qu'elle ne commence. Par conséquent, il est recommandé de faire appel à un courtier en douane pour vous assurer de vous y conformer. Cela peut coûter de l'argent à l'avance, mais cela peut vous faire économiser des maux de tête et de l'argent à long terme. Un courtier en douane expérimenté peut vous donner de précieux conseils, gérer vos formalités administratives et vous assurer de suivre les règles afin que tout se passe bien une fois que vos marchandises arrivent aux États-Unis.

Vous pouvez trouver des courtiers en douane américains certifiés ici et ici.

2. Obtenir les permis et licences requis

Votre courtier en douane peut également vous conseiller sur les permis et licences dont vous avez besoin. Vous devez attendre que votre demande soit acceptée avant de passer une commande d'importation.

Les produits qui nécessitent une licence spéciale comprennent les produits alimentaires, les produits d'origine animale, les plantes, les médicaments sur ordonnance, les marques de commerce (articles de marque) et les articles protégés par le droit d'auteur (musique, films, etc.). Visitez ce site Web pour voir si vous avez besoin d'un permis ou d'une licence pour importer aux États-Unis.

3. Évitez une amende de 5 000 $ (dépôt d'une garantie d'importation)

Voulez-vous éviter de payer 5 000 $ au gouvernement américain? Assurez-vous ensuite de soumettre le dossier de sécurité d'importation, communément appelé «10 + 2». Il s'agit d'une exigence pour les marchandises arrivant aux États-Unis par bateau. Si vos marchandises arrivent par avion, ne vous en faites pas. Le non-respect de la règle pourrait éventuellement entraîner des amendes pouvant aller jusqu'à 5 000 $, davantage d'inspections et des retards de cargaison. Encore une fois, c'est quelque chose qu'un courtier en douane peut organiser pour vous, mais si vous gérez tout vous-même, vous devez en être conscient.

4. Obtenez votre produit auprès des douanes américaines

Une fois que vous avez trié tous les documents, contactez le port d'entrée du service de votre région ou celui où vos marchandises arrivent. Vous pouvez demander à parler à un agent des douanes et de la protection des frontières (CBP) spécialisé dans le produit que vous importez. Ils peuvent vous fournir des exigences spécifiques en matière de produits et vous conseiller sur d'autres choses à faire avant le départ de votre envoi.

Une fois que vous avez le & # 39; OK & # 39; de l'agent du CBP et que vous êtes sûr d'avoir soumis tous les documents nécessaires, vous pouvez continuer à importer vos marchandises.

Retrouvez ici les coordonnées de votre port d'entrée.

5. Soumettre les documents à l'arrivée

Une fois que vos marchandises arrivent à votre port d'arrivée aux États-Unis, vous ou votre courtier en douane devrez soumettre plusieurs documents supplémentaires dans les cinq jours. Ces documents comprennent:

  • connaissement
  • Listes de colisage
  • Facture commerciale
  • certificat d'origine
  • Caution douanière
  • Manifeste de fret entrant ou formulaire de livraison immédiate

Une fois ces documents soumis et acceptés, vous pouvez soumettre les deux derniers documents requis. Elles sont:

  • La déclaration d'entrée (US Customs Form 7501)
  • Factures pertinentes utilisées pour évaluer l'envoi

Une fois tous les documents acceptés, envisagez d'importer avec succès vos marchandises aux États-Unis. Vous pouvez enfin en prendre possession.

Comment importer des marchandises dans Amazon FBA?

Le processus d'importation est le même que ci-dessus. Vous êtes toujours responsable de gérer tous les documents et de vous assurer que tout est en ordre avant que vos marchandises n'atteignent les États-Unis.

Amazon a ses propres exigences pour l'expédition des marchandises vers les centres de traitement des commandes, que vous pouvez voir ici.

La principale chose à noter est qu'Amazon ne peux pas sont utilisés comme importateur officiel (IOR) pour vos marchandises. L'IOR est vous et votre entreprise ou votre courtier en douane désigné.

Amazon peut être le «livreur» ou le destinataire final de vos marchandises importées, mais vous ou votre courtier en douane devez contacter Amazon à sellerimports@amazon.com avant d'envoyer un inventaire pour obtenir l'EIN ou le numéro de taxe requis pour le dédouanement.

La chose la plus importante à garder à l'esprit lors de l'importation de marchandises vers Amazon FBA est de savoir si vous les envoyez directement à Amazon, ou si vous (ou un intermédiaire) commencez par prendre possession des marchandises et ensuite les transmettre à Amazon.

Les deux stratégies d'importation pour Amazon FBA

Ce sont vos deux options:

Première, demandez à votre fournisseur d'expédier vos marchandises directement aux entrepôts Amazon FBA.

seconde, demandez à votre fournisseur de vous expédier vos marchandises (ou un autre intermédiaire) avant qu'elles ne soient détournées vers les entrepôts.

Parlons de la première option: la livraison directe.

En envoyant directement, vous économisez sur le temps de transit et sur le paiement d'un intermédiaire.

Mais voici le truc:

Vous ne pouvez pas inspecter vos produits avant de les remettre à vos clients.

À moins que vous ne travailliez avec le même fournisseur depuis dix ans et que vous soyez sûr qu'il peut fournir, je dirais que c'est un gros problème.

Il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour contourner ce problème, comme demander à votre fournisseur d'envoyer un SMS à vos photos avant d'envoyer tous les envois et de faire appel à une société d'inspection extérieure.

Mais à la fin de la journée, vous n'êtes jamais sûr à 100% que tous vos clients obtiendront les bons produits, la bonne taille et la bonne couleur.

En outre, il est possible que votre fournisseur décide facilement de cesser de faire affaire avec vous et de vendre directement à Amazon.

Pensez-y:

Vous donnez essentiellement à votre fournisseur un guide étape par étape sur la façon de démarrer avec Amazon FBA.

Si ce ne sont que dix ou vingt articles que vous vendez par mois, non, ce ne sera pas suffisant pour attirer votre fournisseur.

Mais si vous vendez des milliers d'unités ou plus?

Vous pouvez être sûr que les engrenages tourneront dans la tête de votre fournisseur. Et en fin de compte, rien ne les empêche de vous assommer et de vous diriger directement vers Amazon.

Bon, maintenant pour votre autre option.

Votre fournisseur expédie vos produits à un intermédiaire, qui à son tour les expédie aux entrepôts Amazon FBA.

Si vous êtes une petite tenue et que vous n'avez pas de gros délais, vous pourrez peut-être éliminer l'intermédiaire et prendre vous-même en charge le détournement.

Mais si vous êtes une entreprise relativement établie avec des centaines (ou plus!) De commandes qui arrivent chaque mois, il est logique d'embaucher un intermédiaire afin que vous puissiez vous concentrer sur les choses les plus stratégiques.

Allez-y et Google "transitaire amazon fba" – il y a des tonnes d'entreprises à choisir.

Deux grandes choses à propos de l'utilisation d'un intermédiaire est que …

Première, vous pouvez effectuer un contrôle qualité de vos produits à leur arrivée.

seconde, votre intermédiaire est probablement un expert en emballage de produits pour Amazon FBA, ce qui signifie qu'il y a très peu de chances que votre envoi soit refusé par Amazon.

Mais il n'y a rien de tel qu'un déjeuner gratuit dans ce monde …

… et lorsque vous travaillez avec un intermédiaire, vous pouvez vous attendre à payer des frais de réception, de prélèvement et d'emballage et d'étiquetage, qui peuvent tous s'additionner considérablement.

Les coûts spécifiques varient d'une entreprise à l'autre, mais voici un exemple de ce que vous attendez à payer:



Comment fonctionne le dropshipping ? Avec le dropshipping, les articles vont directement du fournisseur à vos clients. Vous ne gérez ni le stock, ni l’envoi des commandes.

Les paris sportifs gagnent du terrain aux États-Unis Nouvelles – N°1 sur l’Affiliation

B9818ac0 Ee9a 11e9 8e9f A3b831b71481.jpg

NEW YORK, 2 juin 2020 / PRNewswire / – Suite à la décision historique de la Cour suprême en 2018, dans laquelle le tribunal a abrogé l'interdiction des paris sportifs, chaque État a eu la possibilité de légaliser. L'État du New Jersey a été le premier à légaliser les paris sportifs. Cependant, l'infrastructure juridique des paris sportifs reste complexe. Par exemple, dans chaque État, les sociétés de jeux en ligne telles que FanDuel et DraftKings doivent demander des licences de fournisseur, et le processus d'octroi de licences varie en fonction de l'État. En outre, après l'octroi de la licence, ces sociétés doivent conclure des accords avec les casinos terrestres existants pour ce que l'on appelle des «skins», ce qui leur donne en fin de compte le droit d'opérer dans n'importe quel État. Par exemple, DraftKings a signé un accord avec Caesars l'année dernière, obtenant un accès au marché dans 12 États au-delà New JerseyPendant ce temps, Caesars a reçu l'équité de DraftKings pour l'accès aux skins. FansUnite Entertainment Inc. (CSE: FANS), DraftKings Inc. (NASDAQ: DKNG), GAN Limited (NASDAQ: GAN), MGM Resorts International (NYSE: MGM), Caesars Entertainment Corporation (NASDAQ: CZR)

La complexité de l'infrastructure juridique signifie que les États peuvent avoir plusieurs entreprises en lice pour la part de marché. Selon un article de CNBC, Richard CarterLe PDG de SBTech, a expliqué qu '"il ne fait aucun doute que FanDuel et DraftKings auront une part de marché importante … Mais différents États auront des leaders de marché différents. Vous aurez besoin d'un accès au marché. Certains États ne seront que des loteries. Certains États auront sont limités au jeu tribal. Certains États n'autorisent pas FanDuel et DraftKings à utiliser leurs marques. Ils devront utiliser la marque de casino. Il existe de nombreuses nuances. Vous devez prendre chaque État comme il vient. "Plus récemment, les paris sportifs ont également commencé obtenir Californie, un énorme marché potentiel pour ce segment. MarketWatch a signalé que deux Californie les législateurs ont récemment présenté les paris sportifs légalisés comme un moyen d'aider à augmenter le budget de l'État, qui est actuellement dévasté par la fermeture économique qui est censée retarder la propagation de la pandémie. Californie suit 22 autres États qui ont déjà autorisé les paris sportifs.

FansUnite Entertainment Inc. (CSE: FANS) vient d'annoncer les dernières nouvelles qu'il est, "heureux de présenter M. Saxon Shadforth, l'un des principaux dirigeants de jeux.

Monsieur. Shadforth possède plus de 25 ans d'expertise en leadership mondial et 15 ans d'expérience en tant que gestionnaire de jeux en ligne. Avec une formation en commercialisation, matériel / logiciel grand public, logiciel d'entreprise, stratégie de produit et livraison; Saxon possède une vaste expérience dans la gestion des écosystèmes complexes nécessaires pour exploiter et faire évoluer les marques de jeux dans de nombreuses catégories et juridictions. Saxon a précédemment travaillé chez Activo Montevideo, Uruguay, Yew Tree Services à Manille, Philippines, Riplife Gaming Technologies Barcelone, Espagne et Gateway Inc. à la fois Sydney, Australie et Denver, Colorado.

& # 39; Nous sommes très heureux d'ajouter une personne de calibre saxon à notre conseil d'administration & # 39;, a déclaré Darius Eghdami, Président-directeur général de FansUnite Entertainment. & # 39; En tant qu'entreprise de l'industrie du jeu à croissance rapide, M. Shadforth parfaitement équipé pour superviser un certain nombre de domaines de croissance. Après avoir passé l'essentiel de sa carrière à l'étranger Amérique du Nord, L'Europe , Asie et Amérique latineSaxon fera partie intégrante de l'augmentation de notre empreinte et de l'entrée dans les juridictions internationales du jeu en utilisant son réseau établi. & # 39;

En tant que vétéran de l'industrie du jeu, il a structuré et conseillé le lancement de nouvelles plates-formes dans le monde, de nombreuses fusions et acquisitions dans des startups et des entreprises en croissance ultérieure, et compte des équipes de plus de 300 personnes dans l'industrie du jeu. LED.

"J'adore rejoindre une équipe aussi formidable où je peux appliquer mes compétences pour aider FansUnite à développer et développer sa plateforme", a déclaré Saxon. En tant qu'entreprise de jeux en ligne, FansUnite est particulièrement bien placée pour consolider les actifs de jeu dans le monde entier en mettant l'accent sur l'intégration des fusions et acquisitions et la notoriété de la marque. Je voudrais partager mes idées et j'ai hâte d'aider FansUnite à devenir un leader sur le marché des jeux à croissance rapide. & # 39;

FansUnite s'attend à ce que M. Shadforth ajoute une expertise dans plusieurs domaines, notamment: le développement de produits, la stratégie d'acquisition et la commercialisation de la marque sur les marchés mondiaux pour soutenir sa croissance continue en tant que leader émergent du jeu. "

Rejoignez notre dernier spectacle "Buzz dans la rue" avec les dernières nouvelles de la société FansUnite Entertainment Inc. à: https://www.youtube.com/watch?v=JixYv8eNUpQ

DraftKings Inc.. (NASDAQ: DKNG) est une société de divertissement et de jeux sportifs numériques fondée pour nourrir l'esprit de compétition des amateurs de sports avec des produits allant de la fantaisie quotidienne, des jeux réglementés et des médias numériques. La société a annoncé le mois dernier qu'elle lancerait son produit de casino en ligne en partenariat avec Hollywood Casino, une filiale de Penn National Gaming, vendredi à Pennsylvanie. Accessible via l'application DraftKings Sportsbook, le produit propose des jeux de table virtuels en plus des jeux de machines à sous populaires tels que le blackjack, la roulette et le poker à trois cartes. Le produit de casino en ligne DraftKings a une variété de thèmes de table ressentis en fonction des saisons sportives et des vacances.

GAN Limited (NASDAQ: GAN) est un fournisseur interentreprises de logiciels de jeu sur Internet en tant que service pour l'industrie continentale des casinos aux États-Unis. La société a développé un système logiciel de jeu Internet d'entreprise, GameSTACK ™, qui le concède principalement sous licence aux opérateurs de casinos américains sur le continent en tant que solution technologique clé en main pour les jeux Internet réglementés en argent réel, y compris les jeux Internet, les jeux de sport Internet et les jeux simulés virtuels. . Récemment, GAN a annoncé que Cordish Gaming Group, la division mondiale des jeux de The Cordish Companies, a recruté GAN comme fournisseur de plates-formes de logiciels d'entreprise pour livrer son nouveau "PlayLive!" entreprise de jeux sur Internet de marque dans le État de Pennsylvanie, en plus du développement de deux nouveaux Live! -des installations de jeu de marque partout crême Philadelphia et Pittsburgh.

MGM Resorts International (NYSE: MGM), Roar Digital, LLC – la joint-venture entre MGM Resorts International et GVC Holdings (LSE: GVC), a annoncé plus tôt cette année que BetMGM, une application mobile de paris sportifs de premier plan, accepte désormais les paris partout Indiana. BetMGM arrive Indiana grâce à un accord d'accès au marché avec Boyd Gaming. "Introduction de BetMGM dans Indiana est un développement important pour Roar Digital et MGM Resorts ", a déclaré Scott Butera, Président d'Interactive Gaming pour MGM Resorts. "Indiana a une riche histoire dans les sports professionnels et amateurs et une solide base de fans. Nous pensons que les paris sportifs proposés par BetMGM et l'accès aux offres de divertissement et aux complexes hôteliers de classe mondiale de MGM seront bien accueillis. "

Caesars Entertainment Corporation (NASDAQ: CZR) l'année dernière a rapporté qu'un peu plus d'un an après la décision de la Cour suprême des États-Unis d'abroger la loi fédérale sur les professionnels et les amateurs (PASPA), ils ont réussi à établir de nouvelles entreprises et des partenariats stratégiques, profitant de la Expansion rapide des paris sportifs aux États-Unis Depuis août dernier, Caesars Entertainment a étendu son empreinte de paris sportifs avec des livres de sport de marque Caesars dans sept États (Nevada, New Jersey, Pennsylvanie, Mississippi, Iowa, Indiana et New York), notamment fin septembre, 29 sites au total. De plus, Caesars propose des paris sportifs mobiles au Nevada, dans le New Jersey et, en attendant l'approbation réglementaire, sera lancé en Pennsylvanie au quatrième trimestre 2019. Par exemple, une des propriétés de Caesars Entertainment à Biloxi, Mississippi, a vu une augmentation mensuelle de 10% du nombre de visiteurs, une augmentation de 300% des ventes de boissons et une amélioration du chiffre d'affaires total des jeux de nouvelles marques et réactivé les clients suite à l'ouverture d'un nouveau livre de sport.

Abonnez-vous maintenant! Consultez notre rapport EN DIRECT https://www.youtube.com/FinancialBuzzMedia

Suivez-nous sur Twitter pour les mises à jour des actualités financières en temps réel: https://twitter.com/financialbuzz

Suivez-nous et parlez-nous sur Instagram: https://www.instagram.com/financialbuzz

Facebook Like Us pour recevoir des flux en direct: https://www.facebook.com/Financialbuzz/

À propos de FinancialBuzz.com

FinancialBuzz.com, un portail Web d'information financière de premier plan conçu pour fournir les dernières tendances en matière d'actualités du marché, d'actualité des investissements, de finances personnelles, de politique, de divertissement, de diffusion approfondie sur l'actualité boursière, d'analyse de marché et d'entretiens commerciaux. En tant que pionnier de l'espace numérique, de la production vidéo et de l'intégration des médias sociaux, financièrement motivé, FinancialBuzz.com crée un contenu original 100% unique. FinancialBuzz.com propose également des actualités financières, la diffusion de relations publiques, l'image de marque, le marketing et la publicité de tiers pour les actualités de l'entreprise et le contenu original via notre plateforme média unique, y compris Newswire Delivery, la publicité numérique, les relations avec les médias sociaux, la production vidéo, la radiodiffusion et les publications financières.

Veuillez noter: FinancialBuzz.com n'est pas un conseiller ou un conseiller financier, un conseiller en placement ou un courtier et n'entreprend aucune activité qui nécessite une telle inscription. Les informations sur http://www.FinancialBuzz.com (le "site") sont soit des informations financières originales soit des publicités payantes (exclusivement) fournies par nos partenaires (contenu sponsorisé), FinancialBuzz.com, une société de médias et de marketing d'informations financières qui relie les médias. -achats ou accords de service avec les sociétés faisant l'objet des articles du site ou d'autres articles éditoriaux de publicité de ces sociétés. FinancialBuzz.com n'est remboursé directement par aucune des sociétés répertoriées ici dans cet article, sauf indication contraire. Nous ne sommes pas un fournisseur indépendant de médias d'information et ne garantissons donc pas que les informations publiées sur le site sont exactes, impartiales ou complètes. FinancialBuzz.com reçoit des frais pour la production et la présentation de contenu avancé et de haute qualité sur FinancialBuzz.com, ainsi que d'autres services de médias financiers PR pour les actualités. FinancialBuzz.com ne propose pas d'opinions personnelles ou de commentaires biaisés car nous incluons des informations de marché purement publiques ainsi que des informations financières et sur les sociétés. FinancialBuzz.com ne collecte ou ne récupère que des informations financières ou commerciales via notre ligne d'actualités financières et notre plateforme média. Pour la distribution de nouvelles financières et commerciales de FansUnite Entertainment Inc. FinancialBuzz.com a été indemnisé Cinq mille dollars par la compagnie. Nos frais peuvent être un montant fixe en espèces ou un nombre négocié de titres des sociétés figurant sur cet éditorial ou site, ou une combinaison de ceux-ci. Les titres sont généralement payés en segments, dont une partie est reçue lors de la cession et le solde est payé à la clôture de la cession ou à la clôture de celle-ci. FinancialBuzz.com divulguera toujours toute compensation en titres ou paiements en espèces pour les nouvelles de relations publiques avec les nouvelles financières. FinancialBuzz.com ne s'engage pas à mettre à jour les informations sur l'éditorial ou le site ou à continuer à publier des informations sur les sociétés.Les informations contenues dans ce document ne sont pas destinées à être utilisées comme base pour des décisions d'investissement et ne doivent pas être interprétées comme un conseil en investissement ou une recommandation. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une offre ou une sollicitation d'achat, de détention ou de vente de titres. FinancialBuzz.com, les membres et les affiliés ne sont pas responsables des gains ou pertes résultant des opinions exprimées sur cet éditorial ou site, profils d'entreprise, citations, ou dans tout autre matériel ou présentation qu'il publie électroniquement ou sur papier. Les investisseurs assument l'entière responsabilité de toutes leurs décisions d'investissement sur la base de leurs propres recherches indépendantes et de l'évaluation de leurs propres objectifs d'investissement, de leur tolérance au risque et de leur situation financière. FinancialBuzz.com. En accédant à cet éditorial et à ce site Web et à toutes ses pages, vous acceptez d'être lié par les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité, qui peuvent être modifiées de temps à autre. Aucun des contenus publiés par FinancialBuzz.com ne constitue une recommandation pour un investisseur d'acheter, de détenir ou de vendre un titre particulier, de poursuivre une stratégie d'investissement particulière, ou si un titre convient à un investisseur. Cette publication est fournie par FinancialBuzz.com. Chaque investisseur est seul responsable de déterminer si une stratégie de sécurité ou d'investissement particulière est appropriée en fonction de ses objectifs, d'autres titres détenus, de sa situation financière et de sa situation fiscale. Vous vous engagez à consulter votre conseiller en investissement, votre conseiller fiscal et votre conseiller juridique avant de prendre toute décision d'investissement. Nous ne faisons aucune déclaration sur l'exhaustivité, l'exactitude ou l'intemporalité du matériel fourni. Tous les matériaux sont sujets à changement sans préavis. Les informations sont obtenues à partir de sources jugées fiables, mais leur exactitude et leur exhaustivité ne sont pas garanties. Pour notre avis de non-responsabilité complet, divulgation et conditions d'utilisation, visitez: http://www.FinancialBuzz.com.

Contact avec les médias:
info@financialbuzz.com
+ 1-877-601-1879

www.FinancialBuzz.com



Marre de gagner des clopinettes avec AdSense et articles sponsorisés ? Vous voulez tenter l’affiliation, par contre vous ne savez pas quelle plateforme choisir pour gagner de vrais recette sur Internet ? Quand on débute une aventure de web entrepreneur, les plateformes d’affiliation sont plus admirables endroits pour trouver des produits à vendre et se faire un revenu régulier et des fois récurrent… Le problème, c’est que plus de 75% des débutants (selon les blogueurs anglais) ne savent réellement pas comment fonctionnent les plateformes d’affiliation et se plantent dans envie de gagner de l’argent sur Internet. Mais aujourd’hui plus que jamais, il est envisageable de se faire réellement de sous, va pour ça pour arrondir ses conclusion de mois, soit pour en provoquer une source de produit stable et en vivre en vendant les articles des autres sur Internet.

Le dollar néo-zélandais taxé par le risque de conditions comme la Chine et les États-Unis en direction de Spat sur Covid-19 – formations Copytrading

Foreign Exchange Trader 1.jpg

Le NZD perd du terrain lorsque May démarre
– Le sentiment de risque dominant domine les marchés
Trump appelle la rhétorique contre la Chine

Devises étrangères

Image © Adobe Images

– Taux de change GBP / NZD au moment de la rédaction: 2.0651
– Virements bancaires (guide indicatif): 1.9930-2.0080
– Tarifs spécialistes FX (guide indicatif): 2.00-2.0470 >> plus d'informations

Le dollar néo-zélandais est plus faible au début du mois de mai grâce à une inversion du sentiment du marché mondial vers un territoire négatif, les investisseurs étant confrontés à une nouvelle période de tensions entre la Chine et les États-Unis et à la crainte persistante que les marchés boursiers restent nettement surévalués en période de contraction économique sans précédent.

Le dollar néo-zélandais est un indicateur indirect du sentiment général des investisseurs et a tendance à augmenter lorsque les marchés montent, mais à chuter lorsqu'ils perdent de la valeur, comme c'est le cas au début du nouveau mois.

"L'AUD / USD et le NZD / USD ont perdu environ 1 centime américain au cours des dernières 24 heures. La contraction de l'activité économique dans la zone euro et aux États-Unis au premier trimestre 2020, publiée cette semaine, souligne la profondeur du premier Les contractions plus profondes au T2 2020 sont largement attendues, car les pertes d'emplois vont augmenter. L'essentiel, c'est que l'économie mondiale se contractera fortement au premier semestre 2020 ", a déclaré Joseph Capurso, stratège en devises chez Banque du Commonwealth d'Australie.

"Une économie mondiale faible aura un impact négatif sur les devises mondiales telles que l'AUD et le NZD", a ajouté l'analyste.

Les marchés ont chuté et les prix des matières premières ont reculé le 1er mai, selon les analystes, une confrontation sino-américaine de rupture contribue à la négativité qui est déjà née de l'effondrement de l'activité économique, suite aux commentaires du président américain Donald Trump du jour au lendemain qu'il a des preuves que Covid -19 provient d'un laboratoire de Wuhan, en Chine.

Trump dit que les preuves seront publiées dans un proche avenir, et sur la base de la crédibilité, nous pourrions voir des changements géopolitiques notables alors que les pays occidentaux réorganisent leurs relations avec la Chine.

Selon les médias, Trump envisage un décret pour empêcher une première tranche de 50 milliards de dollars d'épargne-retraite du gouvernement de couler en Chine en raison de sa conviction croissante que les autorités chinoises étaient responsables – même involontairement – de l'épidémie de Covid-19.

L'épargne-retraite du gouvernement est détenue dans le plan d'épargne d'épargne, qui doit désormais transférer 50 milliards de dollars sur les marchés financiers chinois en raison d'une pondération plus importante pour la Chine dans l'indice MSCI All Country World.

"Il est probable que cela soit une sérieuse entaille dans le rallye de risque sur la tête, qui défie les mathématiques, que nous avons vu la majeure partie de la semaine. En effet, le positionnement à la fin du mois est hors de la manière dont il a le potentiel doit ouvrir une toute nouvelle phase d'achat d'USD, explique Michael Every, Global Strategist chez Rabobank & # 39; s Implantation à Hong Kong.

Conformément au sentiment de risque, la parité livre-dollar néo-zélandais a augmenté de près d'un demi pour cent à 2,0651, un creux de 2,0280 sur plusieurs semaines, se redressant mercredi.

De la Nouvelle-Zélande aux États-Unis. Le taux de change du dollar a baissé d'un demi pour cent à 0,6085, qui était de 0,6176 au cours des dernières 24 heures.

Bannière "width =" 100 "height =" 86Atteignez 3-5% de devises en plus: le Portée mondiale La garantie du meilleur taux de change maximise le pouvoir d'achat de votre devise. En savoir plus.

Bannière "largeur =" 100 "hauteur =" 100Le Brexit affectera votre pension au Royaume-Uni si vous vivez dans l'UE. Capital Rock Wealth a développé un guide complet pour vous aider à naviguer dans l'incertitude à venir.
En savoir plus

Bannière "largeur =" 100Investissez dans l'immobilier espagnol. Une sélection de propriétés à prix réduit suite à la crise de Covid-19, visites et transactions en ligne possibles. Téléchargez le guide. Téléchargez le guide

Dans notre classement des meilleurs réseaux de trading social, vous avez la possibilité trouver meilleures entreprises de ce catégorie principale, bien qu’elles puissent différer beaucoup entre elles pour services offerts. Considérez-le comme une sorte de classification générale. Dans ce classement, en or lieu de cela, vous ne trouverez que les meilleurs intermédiaire qui permettent des services de trading de copie affiné , avec lesquels vous pouvez copier mécaniquement les signaux de trading d’autres investisseurs et composer un véritable portefeuille de traders.

L'expédition internationale: quelles sont vos obligations d'exportation aux États-Unis? – Dropshipping comment ça marche

Crane Construction Cropped.jpg

La production ayant souvent lieu à l'étranger et les ventes à l'exportation augmentant, les entreprises américaines peuvent trouver inefficace de retourner les produits aux États-Unis, puis de les exporter. Alors pourquoi ne pas expédier les produits directement de votre fournisseur ou fabricant sous contrat (disons en Chine) à vos distributeurs en Israël, à Singapour et en Turquie?

Vous devez effectuer des contrôles suffisants pour vous assurer que les marchandises sont les bons articles, dans la bonne quantité et de la bonne qualité. Vous voulez également être clair sur le transfert de titre et le risque de perte, ainsi que savoir exactement quand réserver la vente.drop ship

Mais qu'en est-il des douanes américaines et des obligations d'exportation? Puisque les marchandises n'entrent jamais aux États-Unis ou dans le commerce des États-Unis, que devez-vous faire – le cas échéant?

Chose intéressante, les réponses que nous avons reçues étaient partout. Deux transitaires possédant une expertise internationale dans le domaine du transport maritime international nous ont dit qu'il n'y avait aucune obligation d'exportation, de paperasse ou quoi que ce soit. Un représentant du département américain du Commerce a déclaré qu'aucun document d'exportation américain n'était requis, mais n'a pas indiqué qu'il pourrait y avoir d'autres obligations de conformité à l'exportation.

Un plus petit 3rd-une entreprise de logistique tierce a insisté pour que le vendeur américain soit la principale partie américaine qui a un intérêt dans la transaction et doit non seulement effectuer tous les contrôles de conformité des exportations américaines, mais également présenter une déclaration d'exportation de l'expéditeur. Un autre expert en conformité des exportations n'était pas sûr de ce qui s'appliquerait.

Comme je n'ai pas obtenu de réponse claire, j'ai eu le seul sens: j'ai appelé la hotline du US Census Bureau (1800-549-0595 – un numéro utile pour les professionnels et les nouveaux arrivants, soit dit en passant – toujours utile et gratuit, des conseils américains de conformité pour l'importation et l'exportation) . Le Census Bureau administre le Foreign Trade Regulations des États-Unis.

Selon eux, la société américaine n'est PAS la principale partie intéressée dans cette situation, car les produits de cette hypothèse "n'entrent jamais sur le marché américain", citant 15 CFR 30.2A. Dans ces situations, aucun parti principal américain n'est donc important. Et par conséquent, il n'y a aucune obligation légale de finaliser les papiers d'importation ou d'exportation des États-Unis, et c'est pourquoi ce type d'expédition n'est pas une transaction routée en vertu du Règlement sur le commerce extérieur des États-Unis.

Mais n'oubliez pas que le Census Bureau n'est qu'une agence américaine impliquée dans les exportations. Le Bureau of Industry and Security (BIS) du Département du commerce des États-Unis et le Département d'État des États-Unis organisent également les exportations, et ils sont beaucoup plus intéressés par le fait qu'une entreprise américaine organise et facture la transaction. (Remarque: BIS répondra également aux questions au 202-0482-4811 ainsi qu'au ministère des Affaires étrangères: 800-540-6322).

Bien que le produit ne touche jamais le sol américain et ne soit pas fabriqué à l'aide de la technologie américaine, l'entreprise américaine doit toujours:

  • Assurez-vous qu'aucune des sociétés ou individus concernés ne fait partie des parties refusées aux États-Unis
  • Assurez-vous que la transaction n'inclut aucun pays ou type de transaction sanctionné (sauf si les licences nécessaires ont été obtenues) – ainsi, par exemple, la société américaine n'est actuellement pas en mesure d'organiser une vente à l'Iran de produits de santé sans licence;
  • Vérifiez qu'aucun des produits ne nécessite une licence d'exportation américaine, ou demandez à votre client ou fournisseur étranger de signer des documents indiquant qu'il assume la responsabilité (peu probable dans notre scénario ci-dessus).
  • Pour vous assurer que tout ce qui précède est correct, veuillez vous assurer que l'article a la cote ECCN correcte et
  • Consultez toute la documentation relative au langage anti-boycott interdit et suivez et signalez tout ce qui est requis par les règles américaines de boycott

Pourquoi? Parce que la société ou l'entité effectuant la vente est une entreprise américaine et exporte toujours des États-Unis en vertu des réglementations d'exportation américaines du Département du commerce et du Département d'État, même si les articles ne touchent jamais le sol américain et ne sont pas des technologies d'origine américaine. contenir. Dans le cas du Règlement anti-boycott et du Règlement ITAR, l'organisation commerciale américaine est une «personne américaine» et est donc soumise à ces exigences.

Vous êtes également responsable du classement correct de l'article, de la détermination correcte du pays d'origine et de l'indication de la valeur correcte. Cependant, chacune de ces responsabilités est déterminée par le pays d'expédition et le pays de destination et n'est pas couverte par la réglementation américaine en matière d'exportation.

Alors, que nous dit cet exemple? Premièrement, les règles d'exportation des États-Unis concernant un navire de livraison international peuvent être compliquées. Deuxièmement, si la réponse n'est pas claire, n'ayez pas peur de décrocher le téléphone pour appeler des collègues et même des agences gouvernementales concernées pour obtenir la bonne réponse. Troisièmement, posez la question en général: & quot; Quelles sont mes obligations d'exportation & quot ;, pas seulement & quot; Dois-je soumettre des documents d'exportation? & # 39; Après tout, ne vous contentez pas de saisir la première réponse que vous obtenez, même si vous voulez l'entendre!

<! –

->

Lancez votre boutique en parfait simplicité Démarrez votre entreprise de dropshipping avec des coûts minimes. En utilisant un fournisseur de dropshipping, vous économisez de l’espace fourniture et vous de disposez pas à payer les articles tant que vous ne les avez pas vendus.

Utilisez-vous BitMEX aux États-Unis? – – meilleurs Copytrading

Flag 360x231.jpg

TL: DR: (Trop long, pas lu): Bitmex interdit les utilisateurs américains en raison de l'incertitude réglementaire de l'échange. Récemment, le site Web 1Broker.com a été supprimé pour ne pas exclure les commerçants américains.

Si vous souhaitez utiliser Bitmex malgré votre présence aux États-Unis, vous pouvez utiliser un service VPN comme ExpressVPN ou CyberghostVPN pour quelques dollars par mois. Vous vous connectez simplement à un serveur dans un autre pays et transférez toutes vos données via ce pays – et Bitmex ne vous voit pas l'utiliser depuis les États-Unis. Cependant, gardez à l'esprit que Bitmex ne permet pas cela, même s'ils ne peuvent encore rien y faire. S'ils découvrent que vous accédez à leur plateforme depuis les États-Unis, ils bloqueront immédiatement votre compte et votre argent pourrait être perdu.

Nous ne recommandons pas d'utiliser Bitmex dans des pays limités! Cet article est pour information seulement, ne risquez pas votre argent et votre compte.

Version longue:

Saviez-vous que BitMEX.com est considéré comme l'un des plus grands sites de trading de marge pour Bitcoin en 2018? Au moment d'écrire cet article, les données sur coinmarketcap.com sont incroyables! Leur volume quotidien de transactions BTC est en moyenne d'environ 3 milliards de dollars! Cela signifie qu'ils peuvent traiter les commandes rapidement et en grandes quantités, ce qui en fait (sinon) l'un des meilleurs aujourd'hui.

visitez le site web

Tous les commerçants ne sont pas conscients des excellentes fonctionnalités et services qu'ils offrent, et nous en parlerons aujourd'hui en fonction de la raison pour laquelle les commerçants américains sont interdits et de la façon dont les gens interagissent avec eux.

Le fait d'être un site Web que les commerçants américains n'acceptent pas soulève des questions telles que: "Qu'en est-il du plus grand pays commercial BTC au monde?" –Bien sûr, de telles questions sont publiées sur Internet et les gens continuent de se demander pourquoi ils ont interdit les citoyens américains? Nous aborderons cette question aujourd'hui et espérons faire la lumière sur le problème derrière l'un des plus grands sites de négociation de marge BTC aujourd'hui.

Pourquoi les clients américains ne sont-ils plus autorisés à négocier BitMEX?

https://www.bestbitcoinbroker.net/

Si vous êtes actif dans le monde du trading BTC, vous savez pourquoi les clients américains ne devraient pas trader BitMEX.com. Pour les personnes qui se grattent encore, nous aimerions tout vous expliquer. Nous savons tous que la BTC ou les crypto-monnaies en général sont conçues pour être anonymes, non? Cela signifie qu'ils sont en fait une monnaie non réglementée qui est déplacée par certains groupes ou communautés qui les utilisent comme alternative aux devises Fiat. Le problème ici est que les gouvernements n'aiment pas cela; en particulier le gouvernement américain.

Sans réglementation fiscale appropriée, les gens pourront cacher leurs actifs réels à travers des portefeuilles cryptographiques, les échanger via des sites Web d'échange / de négociation et éviter facilement l'évasion fiscale sans que personne ne sache ce que vous faites. Sans une réglementation appropriée, cela devient quelque chose d'illégal, et comme nous le savons tous, c'est là que le gouvernement américain tourne la tête de l'autre côté.

Mais pourquoi interdiriez-vous la plus grande population qui négocie la BTC? Simple, car ce sont des citoyens du pays à la recherche de sites d'échange qui ne respectent pas les règles commerciales de leur pays; spécifiquement les règles bancaires KYC / AML que les États-Unis ont.

Ainsi, au lieu d'attaquer les pays qui ne les font pas fonctionner correctement, ils bannissent simplement les personnes de ce pays spécifique pour créer un compte avec eux afin d'éviter que le problème ne s'aggrave davantage. L'essentiel est que si vous négociez de la crypto, vous deviendrez une cible pour le gouvernement américain à moins que vous ne suiviez leurs règles et règlements.

Aucune vérification d'identité pour BitMEX.com

https://www.bestbitcoinbroker.net/

Pourquoi les commerçants en général et les Américains affluent vers BitMEX.com pour faire du commerce comme les abeilles sont attirés par les fleurs? En effet, le site Web ne demande pas votre identifiant pour créer un compte et commencer à trader. Par rapport aux autres sites Web qui offrent un effet de levier aujourd'hui, ils vous demanderont vos informations d'identification par défaut dès que vous créez un compte avec eux. BitMEX.com vous permet d'être qui vous voulez, en gardant votre historique de trading secret des regards indiscrets du gouvernement qui peuvent regarder votre mouvement.

Mais quand il s'agit de l'anonymat, c'est une épée à double tranchant, c'est pourquoi les gens ne veulent pas être associés à eux. Si vous ne voulez pas être considéré comme un fraudeur fiscal, pourquoi échanger des sites Web anonymes qui prennent en charge le masquage d'identité?

Cela signifie que vous avez quelque chose à cacher aux autorités ou si nous l'examinons un peu plus à la légère, vous ne voulez tout simplement pas que quelqu'un sache combien d'argent vous perdez avec le crypto trading. Peu importe votre opinion ou vos raisons d'utiliser des sites de trading anonymes, cela attire beaucoup l'attention des clients et des gouvernements.

Le site Web déclare dans leurs termes et conditions qu'ils ont besoin d'une vérification d'identité de tous leurs clients (au hasard) s'ils le jugent nécessaire. Il y a beaucoup de bruit à propos de ce problème, mais ils n'ont pas appliqué cette règle; ce qui est un plus pour les personnes qui souhaitent essayer leur site Web.

visitez le site web

Sécurité anonyme?

Puisque nous parlons d'anonymat, nous ne pouvions pas éviter de parler de sécurité du site Web. Les gens peuvent penser que ces sites Web sont conçus pour fournir un commerce anonyme, ce qui signifie qu'ils ne se soucient pas de la sécurité. Eh bien, c'est en fait le contraire. BitMEX.com n'a jamais été piraté, ce qui en dit long sur un site de trading généralement anonyme. Mais quel genre de sécurité offrent-ils?

Premièrement, ils ont les capacités d'authentification à 2 facteurs dont la plupart des sites Web de trading / échange disposent aujourd'hui. Dans l'onglet Mon compte, les utilisateurs peuvent choisir entre deux types 2FA pris en charge, à savoir: Google Authenticator et Yubikey, les deux options sont excellentes dans ce qu'elles peuvent offrir à votre compte.

Non seulement 2FA, mais aussi le site Web propose Fix IP est une fonctionnalité supplémentaire qui, lorsqu'elle est activée, oblige votre compte à se déconnecter dès qu'un changement soudain d'IP est détecté. Cela signifie que vous n'utilisez pas d'adresse IP statique ou que vous n'utilisez pas de connexion cellulaire (qui est généralement interrompue occasionnellement). Nous vous recommandons de désactiver cette option pour éviter les connexions interrompues indésirables.

Ils proposent également Durée de session sécurisée qui se déconnecte à nouveau toutes les dix minutes pour vous assurer que votre compte n'est pas piraté si vous n'utilisez pas activement l'ordinateur ou l'appareil. Cela peut être désactivé à nouveau si vous êtes constamment devant votre ordinateur. Enfin et surtout, le site Web propose Clé PGP pour les personnes qui souhaitent un e-mail chiffré avec une clé PGP publique.

Que font les gens pour contourner ce problème?

https://www.bestbitcoinbroker.net/

Nous avons lu beaucoup de choses sur ce problème sur divers sites Web avec des gens qui parlent de contourner ce problème en utilisant un VPN. Mais qu'est-ce qu'un VPN? Pour les traders qui utilisent avec succès le VPN dans le cadre de leur routine de trading quotidienne, c'est un épargnant de vie, c'est quelque chose qui cache leur identité, et enfin et surtout, il les aide à réaliser un profit en ignorant les lois et les contraintes géographiques sauter .

Jetons un coup d'œil à ce détournement par des citoyens américains qui utilisent toujours les services de BitMEX.com et surpassons tous les problèmes d'accès rencontrés par d'autres qui sont encore dans le noir.

Mais d'abord, qu'est-ce qu'un VPN et comment les gens ignorent-ils les restrictions géographiques imposées par les sites Web qui ne veulent pas traiter avec les citoyens d'un pays qui méprise leur entreprise? Un réseau privé virtuel ou VPN est utilisé par les gens pour cacher leur identité sur Internet en masquant leur adresse IP ou en utilisant le VPN pour contourner les restrictions (comme BitMEX) et continuer ce qu'il y a un an est retiré.

Depuis le interdiction aux citoyens américains par BitMEX en 2017, certains qui ont utilisé leurs services et qui ne peuvent tout simplement pas lâcher le site Web ont décidé d'utiliser des VPN pour continuer de trader. Ce qui est étonnant, c'est que ces services VPN ne coûtent pas si cher et que les forfaits annuels sont si bon marché (pour les services qu'ils proposent) que vous ne remarquerez même pas la facture mensuelle.

Le VPN le moins cher coûte environ 2,00 $ par mois à 8,00 $ selon les services et le nombre d'appareils que vous pouvez utiliser sous un seul compte. Plusieurs services proposent également des comptes mobiles et PC, ce qui permet aux utilisateurs de basculer plus facilement entre les plates-formes et de continuer à négocier où qu'ils se trouvent. Cela peut être considéré comme un coût supplémentaire pour votre facture mensuelle, mais le commerce sur l'un des meilleurs sites d'échange / de trading aujourd'hui peut vous aider à réduire les coûts lorsqu'il s'agit de compter les bénéfices.

Nous pouvons recommander des services VPN comme le service premium ExpressVPN ou CyberghostVPN pour ceux qui ont un budget limité.

Nous voulons simplement le mettre ici, nous ne soutenons pas ce qu'ils font parce que c'est en fait illégal, mais ces commerçants font quelque chose d'innovant juste pour faire du commerce sur le site Web auquel ils avaient précédemment accès.

Mais faites-vous partie d'un pays qui interdit complètement l'utilisation de ces logiciels? En savoir plus sur les VPN car tous les pays du monde ne sont pas cool avec ça. En général, les VPN ne sont pas autorisés en Chine, en Irak, en Turquie, aux Émirats arabes unis, à Oman, en Biélorussie, en Iran, en Russie, au Turkménistan et en Corée du Nord.

En savoir plus sur Bitmex:

Détails techniques VPN

Si vous savez déjà comment fonctionne le VPN, vous pouvez ignorer entièrement ce segment en passant au suivant ci-dessous. Nous voulons simplement expliquer les détails techniques sur le fonctionnement du VPN en général, pour faire la lumière sur les personnes intéressées à en obtenir un.

  • VPN GRATUIT – Oui, il existe un VPN gratuit. Le problème avec le VPN gratuit est que c'est quoi pour eux? Une question à garder à l'esprit est qu'ils vendent vos grumes au marché noir pour les utiliser pour quelque chose de beaucoup plus gros? De plus, les services VPN gratuits n'offrent pas autant de fonctionnalités que les services payants, ce qui en fait une bonne idée d'opter pour des services VPN payants plutôt que de les utiliser gratuitement. Si vous voulez juste quelque chose qui masque votre identité pendant une courte période, optez pour des VPN gratuits. Si vous cherchez quelque chose à long terme, pourquoi pas pour ces forfaits mensuels de 3,00 $?
  • Accès mobile – Comme mentionné précédemment, les services VPN offrent aujourd'hui un accès mobile et prennent en charge les systèmes d'exploitation Android et iOS; le rendant plus facile pour tout le monde.
  • Protocoles VPN – Si vous prévoyez d'obtenir un VPN, assurez-vous de lire les protocoles qu'ils prennent en charge. Vous devriez en savoir plus sur PPTP, SSTP, L2TP, IKEV2 et enfin et surtout Open VPN. Les protocoles constituent généralement la base de leur sécurité, de leur rapidité et parfois des deux. Cela signifie que si vous connaissez ces protocoles, vous pouvez choisir si vous voulez plus de sécurité Internet ou une vitesse qui vous permet de naviguer rapidement de manière anonyme.
  • Utilisation dans le monde réel – En plus de négocier sur des échanges qui ne permettent pas à votre emplacement de créer un compte; les gens pourront également utiliser le VPN et l'inclure dans leur vie quotidienne. Saviez-vous que les sites Web en ligne suivent vos activités? C'est pourquoi vous voyez des bannières marketing à un moment qui vous intéresse. Les données collectées via des sites Web peuvent être utilisées contre vous pour faire gagner de l'argent à ces sites Web et avec les VPN, vous pouvez facilement les éviter sans aucun problème.

Quels services VPN utilisent?

Nous pouvons recommander les services du fournisseur premium ExpressVPN ou CyberghostVPN si vous avez un budget serré.

Quand BitMEX sera-t-il à nouveau disponible pour les citoyens américains?

Autant que tout le monde le souhaite, il n'y a pas un seul signe sur le site ou le gouvernement américain montrant leur position sur la question. Cela signifie qu'il peut aller dans n'importe quelle direction et sera très probablement supprimé à l'avenir; mais qui sait? Les gens veulent vraiment faire du commerce via leur site Web sans passer par des obstacles et utiliser la violence (VPN) pour profiter des services qu'un site Web offre.

Jusqu'à ce qu'ils lèvent l'interdiction (probablement en étant réglementé pour les États-Unis), les utilisateurs continueront de rechercher sur Internet:

  • échange de bitmex pour nous commerçants
  • bitmex pour nous, citoyens
  • bitmex pour nos clients
  • bitmex pour nous
  • échange de bitmex usa
  • Bitmex interdit
  • bitmex new york
  • état de bitmex washington
  • bitmex usa vpn
  • Bitmex trading en nous
  • Bitmex nous citoyens
  • bitmex États-Unis
  • Clients Bitmex US
  • Bitmex nous taxes
  • Bitmex si disponible pour nous, citoyens
  • bitmex non autorisé aux États-Unis.

Quels pays sont autorisés?

BitMEX.com a clairement interdit les citoyens américains en créant un compte avec eux, mais il n'y a aucune autre implication qu'ils l'ont fait avec d'autres pays. À notre connaissance, ils n'ont interdit que les États-Unis et toute personne en dehors du pays peut créer un compte avec eux.

Conclusion

Nous sommes arrivés à la conclusion que si vous souhaitez faire du commerce sur BitMEX.com et que vous êtes des États-Unis, vous avez deux options. Tout d'abord, vous devez attendre la levée de l'interdiction ou rejoindre les milliers de personnes qui travaillent autour de ce problème avec les services VPN. Quoi qu'il en soit, cela montre à quel point les gens sont intéressés par le commerce avec BitMEX en raison des services qu'ils offrent à leurs clients.

Si vous décidez de contourner l'interdiction via VPN, assurez-vous de retirer votre précieux bitcoin dès que possible après vos transactions. Bitmex se réserve le droit de verrouiller les comptes et de demander une preuve de séjour à tout moment, alors soyez prudent. Nous ne recommandons pas d'utiliser Bitmex dans des pays limités! Cet article est à titre informatif uniquement, ne risquez pas votre argent et votre compte.

visitez le site web

Trading de copie à trading hublot
Il existe de légères différences entre le trading de copie et le trading miroir. La définition du trading glaçon reflète une stratégie de trading. Les traders imitent le modèle de trading ou bien les stratégies de trading des autres traders. Au départ, les opérateur étaient intéressés pendant des algorithmes rares qui possèdent été développés et développeurs ont partagé vieux de trading. Les opérateur trouveraient des algorithmes à fort rendement, alors copieraient résultats, demandant aux développeurs s’ils pouvaient suivre leurs stratégies. Le trading de copie est né du trading miroir. Avec le trading de copie, ne reçoit pas la disposition de la stratégie du copieur. Au lieu de cela, ils suivent aveuglément métiers du trader.

États-Unis – Commerce – Commission européenne – formations Copytrading

Header Usa.jpg

Contenu du site Web

Pays et régions

Etats Unis

Etats Unis

L'Union européenne et les États-Unis ont les relations commerciales et d'investissement bilatérales les plus importantes et bénéficient des relations économiques les plus intégrées au monde.

Photo commerciale

  • L'investissement total des États-Unis dans l'UE est trois fois plus élevé que dans toute l'Asie.
  • Les investissements de l'UE aux États-Unis représentent environ huit fois le montant des investissements de l'UE en Inde et en Chine réunis.
  • Les investissements de l'UE et des États-Unis sont le véritable moteur de la relation transatlantique et contribuent à la croissance et à l'emploi des deux côtés de l'Atlantique. On estime qu'un tiers du commerce atlantique est en fait un transfert d'entreprise au sein de l'entreprise.
  • La relation transatlantique détermine également la forme de l'économie mondiale dans son ensemble. L'UE ou les États-Unis sont le plus grand partenaire commercial et d'investissement de presque tous les autres pays de l'économie mondiale.
  • Les économies de l'UE et des États-Unis représentent ensemble environ la moitié du monde PIB et pour près d'un tiers des flux commerciaux mondiaux.

UE-États-Unis: commerce de marchandises

Commerce de marchandises 2017-2019, en milliards d'euros
annéeImportations de l'UEExportations de l'UEÉquilibre
2017203,3324,2120,9
2018213,3351,2137,9
2019232,0384,4152,5

UE-États-Unis: commerce des services

Commerce de services 2016-2018, en milliards d'euros

annéeImportations de l'UEExportations de l'UEÉquilibre
2016192,5160,0-32,4
2017194,7172,8-21,8
2018196,2179,4-16,8

UE-USA: IDE

Investissements directs étrangers 2018, en milliards d'euros
annéePartages entrantsPartages sortantsÉquilibre
20181806,02181.4375,4

Sauf indication contraire, "UE" pour toutes les années déclarées fait référence à l'Union européenne actuelle de 27 États membres.

Date de prise en charge: 22/04/2020

Plus de statistiques sur les États-Unis

UE et États-Unis

Compte tenu des faibles taux moyens (moins de 3%), la clé pour libérer ce potentiel réside dans la lutte contre les barrières non tarifaires. Il s'agit principalement des procédures douanières et des restrictions réglementaires à la frontière.

Les barrières non tarifaires découlent de divers systèmes de réglementation (en particulier des définitions de normes), mais également d'autres mesures non tarifaires, telles que celles liées à certains aspects de la sécurité ou de la protection des consommateurs.

Le Conseil économique transatlantique a été créé en 2007 pour guider les travaux sur la convergence économique transatlantique. Le TEC est le seul forum de haut niveau entre l'UE et les États-Unis où les questions économiques peuvent être discutées de manière cohérente et coordonnée. Il rassemble une série d'activités de coopération économique en cours sur des questions d'intérêt mutuel et fournit une plate-forme pour guider politiquement ce travail. Il fournit également un forum politique pour discuter des questions économiques mondiales stratégiques.

le TEC rassemble des membres de la Commission européenne et du cabinet américain qui sont politiquement responsables du resserrement des liens économiques. Trois "groupes consultatifs" ont été créés pour suivre les travaux du TEC:

En outre, la société civile est consultée sur les TEC & # 39; s objectifs et remis en question après les réunions annuelles.

Inévitablement, pour deux économies de cette taille avec un volume commercial aussi élevé, l'UE et les États-Unis sont confrontés à un certain nombre de différends commerciaux qui sont traités par le mécanisme de règlement des différends de l'OMC.

Bien qu'ils fassent souvent la une des journaux, ces différends ne couvrent actuellement qu'environ 2% du commerce UE-États-Unis.

Les négociations sur le TTIP ont commencé en 2013 et se sont terminées indéfiniment fin 2016. Une décision du Conseil du 15 avril 2019 indique que les directives de négociation du TTIP sont obsolètes et ne sont plus pertinentes.

Commerce avec les États-Unis

Quels sont les risques du trading de copie? Le plus grand risque auquel un trader existera confronté lorsque le trading de copie est le peut marché. Si la stratégie qu’un commerçant copie échoue, il perdre de l’argent. Les traders courent également un va liquidité dans l’hypothèse ou les machine qu’ils négocient connaissent des non liquides lorsque marchés sont volatils. Enfin, les commerçants créer devant des risques systématiques si le produit qu’ils négocient connaît de forte baisses ou rallyes. Risque du marché Le peut marché décrit le va perte lié aux renouvellement du coût d’un titre. L’objectif est de fabriquer des bénéfice à partir d’une augmentation de les chiffres de l’actif négocié. De toute évidence, il existe un risque que l’actif perde de la valeur.

Les États-Unis font payer deux millions de dollars de blanchiment d'argent à des pirates informatiques nord-coréens – formations Blackhat SEO

North Korea Crypto.jpg

Les États-Unis font payer deux millions de dollars de blanchiment d'argent à des pirates informatiques nord-coréens

Deux ressortissants chinois ont été poursuivis par le ministère américain de la Justice aujourd'hui et sanctionnés par le Trésor américain pour avoir prétendument blanchi plus de 100 millions de dollars de crypto-monnaie sur les près de 250 millions de dollars volés par des acteurs nord-coréens connus pour comme Lazarus Group après avoir piraté un échange de crypto-monnaie en 2018.

Selon un communiqué de presse du ministère de la Justice (DoJ), 田寅寅 également connu sous le nom de Tian Yinyin et 李家东 également connu sous le nom de Li Jiadong ont été accusés de diriger une société de transfert d'argent sans licence et un complot de blanchiment d'argent.

300 millions de dollars de crypto volés par le groupe Lazarus

Les près de 250 millions de dollars de devises virtuelles que leurs conspirateurs nord-coréens ont pu voler après avoir piraté un échange de devises virtuelles non divulgué ont été “ blanchis par des centaines de transactions automatisées de crypto-monnaie pour empêcher les agents des forces de l'ordre de retrouver les fonds ''. .

"En avril 2018, un employé de l'usine a téléchargé sans le savoir des logiciels malveillants RPDC par courrier électronique, donnant aux cyber-acteurs malveillants un accès à distance à un accès central et non autorisé aux informations personnelles des clients, telles que les clés privées utilisées pour accéder à des portefeuilles de devises virtuelles stockés sur les serveurs de la bourse, a expliqué le département américain du Trésor (OFAC).

"Les cyber-acteurs du groupe Lazarus ont utilisé les clés privées pour voler des devises virtuelles (d'une valeur de 250 millions de dollars de vol) à cet échange, ce qui représente près de la moitié des vols de devises virtuelles estimés en RPDC cette année-là."

Les pirates nord-coréens sont également liés au vol d'environ 48,5 millions de dollars de crypto-monnaie dans un échange basé en Corée du Sud en novembre 2019.

En avril 2018, le groupe Lazarus a profité du code malveillant précédemment utilisé de l'application de crypto-monnaie désormais disparue Celas Trade Pro – un logiciel à la fois développé et proposé par le site Web enregistré du groupe Lazarus appelé Celas Limited. La création de sites Web illégaux et de logiciels malveillants pour mener des attaques de phishing contre le secteur de la monnaie virtuelle est un schéma précédemment observé par les cybercriminels nord-coréens. – OFAC

Crypto convertie en yuan chinois et cartes-cadeaux Apple

Tian et Li ont reçu 91 millions de dollars de comptes contrôlés par la RPDC en tant que premier lot de devises blanchies en avril 2018 et 9,5 millions de dollars après que les acteurs du groupe Lazarus aient piraté un deuxième échange. Les accusés ont ensuite transféré ces fonds vers des adresses de monnaie virtuelle qu'ils ont vérifiées pour dissimuler leurs origines.

De décembre 2017 à environ avril 2019, Tian et Li auraient blanchi plus de 100 millions de dollars de crypto-monnaie, principalement à partir de hacks de change de devises virtuelles du groupe Lazarus.

Flux de fonds de crypto-monnaie blanchis
Image: Département américain du Trésor

"La plainte pour confiscation civile mentionne spécifiquement 113 comptes et adresses en monnaie virtuelle utilisés par les accusés et les conspirateurs non identifiés pour blanchir des fonds", a ajouté le DoJ. & # 39; La plainte pour confiscation vise à récupérer les fonds, dont une partie a déjà été saisie. & # 39;

"Les deux accusés ont opéré à travers des comptes indépendants et liés et ont offert des services de monnaie virtuelle aux clients moyennant des frais", a ajouté l'OFAC. "À la suite de l'action d'aujourd'hui, tous les biens et intérêts détenus par ces personnes situées aux États-Unis ou détenus ou contrôlés par des personnes américaines doivent être bloqués et signalés à l'OFAC."

"Le rapport d'août 1818 du Comité d'experts du Conseil de sécurité des Nations Unies daté d'août 2019 estime que la Corée du Nord a tenté de voler jusqu'à 2 milliards de dollars, dont 571 millions de dollars sont attribués au vol de crypto-monnaie. Le régime nord-coréen continue d'investir dans ses missiles balistiques illégaux et ses programmes nucléaires. "

Bien que le DoJ et l'OPAC n'aient pas mentionné les deux échanges cryptographiques piratés, les deux communiqués de presse indiquent des connexions possibles aux campagnes du groupe Lazarus que Kaspersky a détectées et signalées en 2018 et 2020.

Le black hat seo est une collection de procédés et d’automatisations visant à exploiter fêlure des algorithmes pour manipuler les résultats en sa faveur. Les résultats peuvent donc être surprenants. Les websites s’adonnant à de telles pratiques peuvent se retrouver frais d’or lendemain dans les 10er résultats Google, aussi en première position. Avec de tels résultats, c’est évidemment tentant. Mais accompli faille a immanquablement vocation à être comblée, Google procédant en fidélité à des mises à le jour plus ainsi qu’à moins importantes de son algorithme. Quand la faille est corrigée, ce qui n’est jamais très long, entiers ceux qui s’en sont servis pour grimper artificiellement dans SERPS sont alors démasqués en Google et sanctionnés. Selon l’importance des pratiques douteuses utilisées, cela va du dérangement à la disparition totale du site.

Les livraisons aux États-Unis connaîtront des gains en avril, mais des inquiétudes demeurent, selon Panjiva – Dropshipping formation

Photo 9.jpg

Bien que le volume des expéditions par voie maritime à destination des États-Unis ait frappé un grand coup en mars, selon les chiffres de l'usine d'information commerciale mondiale Panjiva en mars en raison de la pandémie de COVID-19, ce n'était pas aussi mauvais, mais cela comporte quelques mises en garde .

Les livraisons en avril – à 1 126 970 – ont connu une augmentation annuelle de 13%, bien en avance sur -10% en mars, et d'une année à mars, les expéditions à destination des États-Unis – à 3 836 078 – étaient en hausse 1, En baisse de 6% par rapport à la même période il y a un an, une amélioration par rapport à la baisse de -6,8% depuis le début de mars jusqu'en mars.

Bien qu'il y ait eu une nette amélioration des expéditions en avril, Panjiva a signalé que les expéditions en conteneurs accusaient un retard, de 5,1% par an en avril à 2 243 208 EVP (unités équivalentes à vingt pieds) et de 5,2% par an. à ce jour jusqu'en avril jusqu'à 8 715 993.

Panjiva a expliqué que l'écart de croissance entre les expéditions par voie maritime à destination des États-Unis et les volumes d'EVP était dû à une augmentation de 343% des expéditions LCL (moins que les conteneurs) en provenance de Chine en avril. La société a attribué cela aux propriétaires de cargaisons qui ont dû apporter des charges plus petites que d'habitude en raison d'une lente reprise de la production liée au COVID-19. En outre, il a ajouté que d'autres propriétaires de fret géreront des opportunités de vente réduites aux États-Unis tout en rencontrant le commerce électronique de livraison directe. Panjiva a déclaré lors de la suppression des envois LCL, les exportations de conteneurs chinois ont diminué de 7,7%.

Comme pour les autres pays, Panjiva a noté que les expéditions du Vietnam vers les États-Unis avaient augmenté de 27,7% en avril, la Corée du Sud augmentant de 16,1% et Singapour de 18%. Et la firme a déclaré que ce trio avait vu des gains car ils étaient en mesure de maintenir la production industrielle au milieu de COVID-19. Les livraisons en provenance de l'UE ont augmenté de 1,9%, ce que Panjiva a qualifié de "remarquable", à la lumière des nombreuses fermetures industrielles dans ce pays.

Panjiva, qui avait été expédiée aux États-Unis, a baissé, a rapporté Panjiva, les vêtements enregistrant la baisse la plus forte, en baisse de 23,8%, la quatrième baisse à deux chiffres, et les importations de meubles en baisse de 5,4%. Les importations de fer et d'acier ont diminué de 8,1% et l'électronique de 3,6%, l'électronique ralentissant la baisse la plus lente jusqu'au début du ralentissement de huit mois de la hausse des tarifs, a déclaré Panjiva.

"L'astuce est que les données (d'importation) pour avril peuvent ne pas être aussi mauvaises que prévu", a déclaré Chris Rogers, directeur de recherche de Panjiva, dans une interview. Cependant, ce n'est pas nécessairement une bonne chose, car cela pourrait signifier que le pire est à venir. Les données d'avril rappellent que le secteur de la logistique est très dynamique et que les situations changent de semaine en semaine et de mois en mois, même s'il s'agit de tendances à long terme. "

En regardant comment les expéditions à destination des États-Unis ont augmenté de 13% en avril, Rogers a déclaré que ce nombre était "énormément flatté" par l'augmentation des expéditions LCL en provenance de Chine vers les États-Unis et était effectivement alimenté par un mélange d'augmentation. du commerce électronique et de la baisse des flux de navires et certaines usines chinoises qui reviennent en ligne ne sont pas entièrement rouvertes et n'ont qu'une sortie partielle d'un déménagement initial même si un conteneur plein n'est pas prêt pour le transport, ce qui est comparé à l'accélération expédition à cet égard.

Même si les chargements de conteneurs à destination des États-Unis ont diminué de 5,1% en avril, Rogers a déclaré que ce serait un mauvais nombre dans un environnement typique, mais dans le contexte des lignes de conteneurs et des ports dont il est question, il est plus facile d'accepter car ces inquiétudes indiquent des baisses possibles de 20% à 30% au deuxième trimestre.

"Les commandes pour mai et juin seront annulées et les flux commerciaux se tariront", a-t-il déclaré. En raison d'un tel flottement en avril, les livraisons pourraient diminuer en mai et juin en raison d'annulations de commandes, de fermetures de magasins et de fermetures industrielles. Des entreprises comme Maersk, Hapag Lloyd et Matson ont déclaré qu'elles envisageaient des réductions de volume au deuxième trimestre de l'ordre de 20% à 25%, ce qui pourrait être un peu une horreur. "

Interrogée sur les perspectives du deuxième semestre 2020, Rogers a déclaré que tout dépend de la confiance des consommateurs.

"Si les gens sont heureux de sortir et de magasiner, les détaillants expédieront et les fabricants feront, et il y aura une bonne saison des fêtes", a-t-il déclaré. "Mais s'il y a un signe que la confiance des consommateurs n'est pas là et que des dizaines de millions d'Américains ont perdu leur emploi, il n'y a pas beaucoup de pression d'achat refoulée pour le moment. Les gens ne passent pas leurs vacances, mais pour des choses comme les claviers d'ordinateur ou un sac de farine. Et en même temps, les marchandises arrivent toujours et les détaillants auront des stocks de marchandises et feront des choses comme vendre pour déplacer leur inventaire. Cela pourrait supprimer la reprise pour le deuxième semestre et indiquer également une baisse de la confiance des consommateurs. "

A propos de l'auteur

Jeff Berman, rédacteur des nouvelles du groupe

Jeff Berman est rédacteur en chef de Group News pour Gestion de la logistique, Traitement matériel moderne, et Examen de la gestion de la chaîne d'approvisionnement. Jeff travaille et vit à Cape Elizabeth, dans le Maine, où il couvre quotidiennement tous les aspects des secteurs de la chaîne d'approvisionnement, de la logistique, du fret et de la manutention. Veuillez contacter Jeff Berman



Comment agit le dropshipping ? Avec le dropshipping, les produits vont directement du fournisseur à vos clients. Vous ne gérez ni le stock, ni l’envoi des commandes.

Les États-Unis veulent interdire China Telecom en raison des risques de cybersécurité nationaux – astuces Blackhat SEO

China Telecom Americas.jpg

Les branches exécutives recommandent que la FCC retire et résilie les autorisations de China Telecom de fournir des services de télécommunications internationaux aux États-Unis

Plusieurs agences de l'exécutif américain demandent à la Federal Communications Commission (FCC) de bloquer l'autorisation de China Telecom Americas à opérer aux États-Unis en raison de risques de cybersécurité importants.

Les agences fédérales à l'origine de cette recommandation conjointe comprennent le ministère de la Justice, de la Sécurité intérieure, de la Défense, de l'État, du Commerce et le représentant commercial américain.

China Telecom Americas est les États-Unis et la plus grande filiale étrangère de China Telecom Corporation, la société de télécommunications d'État chinoise. Elle propose actuellement des services dans plus de 100 pays, plus de 135 millions d'abonnés haut débit et plus de 255 millions d'abonnés mobiles.

Il "exploite un service d'opérateur de réseau virtuel mobile (MVNO) sous la marque" CTExcel "et revend des services mobiles directement aux clients de détail", a déclaré un dossier de la FCC.

China Telecom Americas "vise également CTExcel à plus de quatre (4) millions de Chinois d'origine américaine, deux (2) millions de touristes chinois qui visitent les États-Unis chaque année, 300 000 étudiants chinois dans des collèges américains et plus de 1 500 entreprises chinoises aux États-Unis. . "

Problèmes de sécurité nationale

"La sécurité de nos communications gouvernementales et professionnelles, ainsi que de nos données les plus privées, dépend de notre utilisation de partenaires de confiance de pays qui partagent nos valeurs et nos aspirations pour l'humanité", a déclaré le procureur général adjoint à la sécurité nationale, John C. Demers.

"L'action d'aujourd'hui n'est que notre prochaine étape pour garantir l'intégrité des systèmes de télécommunications américains."

Les agences américaines ont déclaré que "les opérations américaines de China Telecom offrent aux acteurs chinois parrainés par l'État des opportunités d'espionnage, de voler des secrets commerciaux et d'autres informations confidentielles sur la société, et de perturber et induire en erreur le trafic de communication américain", a déclaré l'agence. Application FCC.

En novembre 2018, les observateurs du secteur ont noté que les services Google n'étaient pas disponibles pour les utilisateurs professionnels américains pendant plus d'une heure, car le réseau de China Telecom avait annoncé des informations d'itinéraire incorrectes. Fin 2018 et début 2019, lors de la fermeture partielle du gouvernement américain, des agents de sécurité privés ont découvert que le réseau de China Telecom détournait le trafic Internet du ministère américain de l'Énergie. Les incidents de détournement ne sont pas des incidents isolés, mais font partie d'un schéma remontant à 2010. – Application FCC

Les agences exécutives indiquent également dans le communiqué de presse publié aujourd'hui qu'elles ont identifié des risques substantiels et intolérables en matière de sécurité nationale et d'application de la loi liés aux activités de China Telecom, ce qui signifie leur consentement à fournir des services de télécommunications internationaux à destination et en provenance des États-Unis et Est contraire à l'intérêt public & # 39; . "

Parmi les raisons de la recommandation de bloquer les opérations de China Telecom aux États-Unis, les agences fédérales ont souligné:

  • l'évolution de l'environnement de sécurité nationale depuis 2007 et une meilleure connaissance du rôle de la RPC dans les cyberactivités malveillantes ciblant les États-Unis;
  • est préoccupé par le fait que China Telecom est vulnérable à l'exploitation, à l'influence et au contrôle du gouvernement de la RPC;
  • des déclarations inexactes de China Telecom aux agences du gouvernement américain sur l'endroit où China Telecom a stocké ses données américaines, ce qui soulève des questions sur qui a accès à ces données;
  • des déclarations publiques inexactes de China Telecom concernant ses pratiques en matière de cybersécurité, ce qui soulève des questions sur la conformité de China Telecom aux lois fédérales et nationales sur la cybersécurité et la confidentialité; et
  • la nature des opérations de China Telecom aux États-Unis, qui offrent aux acteurs étatiques de la RPC des opportunités de se livrer à des cyberactivités malveillantes, permettant l'espionnage économique et la perturbation et le mauvais acheminement des communications américaines.

Pas la première menace chinoise à la sécurité des télécommunications

La recommandation suit après que le président américain a officiellement créé samedi un comité interinstitutions lors d'un décret afin de conseiller la FCC "sur les questions de sécurité nationale et d'application de la loi liées à certaines demandes de licence par des sociétés étrangères ou contrôlées".

"Nous nous félicitons de la participation étrangère à notre système de communication, mais nous devons nous assurer que tout le monde autorisé à faire des affaires ici est un partenaire de confiance", a déclaré Demers mardi.

En février, Huawei et deux de ses filiales américaines ont été poursuivies par le ministère de la Justice des États-Unis pour complot en vue de violer la loi RICO (Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act) et d'avoir volé des secrets commerciaux.

Selon le DoJ, Huawei et ses filiales ont pu acquérir une propriété intellectuelle non publique, ce qui pourrait réduire considérablement les coûts de recherche et développement, créant un avantage concurrentiel injuste par rapport aux fabricants américains d'équipements de télécommunications.

En septembre 2019, les sénateurs américains Charles Schumer et Tom Cotton ont demandé à la FCC de revoir les approbations de China Telecom et de China Unicom, leur accordant le droit d'opérer aux États-Unis.

Plus tôt, en mai 2019, la FCC a empêché China Mobile, un autre géant chinois des télécommunications, d'offrir des services de télécommunications internationaux sur les réseaux américains.

Le black hat seo est un ensemble de procédés et d’automatisations visant à exploiter strie des algorithmes pour manipuler les bénéfices en sa faveur. Les résultats donc être surprenants. Les websites s’adonnant à de telles pratiques peuvent se retrouver frais d’or lendemain dans les dix premiers résultats Google, voire en première position. Avec de tels résultats, c’est évidemment tentant. Mais exhaustif faille a immanquablement vocation à être comblée, Google procédant en stabilité à des mises à jour plus ou bien moins importantes de son algorithme. Quand la faille est corrigée, ce qui n’est jamais pas mal long, complets ceux qui s’en sont servis pour grimper artificiellement dans les SERPS sont alors démasqués chez Google et sanctionnés. Selon l’importance des pratiques douteuses utilisées, cela va du dérangement à la disparition totale du site.

Les États-Unis fournissent des directives sur les pirates informatiques nord-coréens et offrent une récompense de 5 millions de dollars – formations Blackhat SEO

North Korea.png

Les États-Unis fournissent des directives sur les pirates informatiques nord-coréens et offrent une récompense de 5 millions de dollars

Le gouvernement américain, dans un avis conjoint publié par le Trésor américain, la Trésorerie et la sécurité intérieure et le FBI, a publié des orientations sur les activités de piratage nord-coréennes.

L'avis comprend des mesures d'atténuation des risques que la communauté internationale, les défenseurs des réseaux et le public peuvent prendre pour se défendre contre les groupes de piratage parrainés par l'État soutenus par la Corée du Nord (officiellement connu sous le nom de RPDC, également connu sous le nom de RPDC), suivis par les États-Unis. sous le surnom HIDDEN COBRA.

"Les cyber-activités malveillantes de la RPDC menacent les États-Unis et la communauté internationale dans son ensemble, et en particulier constituent une menace importante pour l'intégrité et la stabilité du système financier international", a indiqué le rapport conjoint.

L'année dernière, un document confidentiel des Nations Unies estimait que les pirates nord-coréens avaient aidé le régime de Pyongyang à réaliser environ 2 milliards de dollars à partir d'environ 35 cyberattaques contre les banques et les échanges de crypto-monnaie dans 17 pays.

5 millions de dollars pour des informations sur la cybercriminalité de Pyongyang

Le département d'État des États-Unis a déclaré dans un avis sur la cybercriminalité de la RPDC publié aujourd'hui qu'il récompensera toutes les informations sur les cyberactivités des pirates informatiques nord-coréens, y compris les opérations antérieures ou en cours, avec un montant pouvant aller jusqu'à 5 millions de dollars s'il conduit à localisation des acteurs nord-coréens ou perturbation des activités illégales en RPDC.

<< Pour soutenir les efforts internationaux visant à perturber les activités illégales de la Corée du Nord, le programme Rewards for Justice (RFJ) du Département d'État accorde jusqu'à 5 millions de dollars pour des informations qui perturbent les mécanismes financiers des personnes impliquées. dans certaines activités qui soutiennent la Corée du Nord, notamment le blanchiment d'argent, l'évasion des sanctions, la cybercriminalité et la prolifération des armes de destruction massive '', indique une page spéciale sur le portail Rewards for Justice.

Le Département de la scène offre également des récompenses allant jusqu'à 5 millions de dollars pour des informations supplémentaires pouvant conduire à:

• identification ou localisation des personnes qui, sous la direction du gouvernement nord-coréen, ont accès à un ordinateur pour voler des informations, endommager l'ordinateur, commettre des extorsions ou aider ou soutenir ceux qui commettent ces crimes.
• perturbation des mécanismes financiers de toute personne ou entité qui s'est livrée à un comportement décrit aux articles 104 (a) et 104 (b) (1) de la loi nord-coréenne de 2016 sur les sanctions et l'amélioration des politiques.
• identification d'une personne qui, sous la direction ou le contrôle du gouvernement nord-coréen, a commis une violation de la Computer Fraud and Abuse Act ("CFAA"), 18 U.S.C. § 1030).

Les informations sur l'une des activités illégales décrites ci-dessus peuvent être envoyées par courrier électronique à northkorea@dosinfo.com sous une confidentialité absolue.

Les pirates nord-coréens ciblent des entités financières à travers le monde

Les campagnes de cyber-vol et d'espionnage ciblant les échanges de devises numériques et les institutions financières ont toujours été attribuées à des groupes de piratage nord-coréens composés d'une combinaison de pirates, de cryptologues et de développeurs de logiciels.

"Ils développent et mettent en œuvre une grande variété d'outils malveillants dans le monde pour permettre ces activités et sont devenus de plus en plus sophistiqués", a déclaré le conseil.

Dans le cadre d'une activité malveillante HIDDEN COBRA, le gouvernement américain met en évidence les tactiques suivantes souvent utilisées pour générer des revenus illégaux pour le régime de Pyongyang:

• Le vol financier et le blanchiment d’argent dans le cyberespace
• Campagnes de cryptage
• Opérations d'extorsion

"Les cyber-acteurs de la RPDC ont également mené des campagnes d'extorsion contre des entités de pays tiers en mettant en danger le réseau d'une entité et en menaçant de fermer le réseau à moins que l'entité ne paie une rançon", a déclaré la RPDC sur les cybermenaces.

"Dans certains cas, les cyber-acteurs de la RPDC ont exigé le paiement des victimes sous couvert d'accords de consultation payés à long terme pour garantir que de telles cyber-activités malveillantes futures n'auront pas lieu."

Location de pirates nord-coréens

"Les cyber-acteurs de la RPDC ont également été payés pour pirater des sites Web et extorquer des cibles à des clients externes", explique le gouvernement américain.

Le fait que des pirates nord-coréens aient été observés offrant leurs services à des tiers et payés pour travailler en tant que locataires de pirates est, selon le directeur principal de FireEye, Intelligence Intelligence, l'élément le plus intéressant partagé dans les conseils. , John Hultquist.

"Bien que nous sachions que ces opérateurs étaient impliqués dans des activités d'indépendant et d'autres activités commerciales, telles que le développement de logiciels, nous n'avions aucune preuve qu'ils effectuaient des envahisseurs et des attaques au nom de toute personne autre que le régime nord-coréen", a déclaré Hultquist.

"Il n'est pas rare que des États exploitent des talents commerciaux ou criminels qui se livrent par la suite à des activités criminelles parallèles, mais il est rare que nous trouvions des preuves d'acteurs de l'État menant des activités criminelles à la connaissance du gouvernement.

"En fin de compte, c'est encore une autre preuve que la Corée du Nord investit massivement dans ses capacités cybernétiques et saisit chaque occasion de l'utiliser et d'en tirer de l'argent."

Activités malveillantes et sanctions en RPDC

L'année dernière, un groupe d'experts du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a déclaré que des groupes de piratage soutenus par la Corée du Nord étaient à l'origine de multiples cyberattaques qui ont conduit à des vols de crypto-monnaie qui ont entraîné des pertes de 571 millions de dollars entre janvier 2017 et septembre 2018, et diverses institutions financières et entreprises privées sont piratées.

Un mois plus tard, en septembre 2019, le Trésor américain a signé des sanctions contre trois groupes de piratage parrainés par la RPDC (Lazarus, Bluenoroff et Andariel) qui étaient activement engagés dans des cyber-opérations visant à apporter des actifs financiers au gouvernement de la RPDC.

En mars 2020, deux ressortissants chinois ont été inculpés et sanctionnés pour avoir prétendument blanchi plus de 100 millions de dollars de crypto-monnaie sur les près de 250 millions de dollars volés par des acteurs nord-coréens en tant que groupe Lazarus, à la suite d'un piratage d'échange de crypto-monnaie en 2018 .

Des informations supplémentaires sur les activités HIDDEN COBRA sous la forme d'avertissements antérieurs et de rapports d'analyse des programmes malveillants (MAR) publiés via le National Cyber ​​Awareness System sont disponibles ici.

"Les États-Unis travaillent en étroite collaboration avec des pays aux vues similaires pour attirer l'attention et condamner le comportement perturbateur, destructeur ou autrement déstabilisateur de la RPDC dans le cyberespace", a conclu le gouvernement américain.

"Il est vital que la communauté internationale, les défenseurs des réseaux et le public restent vigilants et travaillent ensemble pour atténuer la cyber-menace en Corée du Nord."

Le black hat référencement est une gamme de procédés et d’automatisations visant à tenir les lézarde des algorithmes pour manipuler les bénéfices en sa faveur. Les résultats ainsi être surprenants. Les sites s’adonnant à de telles pratiques peuvent se retrouver frais au lendemain dans les 10 premiers résultats Google, voire en première position. Avec de tels résultats, c’est évidemment tentant. Mais fini faille a immanquablement vocation à être comblée, Google procédant en assiduité à des mises à jour plus ou bien moins importantes de son algorithme. Quand la faille est corrigée, ce qui n’est des fois pas mal long, parfaits ceux qui s’en sont servis pour grimper artificiellement dans SERPS sont alors démasqués parmi Google et sanctionnés. Selon l’importance des pratiques douteuses utilisées, cela va du déplacement à la disparition masse du site.

Les États-Unis accusent 2 Israéliens, fils d'un flic, de 20 millions de dollars de fraude en matière de commercialisation d'options binaires – Tout sur l’Affiliation

Whatsapp Image 2020 05 11 At 13.08.53 1024x640.jpeg

La Commodity Futures Trading Commission du gouvernement américain a poursuivi deux ressortissants israéliens et une société israélienne pour fraude impliquant des titres dans une option binaire et un système de crypto-monnaie qui aurait rapporté 20 millions de dollars.

Le 7 mai, la CFTC a annoncé qu'elle avait intenté une action civile contre Tal Valariola et Itay Barak, leur société Digital Platinum Ltd. à Herzliya, leur partenaire commercial basé en Floride, Eric Fingerhut et d'autres sociétés qui leur sont associées à propos de "deux massifs plans de recrutement frauduleux" avec des options binaires et des crypto-monnaies.

Selon la plainte de la CFTC, les défendeurs étaient des commerçants affiliés pour diverses options binaires et sites Web de trading de crypto-monnaie.

Recevez la Start-Up Israel Start-Up Daily par e-mail et ne manquez jamais nos meilleures histoires

Inscription gratuite

Entre octobre 2013 et août 2018 au moins, deux recrutements frauduleux massifs ont eu lieu, l'un impliquant des options binaires et les autres actifs numériques, notamment Bitcoin et Ethereum. La fraude aux options binaires s'est produite entre au moins octobre 2013 et novembre 2016; la fraude sur les actifs numériques s'est produite entre au moins octobre 2016 et août 2018 », s'est plaint la plainte.

Tal Valariola est le fils d'Aaron Valariola, un chef de la police israélienne à la retraite qui a mené des enquêtes sur le crime organisé et le crime financier.

Itay Barak est le fils d'Avi Avraham Barak, ancien directeur de plusieurs sociétés israéliennes cotées, dont les géants des télécommunications Bezeq et Pelephone. Avi Barak détient une participation de 5% dans Digital Platinum Ltd., la société israélienne poursuivie par la CFTC, mais n'a pas été désignée comme défendeur.

Itay Barak, l'un des propriétaires de la société israélienne de marketing d'affiliation Digital Platinum Ltd. accusé de fraude par la CFTC (LinkedIn)

La plainte de la CFTC allègue que les défendeurs ont créé du matériel de marketing frauduleux qu'ils ont envoyé aux internautes par courrier électronique indésirable ou mis à disposition en ligne.

Le matériel contenait des vidéos d'acteurs se présentant comme de vraies personnes qui étaient devenues riches en options binaires ou en crypto-monnaies. Posant avec des jets privés et des manoirs luxueux, ces acteurs ont promis de partager leurs secrets de s'enrichir avec un groupe restreint de téléspectateurs qui se sont rapidement inscrits pour l'occasion.

Selon la plainte, ces vidéos ont conduit plus de 59 000 clients à ouvrir des options binaires et d'autres comptes de trading en ligne. Les suspects ont reçu entre 350 $ et 450 $ pour chaque & # 39; premier dépôt & # 39; (& # 39; FTD & # 39;) sur un site de trading en ligne et aurait rapporté un total de 20 millions de dollars de commissions.

Valariola et Barak seraient des «commerçants affiliés» pour les options binaires frauduleuses et les industries de trading de crypto-monnaie frauduleuses. Les commerçants affiliés reçoivent une commission pour la vente de produits tiers sur Internet. Alors que le marketing d'affiliation peut être utilisé pour vendre des produits légitimes tels que des livres ou des applications non frauduleuses, l'industrie qui paie les commissions les plus élevées a tendance à inclure des produits tels que la fausse pharmacie, les jeux en ligne, les sites Web de forex frauduleux et les options binaires. vendre. Les courtiers en ligne réels voleront alors une grosse somme d'argent à leurs victimes, ce qui rend les commissions élevées qu'ils paient aux commerçants rentables.

Selon la plainte, Valariola et Barak ont ​​agi en tant qu'intermédiaires entre Fingerhut, basée en Floride, qui aurait fait de nombreuses vidéos frauduleuses, et les propriétaires de sites Web où les victimes de la fraude ont finalement perdu leur argent. La plainte ne mentionne pas les sites Web auxquels Valariola, Barak et Fingerhut auraient envoyé du trafic, mais bon nombre de ces sites opéraient probablement depuis Israël.

Des employés de Digital Platinum chevauchent un taureau mécanique devant leur bureau de Herzliya le 26 novembre 2018 photo (capture d'écran Facebook)

«Valariola et Barak ont ​​agi comme intermédiaires entre (Fingerhut) et les courtiers recommandés, étaient responsables des activités de backend des campagnes de marketing d'affiliation, collectaient et distribuaient les commissions, achetaient des vidéos de vente pour (Fingerhut) à utiliser dans leur campagnes et fourni les systèmes commerciaux échangés, entre autres choses », déclare le procès.

Le procès CFTC a été déposé dans le district sud de la Floride et est une action civile, par opposition à une action pénale. Si le juge se prononce finalement en faveur de la commission, les accusés devront payer des amendes et une restitution, mais ne seront pas condamnés à une peine de prison.

Le Times of Israel a contacté Valariola, Itay Barak et Avi Barak pour répondre aux allégations, mais n'a pas entendu parler d'eux pour publication.

Le 9 mai, un avocat de Valariola et Itay Barak aurait déclaré au journal israélien Calcalist que “ il s'agit d'un procès civil déposé aux États-Unis et que le lien entre ce procès et Tal Valariola et Itay Barak n'est pas Matériel. Il n'y a aucune restriction sur les activités commerciales de Valariola et Barak et cela continuera comme d'habitude. "

Remplacer les options binaires par des crypto-monnaies

L'industrie des options binaires a prospéré en Israël pendant une décennie avant d'être interdite par la loi de la Knesset en octobre 2017, en grande partie à la suite des rapports d'enquête du Times of Israel qui ont commencé par un article de mars 2016 intitulé "Les loups de Tel Aviv" . À son apogée, des centaines d'entreprises en Israël ont travaillé avec des milliers d'Israéliens qui auraient retiré des milliards de dollars de leurs victimes dans le monde. Les entreprises frauduleuses auraient trompé les victimes en leur faisant croire qu'elles avaient réussi à investir et à gagner de l'argent, et les avaient encouragées à déposer de plus en plus dans leurs comptes jusqu'à ce que la société rompe finalement le contact avec l'investisseur et avec tout ou presque tout leur argent a disparu.

Itay Barak (l) et Tal Valariola (r) devant les bureaux de Digital Platinum à Herzliya sur une photo Facebook publiée en novembre 2018 (capture d'écran de Facebook)

Après que l'industrie a été interdite en Israël, beaucoup de ses employés ont déplacé leurs centres d'appels à l'étranger, tandis que d'autres n'ont changé que le nom et les caractéristiques superficielles du produit financier qu'ils prétendaient offrir et ont continué à frauder les investisseurs comme auparavant.

La plainte CFTC décrit comment les suspects ont commercialisé des actifs numériques tels que Bitcoin et Ethereum au lieu d'options binaires d'octobre 2016 à août 2018, mais indiquent que leurs activités frauduleuses présumées étaient sensiblement les mêmes.

Les "accusés … qui sont engagés dans un système de recrutement frauduleux similaire au système qui était (auparavant) géré, mais qui se concentrait sur les actifs numériques plutôt que sur les options binaires", a indiqué la plainte.

À la recherche de changements dans leur vie

Parmi les dizaines de vidéos qui auraient été distribuées par Valariola et Barak, il y en avait une appelée Fastcash.biz et une autre appelée Push Money App.

Ces vidéos ont été diffusées avec le sentiment que de nombreuses personnes dans la vie sont prises au piège et incapables d'atteindre le statut social ou le confort financier qu'elles recherchent.

Dans Fastcash.biz, une femme et un homme sympathiques qui s'appellent Madison Clark et David Graham conduisent une Bentley, pilotent un jet privé et divertissent les invités du manoir tout en promettant de partager leurs secrets de devenir riche avec un groupe restreint des "beta testeurs" de leur système.

"Je suppose que depuis que vous avez été envoyé ici, vous cherchez probablement un petit changement dans votre vie", a déclaré l'homme.

La paire présente une de leurs clientes heureuses, Mary.

& Quot; Je vis dans une petite ville juste à l'extérieur de Wichita, Kansas & quot;, dit-elle. "Et j'ai 50 ans … Je n'ai divorcé que récemment après avoir été marié pendant 28 ans. J'ai eu du mal. J'ai vraiment touché le fond. Mon ex-mari a toujours été le soutien de famille." # 39;

Selon "Mary", Fastcash.biz a dépassé toutes ses attentes.

“ Je savais que si je ne pouvais générer qu'un petit revenu, cela me donnerait au moins un peu de confort et de satisfaction. Mais je ne savais pas que ma vie allait devenir ce qu'elle est maintenant. J'étais au bon endroit au bon moment. Il devait en être ainsi par la grâce de Dieu. & # 39;

Dans & # 39; Push Money App & # 39; Un bel acteur bien habillé décrit l'humiliation que certains téléspectateurs peuvent subir si leur carte de crédit est refusée.

"C'est embarrassant, n'est-ce pas? Pour savoir quand vous avez un rendez-vous avec votre partenaire ou avec quelqu'un que vous espérez être votre partenaire. Lorsque le serveur met la carte sur la table avec le mot" refusé "& # 39; Ensuite, il renversera votre confiance … Si c'est vous ou quelque chose qui vous est jamais arrivé … l'univers vous dit quelque chose, il vous dit que le montant d'argent que vous gagnez est une honte, pour vous et pour les gens autour de vous. "

Le remède à cette humiliation, dit l'homme, est d'échanger des options binaires.

& # 39; Mon terrain de jeu est le marché des options binaires. Parce que c'est l'endroit le plus rapide pour devenir riche, sans exception. Les commerçants les plus intelligents du monde sont là car ils savent où le pain est beurré. "

Fils de l'élite israélienne

La plainte de la CFTC souligne comment des activités commerciales prétendument frauduleuses sont entrées dans le courant dominant, même l'élite, de la société israélienne.

Itay Barak est le fils d'Avi Barak, ancien directeur (hébreu) ​​des géants israéliens des télécommunications Bezeq et Pelephone, ainsi que l'ancien président et chef de la direction de la Yissum Research Development Company, qui commercialise des percées scientifiques à l'Université hébraïque de Jérusalem. Avi Barak détient elle-même 5% de Digital Platinum Ltd., accusé de fraude dans la plainte de la CFTC.

Avi Barak (Facebook)

Tal Valariola est le fils d'Aaron Valariola, un chef de police à la retraite qui était l'un des quatre chefs de département de l'Unité israélienne de la criminalité économique et financière.

Un reportage de 2013 (hébreu) ​​a décrit Aaron Valariola comme témoin d'un État contre le patron du crime israélien craint Riko Shirazi, qui a été condamné à huit ans de prison en 2015.

En 2008, il aurait (hébreu) ​​orchestré le buste d'un gang de contrebande de drogue israélo-pakistanais-serbe en collaboration avec la police d'autres pays.

& # 39; Nous avons contacté la DEA aux États-Unis. Ils ont une succursale à Chypre », a-t-il déclaré au journal Makor Rishon. & # 39; Il est considéré comme l'une des plus grandes unités anti-drogue au monde. Dans le même temps, nous avons informé la police allemande après avoir appris que certains des investisseurs dans le trafic de drogue étaient des criminels allemands. Nous avons synchronisé nos activités avec trois unités de police dans le monde, qui ont toutes suivi notre bateau (de trafic de drogue). "

Deux des autres enfants d'Aaron Valariola ont également travaillé après leur retraite de la police de Digital Platinum Ltd., fondée en 2013.

Aaron Valariola en 2010 (Facebook)

Un différend juridique de 2014 qu'Itay Barak et Tal Valariola ont eu avec l'un de leurs clients, le courtier d'options binaires EZTD, met en lumière la façon dont les jeunes hommes se sont impliqués dans le marketing d'affiliation.

"Les plaignants sont des professionnels ayant des compétences différentes dans l'industrie Internet en général et dans les domaines des jeux de hasard, des rencontres et du commerce électronique en particulier", indique l'un des documents.

L'industrie du jeu en ligne a commencé à se répandre en Israël au milieu des années, malgré le fait que le jeu soit illégal en Israël. Il a organisé de l'argent pour un grand nombre de ses participants, mais a représenté le traitement des paiements. Une grande partie des participants à l'industrie des jeux en ligne israéliens sont ensuite passés à l'industrie des options binaires, et dans de nombreux cas, la propriété des sites de jeux en ligne et de leurs successeurs d'options binaires reste un mystère car cette propriété est bien cachée derrière l'offshore -entreprises.

Par exemple, selon le profil LinkedIn d'Itay Barak, il a brièvement travaillé en tant que distributeur affilié chez Mansion Group, une société de jeu dont la propriété est inconnue, malgré sa fondation en 2003 et le parrainage d'innombrables équipes de football britanniques.

Comment et pourquoi Israël est devenu une plaque tournante du jeu en ligne, du commerce financier en ligne et du traitement des paiements pour le commerce électronique frauduleux est une histoire qui reste largement inconnue.

La plainte de la CFTC exprime un soulagement déchirant face au fait que les forces de l'ordre israéliennes n'ont pas poursuivi les opérateurs d'options binaires sur des allégations de leur activité d'options binaires (certains ont été accusés de crimes non liés). Cela a conduit à une situation où des milliers de fraudeurs non poursuivis traversent Israël, profitent de leurs gains mal acquis et souffrent peu de stigmatisation sociale ou de peur d'être punis, sauf pour les rares fois où un organisme étranger d'application de la loi poursuit une petite proportion d'entre eux. . Jusqu'à présent, le ministère américain de la Justice a poursuivi environ deux douzaines d'agents d'options binaires israéliens, tandis que la SEC et la CFTC ont inculpé des affaires civiles contre de nombreux autres.

La CFTC a remercié l'Autorité israélienne des valeurs mobilières, le Bureau fédéral d'enquête, la Securities and Exchange Commission et le ministère de la Justice pour leur aide dans l'application de la loi. Les officiers de la CFTC responsables de cette affaire étaient Candice Haan, Allison V. Passman, Joseph Patrick, Susan J. Gradman et Scott R. Williamson.



COMMENT DÉMARRER SON BUSINESS AVEC L’AFFILIATION ? La plus grosse erreur des débutants de l’affiliation se trouve ici. Beaucoup ne savent pas comment démarrer leur aventure de web maçon en vendant les produits des autres. Si je vous en parle, c’est parce que ego aussi j’ai commis ces erreurs qui possèdent déjoué le commerce sur Internet de décoller rapidement. Si vous commettez ces erreurs dans l’affiliation, vous perdrez certainement plusieurs mois, vraiment une an or moins à gratter des centimes d’euros sur Internet. Mais quelles sont-elles ?

Coronavirus: le nombre de morts aux États-Unis s'élève à plus de 78 000 – comme cela s'est produit – meilleurs Copytrading

Virus Outbreak California 19540.jpeg

Le taux de mortalité au Brésil continue d'augmenter

Andres Schipani à São Paulo

Le taux de mortalité par coronavirus au Brésil continue d'augmenter à un rythme alarmant, ce qui en fait le point chaud du monde émergent pour l'épidémie, alors même que le président Jair Bolsonaro insiste pour un redémarrage de l'économie.

Le plus grand pays d'Amérique latine a enregistré mardi un record de 881 décès, portant le nombre total de décès à 12 400. Le nombre de cas confirmés dépassait 177 589, soit plus de 170 508 en Allemagne, où la maladie est arrivée un mois plus tôt. Les scientifiques locaux estiment cependant que le total réel pourrait être d'environ 1 m.

Bolsonaro, qui est considéré par les critiques comme le négationniste du virus corona au Brésil, a signé lundi un décret identifiant les salons de beauté, les gymnases et les coiffeurs comme des "services essentiels" qui devraient rouvrir leurs portes. Il continue de minimiser la pandémie, se heurtant aux gouverneurs qui tentent de resserrer les mesures d'isolement social.

Des chercheurs de l'Université de Campinas ont déclaré lundi qu'il serait inévitable d'imposer un arrêt complet dans l'État de São Paulo, l'État le plus peuplé du Brésil, serait inévitable dans les semaines à venir si le niveau d'isolement social n'augmentait pas.

Le taux de mortalité quotidien aux États-Unis repasse au-dessus de 1 500

Peter Wells à New York

Le nombre de décès dus au coronavirus aux États-Unis a augmenté de plus de 1 500 au cours de la dernière journée, portant le nombre national à plus de 76 000.

1 510 personnes supplémentaires sont mortes au cours des dernières 24 heures, selon les données recueillies mardi par le Covid Tracking Project.

Le taux de 837 lundi était la plus petite augmentation quotidienne depuis le 31 mars, mais le Covid Tracking Project a averti que les taux de mortalité sont généralement plus bas lundi en raison de la lenteur des déclarations ce week-end, et rebondissent généralement mardi.

New York, l'État le plus touché, a fait 205 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, et le New Jersey, l'État numéro deux, a fait 198 morts.

L'Illinois, avec 142, a enregistré la deuxième augmentation quotidienne la plus élevée. Cela a porté le nombre total de morts à 3 610, le sixième plus élevé aux États-Unis.

Depuis le début de la pandémie, 76 617 personnes aux États-Unis sont décédées du coronavirus.

Les actions en Asie-Pacifique baissent après que l'avertissement de Fauci à Wall Street est correct

Les actions en Asie et dans le Pacifique ont chuté mercredi après que Wall Street a reculé sur un avertissement d'un membre du groupe de travail sur les coronavirus de la Maison Blanche que les infections pourraient augmenter si les États mettaient fin prématurément aux blocages.

Au Japon, l'indice Topix a baissé de 1,1%, le Kospi sud-coréen de 1,2% et le S & P / ASX 200 de 0,6%.

Ces mouvements sont intervenus après que l'indice de référence américain S&P 500 a chuté de 2,1% et que le Nasdaq Composite, riche en technologies, a chuté du même montant, mettant fin à un gain de six jours.

Les investisseurs ont examiné les défis rencontrés par les pays qui avaient commencé à rouvrir leurs économies, tandis qu'Anthony Fauci, l'un des principaux membres du groupe de travail sur les coronavirus de Donald Trump, a averti que la fin trop précoce des lock-out pourrait conduire à «souffrance et mort» et retarder la reprise économique.

Les contrats à terme du S&P 500 étaient en baisse de 0,7% lorsque la négociation a repris mercredi.

KKR accepte un accord de 1,1 milliard de dollars pour acheter la branche de gestion de patrimoine de la Commonwealth Bank of Australia

Jamie Smyth à Sydney

KKR verse 1,7 milliard de dollars australiens (1,1 milliard de dollars) pour acheter une participation de 55% dans Colonial First State, un groupe de gestion d'actifs australien détenu par la Commonwealth Bank of Australia (CBA), le plus grand prêteur de le terrain par des actifs.

La faim de KKR pour les transactions mondiales reste inchangée, malgré le virus corona, qui a exercé une pression financière sur les sociétés clientes des propriétaires de capital-investissement qui utilisent généralement de grandes quantités de financement par emprunt pour conclure des transactions. Mardi, KKR a accepté d'investir 750 millions de dollars dans le fabricant de cosmétiques chargé de dettes Coty dans la première étape vers un accord plus large visant à acheter une participation majoritaire dans le groupe.

La transaction CBA, annoncée mercredi, marque le dernier d'une série d'accords australiens pour le géant américain du capital-investissement, qui a repris l'an dernier la société de logiciels de comptabilité MYOB et le fabricant de biscuits Arnotts dans des transactions d'une valeur combinée de 5 milliards de dollars australiens l'année dernière. Le prix de vente représente un multiple de 15,5 fois le bénéfice net pro forma après impôt de Colonial d'environ 200 millions de dollars, selon un communiqué de l'ABC.

Colonial First State est l'un des plus grands groupes de gestion d'actifs d'Australie avec des actifs sous gestion de plus de 130 milliards de dollars australiens. L'accord valorise l'ensemble de la société coloniale à environ 3,3 milliards de dollars australiens.

La transaction marque la phase finale d'une refonte stratégique par CBA, qui simplifie ses opérations pour se concentrer sur les principaux services bancaires à la suite d'une récente enquête publique qui a décrit une faute généralisée dans toutes ses activités de gestion d'actifs.

Le produit de la vente d'une participation majoritaire dans Colonial renforcera le bilan de CBA, qui fait face à un préjudice supplémentaire de 1,5 milliard de dollars en raison d'une créance irrécouvrable due à Covid-19. Les fonds propres de première catégorie – une mesure de la solidité du bilan – ont reculé de 111 points de base pour s'établir à 10,3% fin mars après avoir payé des dividendes et des provisions liés aux nouvelles pertes sur prêts liées à Covid-19.

La Corée du Sud perd ses emplois le plus rapidement depuis la crise financière asiatique

Edward White à Wellington et Song Jung-a à Séoul

Les pertes d'emplois en Corée du Sud ont augmenté au rythme le plus élevé des deux dernières décennies le mois dernier, bien que le pays ait évité un gel à l'échelle nationale et combattu la crise sanitaire des coronavirus.

La quatrième économie d'Asie en importance a perdu environ 476 000 emplois en avril, la baisse mensuelle la plus forte depuis 1999, lorsque le pays est sorti de la crise financière asiatique, selon les statistiques de Statistics Korea. Les travailleurs temporaires ont également été gravement touchés par la baisse de 782 000 de ces emplois.

Les pressions sur l'emploi surviennent malgré le succès de la Corée du Sud à maintenir la majeure partie de son économie ouverte cette année, car un système de tests massifs, de suivi et de distance sociale a aidé à freiner le virus et les types de blocages paralysants contournant certaines parties de l'Europe et des États-Unis.

Le gouvernement sud-coréen a déjà augmenté les dépenses en virus à environ 200 milliards de dollars, soit plus de 10% du produit intérieur brut du pays.

Le président, Moon Jae-in, a mis en garde dimanche contre les dommages économiques "colossaux" et a promis d'étendre l'assurance-travail pour les travailleurs temporaires et d'augmenter encore les dépenses du gouvernement en matière de technologie et d'infrastructure.

Les données viennent également alors que les responsables de la santé font la course à Séoul pour contrôler une nouvelle épidémie de coronavirus dans la capitale. Jusqu'à présent, on estime qu'environ 100 personnes ont été infectées après avoir visité un quartier nocturne populaire le week-end dernier.

La Chine signale 7 nouveaux cas de coronavirus à mesure que le cluster Jilin se développe

Mardi, les autorités sanitaires chinoises ont signalé sept nouveaux cas de coronavirus, six nouvelles infections étant liées à une épidémie dans la province du Jilin.

Le haut responsable du Parti communiste dans la province du Jilin a appelé à une “ guerre '' au cours du week-end après la découverte d'un groupe d'infections dans la ville de Shulan, ce qui fait craindre une deuxième vague d'événements en Chine. Les autorités sanitaires de Jilin ont ajouté six autres cas à la grappe, qui étaient tous des contacts étroits de personnes précédentes qui avaient le virus.

L'un des nouveaux cas en Chine continentale a été trouvé chez un voyageur revenant via Shanghai.

Le dernier dénombrement porte le nombre total d'infections signalées en Chine à 82 926 et les décès signalés par Covid-19 sont restés inchangés à 4 633.

Le Venezuela prolonge le blocage du coronavirus jusqu'à la mi-juin

Gideon Long à Bogotá

Le Venezuela a prolongé d'un mois le blocage du coronavirus, malgré l'un des taux de victimes officiels les plus bas d'Amérique latine – une statistique qui jette le doute sur l'opposition et affirme que le gouvernement dissimule l'ampleur réelle de l'épidémie.

Le président Nicolás Maduro a déclaré que la fermeture durerait jusqu'au 12 juin. Le Venezuela a été l'un des premiers pays de la région à entrer en quarantaine nationale à la mi-mars.

Le gouvernement a signalé 423 cas de coronavirus et 10 décès dans un pays d'environ 30 millions d'habitants. C'est le taux de mortalité par habitant le plus bas de l'hémisphère occidental, sur quelques îles des Caraïbes.

Lorsque le virus a frappé, de nombreux observateurs craignaient le pire pour le Venezuela, qui traverse une profonde crise économique, politique et humanitaire depuis des années. Un rapport publié à la fin de l'année dernière a révélé que c'était le pays le moins préparé en Amérique pour traiter une pandémie. De nombreux hôpitaux n'ont ni savon, ni eau, ni vêtements de protection.

De nombreux Vénézuéliens font la queue pour la nourriture et le gaz et ignorent souvent les appels à la distance sociale. D'autres disent qu'ils ne peuvent pas se permettre de rester à la maison pendant la fermeture, car ils doivent travailler pour gagner de l'argent.

Maduro a déclaré que les États-Unis et les pays d'Europe et d'ailleurs en Amérique latine peuvent apprendre de l'exemple de Venezola sur "comment prendre soin des gens".

Aux États-Unis, un déficit budgétaire de 738 milliards de dollars est affiché en avril

Mamta Badkar à New York

Le déficit budgétaire américain s'est creusé d'un record de 738 milliards de dollars en avril, alors que les dépenses publiques pour amortir l'économie des effets de la pandémie ont plongé et que les recettes fiscales ont chuté.

Les dépenses en avril ont totalisé 980 milliards de dollars, a déclaré le Trésor mardi en raison des dépenses liées à Covid-19, y compris les paiements pour les conséquences économiques pour les individus et les familles, les paiements aux gouvernements des États, locaux et tribaux, les augmentations des allocations de chômage et l'assurance-maladie. et d'autres programmes des ministères de la Santé et des Services sociaux.

Pendant ce temps, les recettes fiscales se sont élevées à 242 milliards de dollars, en baisse de 55% par rapport à la même période il y a un an, les impôts ayant été reportés jusqu'en juillet et un certain nombre d'allégements fiscaux inclus dans la facture des soins de santé.

Cela a porté le déficit pour les sept premiers mois de l'exercice 2020 à 1,48 milliard de dollars, contre environ 531 milliards de dollars il y a un an.

"Nous prévoyons actuellement un déficit budgétaire de 3,2 milliards de dollars pour l'exercice 2020, mais le risque important d'un déficit budgétaire plus important cette année demeure si le Congrès approuve davantage d'incitations ou si les délais fiscaux sont prolongés après septembre", a déclaré Gregory. Draco, économiste à Oxford Economics.

Le budget américain a approuvé un plan de relance de 2,2 milliards de dollars en mars, puis a ajouté 484 milliards de dollars de financement d'urgence, y compris de l'argent pour reconstituer le fonds de sauvetage des petites entreprises épuisé. Les démocrates de la Chambre ont publié leurs propositions pour une relance supplémentaire de 3 milliards de dollars.

Nouvelles que vous avez peut-être manquées

Le président Donald Trump a ordonné la principale caisse de retraite du gouvernement fédéral ne pas investir dans un indice MSCI cela inclut les entreprises chinoises qui, selon son gouvernement, posent un grave risque pour la sécurité nationale de l'Amérique.

Les démocrates de la Chambre les ont publiés propositions pour un autre projet de loi majeur sur la relance économique aux États-Unis.alors que les dirigeants du Congrès se préparent à un nouveau cycle de négociations pour aider les États, les villes et les entreprises en difficulté.

Les dommages économiques causés par la pandémie de coronavirus affecteront les bénéfices des entreprises au cours de l'année suivante, les marchés devraient de nouveau chuter plus tard cette année, a déclaré le président de la société de capital-investissement BC Partners.

Le premier ministre de l'Inde a dévoilé des plans pour un plan de relance de 266 milliards de dollars – équivalent à environ 10% du produit intérieur brut – pour aider l'économie au point mort à se remettre d'un blocage de sept semaines contre les coronavirus.

Anthony Fauci, l'un des membres de haut rang du groupe de travail sur le coronavirus de la Maison Blanche, a mis en garde contre la possibilité d'une deuxième vague de travaux plus tard cette année, ce qui contredit directement l'affirmation du président selon laquelle la maladie pourrait simplement disparaître.

Les fonds échangés contre des obligations de pacotille ont augmenté Mardi, lorsque la Réserve fédérale a entamé son programme tant attendu d'obligations de sociétés, qui fait partie de son plan visant à créer un filet de sécurité pour les sociétés américaines en difficulté.

le frappé pour l'économie mondiale de la crise des coronavirus sera encore pire que prévu il y a moins d'un mois, a déclaré mardi le chef du FMI.

Donald Trump a pesé sur un bataille entre Elon Musk et les autorités locales de Californie, exhortant les autorités à autoriser Tesla à rouvrir son usine.

Gilead signe des accords avec cinq fabricants de médicaments indiens et pakistanais pour produire du desivir de frein

Gilead a conclu des accords de licence volontaires non exclusifs avec cinq fabricants de produits pharmaceutiques génériques en Inde et au Pakistan afin d'élargir encore l'offre de remdesivir, le médicament qui a réussi dans certaines études pour le traitement de Covid-19.

Les accords permettent aux sociétés – Cipla, Ferozsons Laboratories, Hetero Labs, Jubilant Lifesciences et Mylan – de produire du desivir de frein pour distribution dans 127 pays, a annoncé mardi la société.

https://twitter.com/GileadSciences/status/1260267013068316672

Les pays sont presque tous des pays à faible revenu et à revenu faible ou intermédiaire, ainsi que plusieurs pays à revenu élevé et à revenu élevé qui se heurtent à d'importants obstacles à l'accès aux soins de santé, a déclaré Gilead dans un communiqué.

En vertu des accords de licence, les entreprises peuvent fixer leurs propres prix pour le produit générique qu'elles produisent.

Les licences sont libres de droits jusqu'à ce que l'Organisation mondiale de la santé déclare la fin de l'urgence de santé publique concernant Covid-19, ou jusqu'à ce qu'un produit pharmaceutique autre que le remdesivir ou un vaccin ait été approuvé pour traiter ou prévenir Covid-19, selon d'un peu plus tôt, a déclaré la société.

Les protestations entravent la capacité de Hong Kong à capitaliser sur le succès du coronavirus

Le succès de Hong Kong dans le contrôle de la propagation du coronavirus ne devrait pas conduire à une reprise rapide, car le retour des protestations locales et une récession mondiale freinent la croissance, ont déclaré les économistes.

Standard Chartered a abaissé ses prévisions de produit intérieur brut pour 2020 pour le territoire chinois à un retrait de 7,2%, contre une estimation antérieure de 4,8%. Les chiffres officiels ont montré que l'économie de la ville avait reculé de 8,9% sur un an au premier trimestre.

Jusqu'à ce qu'un nouveau cas de Covid-19 soit signalé mardi, la ville n'avait enregistré aucune infection locale depuis plus de trois semaines, permettant au gouvernement d'assouplir les mesures de distance sociale et de rouvrir des entreprises telles que les bars.

La banque a déclaré que le retour à une vie normale aiderait le sentiment, mais a averti "le fait que Hong Kong, contrairement à certaines autres économies, ne s'est jamais complètement fermée, signifie que la libération ultérieure de la demande refoulée ne devrait pas être forte ".

En outre, la banque a souligné que les protestations pour la démocratie sont revenues, quoique à plus petite échelle, après une pause au début de l'année lorsque les résidents se sont concentrés sur des mesures pour endiguer la propagation du virus.

"Le retour des manifestations locales est susceptible d'aggraver une histoire intérieure post-coronavirus déjà faible, où les taux de chômage et de faillite continueront d'augmenter pendant un quart ou deux avant de culminer", selon le rapport de Standard Chartered. Il prévoit une baisse de 10,5% du PIB au deuxième trimestre.

Iris Pang, économiste en chef, Chine élargie pour ING, a déclaré que l'économie de Hong Kong avait été affectée par la guerre commerciale américano-chinoise et les troubles sociaux en 2019, conduisant à une récession qui s'est aggravée avec l'arrivée de Covid-19.

Mme Pang prédit que l'économie de Hong Kong se contractera de 4,1% par an en 2020, en supposant que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine reste sous contrôle.

L'attrait de Hong Kong en tant que destination pour les touristes chinois continentaux s'est évaporé grâce aux troubles sociaux, a déclaré Mme Pang, ce qui signifie que même si la ville devrait bientôt réduire les restrictions de quarantaine et de voyage, "il est peu probable que les touristes continentaux visitent Hong Kong si la menace à la sécurité personnelle persiste ».

Le chômage dans le tourisme, le commerce de détail local et l'hôtellerie a augmenté pour atteindre 6,8% fin mars 2020, contre un taux de chômage global de 4,2%, a-t-elle déclaré.

Les tensions virales entre les États-Unis et la Chine remettent le renminbi à l'honneur

Hudson Lockett à Hong Kong et Anna Gross à Londres

Lorsque Donald Trump a commencé à se déchaîner à Pékin sur le traitement de la pandémie de coronavirus, l'attention des commerçants internationaux de devises est tombée sur le taux de change qui a presque stoppé les deux économies les plus puissantes du monde l'année dernière.

Le renminbi a baissé de 0,5% par rapport au dollar depuis fin avril, lorsque le président des États-Unis, sans fournir la moindre preuve, a affirmé qu'il était "convaincu". était que Covid-19 venait d'un laboratoire de Wuhan. Il a suggéré que l'imposition de tarifs commerciaux pourrait être un moyen de punir la Chine en réponse.

Cela mettrait plus de pression sur la monnaie chinoise, disent les investisseurs, bloquant les négociations commerciales entre les deux superpuissances et menaçant la stabilité d'autres marchés émergents dont les devises seraient forcées par un renminbi plus faible.

En savoir plus ici

La Chine impose des restrictions de voyage au Jilin pour contrôler l'épidémie de coronavirus

Christian Shepherd à Pékin

La Chine a imposé des restrictions de voyage strictes dans la province du nord-est du Jilin, dans un effort pour endiguer la propagation d'un groupe de Covid-19 transférés localement.

"L'épidémie actuelle est grave et il existe un risque important de propagation", a déclaré mercredi Gai Dongping, vice-maire de Jilin.

Jilin a suspendu les trains de voyageurs vers la ville, et les habitants doivent tester le coronavirus négatif 48 heures avant de quitter la ville, a déclaré la télévision publique CCTV.

Une équipe de responsables de la santé du gouvernement central est arrivée mercredi à Shulan voisin, où la chaîne de 16 infections serait originaire. La ville est actuellement le seul endroit en Chine à haut risque pour Covid-19.

Un certain nombre de grandes villes du nord-est de la Chine, dont Harbin et Dalian, ont également annoncé des exigences supplémentaires en matière de tests et de quarantaine pour les voyageurs en provenance de Shulan.

Les scientifiques recherchent un lien génétique avec la gravité de Covid-19

Clive Cookson à Londres

Des scientifiques britanniques se joignent à un programme mondial pour découvrir des facteurs génétiques humains qui pourraient aider à expliquer pourquoi Covid-19 diffère tellement d'une personne à l'autre en termes de gravité.

Bien qu'une grande partie de la variation des symptômes soit le résultat de facteurs environnementaux et de style de vie, les scientifiques sont convaincus que la génétique joue également un rôle important.

Le projet, annoncé par le gouvernement mercredi matin, lira les génomes entiers – 3 milliards de lettres avec code génétique – de jusqu'à 20 000 patients britanniques qui sont ou ont été en soins intensifs avec une grave Covid-19. Leur ADN est comparé aux génomes de 15 000 personnes infectées par le virus mais présentant des symptômes bénins.

Les 2000 premiers génomes ont déjà été séquencés, a déclaré Mark Caulfield, scientifique en chef à Genomics England, l'agence gouvernementale menant le projet avec le NHS et d'autres organisations de santé britanniques. Illumina, la société américaine d'équipement scientifique, lira l'ADN dans ses laboratoires britanniques près de Cambridge.

Kenneth Baillie de l'Université d'Edimbourg, chercheur principal sur le projet, a déclaré: "Nos gènes jouent un rôle dans la détermination des personnes qui deviennent désespérément malades à cause d'infections comme Covid-19. Lorsque nous comprenons ces gènes, nous pouvons choisir des traitements pour des études cliniques."

Les tests de coronavirus augmentent car Séoul promet l'anonymat

Edward White à Wellington et Song Jung-a à Séoul

Le passage de la Corée du Sud à des tests anonymes a déclenché une vague de personnes s'inscrivant au dépistage de Covid-19 après un contrecoup homophobe causé des problèmes de confidentialité et frustré les efforts des responsables pour supprimer un nouveau cluster.

Le pays, qui est internationalement reconnu pour son traitement du virus, a été surpris par une soudaine épidémie de coronavirus liée à un quartier populaire de la vie nocturne à Séoul, soulevant des inquiétudes parmi d'autres gouvernements essayant d'échapper aux fermetures paralysantes.

Les infections confirmées par Covid-19 associées au cluster sont passées à 119. Mais les responsables sud-coréens craignent que des milliers de personnes dans la région évitent les tests en raison de problèmes de confidentialité pendant les vacances, après que les médias locaux et les commentaires en ligne ont lié l'épidémie avec des lieux populaires auprès de la communauté LGBT +.

Cependant, la promesse des responsables de continuer à tester de manière anonyme a déclenché une vague de personnes se présentant pour le dépistage.

Plus de 14 000 personnes à risque accru ont maintenant été testées, indiquant une multiplication par cinq des taux de tests quotidiens quelques jours plus tôt, a déclaré mercredi le maire de Séoul, Park Won.

"La vitesse compte dans notre lutte contre le virus, donc les personnes qui se portent volontaires pour les tests sont les plus importantes … le nombre de personnes qui passent des tests a considérablement augmenté depuis que nous avons introduit les tests anonymes", a déclaré M. Park.

Plus d'un tiers des personnes infectées étaient asymptomatiques, a-t-il ajouté.

Les responsables de la santé ont également admis que les déclarations précédentes accusant un seul homme qui avait visité les discothèques d'Itaewon étaient fausses.

"Nous pouvons maintenant dire que le virus s'est propagé tranquillement dans les communautés locales avant le week-end de vacances", a déclaré Kwon Joon-wook, chef adjoint des Centres coréens de contrôle des maladies.

Mais certains membres de la communauté LGBT + craignent toujours des représailles publiques, étant donné la discrimination homophobe à l'égard des familles et des lieux de travail dans la société coréenne.

"Certains d'entre nous ne passeront jamais de test … les gens préfèrent mourir", a déclaré un blogueur qui s'identifie comme gay.

Les autorités travaillent avec la police pour accéder aux données des téléphones portables et des cartes de crédit afin de suivre toute personne qui se trouve depuis quelques semaines – mesures autorisées par les lois du pays sur la lutte contre les maladies.

En réponse à la dernière épidémie, Séoul a déjà fermé temporairement des clubs et retardé la rentrée scolaire. La capitale étend également les tests randomisés dans d'autres endroits potentiellement à risque pour prévenir de nouvelles épidémies.

Les actions indiennes augmentent après que Modi a dévoilé un plan de relance de 226 milliards de dollars

Amy Kazmin à New Delhi

Le Bombay Stock Exchange Sensex a bravé la morosité régionale et a augmenté de 2,3% mercredi matin, au milieu de l'optimisme des investisseurs quant à l'annonce par le Premier ministre Narendra Modi mardi soir d'un ensemble de 226 milliards de dollars de soutien économique et sont des promesses de réformes économiques audacieuses.

Modi a donné peu de détails sur les composants du paquet – qui, selon lui, représenteraient environ 10% du PIB de l'Inde. Cependant, il a dit que cela aiderait les travailleurs, les agriculteurs, les contribuables de la classe moyenne et l'industrie.

Le ministre des Finances Nirmala Sitharaman devrait fournir des détails spécifiques sur le paquet lors d'une conférence de presse mercredi et dans d'autres annonces dans les prochains jours.

L'annonce tant attendue de Modi d'un plan de soutien financier pour redonner vie à l'économie au point mort est intervenue après que les données ont montré que la production industrielle indienne avait diminué de près de 17% en mars, une contraction beaucoup plus importante que les analystes l'avaient prédit.

La production a été affectée par les perturbations liées aux coronavirus et le blocus imposé le 24 mars en raison de la propagation de la maladie. Les analystes avertissent que les données de sortie de l'Inde pour avril – toutes publiées sous verrouillage – vont diminuer encore plus considérablement.

ÉmoticôneL'économie britannique recule en mars avec un record de 5,8%

Valentina Romei à Londres

L'économie britannique a reculé au rythme mensuel le plus rapide jamais enregistré en mars, le blocage du virus corona ayant brutalement entravé la demande.

Le produit intérieur brut du Royaume-Uni a chuté de 5,8% en mars par rapport au mois précédent, la plus forte baisse depuis le début de la série mensuelle en 1997, selon les premières estimations du PIB de l'Office for National Statistics.

Le PIB britannique a baissé de 2% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, la plus forte baisse depuis la crise financière.

Jonathan Athow, statisticien national adjoint pour les statistiques économiques, a déclaré:

La pandémie a frappé presque tous les aspects de l'économie en mars, entraînant un ralentissement record de la croissance chaque mois.

Les secteurs des services et de la construction ont enregistré des baisses records au cours du mois, l'éducation, les ventes de voitures et les restaurants ayant tous chuté de manière significative.

Cependant, les États-Unis ont averti que les estimations du PIB pour mars et le premier trimestre sont "plus incertaines que d'habitude en raison des difficultés que nous avons rencontrées dans la collecte de données sous des contraintes sanitaires imposées par le gouvernement".

La contraction de l'économie britannique a été inférieure à la baisse de 3,8% dans la zone euro, en grande partie à cause du verrouillage britannique qui a commencé plus tard. Cependant, il était plus important qu'aux États-Unis, où la production a diminué de 1,2%, ou 4,8% d'une année sur l'autre.

La semaine dernière, la Banque d'Angleterre a prévu une baisse du PIB britannique d'environ 3% au premier trimestre et de 25% au deuxième trimestre. Cela signifierait une baisse globale de près de 30% au premier semestre 2020, la récession la plus rapide et la plus profonde de 300 ans.

La ligne d'expédition de conteneurs de Maersk prévoit une baisse de volume de 25%

AP Moller-Maersk, la plus grande société de transport de conteneurs au monde, prévoit que les volumes de ses opérations diminueront de 25% au deuxième trimestre 2020 après que Covid-19 aura perturbé les chaînes d'approvisionnement dans le monde.

Dans une mise à jour commerciale, Maersk a déclaré:

Au deuxième trimestre 2020, la visibilité reste faible en raison de la pandémie de COVID-19.

Nous continuons à soutenir nos clients dans le maintien de leurs chaînes d'approvisionnement, mais comme la demande mondiale continue d'être affectée de manière significative, nous prévoyons une baisse des volumes au deuxième trimestre pour toutes les sociétés, potentiellement jusqu'à 20-25%.

Maersk a déclaré que le bénéfice d'exploitation avait augmenté de 23% d'une année sur l'autre, mais n'a pas fourni d'orientation prospective, car il a déclaré en mars qu'il retirerait ces prévisions en raison de la pandémie.

Tour opérateur TUI pour réduire les coûts et les emplois

Alice Hancock à Londres

Tui, le plus grand voyagiste du monde, a déclaré qu'il prévoyait de réduire ses coûts de près d'un tiers et de réduire ses effectifs de 8 000 personnes alors qu'il tentait de redémarrer l'entreprise après la crise du virus corona.

La société basée à Hanovre a déclaré que malgré les plans de réouverture d'un petit nombre d'hôtels cette semaine, ce devrait être un "autre Tui" pour survivre à la pandémie. Cela entraînerait une baisse des investissements, des coûts et de la présence de l'entreprise dans plusieurs pays, selon le rapport.

Il vise à réduire ses dépenses de 30% et a déclaré que 8 000 emplois seraient supprimés ou non embauchés.

Fritz Joussen, directeur général, a déclaré qu'il prévoyait de «réinventer les vacances» avec plus de destinations locales et différentes saisons de voyage. Voor 2020 zei hij: "het seizoen begint later, maar kan langer duren."

Tui werd al vroeg in de crisis getroffen toen in februari een uitbraak van coronavirus werd ontdekt in een van de hotels waarmee het samenwerkt op Tenerife. De koers van het aandeel is sinds het begin van het jaar met 73 procent gedaald.

Het reisbedrijf stopte begin maart het merendeel van haar activiteiten en vroeg een Duitse staatslening aan om de crisis te doorstaan. Het zei woensdag dat het totale contant geld en beschikbare leningen van € 2,1 miljard had.

VK garandeert handelskredietverzekering

Oliver Ralph in Londen

De Britse regering moet de handelskredietverzekering garanderen om ervoor te zorgen dat de markt niet vastloopt vanwege de crisis.

Een handelskredietverzekering dekt bedrijven tegen het risico dat hun klanten failliet gaan voordat ze betalen voor goederen die ze hebben besteld. Het omvat ongeveer £ 171 miljard aan zakelijke activiteiten in het VK tussen 13.000 leveranciers en 650.000 klanten.

Maar verzekeraars hebben gewaarschuwd dat ze vanwege de crisis met enorme claims worden geconfronteerd, wat het risico met zich meebrengt dat ze stoppen met het bieden van dekking of de premies fors zullen moeten verhogen.

De regering zei woensdag dat ze een garantie zou invoeren om dat te voorkomen. De stap volgt op vergelijkbare maatregelen in Duitsland en Frankrijk.

De garantie loopt via een herverzekeringsovereenkomst met handelskredietverzekeraars, met de precieze details die nog moeten worden uitgewerkt. Het zal tegen het einde van de maand op zijn plaats zijn. John Glen, de economische secretaris van de Schatkist, zei dat de verhuizing "een essentieel tandwiel in onze economie zou behouden".

Sony lanceert nieuwe PlayStation omdat lockdowns gaming een boost geven

Kana Inagaki in Tokio

Sony zei dat het door zal gaan met de lancering van de nieuwe PlayStation 5-gameconsole aan het einde van het jaar, ook al daalde de kwartaalwinst met 86 procent als gevolg van de uitbraak van het coronavirus.

De lancering van het nieuwe apparaat, na het enorme succes met de PS4, komt voort uit een sectorbrede stijging van de online verkoop van games, aangezien de coronavirusvergrendeling en schoolsluitingen de vraag naar thuisentertainment hebben aangewakkerd.

Toch waarschuwde de Japanse entertainment- en gaminggroep voor een wijdverbreide hit bij haar bedrijven, aangezien de pandemie het filmen, het opnemen van muziek en supply chains voor smartphones en andere elektronische producten verstoort.

Voor het kwartaal van januari tot maart zei Sony dat de nettowinst daalde van ¥ 87,9 miljard naar ¥ 12,6 miljard ($ 118 miljoen), omdat het een hit van ¥ 68,2 miljard onthulde door de uitbraak van Covid-19, terwijl de omzet met 18 procent daalde.

Onder verwijzing naar de onzekerheid over het coronavirus, onthield het bedrijf zijn richtlijnen voor het nieuwe boekjaar tot en met maart 2021.

Aston Martin boekt een verlies van £ 120 miljoen als de sluiting de fabrieken sluit

Peter Campbell, correspondent in de automobielindustrie

Aston Martin bereikte een verlies van £ 120 miljoen in het eerste kwartaal en trok de richtlijnen voor het jaar in nadat coronavirus zijn fabrieken en dealers had gedwongen te sluiten.

De inkomsten daalden met 60 procent tot £ 78,6 miljoen terwijl de autoverkoop halveerde tot 578, terwijl de gemiddelde verkoopprijs van zijn auto&#39;s daalde tot £ 98.000, vergeleken met £ 149.000 in dezelfde periode een jaar eerder.

In het kwartaal voltooide Aston ook de voorwaarden van een reddingspakket van £ 540 miljoen om de luxe autofabrikant overeind te houden.

Een nieuwe aandeleninjectie en een daaropvolgende claimemissie onmiddellijk na het sluiten van het kwartaal brachten de Canadese miljardair Lawrence Stroll aan als uitvoerend voorzitter, die van plan is een geplande reeks elektrische voertuigen terug te dringen en Aston te concentreren op Formule 1- en Ferrari-rivaliserende supercars.

“Terwijl we op de korte termijn, zoals verwacht, wat moeilijkheden zullen hebben door het begin van Covid-19, nu ik een paar weken in het vak zit, ben ik nog enthousiaster en zekerder in het meerjarenplan dat we zijn vertrokken &#39;, zei meneer Stroll.

Net debt rose to £956m at the end of the quarter, though this has fallen since the rights issue took place. Aston re-opened its St Athan plant in Wales earlier this month, and says it is on track to begin full production of the DBX sports utility vehicle within two weeks.

Commerzbank knocked to quarterly loss by Covid-19 blow

Olaf Storbeck in Frankfurt

Commerzbank swung to a bigger-than-expected loss in the first quarter as coronavirus dealt a nearly €500m blow to the German lender&#39;s earnings.

The group reported a quarterly operating loss of €277m compared with a profit of €246m in the same period in 2019. A €479m hit caused by increased credit risks stemming from coronavirus weighed heavily on that figure, Commerzbank said.

Germany&#39;s second largest listed lender boosted provisions for bad loans fourfold as it braces for an increase in defaults in the wake lockdowns that have severely affected the country&#39;s economy.

The lender earmarked €326m for loans going sour in the first quarter, compared with €78m a year earlier and in line with analyst expectations. It warned that provisions for the full year will rise to €1bn to €1.4bn after €620m in 2019.

“We have a healthy loan book. We will therefore be able to cushion additional effects resulting from the pandemic,” chief financial officer Bettina Orlopp said, adding that the lender will step up cost management this year.

By the end April, Commerzbank had deferred more than 20,000 private and commercial loans with a volume of more than €2.5bn.

Commerzbank&#39;s common equity tier 1 ratio, a key indicator of balance sheet strength, rose to 13.2 per cent of risk weighted assets, after 12.7 per cent a year earlier. The lender said it is targeting a CET1 ratio of at least 12.5 per cent for the full year. It posted a net loss of €295m from a profit of €122m during the first quarter of 2019.

Emoticon

European stocks fall on concern over slow reopening of economies

European stocks slid in early trading, under pressure from concerns over the timeline for reopening the world’s major economies and rising US-China tension.

The FTSE 100 fell 0.9 per cent in early trading, while in Paris the Cac 40 was down 1.2 per cent and Frankfurt&#39;s Dax slid 1.3 per cent.

Asian stocks fell overnight, while on Wall Street the S&P 500 snapped a six-day run of gains to close 2.1 per cent lower.

The decline came as Anthony Fauci, one of the most senior members of Donald Trump’s coronavirus task force, warned that ending lockdowns too early could result in “suffering and death” and delay the eventual economic recovery. Concerns have also been growing over a potential second wave of infections in countries including China and South Korea.

Mr Trump on Tuesday also ordered the main federal government pension fund not to invest in Chinese companies, citing the risk of “future sanctions” over that country’s handling of the coronavirus pandemic

Japan Inc sustains bout of bankruptcies as virus takes toll

Robin Harding in Tokyo

The number of corporate bankruptcies in Japan rose by 15 per cent compared with a year earlier in March, according to new figures released by Tokyo Shoko Research, as coronavirus pushed already struggling businesses over the edge.

Of the 743 bankruptcies recorded by the company, with ¥145bn ($1.35bn) in total liabilities, 71 of them were specifically linked to the virus outbreak. Hotels, leisure facilities and retailers affected by social distancing and the fall in inbound tourism were the hardest hit.

Among the largest insolvencies of the month were Osaka-based hotel operator WBF Hotel & Resort; Eternal Amusement, which runs gaming arcades; and Cath Kidston Japan, the local arm of the British furnishings company.

Although coronavirus has hit business hard, analysts say that most of the insolvencies so far reflect companies that were already struggling, rather than healthy companies destroyed by the virus.

French ministers hit by pandemic legal complaints

Victor Mallet in Paris

French prime minister Edouard Philippe and other ministers are the targets of 63 legal complaints so far over their management of the coronavirus crisis, the chief prosecutor at the country&#39;s highest court has revealed.

François Molins, chief prosecutor at the Cour de Cassation, told RTL radio that there were a "broad range" of complaints, adding:

Some are one-page complaints with no reasoning and others are better researched and 20 pages long.

Ministers targeted include Olivier Véran and Agnès Buzyn, current and former health ministers, as well as Nicole Belloubet, Muriel Pénicaud and Christophe Castaner, who hold the justice, labour and interior portfolios.
As president, Emmanuel Macron is immune from prosecution.

Mr Molins said the complaints were being examined by an investigation committee and would either be rejected or passed on to him for further action.

France is not the only nation to see increasing legal complaints related to coronavirus. The US, in particular, is expecting a deluge of litigation related to the pandemic and the subsequent economic crisis.

Pace of new Covid-19 cases eases in Russia

Henry Foy in Moscow

Russia’s rate of new coronavirus cases eased on Wednesday, even as it recorded an 11th consecutive day with more than 10,000 fresh infections.

The country has the world’s second largest number of Covid-19 cases after the US, and has been steadily adding record numbers as the number of new infections has reduced across Europe.

Russia recorded 10,028 new cases on Wednesday, according to official government data, the smallest rise in almost a fortnight. Its total number of cases is now at 242,271, with 2,212 deaths.

Despite the numbers of new infections remaining high, president Vladimir Putin announced he was lifting a national stay-at-home order this week in a bid to get the paralysed economy moving again.

Regional authorities have kept many specific quarantine measures in place, however.

Austria to reopen German border in June

Sam Jones in Zurich

Austria will fully reopen its border with Germany by mid-June, and plans to liberalise travel with most of its neighbouring countries in the coming weeks, chancellor Sebastian Kurz has announced.

The country will begin easing restrictions on cross-border travel from Germany from this Friday onwards, with only "random checks" in place at most major connections. All checks will end on June 15.

The two-stage reopening of the border between the two German-speaking countries was agreed between Mr Kurz and Germany&#39;s chancellor Angela Merkel on Tuesday.

The Austrian government is currently also in discussions to end travel restrictions with Switzerland, the Czech Republic, Slovakia, Hungary and Slovenia. There are currently no plans to regularise border traffic with Italy, however.

Austria has been one of the most successful countries in Europe in containing and minimising the first wave of the coronavirus pandemic. Public health authorities reported just 25 new cases of Covid-19 on Tuesday.

As it has begun to significantly rollback its curbs on public life, Mr Kurz&#39;s government has signalled that plans to cautiously restart Austria&#39;s economically critical tourism industry in time for the summer season will be a key plank of its recovery programme.

France’s CMA CGM receives €1.05bn loan and state guarantee

Victor Mallet in Paris

Marseille-based shipping line CMA CGM has become the latest French company to receive a state loan guarantee linked to the coronavirus crisis, with the government backing a €1.05bn loan from BNP Paribas, HSBC France and Société Générale.

The decree confirming the state support, under the finance ministry’s emergency €300bn loan guarantee scheme for companies, was published in the Journal Officiel on Wednesday. Other companies to benefit so far include Air France, Fnac Darty, Castorama and Europcar.

The company said the loan was 70 per cent guaranteed by the state, had an initial one-year maturity and could be extended for a further five years.

CMA CGM has been hit by the disruption to its operations as a result of the pandemic that started in China. The shipping group said it expected “a limited slowdown” in its activity in the near term, with “an estimated decrease in market volumes of 10 per cent in the first half of 2020 compared to the first half of 2019”.

Poland records highest daily number of Covid-19 cases

James Shotter in Warsaw

Poland on Tuesday recorded its highest daily number of coronavirus infections, with 595 people testing positive for the novel virus amid an accelerating outbreak in the southern region of Silesia.

The ministry of health said that 492 of those newly infected were in Silesia, the heart of Poland&#39;s mining industry, and PGG, the state-controlled mining group, has closed three of its mines in response to outbreaks among miners.

Poland&#39;s deputy prime minister Jacek Sasin, said that so far 799 miners, and 650 of their family members had tested positive.

The sharp rise makes the region, which is the most densely populated part of the country and home to a sprawling agglomeration around Katowice, the epicentre of Poland&#39;s coronavirus pandemic.

Overall, Silesia accounts for about 12 per cent of Poland&#39;s population, and 25 per cent of total coronavirus infections.

Like most of central Europe, Poland quickly introduced wide-ranging restrictions on daily life in a bid to quell the coronavirus, shutting non-essential shops, banning large gatherings and closing its borders.

But unlike other smaller countries in the region, such as Slovakia and the Czech Republic, which have slowed new infections to a trickle, it has not yet been able to achieve a significant reduction in daily infections.

In total 17,062 people have been infected, and 847 have died.

OECD warns extra debt will &#39;haunt&#39; companies and governments

Martin Arnold

The extra debt being taken on by already heavily indebted governments and companies to tackle the coronavirus crisis will “come back to haunt us”, Ángel Gurría, secretary-general of the OECD, has warned.

Speaking in an interview during the FT’s Global Boardroom online conference, Mr Gurría said:

We are going to be heavy on the wing because we are trying to fly and we were already carrying a lot of debt and now we are adding more.

Mr Gurría, who has run the Paris-based organisation for 14 years, said governments may have to “capitalise” some of this extra debt by bailing out companies or writing off some of the vast loan guarantees they have extended to keep banks lending.

He said many countries’ economies would recover more slowly than initially expected from the record post-war recession expected in the first half of this year. “I am not convinced that we are going to have a V-shaped recovery,” he said. “I think it will be more like a U. The key thing is to shorten the lower part of the U.”

The recovery could be disrupted by governments and companies attempting to simplify and shorten their supply chains to source more production locally and make them less exposed to the kind of disruption caused by the pandemic, he warned.

Hong Kong reports first local cases in more than three weeks

Nicolle Liu in Hong Kong

Hong Kong ended a 23-day period without local infections to confirm three coronavirus confirmed cases on Wednesday, although the territory is expected to go ahead with plans to reopen schools and loosen social distancing measures.

Two locally transmitted cases — a 66-year-old woman and her five-year-old granddaughter whose source of infection is unknown — and an imported case from Pakistan were reported by health officials. The cases take the tally to 1,051 with four deaths.

“This is the first time we (have) recorded local infections in more than 20 days. We are very concerned," said Chui Tak-yi, the Under Secretary for Food and Health. "At this stage, we think it is not necessary to reimpose measures as strict as those in late March."

The department of health plans to expand the testing scale, including the residents of the two patients&#39; apartment buildings and airport workers, said Chuang Shuk-kwan from the Centre for Health Protection.

Emirates to reopen some routes from next week

Simeon Kerr in Dubai

Dubai’s Emirates has announced plans to reopen scheduled flights to nine destinations from May 21.

The government-owned carrier said it would operate routes to London Heathrow, Frankfurt, Paris, Milan, Madrid, Chicago, Toronto, Sydney and Melbourne. The airline will also offer connections at Dubai airport for those travelling between the UK and Australia.

Emirates said it was working with other countries to restart flights to additional routes. Travellers will need to meet entry requirements to their final destinations, including approval from the United Arab Emirates authorities for expatriates stranded abroad seeking to return to the Gulf state.

The airline is also operating repatriation flights for expatriates and visitors seeking to return home to Tokyo, Conakry and Dakar.

Emirates, which suspended regular operations on March 25, has warned that coronavirus will have a huge impact on its financial performance and that travel demand will take at least 18 months to recover.

Turkey’s current account deficit widens as virus slams exports

Ayla Jean Yackley in Istanbul

A sharp slowdown in Turkish exports as coronavirus hits demand across the world pushed the country’s current account to its deepest deficit in almost two years, exposing a key vulnerability in the country’s credit-fuelled growth strategy.

Turkey’s balance of payments, which measures the flow of goods and services, produced a deficit of $4.92bn in March, the fourth consecutive month the measure was in deficit. The deficit had been forecast at $4.43bn in a Bloomberg survey. In March 2019, the deficit stood at $120m.

The “big year-on-year increase in the monthly deficit (reflects) a collapse in manufactured exports to Europe, plus the collapse in tourism, while demand was slow to drop,” Tim Ash, an economist at BlueBay Asset Management, wrote in a note to investors. “All told, (it’s) a pretty challenging balance-of-payments picture for Turkey.”

Exports fell 17.8 per cent to $13.5bn in March, overshadowed by imports of $17.8bn, data from the central bank showed. Tourism, which normally brings in billions in hard currency, such as dollars and euros, has all but dried up this year as countries suspend international flights to contain the virus.

Turkey relies on portfolio inflows to finance its chronic current account gap but foreign investors have sold about $10bn of stocks and bonds this year as the lira tumbled and fears mount the central bank may not be able to sustain its support of the currency as its reserves of foreign currency have dwindled.

Non-Premier league English football clubs risk financial collapse

English football matches should go ahead, restarting without spectators, to prevent clubs falling into financial hardship, insolvency experts have said.

The suspension of games since mid-March is causing "financial crisis" for non-Premier League squads, said Gerald Krasner, former Leeds United chairman and a partner at Begbies Traynor, as the accounting firm released its annual football finances report on Wednesday.

Mr Krasner warned of the possibility of television money deserting the game unless league games regain their momentum and fans can watch matches again.

Mr Krasner forecast:

We’re unlikely to see the wealthy clubs in the Premier League succumb to profound financial distress as long as they continue to be bolstered by large television revenues.

But what is absolutely essential, especially for the EFL (English Football League) clubs, is that they finish the season by playing the remaining matches behind closed doors.

The reality is that people have managed without football for more than a month now and there’s a real danger that unless the momentum can be regained and fans can begin to watch matches on TV again, the impetus will be lost and the draw of football will be diminished in the long term.

If that was to happen, the television money would soon desert the game too.

He added:

With rigorous testing and as much social distancing as is practical, there is no reason why the season shouldn’t restart in the first week of June.

Clubs in the Championship and below were less financially secure than those in the top-flight Premier League, Mr Krasner said, because they depend more on match-day revenues to pay their bills.

He said:

Invaluable income for EFL clubs, which receive a far smaller proportion of their revenue from broadcasters, has traditionally been generated by the hire of stadiums and facilities for corporate and other uses, but that will also have been wiped out by social distancing requirements.

Mr Krasner also estimated that, even with a rapid restart, as many as half a dozen clubs in divisions one and two still faced the danger of financial collapse.

Germany to ease border controls this weekend

Guy Chazan in Berlin

Germany is to relax its border controls from Saturday, but told its citizens to avoid holidays abroad for the time being.

Berlin closed the borders to most of its western and southern neighbours in mid-March in an effort to stem the spread of coronavirus. Exemptions were made for commuters, freight traffic and those who had a "compelling reason" to cross the border.

The government will extend controls on the borders with France, Switzerland and Austria from May 16 till June 15, interior minister Horst Seehofer said on Wednesday.

It plans to open its border with Luxembourg on Saturday, and hopes to do the same for Denmark, pending the outcome of talks between the Danish government and its neighbours.

Border crossing points from Saturday can be used, the interior ministry said. In recent weeks the authorities strictly restricted the number of points of entry into Germany, which had led to huge traffic jams for commuters.

Russia halts use of domestic-made ventilator over fire risk

Henry Foy in Moscow

Russia has suspended the use of a domestic-made ventilator used to treat patients infected with coronavirus, after two of the machines reportedly caught fire, resulting in the deaths of six people.

The country’s healthcare regulator said it was checking the quality and safety of Aventa-M ventilators manufactured after April 1, after a person died in a fire in a Moscow hospital on Saturday and five people died in a fire at a St Petersburg hospital on Tuesday. Both fires involved the machines, local media have reported, with some patients dying of carbon monoxide poisoning.

The ventilators are manufactured by a subsidiary of state-controlled industrial group Rostec. The company said there was a number of investigations taking place into the incidents.

“We’re interested in the quickest completion of checks and the establishment of the true cause of the incidents,” the company said in a statement published by local newswire Interfax. “The production of medical equipment which meets quality and safety standards is the key priority of our company.”

Also on Wednesday, Russia’s prime minister said that just Rbs4.5bn of a promised Rbs27bn in additional payments to doctors and other medical staff working with coronavirus patients had been paid, due to failures by local authorities to distribute the money.

The photo above depicts an emergency worker responding to a fire at St George Hospital in St Petersburg. Source: AP

Weak demand for new cars leads VW to pause production

Joe Miller in Frankfurt

Volkswagen will pause the production of four key models just weeks after reopening its manufacturing headquarters in Wolfsburg, due to weak demand for new cars in Europe.

The German group began ramping up operations at the world’s largest auto plant in late April, with almost 8,000 employees returning to the factory.

But in the coming days, Volkswagen will temporarily idle assembly lines for its best-selling Golf 7 and 8 models, as well as for the Tiguan and Seat Tarraco sports utility vehicles.

In an internal message seen by the Financial Times, VW manager Arne Meiswinkel said the company had to “align production to the expected market fluctuations”.

On Wednesday, Moody’s drastically cut its forecast for global car sales, predicting the market would shrink by a fifth in 2020, and by as much as 30 per cent in western Europe.

Lagos turns to Twitter vote to gauge support for lockdown

Neil Munshi, west Africa correspondent

The government of Lagos, Africa&#39;s largest city, has taken to Twitter to gauge whether it should return to a full lockdown again, with officials complaining that locals were not following social distancing guidelines.

"Considering the level of compliance with government&#39;s directives on limiting the spread of Covid-19 in a Lagos state, should the state government impose another lockdown or not?" the state&#39;s official account tweeted on Tuesday evening.

https://twitter.com/followlasg/status/1260237353005744128

Just over half of the 53,000 respondents have voted for another lockdown, with two days remaining on the poll.

Nigeria&#39;s commercial centre began easing a six-week lockdown on May 4 amid mounting concern about the economic impact on the millions who live hand-to-mouth. But since then scenes of crowded markets and long bank queues have raised concerns about the potential spread of the virus in the megacity.

Lagos accounts for 1,990 of Nigeria&#39;s 4,787 confirmed cases, though that figure likely undercounts the real toll because of a lack of testing capacity in Africa&#39;s most populous country.

Worst behind us but opportunities arise, says pension fund head

Anna Gross in London

Markets are “through the worst” of the “meltdown” caused by coronavirus but opportunities do arise, the head of one of Sweden&#39;s biggest pension funds said at a global digital conference.

“Markets stopped panicking when policymakers started panicking and since then policymakers have demonstrated they’re prepared to do whatever it takes,” Kerstin Hessius told the FT’s Global Boardroom conference.

There have been unexpected societal shifts that investors need to adapt to, including a move away from retail, but “there are good opportunities to work within this”, said Ms Hessius, the chief executive of AP3, the third-biggest Swedish national pension fund.

Others are less convinced that the worst is behind us. “The global economy is still in a heap of trouble,” said Eoin Murray, head of international investment at Federated Hermes, noting that removing pharmaceuticals, healthcare and mining stocks from the equation, the recovery in equities has been far from rosy.

“I think we are destined for further lows,” he said, adding that “part two will be about solvency later this year”.

There is also a real and looming threat of inflationary pressures later this year and into 2021, according to Niall O&#39;Sullivan, CIO of investment solutions at Mercer. “For a while, you’re going to see people clinging on to cash, but there is a threat in the medium and long term of…animal spirits returning to consumers, causing prices to multiply,” he said.

Though, he added, “inflation would also be a triumph in the short term”.

Global total Covid-19 deaths climb towards 300,000

Steve Bernard in London

The highest number of global daily coronavirus deaths in five days was recorded as the death toll climbed towards 300,000, with the US reporting more than a quarter of the total.

Worldwide, 5,583 people died of the disease in the latest 24-hour period, statistics from Tuesday revealed, bringing the total since the pandemic began to 285,533.

In the US, 1,510 Covid-19 patients died on Tuesday, breaking a two-day run of fatalities under 1,000. This brings the total to 76,617, which is 27 per cent of the global figure, data from the Covid Tracking Project shows.

Globally, the number of newly confirmed Covid-19 cases rose by 85,359‬ on Tuesday, a 20 per cent jump on the previous day&#39;s rise, statistics from the European Centre for Disease Prevention and Control read.

After a week of declining figures, the UK&#39;s death toll rose by 627 yesterday. The worst-affected country in Europe by deaths has reported almost as many fatalities as Italy and Spain combined over the past 30 days.

Brazil remains the worst affected country outside of the US by deaths. It registered a record 881 fatalities yesterday, more than double the previous day, bringing the death toll to 12,400. The number of newly confirmed cases was surpassed only by US and Russia as a further 9,258 infections were recorded, pushing the total to 177,589 in the hardest-hit country in Latin America.

Russia reported 10,000 or more new cases for the 11th straight day, bringing the total to 242,271. The country reported a daily high death toll of 107 yesterday, increasing the total since the pandemic began to 2,212.

Explore data about the pandemic to understand the spread of the disease and its path in the Financial Times’ Covid-19 trajectory charts.

Survey: How are we doing with our coronavirus live coverage?

The Financial Times has been providing live coverage of the coronavirus crisis since January, with reporters and editors bringing you the latest twists and turns on what has morphed into one of the biggest stories in decades.

We&#39;ve worked hard to enhance our coverage with features like the coronavirus case tracker at the top of the page, and regular snapshots of the humanitarian, corporate, financial and political fallout of the pandemic around the world.

We&#39;re always looking to continue improving, and would appreciate ton honest feedback on what you like and what you do not.

Click here to fill out a short survey.

Third of Scots who died from Covid-19 in April also had dementia

Mure Dickie in Edinburgh

More than nine out of 10 people who died from Covid-19 in Scotland in April had a pre-existing medical condition, with nearly a third suffering from dementia or Alzheimer’s disease.

Data from the National Records of Scotland for the first time included details of other medical conditions on coronavirus death certificates. The NRS said 91 per cent of those who died of Covid-19 had at least one pre-existing condition, with dementia and Alzheimer’s most common at 31 per cent and ischaemic heart disease following at 13 per cent.

The NRS said people in Scotland’s most deprived areas were 2.3 times more likely to die with coronavirus than those living in the least deprived areas.

The weekly NRS statistics showed 415 deaths in Scotland were attributed to Covid-19 in the week to May 10, down by 110 from the previous week. Total “excess deaths” and coronavirus-linked deaths in care homes also fell in the week to May 10.

“This week’s figures do offer further, and perhaps sustained, signs of hope,” Nicola Sturgeon, first minister, told the Scottish parliament. But Ms Sturgeon indicated she was not ready to match the easing of the lockdown announced for England by Boris Johnson, UK prime minister. “We will continue to err on the side of caution,” she said.

Labour leader hits out at Johnson over care home advice

Sebastian Payne in London

Keir Starmer has accused Boris Johnson of misleading MPs over official advice about the spread of coronavirus in care homes.

At prime minister’s questions on Wednesday, the opposition leader pointed to advice from March 13, which stated it is “very unlikely that anyone receiving care in a care home or the community will become infected”.

Sir Keir posed the question to Mr Johnson over whether the government was too slow to act to staunch the pandemic in care homes. In response, the prime minister said: “It wasn’t true the advice said that.”

Based on the wording of the official document, it appears Mr Johnson could have been incorrect.

Sir Keir has now written to the prime minister, accusing him of misleading MPs and requested that he return to the House of Commons as soon as possible to correct the record.

Mr Johnson has previously said he “bitterly regrets” the spread of Covid-19 in care homes, which has killed 8,314 people. Some academic studies have suggested the true figure could be much higher. The government has pledged more money to tackle its spread, including on more tests and personal protective equipment.

The pair clashed over international comparisons on the number of coronavirus deaths. Sir Keir asked why the government had dropped the chart from its daily press briefings showing the UK compared with other nations.

Mr Johnson said that it was too soon to make proper international comparisons until “full data on excess deaths” was available.

Poland to reopen hair salons and bars despite jump in infections

James Shotter in Warsaw

Poland will let hairdressers, restaurants, bars and some sports facilities open their doors next week, despite the eastern European country on Tuesday recording its highest daily number of infections during the pandemic.

Schools will partially reopen to provide daycare for young children, the prime minister Mateusz Morawiecki said, as part of a phased easing of the restrictions introduced to combat the virus.

Strict social distancing and hygiene rules will apply, with limits on the number of people who can be in hairdressers or restaurants at the same time. Patrons will be required to keep 2m apart.

Poland has recorded 17,062 cases and 847 deaths from coronavirus, fewer than many nations in Europe.

Silesia, the heartland of the mining industry, in recent days has registered a sharp jump in cases. On Tuesday, Poland recorded 595 new cases, 492 of them in Silesia.

The plans to reopen could proceed because each Covid-19 patient infects on average fewer than one other person, which means that the pandemic is under control, the health minister said.

Restrictions could be reintroduced though if new infections spike, Lukasz Szumowski added.

India outlines credit guarantee scheme to support smaller businesses

Amy Kazmin in New Delhi

India has instructed banks to provide up to $40bn, collateral free, fully government guaranteed loans to micro, small and medium enterprises by October 31 to help them recover from the disruption of the coronavirus shutdown.

Nirmala Sitharaman, the finance minister, unveiled the credit guarantee scheme on Wednesday, as she began to elaborate on the details of New Delhi’s plans to revive the economy, battered by the suspension of virtually all economic activities since March 24.

Prime Minister Narendra Modi on Tuesday announced that his administration will provide a $266bn support package – which includes liquidity support from the Reserve Bank of India and previous relief measures to the poorest – to get the economy back on track. But the details will be spun out in a stream of press conferences over the coming days.

The new loans issued on the MSME lending scheme will carry a four-year tenure, with one-year moratorium on repayment, and are expected to benefit 4.5m units “so they can resume business activity and also safeguard jobs,” Ms Sitharaman said.

To give small and medium enterprises a boost, New Delhi will no longer follow the global tender route for government purchases of less than $26m — to enable to MSMEs to win more government contracts.

Ms Sitharaman said the central government – and all central government public sector enterprises – would pay all outstanding bills to micro, small and medium enterprises within the next 45 days.

In a reform move, New Delhi said it was significantly increasing the size limit for a business considered as a micro, small or medium enterprises, a change that it hopes will encourage firms to grow larger without fear of losing benefits. Until now, New Delhi’s restrictive definition of MSMEs has discouraged businesses from expanding for fear they would lose benefits, such as preferential access to credit. With the new definition, larger firms will also be eligible for such preferential credit.

Emoticon
Fed chair warns further stimulus may be needed

James Politi in Washington and Colby Smith in New York

Jay Powell, the chair of the Federal Reserve, has said that “additional policy measures” may be needed from the US central bank and fiscal authorities to prevent the mounting risk of long-term damage to the economy from the coronavirus pandemic.

In remarks to the Peterson Institute for International Economics in Washington on Wednesday, Mr Powell warned that “deeper and longer recessions” tended to leave “lasting damage to the productive capacity of the economy” — and the US risked an “extended period of low productivity growth and stagnant incomes”.

“We ought to do what we can to avoid these outcomes, and that may require additional policy measures. At the Fed, we will continue to use our tools to their fullest until the crisis has passed and the economic recovery is well under way,” he said in prepared remarks.

Mr Powell signalled that the White House and Congress should be considering additional fiscal stimulus, on top of the $3tn already passed since the start of the crisis.

“The recovery may take some time to gather momentum, and the passage of time can turn liquidity problems into solvency problems,” he said. “Additional fiscal support could be costly, but worth it if it helps avoid long-term economic damage and leaves us with a stronger recovery. This tradeoff is one for our elected representatives, who wield powers of taxation and spending,” he said.

US stock futures shed gains after Jay Powell comments

US equity futures gave up some of their gains after Federal Reserve chair Jay Powell said on Wednesday that “additional policy measures” may be needed to prevent the risk of long-term damage to the economy from the coronavirus pandemic.

S&P 500 futures, which had been up as much as 0.5 per cent before his remarks, trimmed their gains to be up 0.1 per cent, while Nasdaq 100 futures turned negative and were down 0.1 per cent.

Treasury yields edged lower after his remarks sent the yield on the US 10-year Treasury down 0.04 percentage points to 0.6492 per cent. Yields move inversely to price.

Air traffic will not return to pre-crisis levels until 2023, Iata says

Tanya Powley in London

International air traffic levels are unlikely to recover to 2019 levels until 2023-24, the trade body for global airlines has warned.

Iata on Wednesday said it expects international revenue passenger kilometres (RPK), a key metric for airline revenues, to lag behind domestic air travel markets.

International RPKs will not return to 2019 levels for another three to four years, the Geneva-based international body said, while it expects domestic RPKs to return to 2019 levels by 2022.

International traffic will be hit by a slower recovery owing to global travel lockdowns, it added.

Iata also expects a “sharp fall” in the average trip length, down 8-9 per cent from an average trip length of more than 2,000 kilometres previously.

The forecast comes as the global trade body hit out at the decision by the UK and Spain to introduce 14-day quarantines on travellers arriving from overseas.

“International travel cannot restart under such conditions,” said Alexandre de Juniac, director-general of Iata.

Emoticon
Ex-Trump aide Manafort released to home confinement on virus fears

Demetri Sevastopulo in Washington

Paul Manafort, the former presidential campaign manager for Donald Trump, has been released to home confinement because of the risk of contracting coronavirus at the prison where he was jailed for financial fraud.

Manafort was sentenced to 47 months and had been serving his sentence in Pennsylvania after the former lobbyist was convicted in 2018 of tax and bank fraud. He was one of the highest-profile cases to emerge from the Russia investigation led by Robert Mueller, the former FBI director and special prosecutor. But the charges related to income that he made from consulting in Ukraine and were not related to Russian interference in the election.

US media reported that a judge ruled that Manafort could serve his sentence — he is due to be released in 2024 — at his apartment in Virginia after his lawyers argued that he suffered from a series of medical conditions, including respiratory problems, that meant he was at higher risk of contracting the disease.

Manafort is the second former Trump associate to be released from prison owing to Covid-19. Michael Cohen, the president’s former lawyer who later turned on his boss, was released to home confinement this month. Cohen received a 3-year sentence after being convicted of several campaign-related crimes, including lying to Congress.

Stocks slip after Fed comments

Wall Street opened lower after the chair of the Federal Reserve warned the coronavirus pandemic risked causing long-term damage to the US economy.

Jay Powell said the US may need to deploy “additional policy measures” to avoid an “extended period of low productivity growth and stagnant incomes”.

“The recovery may take some time to gather momentum,” he added.

The S&P 500 opened down 0.2 per cent, after futures trade turned negative following Mr Powell’s comments. The Dow Jones slipped 0.4 per cent while the tech-weighted Nasdaq gained 0.1 per cent.

The rally in global markets had already faltered on Wednesday, under pressure from rising US-China tension and concerns over the timeline for reopening economies during the pandemic.

IMF plans $23.8bn loan for Chile

Benedict Mander in Buenos Aires

The IMF is set to extend to a $23.8bn flexible credit line to Chile to help it deal with the economic fallout caused by the coronavirus crisis.

The South American country requested a “precautionary” two-year credit line, which IMF managing director Kristalina Georgieva discussed with local officials on Tuesday. The funds are expected to come with no new conditions on the country during the term of the loan.

Ms Georgieva will recommend approval of the loan to the IMF’s executive board when it meets in the coming weeks, given the country’s “very strong economic fundamentals, institutional policy frameworks, and track record”, the IMF said.

Emoticon
US agencies accuse China of trying to steal coronavirus research

Katrina Manson in Washington

US agencies say China is trying to steal vital coronavirus research by hacking American organisations that are studying the disease, warning the illicit campaign could jeopardise delivery of secure, effective and efficient treatment options.

“Healthcare, pharmaceutical and research sectors working on Covid-19 response should all be aware they are the prime targets of this activity and take the necessary steps to protect their systems,” said a joint warning on Wednesday from the FBI and the Cybersecurity and Infrastructure Security Agency, a government body set up to protect the country from cyber attacks.

The FBI said it is investigating cyber attackers it says are affiliated to China and which are “attempting to identify and illicitly obtain” research on coronavirus testing, treatments and vaccines.

The public warning, issued on Wednesday, did not name the organisations targeted or say whether any attacks had been successful. The US and China have repeatedly accused each other of failures over the pandemic in increasingly heated exchanges.

Brussels sets out funding plans to support most crisis-hit economies

Jim Brunsden in Brussels

The European Commission president has set out plans for a “recovery and resilience instrument” to support economies knocked by the pandemic.

Ursula von der Leyen said on Wednesday that the money will be funnelled towards the parts of the continent “that have been most affected and where resilience needs are the greatest”.

The instrument will finance “key public investment and reforms . . . paving the way towards a climate neutral, digitised and resilient Europe”, Ms von der Leyen told MEPs.

The commission&#39;s intention is that it will be the core of a multi-pronged plan: Brussels will raise money on capital markets and spend it through the bloc’s common budget.

Ms von der Leyen confirmed that the EU support would take the form of grants and loans.

The recovery instrument would be accompanied by other EU action such as a beefing up of regional aid funds, and increased lending to companies under the bloc’s “InvestEU” programme, Ms von der Leyen said.

Other parts of Brussels’ plans, to be unveiled this month, include creating a “strategic investment facility” to ensure critical medicines and other vital products are made within the EU, as well as a “solvency instrument” to support viable businesses laid low by lockdowns, Ms von der Leyen said.

Ms von der Leyen said that the EU’s borrowing would be made possible by “larger headroom” in the EU budget.

“This headroom fixes the (maximum) amount of money that the commission can borrow on the capital markets backed by the member states,” she said.

Democrats want merger moratorium for big groups getting bailout funds

Lauren Fedor in Washington

Democratic lawmakers Elizabeth Warren, Amy Klobuchar and David Cicilline have written to the Federal Reserve and the US Treasury, urging them to restrict "large corporations that receive bailout funds from engaging in potentially harmful mergers and acquisitions".

"As small businesses struggle to stay afloat, they have become potential targets of large corporations seeking to exploit the crisis to increase their market power," the legislators wrote. "Small businesses help form the backbone of our economy, yet giant corporations are benefiting most from this bailout."

Ms Warren, the Democratic senator from Massachusetts, a staunch Wall Street critic, last month proposed the Pandemic Anti-Monopoly Act, which would impose a moratorium on deals by companies with more than $100m in revenues or financial institutions with a market capitalisation above $100m. Ms Warren co-sponsored the bill with Alexandria Ocasio-Cortez, the progressive congresswoman from New York.

Mr Cicilline, a Democratic congressman from Rhode Island, is the chairman of the House antitrust subcommittee. Ms Klobuchar, the Democratic senator from Minnesota, is the top Democrat on the Senate Judiciary antitrust subcommittee.

US oil stockpiles show first weekly drop since January

US crude stockpiles fell last week in their first decline since January, after coronavirus-related shutdowns around the world stoked worries of a glut in supply.

Inventories excluding the Strategic Petroleum Reserve fell by 745,000 barrels compared with a week earlier, the US Energy Information Administration said, bucking forecasts for an increase of 4.1m barrels. Crude stocks at the storage hub in Cushing, Oklahoma, were down by 3m barrels, their first drop since February.

Domestic gasoline inventories also declined, sliding 3.5m barrels versus analysts’ estimate of a 2.2m-barrel draw for the week.

Oil prices have clawed back some of their losses in recent weeks amid hopes that reopened economies will spur fuel demand and ease pressure on crude storage capacity.

West Texas Intermediate crude gave back gains it registered following the release of the EIA’s data. The US oil marker, which has jumped about 35 per cent this month, edged 0.7 per cent lower to $25.60 a barrel in recent trading. Brent was down 1 per cent to $29.68 a barrel.

Free to read: Researchers look to blood antibodies

Clive Cookson in London

Antibodies are emerging as weapons against coronavirus, not only in tests for past exposure to infection but also as potential treatments.

They have been given to thousands of patients in the form of blood plasma donated by people who have recovered from the illness.

Biotechnology and pharmaceuticals companies are working to create more sophisticated antibody medicines — some developed in animals — as confirmed virus cases worldwide pass 4.2m.

The Financial Times&#39; free to read today is by Clive Cookson: Researchers look to blood antibodies as weapons in virus fight.

Canada&#39;s Trudeau refuses to set date for budget

Prime minister Justin Trudeau resisted calls to set a timeline for a new federal budget following a warning from an independent budget watchdog.

The Parliamentary Budget Officer estimated in late April that the Canadian deficit will increase to C$252bn (US$179bn) in 2020-2021, rising to 12.7 per cent of gross domestic product, up from 1.1 per cent in 2019-2020.

Yves Giroux told Canadian media on Tuesday that this was likely to be a low estimate and that it was "possible and realistic" that national debt could reach C$1tn this year.

A federal budget set for earlier this year was postponed owing to Covid-19, and Mr Trudeau has again resisted calls to set a date for a formal update on the public finances, citing uncertainty during the pandemic.

“A budget is usually something that projects what is going to happen in the Canadian economy for the next 12 months, and right now we’re having a lot of difficulty establishing with any certainty what is going to happen in the next 12 weeks,” Mr Trudeau said.

New York&#39;s Cuomo hopeful new stimulus bill delivers funding to states

Andrew Cuomo remained hopeful New York and other US states would receive much needed funding in the wake of Democrats in Congress releasing a plan for $3tn in new stimulus spending that would support state and local governments through the pandemic.

Mr Cuomo, governor of the US state hit hardest by Covid-19, said the proposed bill should help fund virus testing and working families, and provide economic stimulus "that should help this nation rebuild" through the construction of public infrastructure.

"We understand what we have to do, we&#39;re prepared to do it, but we need help from Washington," he said.

In a joint statement on Wednesday, Mr Cuomo and Maryland governor Larry Hogan, the Republican chair of the National Governors Association, called for "the passage of critical priorities" to help states through $500bn in financial support for state budgetary shortfalls, increased funding to provide healthcare to the vulnerable and full cost share for Federal Emergency Management Agency response and recovery efforts.

As New York approaches the Friday expiry of a statewide restriction order, Mr Cuomo said 12 more counties were set to restart elective surgeries, a key revenue generator for hospitals.

A further 166 people in New York died from coronavirus over the past 24 hours, down from 195 on Tuesday, Mr Cuomo said. The governor again spoke at length about more than 100 cases of children who are being treated for illness believed to be tied to coronavirus.

Wall Street slides after Powell&#39;s warning on economic damage

US stocks slipped on Wednesday after the chair of the Federal Reserve warned the pandemic risked causing long-term damage to the economy.

Equity losses were accelerating by early afternoon. The S&P 500 was down 2.1 per cent, while the tech-weighted Nasdaq shed 2.3 per cent.

The yield on the 10-year Treasury ticked 0.05 percentage points lower to 0.641 per cent as investors moved into the debt.

In an interview on CNBC, billionaire investor David Tepper said the market was "maybe the second-most overvalued stock market I’ve even seen" behind 1999. The S&P 500 fell to session lows after his comments before clawing back some of its losses.

The recent rally in oil prices fizzled out on Wednesday, even as US crude inventories posted their first weekly decline since January. West Texas Intermediate, the US marker, was down 1.3 per cent at $25.44 a barrel. Brent crude fell 1.8 per cent to $29.44 a barrel.

Whistleblower Bright warns US faces &#39;darkest winter in modern history&#39;

Demetri Sevastopulo in Washington

Rick Bright, a former top health department official turned whistleblower, warned that the US faces its “darkest winter in modern history” unless the Trump administration improves its response to the Covid-19 pandemic.

Mr Bright, the former head of the Biomedical Advanced Research and Development Authority who claims he was removed from his post because of concerns he raised about the US government response to the pandemic, said it was an “undeniable fact” that there would be a resurgence of Covid-19 in the autumn that would put a heavy strain on the US healthcare system because it would coincide with the typical increase in flu patients at that time.

“Without clear planning and implementation of the steps that I and other experts have outlined, 2020 will be the darkest winter in modern history,” Mr Bright said in a copy of remarks that he will provide to Congress on Thursday.

Mr Bright alleges that he was removed from his position because he raised concerns about the insufficient government response to the pandemic, including a lack of personal protective equipment and also because he resisted pressure to invest money in “drugs, vaccines and other technologies that lack scientific merit”.

The Office of Special Counsel, an internal government watchdog organisation, last week said there were reasonable grounds to conclude that Mr Bright had been ousted because of clashes with political appointees in the Trump administration.

Daily coronavirus death toll in UK passes 33,000

George Parker in London

Britain&#39;s daily death toll from coronavirus was 494, taking the total number of fatalities to 33,186, communities secretary Robert Jenrick has told the daily Downing Street briefing.

Mr Jenrick was announcing details of his plan to reopen Britain&#39;s housing market, including allowing estate agents to resume viewings of properties. He said it would help to stimulate the economy.

But the minister faced tough questions on why the government had failed to get a grip on the crisis in Britain&#39;s care homes at an earlier stage and why it had stopped publishing a daily graph comparing death totals in different countries.

Jenny Harries, deputy chief medical officer for England, insisted it was difficult to make reliable international comparisons, citing factors such as different methods of recording Covid-19 deaths and the age profile of different populations.

Study finds no coronavirus &#39;herd immunity&#39; in Spain

Daniel Dombey in Madrid

Just 5 per cent of Spaniards have been infected by coronavirus and “herd immunity” against the pandemic may be a more distant prospect than some had hoped, a government-backed report indicated on Wednesday.

Preliminary findings in a high-profile national survey, based on antibody tests, suggested that about 2m of Spain’s 47m inhabitants had contracted the virus, although infection rates in Madrid and the surrounding provinces were much higher, at between 10 and 14 per cent.

Salvador Illa, Spain’s health minister, said the findings confirmed government’s expectations and its cautious, staggered phase-out of the country’s tough, two-month-old lockdown.

However, the results, based on tests of more than 60,000 people across the country, are particularly significant because of the widespread hope that a large number of people in countries like Spain are at least temporarily immune to the virus because they have contracted it without being tested or perhaps even displaying symptoms.

If a sufficiently big proportion of the population were immune to the virus — about 60 per cent — a country as a whole could develop “herd immunity” and so be relatively protected against a coronavirus second wave, which is widely feared in the autumn if not before.

The country has been one of the worst hit in the world by the pandemic, with over 27,000 documented deaths. But Mr Illa said the results showed that "there is no herd immunity".

Amazon calls for federal price gouging law targeting scammers

Dave Lee in San Francisco

Amazon has called for a US federal price gouging law that would give regulators added power “to go after scammers” who use the ecommerce site, and other platforms, to sell overpriced goods in times of crisis.

Amazon was criticised after merchants using its marketplace greatly inflated the prices of in-demand products, such as hand sanitiser, as fears around coronavirus grew. In a blog post published on Wednesday, the company said it has removed more than half a million listings, and suspended 4,000 sellers from its platform, and cited several cases where it had provided information to prosecutors to pursue charges.

However, Brian Huseman, Amazon’s public policy chief for the Americas, argued that the lack of a nationwide law on price gouging in the US made clamping down on abuse more difficult.

“The disparate standards among states present a significant challenge for retailers working to assist law enforcement, protect consumers, and comply with the law,” he wrote. “A federal price gouging law would ensure that there are no gaps in protection for consumers. This would also help retailers like Amazon more effectively prevent bad actors and ensure fair prices.”

He suggested the law should give the US Federal Trade Commission more powers to investigate price gouging, alongside state attorneys general, and should kick in whenever a public health crisis or national emergency is declared. It should take into account increased costs related to legitimate constraints, such as supply chain issues.

However, in a move that will likely be seen as Amazon seeking to protect its own liability, Mr Huseman suggested that the law should target those “who actually set the price of a product”. In Amazon’s case, that would mean the third-party sellers on its platform — but not necessarily Amazon itself.

Focus on wellbeing amid lockdown a boon for Weight Watchers

The coronavirus pandemic "unlocked a durable trend" that has prioritised wellbeing and Weight Watchers could benefit as it evolves from being just a weight loss company.

"Shifting from &#39;diet&#39; to the larger dialogue around wellbeing" has boosted WW&#39;s total addressable market to about $300bn, compared with just about $18bn when it was more focused on weight management, Stephanie Wissink, analyst at Jefferies, said.

"We are intrigued by WW&#39;s position as an accessibly priced, leading digital solution for individuals who seek and will pay for an integrated wellness lifestyle platform," Ms Wissink said, as she initiated coverage with a "buy" rating.

She pointed to four reasons to be bullish on the company. First, the lockdowns have driven growth in at-home meal consumption, which Ms Wissink argued is the base of the company&#39;s weight loss programme, and which she expects will be sustained, although at lower levels. Second, focus on overall health has grown and ways to maintain a healthier lifestyle, including eating better, shedding weight, improving fitness and wellbeing, which are all included in the company&#39;s app. Third, WW&#39;s programme is more affordable than other commercial alternatives.

While WW reported a loss in the first quarter and reported weakness in studio sign-ups in March, the company&#39;s finance chief Nicholas Hotchkin noted on the earnings call last month that in the two weeks since April 12, the company&#39;s digital recruitment trends had "seen some good recovery and in fact total digital recruitment has been positive for the past two weeks".

Federal Reserve to scale back lending operations in repo market

Colby Smith in New York

The Federal Reserve is scaling back its interventions in short-term borrowing markets, following signs that the strains that previously engulfed the market in March as a result of the spreading pandemic have ebbed.

On Monday, the New York arm of the central bank said it is sizing down its lending operations in the repo market, where investors borrow cash in exchange for high-quality collateral like Treasuries. While it will still provide $500bn in daily overnight loans, as well as $500bn in monthly loans on a weekly basis, it will no longer provide $500bn in three-month loans.

The decision to discontinue the longer term loans came "in light of more stable repo market conditions", the Fed said in a statement. It marks a sharp reversal from actions taken in mid-March, when the Fed quickly ramped up its interventions to ensure broader market volatility did not ripple through to funding markets.

The Fed has also come to the aid of other critical markets in the past two months, including those for US Treasuries, agency mortgage-backed securities, corporate debt and municipal bonds, among others. Many of those facilities have yet to come online and the Fed has pledged to adjust the terms as necessary should trading conditions deteriorate.

It committed to do the same on Monday for the repo market, promising in its statement to "adjust repo operations as appropriate to support effective policy implementation and the smooth functioning of short-term U.S. dollar funding markets".

Wall Street closes lower as investors worry over outlook

US stocks slipped on Wednesday after the chair of the Federal Reserve warned that the pandemic risked causing long-term damage to the economy.

The US may need to deploy “additional policy measures” to avoid an “extended period of low productivity growth and stagnant incomes”, Jay Powell said in a downbeat assessment of the outlook.

“The recovery may take some time to gather momentum,” he added.

The S&P 500 closed down 1.7 per cent, after falling as much as 2.7 per cent earlier in the session. The tech-heavy Nasdaq shed 1.6 per cent.

Wall Street has clawed back from its March lows as investors took heart from fiscal and monetary stimulus unleashed to try to counter the effects of lockdowns. But Mr Powell’s remarks, made during a virtual event with the Peterson Institute for International Economics in Washington, renewed concerns over the medium-term toll of the pandemic.

Edward Moya, senior market analyst at Oanda, said the comments sent a signal that the economic recovery will be much slower than everyone is expecting.

“The harsh economic reality appears to finally be capping off the tremendous stock market rebound from the March lows,” Mr Moya said. “Too many uncertainties persist as to when economic activity will return and be sustained.”

The yield on the benchmark 10-year US Treasury fell 0.04 percentage points to 0.65 per cent, as investors moved into safer assets.

Emerging countries need more extra funding than forecast, says IMF

Martin Arnold in Frankfurt

The extra funding needed for emerging market countries will exceed the IMF’s initial estimate of $2.5tn as the impact of the pandemic worsens by the day, its chief economist has warned.

Speaking on a panel during the FT’s Global Boardroom online conference on Wednesday, Gita Gopinath said: “Our initial estimate of funding needs was $2.5tn – it is much larger than that. All hands are on deck and no option is ruled out.”

Low and middle-income countries have already been hard hit by record capital outflows, a falling oil price, a collapse in tourism revenues and a steep fall in demand for their exports; few have fiscal space to cope with the health and economic crisis that is unfolding.

“If anything it looks like the outlook will worsen,” Ms Gopinath said. “If you look at a collapse in consumption we are seeing, it will lead to downward revisions.” Adding that “no country is being spared” the economic fallout from the pandemic, she said emerging market countries faced “a difficult mix that could generate a much deeper and more long-lasting recession”.

She said the options being considered included expanding IMF members’ special drawing rights, a proxy for foreign exchange reserve assets that are made available in proportion to their share of the global economy. However, this option faces opposition from the US.

Carmen Reinhart, professor of international finance at Harvard Kennedy School, said on the same panel: “The situation is far far more serious this time around than in 2008/2009 for everyone but notably for emerging markets, whether they rely on tourism or rely on a global supply chain that has been disrupted – all of them will be hit.”

Warning that unlike the financial crash of a decade ago, the coronavirus crisis is “regressive” and hits the poorest and weakest populations hardest, Ms Reinhart called for the G20 richest countries to expand their recent temporary freeze on about $20bn of bilateral loan repayments for 76 poorer countries to many more emerging market nations.

Eighty-five countries have approached the IMF for short-term emergency assistance in recent weeks — around double the number that called on the fund in the immediate aftermath of the 2008 financial crisis.

“If this continues, if larger economies need substantive IMF resources, there is not enough,” said Ms Reinhart. “It all depends on how long the situation lasts and how many large economies need IMF resources.”

Fiat Chrysler and PSA scrap plans to pay dividend before merger

Peter Campbell in London

Fiat Chrysler and Peugeot owner PSA have scrapped plans to pay a €1.1bn dividend each as part of their merger plan, bending to pressure not to pay out money to investors at a time they are accepting government support to pay staff wages during the coronavirus shutdowns.

“The board of directors of Fiat Chrysler Automobiles and the managing board of Peugeot SA each today decided not to distribute an ordinary dividend in 2020 related to fiscal year 2019, in light of the impact from the current Covid-19 crisis,” the pair said in a joint statement.

The two are preparing to merge to create the world’s fourth largest auto group, larger than General Motors or Hyundai-Kia, with strong positions in markets across Europe and in North America.

Pressure has been building on companies that accept government aid during coronavirus to avoid paying dividends. Both groups have placed workers on state support schemes while plants in Europe and the US are shuttered.

Under the original terms of the deal, FCA is due to pay a special dividend of €5.5bn to its investors before the merger closes, in order to equalise the values of the companies. The companies said the terms have not changed.

FCA chief executive Mike Manley last week told investors that “we have worked very well together on all of the elements to progress as rapidly as possible to the conclusion of the merger” and stressed that the financial terms of the deal “have not changed”.

A tweaking of the terms is widely expected before the completion of the process, as both companies have seen their share prices roughly halve since the start of the year.

In a statement late on Wednesday, the companies said the talks are “advancing well” and likely to conclude before the end of the first quarter of 2021, "subject to customary closing conditions”.

US death toll jumps to more than 78,000

The number of coronavirus deaths in the US rose at the quickest rate in about a week, pushing the national total above 78,000.

A further 1,726 people in the US died over the past 24 hours, according to data compiled on Wednesday by the Covid Tracking Project, which was the largest daily increase since a record of 2,746 on May 7.

New Jersey and Illinois led the increase, with 194 and 191 deaths over the past day, respectively. Massachusetts, with 174, saw the third highest daily rise.

New York, the hardest hit state overall, slipped down the rankings with a further 168 deaths over the past 24 hours.

Since the pandemic began, 78,343 people in the US have died from coronavirus, according to the Covid Tracking Project.

Trump labels Fed&#39;s Powell as his &#39;most improved player&#39;

Donald Trump has described Jerome Powell as his "most improved player" for the Federal Reserve chairman&#39;s swift moves in cutting interest rates in the US to near zero to support the economy through the pandemic.

"He has done a very good job over the last couple of months, I have to tell you that," the president said at the White House on Wednesday.

"Because I have been critical but in many ways I call him my MIP. Do you know what an MIP is? It’s the most improved player.”

The comments bestow upon Mr Powell an honour typically reserved for hard-working professional basketballers, such as Giannis Antetokounmpo of the Milwaukee Bucks, but also represents an improvement in the president&#39;s sentiment towards the head of the Fed. Mr Trump last year said via Twitter message that the central bankers were "Boneheads" for not, at the time, cutting " interest rates down to ZERO, or less".

The path to potential Most Valuable Player status in the president&#39;s eyes may prove elusive for Mr Powell. Mr Trump said he only disagrees with him on one thing – negative rates – even though the Fed chair said earlier today he had little interest in taking borrowing costs below zero.

"I’m a believer in negative rates only if other countries that are competitors,” Mr Trump said. “Look, Germany, they’re an ally, they’re friends of ours, they’re still competitors on other things. So, Germany, Japan, others have negative rates and I think if they do, we’re the most prime of the world.”

"Certainly, if they have the advantage of negative rates, we should, too."



Qu’est-ce que le trading de copie? Le trading de copie donne l’opportunité aux trader de copier les protocole exécutées selon d’autres investisseurs sur les marchés financiers. Il existe plusieurs façons de copier un autre investisseur. Par exemple, un trader copier toutes transactions, y reçu ordres d’ entrée de transaction, de prise de mérite congé loss . Alternativement, elles peuvent recevoir des publicité de alliance et copier manuellement ces transactions.

Le trading de crypto social frappe les États-Unis lorsque eToro lance la fonctionnalité «CopyTrader» – formations Copytrading

Cryptocurrencytrading 1000x600.jpg

Mardi 29 octobre, le pionnier mondial du commerce de copie a annoncé le lancement de son CopyTrader (™) aux États-Unis. Cette fonctionnalité permet aux traders du pays de configurer leurs comptes pour copier automatiquement les transactions de tous les traders crypto les plus performants sur la plateforme eToro.

CopyTrader est l'une des marques commerciales d'eToro. Il a été le principal attrait de nombreux commerçants qui ont rejoint la plate-forme au fil des ans. Par conséquent, lors d'un lancement aux États-Unis, davantage de commerçants peuvent faire irruption sur le marché des crypto-monnaies à mesure que le commerce devient plus facile.

Comment fonctionne le trading de copie?

Le trading de copie est un système de trading qui utilise la technologie pour reproduire les transactions ou les signaux d'autres traders. Il utilise le concept de trading forex automatisé. Mais la différence dans ce cas est qu'au lieu de choisir des métiers en fonction des signaux générés par un algorithme avancé, vous sélectionnez automatiquement des métiers en fonction des métiers des traders experts sur la plateforme.

Avec des plateformes comme eToro, les traders peuvent choisir avec soin les profils idéaux de traders experts qu'ils souhaitent suivre en fonction des taux de conversion, des retraits et des classes d'actifs, entre autres classements. Les traders peuvent désormais utiliser CopyTrader de la plateforme de trading pour trader des crypto-monnaies (en tant que classe d'actifs) aux États-Unis. Actuellement, 15 crypto-monnaies aux États-Unis peuvent être échangées sur eToro, y compris Bitcoin, Ethereum et Ripple, entre autres.

L'onglet Copy Trader permet aux utilisateurs d'eToro d'accéder aux meilleurs investisseurs en cryptographie. Ensuite, ils peuvent copier proportionnellement les transactions de différents investisseurs afin de diversifier leur distribution des risques aux traders copiés. Les transactions sont copiées en temps réel et au même prix, ce qui signifie qu'il n'y a pas de différence de temps entre le moment où l'expert trader place son trade et le moment où le même trade est copié.

Cette photo montre une main avec une pièce Bitcoin, Ethereum et Ripple.
Actuellement, 15 crypto-monnaies aux États-Unis peuvent être échangées sur eToro, y compris Bitcoin, Ethereum et Ripple, entre autres. (Source)

Quelles sont les conséquences du lancement de cette fonctionnalité aux États-Unis?

Les hauts dirigeants d'eToro y voient un bond de géant dans la démocratisation du commerce de crypto-monnaie aux États-Unis. Yoni Assia, co-fondateur et PDG d'eToro, a déclaré aux médias lors du lancement du reportage aux États-Unis:

«CopyTrader permet à la communauté eToro de travailler ensemble pour améliorer l'expérience d'investissement pour les traders de tous niveaux d'expérience. Nos traders peuvent commenter, partager et interagir les uns avec les autres de manière unique dans toutes les classes d'actifs. Nous avons créé CopyTrader pour apporter la valeur énorme des effets de réseau inhérents aux plateformes sociales dans le monde du conseil en investissement. "

D'un autre côté, Guy Hirsch, le PDG d'eToro aux États-Unis, considère que cette position est une avenue légitime viable pour la création de richesse. Il a dit:

«Les utilisateurs qui souhaitent profiter de la classe d'actifs cryptographiques peuvent désormais simplement rechercher un investisseur ayant fait ses preuves et cliquer simplement sur copier pour exécuter automatiquement les mêmes transactions. CopyTrader permet aux utilisateurs disposant de moins de temps ou d'expertise de se connecter avec des utilisateurs disposant de capacités éprouvées d'espace de trading, le tout sur une seule plateforme. "

La société a signé un accord de partenariat avec le célèbre acteur Alec Baldwin pour promouvoir le lancement de la fonction CopyTrader aux États-Unis, renforçant ainsi les liens entre eToro et Hollywood. Cela favorise l'adoption continue et généralisée des crypto-monnaies, ce qui attirera plus d'investisseurs dans le monde de la crypto-monnaie.

Malgré l'incertitude, le marché de la cryptographie continue de croître

En résumé, l'industrie des crypto-monnaies continue de faire face à plusieurs obstacles en raison des préoccupations du gouvernement concernant la réglementation, le blanchiment d'argent et la cybercriminalité. Cependant, le marché continuera de croître à mesure que les méthodes d'investissement alternatives dans l'industrie atteindront de nouveaux marchés.

Le trading de crypto via des plateformes comme eToro offre un moyen transparent d'investir dans l'industrie et maintenant même les traders débutants peuvent profiter de cette voie en utilisant la fonction CopyTrader.

__

(Image présentée par D & # 39; Vaughn Bell via Pexels)

AVERTISSEMENT: Cet article est écrit par un contributeur tiers et ne reflète pas les opinions de Born2Invest, sa direction, ses employés ou ses employés. Voir notre mentions légales pour plus d'informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots «croire», «projeter», «estimer», «devenir», «planifier», «vouloir» et des expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus, ainsi que des incertitudes, y compris les risques discutés dans les avertissements suivants et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer sensiblement des déclarations prospectives, qui reflètent les opinions de la direction de la société uniquement à la date des présentes. Assurez-vous également de le lire divulgations importantes.

Une façon de se diversifier est de trouver des copieurs qui négocient sur différents machine financiers. Par exemple, on pourrait copier un commerçant de forex ainsi qu’un commerçant de matières premières. Ils pourraient également envisager de copier les commerçants qui utilisent des délais différents. L’un pourrait être un trader intraday et un autre pourrait être un trader à plus long terme. Les courtier qui connaissent une volatilité élevée sur rendements dans rapport à ceux qui possèdent une faible volatilité sur rendements peuvent également être pris en considération. Enfin, considérer les commerçants super actifs par rapport aux commerçants moins actifs. N’oubliez pas, cependant, que dans l’hypothèse ou quelque chose semble trop beau pour évoluer en tant que vrai, c’est sensiblement le cas.

Que font les médias sociaux aux États-Unis avec le mariage et le divorce – TechTalks – astuces Blackhat SEO

Social Media Mobile App Icons.jpg

icônes d'application mobile de médias sociaux
Crédit d'image: Depositphotos

L'impact des médias sociaux est l'une des conversations les plus importantes de notre temps. Beaucoup se sont demandé où une connectivité constante est une aide ou un obstacle.

L'effet des médias sociaux sur le mariage aux États-Unis n'est pas facile à résumer. Bien que cela ne soit toujours pas étayé, certains soutiennent que la surutilisation des médias sociaux est similaire à la dépendance. Si une personne éprouve des symptômes d'anxiété ou de dépression et que les médias sociaux sont très présents dans sa vie, il est probable que cela joue un rôle dans ses symptômes.

Ces sites Web affectent également les personnes moins technophiles. Facebook, Twitter, Instagram et bien d'autres introduisent de nouvelles préoccupations concernant le processus de séparation et les défis pour les personnes dans des relations autrement saines.

Les médias sociaux ne sont peut-être pas la raison pour laquelle votre mariage a perdu son étincelle. Cependant, le rôle peut être plus important que nous ne le croyons.

Les médias sociaux fournissent des distractions malsaines

Selon une étude, les Américains au collège décrivent le «retrait» les médias sociaux comparables au sevrage physique des drogues et de l'alcool. La nature compulsive de ces sites Web peut distraire des interactions et des activités qui contribuent à renforcer les relations personnelles. Lorsque vous utilisez les médias sociaux dans votre relation, vous n'êtes pas présent mentalement.

Une autre étude indique qu'environ un quart des partenaires et des adultes mariés estiment que l'utilisation du téléphone cellulaire est devenue une distraction et une source de tension dans leur relation. Environ 8% ont admis avoir discuté avec leur partenaire de la fréquence à laquelle ils utilisent ces sites.

Les médias sociaux offrent des normes irréalistes

Par nature, les médias sociaux nous encouragent à partager les moments forts de notre vie personnelle et de nos relations – et non la bobine de bêtisier. Les gens aiment idéaliser ce qu'ils ne peuvent pas posséder et les médias sociaux sont une richesse inaccessible.

Comparer constamment des choses que nous considérons idylliques peut provoquer des sentiments de jalousie et d'insatisfaction. Nous doutons de notre capacité à mesurer, même s'il n'y a aucune raison de le penser. Les experts appellent ces sentiments le syndrome d'imposteur.

La surutilisation des médias sociaux peut entraîner des ruptures

Les chercheurs ont constaté qu'une utilisation excessive des médias sociaux est corrélée à une augmentation de la tricherie et de la rupture. Ces résultats se rapportent à la façon et à la fréquence à laquelle les gens utilisent ces sites Web.

Surveillance constante des puces d'activité en ligne d'un partenaire, loin de la confiance dans le temps. D'autres effets négatifs incluent la tentation de se connecter avec d'anciens ex. Les gens ont tendance à se demander ce qui aurait pu être, plutôt que de mettre de l'énergie ici et maintenant.

Les médias sociaux peuvent rendre le processus de séparation plus difficile

Le divorce est la bonne solution pour de nombreux couples. Pour le meilleur ou pour le pire, cependant, le processus est différent avec les médias sociaux dans l'équation.

Dans les cas où un entretien est envisagé, l'affichage de ses habitudes de dépenses sur les réseaux sociaux – y compris les achats pratiques, comme une nouvelle voiture nécessaire – peut avoir un impact négatif sur les obligations financières d'une personne.

Les médias sociaux offrent un porte-parole séduisant en temps réel aux parties blessées. Même un bref équilibre sur les réseaux sociaux peut créer une impression négative durable que les gens peuvent utiliser contre vous.

Les médias sociaux peuvent être un test décisif pour les couples

Avant d'entrer dans les effets les plus souhaitables des médias sociaux sur le mariage, voici un élément neutre. Une étude suggère que lorsque les gens partagent des détails sur leur relation en ligne, c'est parce qu'ils sont satisfaits.

La question de savoir si l'utilisation des médias sociaux apporte des avantages dépend de la façon dont vous les utilisez. Les couples doivent fixer des limites. Pour un grand nombre de couples, l'aspect public sert de caisse de résonance.

Les médias sociaux gardent quelques couples en contact

Chaque relation est différente et certains couples sont obligés de passer plus de temps séparés que d'autres. De nombreuses personnes ont appris à utiliser les médias sociaux comme outils de communication et de responsabilisation en un. Vous pouvez vous encourager les uns les autres et partager des moments spéciaux lorsque vous ne pouvez pas être là en personne.

Certaines personnes utilisent les médias sociaux pour rester en contact avec les amis de leur partenaire. Avec des plateformes telles que Facebook et Twitter, il est plus facile de nouer de nouvelles amitiés et relations. C'est un moyen facile de renforcer votre sens de la communauté.

Les médias sociaux peuvent aider les couples à résoudre leurs problèmes

Selon une enquête, les utilisateurs de médias sociaux mariés et collaborateurs discutent parfois de leur utilisation. Ces sites Web servent également de médiateur silencieux et aident les couples à communiquer ouvertement sur les problèmes ou les désaccords.

Cela était vrai pour 9% des répondants, qui ont déclaré que la communication sur les réseaux sociaux les avait aidés à résoudre quelque chose avec lequel ils n'avaient pas pu parler avec succès en personne. Ce nombre est passé à 23% lorsque les jeunes de 18 à 29 ans ont été isolés dans des relations sérieuses.

Les médias sociaux peuvent n'avoir aucune influence

Les médias sociaux dans les relations sont similaires à tout le reste – vous retirez ce que vous mettez. Certains couples utilisent les plateformes sociales pour montrer leurs meilleurs côtés, ce qui conduit au drame et à la jalousie. D'un autre côté, d'autres l'utilisent pour rester connectés et maintenir des relations saines.

Lorsqu'on leur a demandé, 72% des adultes ont répondu qu'Internet n'avait eu aucun impact sur leur relation principale, tandis que 74% ont déclaré que l'effet était le bienvenu. Environ 20% ont rapporté une expérience négative et 4% ont déclaré que les résultats étaient mitigés.

En ce qui concerne les médias sociaux et le mariage, de nombreuses variables sont difficiles à quantifier. Un avantage est que les partenaires peuvent partager leurs agendas sociaux. Ils peuvent également envoyer des informations sur les événements locaux et échanger des idées sur la façon de passer du temps ensemble.

Les preuves présentées suggèrent que les résultats dépendent de la façon dont nous utilisons les médias sociaux en termes d'équité et d'ouverture.

COMMENT LES MOTEURS DE RECHERCHE LUTTENT CONTRE UN BLACK HAT SEO ? Les Black Hats SEO sont à l’origine d’un appauvrissement de l’internet. Ils vont manipuler les bénéfices des moteurs de recherche : les meilleurs plateformes web le web ou les plateformes web plus pertinents ne sont plus dans premières positions. Cela a un impact négatif sur l’expérience utilisateur. Les moteurs de recherche luttent à l’encontre de les Black Hats SEO : grâce à des algorithmes comme Google Penguin et Google Panda. Ils sont de plus en plus malins plus en plus regardants. Le but de l’équipe dédiée de Google, Google Search Quality Team, est de lutter contre le spamming et autres allure de Black Hat SEO. Les algorithmes sont corrigés : plus performants, elles contrôlent plus de critères qu’avant.

Augmentation de 2,4% des cas de Covid-19 aux États-Unis, plus de 75 000 décès: mise à jour sur le virus – astuces Copytrading

1086ab70ee7ad363e74c3b0bfc0008c1.jpeg

(Bloomberg) – Moderna a augmenté le plus fortement en plus de deux semaines après que la société a déclaré que le vaccin expérimental serait un stade avancé de recherche au début de l'été. Le Japon a approuvé le remède de Gilead pour traiter le nouveau coronavirus. Les cas aux États-Unis ont augmenté de 2,4%, ce qui équivaut à la moyenne d'une semaine.

La Maison Blanche cherche à réviser un plan de prévention et de contrôle des maladies rejeté pour aider les autorités sanitaires locales à rouvrir les entreprises, selon des rapports. Une agence américaine a retiré l'approbation des masques N-95 de Chine.

Les National Institutes of Health craignent la perte de recherches financées car les laboratoires restent fermés. La Banque d'Angleterre pourrait accroître l'incitation à aider l'économie, malgré les perspectives d'une baisse de 14% qui pourrait être la pire en Europe.

Virus Tracker: les cas dépassent 3,8 millions; décès supérieurs à 267 000 De nombreux États ne respectent pas les critères de réouverture de la Maison Blanche Les exportations chinoises augmentent de façon inattendue; La sortie de la France et de l'Allemagne a frappé les réseaux chinois de Taiwan lui a donné un avantage sur la pandémie. Les assureurs maladie proposent des réductions aux clients infectés par les virus Froid, occupé, mortel: des virus traquent les travailleurs des usines de viande américaines Pour certains employés de JPMorgan, le travail à distance peut devenir permanent

Abonnez-vous ici pour une mise à jour quotidienne sur le virus de l'équipe Bloomberg Prognosis. Cliquez sur VRUS sur le terminal pour obtenir des nouvelles et des données sur le virus corona. Consultez ce QuickTake pour les questions sans réponse sur le virus.

La Californie présente des lignes directrices pour une réouverture partielle (17 h 08 NY)

La Californie a publié des directives sur la façon dont les magasins, les chantiers de construction et les usines peuvent rouvrir ce week-end, bien que les étapes décrites dans l'État américain le plus peuplé soient loin derrière la pratique habituelle.

Par exemple, les commerces de détail sont encouragés à effectuer des livraisons en bordure de rue pour empêcher les clients d'entrer en contact étroit. Certains magasins californiens l'ont déjà fait discrètement, malgré les commandes à domicile de l'État. Les restaurants, les centres commerciaux et les bureaux restent fermés, bien que le gouverneur Gavin Newsom ait déclaré que certaines zones répondant aux critères de l'État peuvent travailler avec les autorités sanitaires pour assouplir davantage les règles.

"Nous essayons d'inclure suffisamment de flexibilité dans ces secteurs pour permettre une certaine variation", a déclaré Newsom.

Le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a déclaré que sa ville ouvrirait des magasins vendredi selon les nouvelles directives de l'État. Le maire de San Francisco, London Breed, a déclaré qu'elle autoriserait le ramassage sur le trottoir à partir du 18 mai. D'autres comtés de la baie de San Francisco ont des commandes plus strictes qui maintiennent la plupart des entreprises non essentielles fermées jusqu'à la fin du mois.

Trump vante le Texas comme modèle de réouverture (16h50 NY)

Le président Donald Trump a accueilli jeudi le gouverneur du Texas Greg Abbott à la Maison Blanche et a promu le Lone Star State pour avoir suivi son appel à rouvrir l'économie, alors même que les États-Unis continuent de lutter contre l'épidémie de virus corona.

"Le Texas a été phénoménal et le Texas s'ouvre et de nombreux endroits s'ouvrent", a déclaré Trump, assis à côté d'Abbott dans le bureau ovale. "Je ne suis pas sûr que nous ayons le choix. Je pense que nous devrions le faire. Vous savez, ce pays ne peut pas rester fermé et fermé pendant des années."

Le Texas a rempli un certain nombre de critères, mais les cas de Covid-19, la maladie causée par le coronavirus, sont toujours en augmentation. Abbott, un partisan républicain et franc de Trump, a ordonné la semaine dernière une réouverture progressive de l'économie de l'État, ce qui permettrait aux restaurants, magasins, centres commerciaux et théâtres de reprendre leurs activités à partir du 1er mai avec une capacité de 25%. Il a déclaré que sa politique allait lever les arrêtés de fermeture locaux en vigueur depuis mars.

Sa décision a été retournée contre certains dirigeants et entreprises locales, y compris des chaînes de cinéma qui ont déclaré qu'ils ne rouvriraient pas, alors que le Texas risquait de relancer l'épidémie.

Uber Ridership éliminé pour la première fois (NY 4:35 PM)

Uber Technologies Inc. a déclaré que les réservations trimestrielles des clients de ride ont chuté pour la première fois, signe que le virus corona freine la croissance des entreprises qui ne sont allées que dans une seule direction.

Un point positif a été la livraison de nourriture, ce qui a permis de compenser la baisse des trajets. Les clients à domicile ont enregistré une augmentation de 52% des réservations brutes de livraison de nourriture à 4,68 milliards de dollars au premier trimestre. Les réservations brutes de Rides, une mesure de la valeur totale des tarifs surveillés de près par les investisseurs, ont diminué de 5% à 10,9 milliards de dollars. Un an plus tôt, la croissance était supérieure à 20%.

"Bien que notre commerce de voitures ait été durement touché par la pandémie en cours, nous avons pris des mesures rapides pour maintenir la solidité de notre bilan", a déclaré le chef de la direction d'Uber, Dara Khosrowshahi, dans un communiqué. "Parallèlement à l'augmentation de la livraison de nourriture, nous sommes encouragés par les premiers signes que nous voyons dans les marchés s'ouvrir à nouveau."

L'activité américaine en hausse de 2,4%; 75 000 morts (16 h NY)

Les cas aux États-Unis ont augmenté de 2,4% par rapport à la veille pour atteindre 1,25 million, selon les données recueillies par l'Université Johns Hopkins et Bloomberg News. Ce taux était supérieur au taux de croissance de mercredi de 1,9% et correspondait à l'augmentation quotidienne moyenne de 2,4% la semaine dernière. Les décès ont augmenté de 3,9% pour atteindre 75 054.

New York a signalé 3 491 nouveaux cas, ce qui porte le total à 327 469, selon le site Web de l'État. Les cas au Texas ont augmenté de 2,8% à 35 390, un rythme plus lent que l'augmentation quotidienne de 3,7% des tests, selon le département de la santé de l'État. Les décès ont augmenté de 2,6% à 973. La Floride a signalé 38 828 cas, en hausse de 2,2% par rapport à la veille, selon les services de santé de l'État. Les décès ont atteint 1 600, soit une augmentation de 4%. Les cas en Alabama sont passés à 8 599 contre 8 532 la veille, selon les services de santé de l'État.

La FDA retire l'approbation des masques chinois (NY 14:53)

La Food and Drug Administration des États-Unis a annulé la décision d'autoriser l'utilisation de dizaines de masques N-95 en Chine en cas d'urgence, après que les tests du gouvernement ont révélé que beaucoup ne fonctionnaient pas correctement.

L'agence avait autorisé l'utilisation des masques pour remédier aux pénuries d'équipements de protection individuelle, à condition que leur efficacité ait été vérifiée par des laboratoires d'essais indépendants. Cette politique, qui a été introduite le 3 avril, est annulée sur la base de tests effectués par l'Institut national pour la sécurité et la santé au travail, qui a révélé que de nombreux masques ne répondaient pas aux normes de filtration.

Dow Jones avait précédemment rapporté que la FDA avait révoqué l'autorisation.

L'activité sud-africaine augmente de 9% (14h45 NY)

Un record de 660 nouvelles infections a été diagnostiqué en Afrique du Sud, ce qui porte le total à 8 232, a déclaré le ministre de la Santé Zweli Mkhize. L'augmentation du nombre de cas coïncide avec une augmentation des tests et un assouplissement des règles de verrouillage permettant à certaines catégories de travailleurs de reprendre le travail. Le nombre de morts a augmenté de huit à 161, a déclaré Mkhize.

Les passagers d'Amtrak portent des masques (14 h 05 NY)

Les passagers d'Amtrak devront porter un couvre-visage dans les gares et les autocars à partir de lundi dans le cadre du programme ferroviaire pour lutter contre l'épidémie et protéger ses travailleurs. Les housses peuvent être retirées lorsque les passagers mangent dans des zones désignées, dans des chambres privées, ou assis seuls ou avec un compagnon de voyage dans leur propre paire de sièges, a déclaré Amtrak. Les petits enfants qui ne peuvent pas maintenir un soin du visage sont exemptés.

Un traitement vanté par Trump échoue dans une étude (14h NY)

Un médicament contre le paludisme présenté par le président Donald Trump et largement utilisé comme traitement potentiel pour les patients atteints de Covid-19 n'a pas aidé les personnes infectées à éviter les respirateurs ou à vivre plus longtemps, selon une étude publiée dans le New England Journal of Médecine.

Des chercheurs du New York-Presbyterian Hospital et du Columbia University Irving Medical Center à New York ont ​​évalué 1376 patients consécutifs qui sont venus à la salle d'urgence avec des symptômes de coronavirus et ont comparé le sort de ceux qui ont reçu le médicament, l'hydroxychloroquine. ; t. Près de 60% des patients ont reçu le médicament, généralement dans les 48 heures, et ils étaient en moyenne plus malades.

Il n'y avait pas de différences significatives entre les groupes quant au nombre de patients devant être placés sous un ventilateur ou décédés, même en tenant compte des différences entre eux, selon les chercheurs. Une étude supplémentaire, y compris des études scientifiquement plus rigoureuses dans lesquelles les patients sont répartis au hasard dans des groupes de traitement, est nécessaire pour confirmer les résultats, ont-ils déclaré.

Les résultats ne devraient pas être utilisés pour exclure un bénéfice ou un préjudice possible du médicament, bien qu'ils ne soutiennent pas l'utilisation du médicament en dehors des essais cliniques, ont déclaré les chercheurs. Le centre médical a mis à jour ses directives cliniques pour supprimer la suggestion selon laquelle les patients atteints de Covid-19 devraient le recevoir.

Déploiement du NJ d'unités de surveillance dans les maisons de retraite (13:43 NY)

Le New Jersey envoie des unités de la Garde nationale dans des maisons de repos congestionnées de l'Etat, a déclaré jeudi le gouverneur Phil Murphy.

Plus de 120 gardes joueront des rôles non cliniques dans les installations, responsables de la moitié des décès de Covid-19 dans l'État. Le nombre de morts dans le New Jersey à la suite de la pandémie est passé à 8 801, avec un total de 133 635 cas.

Le New Jersey a accueilli moins de 1 500 patients en soins intensifs et en soins intensifs pour la première fois depuis le 4 avril, a déclaré Murphy lors d'une conférence de presse. Les admissions à l'hôpital ont chuté de 40% par rapport à leur sommet, a-t-il déclaré, mais "nous avons encore beaucoup trop de nos camarades du New Jersey à l'hôpital".

"La bonne nouvelle est que 460 personnes ont quitté l'hôpital", a déclaré Murphy au sujet des dernières mises à pied de 24 heures. Seuls 325 patients ont été admis, ce qui prouve qu'il est crucial de maintenir la distance sociale. "Nous ne pouvons pas arrêter de penser que tout va bien", a-t-il déclaré.

Le Danemark conclut un pacte de réouverture (13h30, NY)

Le gouvernement du Danemark a convenu avec le Parlement d'un plan pour la poursuite de l'assouplissement d'une fermeture effective depuis la mi-mars.

Le 11 mai, les détaillants sont autorisés à reprendre leurs activités normales, des cafés, des restaurants et des écoles pour enfants plus âgés ouvrant une semaine plus tard, a annoncé jeudi le gouvernement dans un communiqué.

Les mesures font suite à un premier assouplissement des restrictions de circulation le mois dernier, après que le Premier ministre Mette Frederiksen a déclaré que le Danemark avait aidé à freiner l'épidémie en décidant de bloquer tôt.

La Norvège fixe son objectif pour juin (NY 12:45 PM)

La Norvège ouvrira progressivement autant que possible à la mi-juin, a déclaré jeudi le Premier ministre Erna Solberg.

Des rassemblements pouvant aller jusqu'à 50 personnes seront autorisés immédiatement tant que les gens seront à 1 mètre (3 pieds) l'un de l'autre, tandis que les collèges et lycées ouvriront lundi, après les classes inférieures et les jardins d'enfants. Les bars peuvent être ouverts le 1er juin et des événements pouvant accueillir jusqu'à 200 personnes sont disponibles à partir du 15 juin – et des matchs de football à partir du 16 juin.

La Norvège compte près de 8 000 cas confirmés et 209 décès, et sa propagation a ralenti ces dernières semaines.

Recherche à risque financée par les NIH (NY 12:25 PM)

Des milliards de recherches médicales financées par les National Institutes of Health des États-Unis pourraient être perdues car le personnel et les scientifiques ne peuvent pas entrer dans des laboratoires fermés pendant l'épidémie.

"Les estimations représentent environ 10 milliards de dollars de recherches du NIH qui disparaîtront en raison de la façon dont ce virus a touché tout le monde, nécessitant ce type de distance et renvoyant tout le monde à la maison", a déclaré jeudi le directeur du NIH Francis Collins à un comité sénatorial. . Collins a répondu au sénateur Bill Cassidy, un républicain de Louisiane, qui a posé des questions sur les plans pour l'arrêt de la recherche. Collins a déclaré que la science perdue est "un chagrin d'amour", mais n'a pas fait de plan.

Le NIH investit environ 32 milliards de dollars par an pour soutenir les universités et les centres médicaux dans le développement de nouveaux traitements et aider les gens à améliorer leur santé, a indiqué le site Web de l'agence.

Le Soudan du Sud lève le blocus (12:20 pm NY)

Le Soudan du Sud a assoupli certaines restrictions de verrouillage, même lorsque de nouveaux cas sont apparus. Les vols régionaux et le transport routier pourraient reprendre, a annoncé jeudi le gouvernement dans un communiqué. Les magasins et les magasins peuvent être ouverts et les taxis motos peuvent être redémarrés, à condition que les passagers et les conducteurs portent des masques. Le pays a indiqué que le nombre de nouveaux cas est passé de 58 à 74.

Cuomo prolonge l'interdiction d'expulsion (12:05 pm NY)

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a prolongé l'interdiction d'expulsion par les locataires jusqu'au 20 août, affirmant que la crainte de ne pas pouvoir payer le loyer est le principal problème qu'il entend des résidents. L'État interdit également les frais de location tardifs et permet aux locataires d'utiliser leur dépôt de garantie pour payer le loyer, a déclaré le gouverneur.

L'État a fait état de 231 décès mercredi. Les décès quotidiens sont bien en deçà d'un sommet de 799 signalés un jour le mois dernier, mais sont restés globalement les mêmes ces derniers jours. Cuomo a exprimé sa frustration face à la lenteur du déclin. L'État a signalé 3 491 nouveaux cas de virus pour un total de 327 469.

Le Japon approuve le médicament Gilead (11:45 am NY)

Le Japon a approuvé le médicament antiviral Remdesivir de Gilead Sciences Inc. Eh bien, a déclaré la société jeudi. "L'approbation exceptionnelle" des autorités généralement conservatrices du Japon intervient quelques jours après l'approbation par les États-Unis du médicament pour une utilisation d'urgence chez les patients atteints de virus, a indiqué la société.

Le remdesivir n'est utilisé qu'aux États-Unis pour traiter les patients hospitalisés, a déclaré Gilead.

White House Rejected CDC Reopening Guideline: Reports (11:34 am NY)

La Maison Blanche a rejeté un plan de contrôle et de prévention des maladies pour aider les autorités sanitaires locales à rouvrir des entreprises aux États-Unis, selon des rapports de l'Associated Press et d'autres.

Le document fournit des directives détaillées pour les restaurants, les transports publics, les écoles, les programmes de garde d'enfants et d'autres entreprises sur les étapes à suivre avant de rouvrir, selon une copie publiée par l'AP. Il a été rejeté par la Maison Blanche comme étant trop normatif, selon un autre rapport du New York Times. Le Washington Post a déclaré que la Maison Blanche attend des révisions.

Le gouvernement du président Donald Trump a commencé à pousser agressivement les États à ramener la vie à la normale, à rouvrir les entreprises et à redémarrer l'économie. Trump a déclaré que les Américains doivent être prêts à prendre un risque et à accepter un certain degré de maladie et de mort.

California Projects 18% Chômeurs (11:30 am NY)

Le chômage en Californie atteindra 18% cette année et le déficit budgétaire augmentera à 54 milliards de dollars alors que la pandémie et les fermetures connexes frappent l'économie de l'État américain le plus peuplé, a déclaré le ministère des Finances. Le déficit dépasse de loin le fonds de 16 milliards de dollars pour les jours de pluie de l'État. "La révision de mai prévoit que l'impact de ces pertes économiques sera supporté de manière disproportionnée par les Californiens à revenu faible ou intermédiaire", a indiqué le département.

Schumer dit que le plan d'aide "gros, audacieux" fonctionne (11:15 am NY)

Le leader démocrate du Sénat, Chuck Schumer, a déclaré qu'il travaillait avec la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, sur un «grand plan audacieux qui s'attaquera à l'ampleur de l'impact économique de la pandémie». Schumer a déclaré jeudi au Sénat qu'il était choqué que les dirigeants républicains et le président Donald Trump veuillent reporter plus d'aide. Les démocrates font pression pour obtenir une aide supplémentaire à "la population moyenne, les travailleurs et les familles", a-t-il déclaré.

L'OMS met en garde contre la mort des Africains (10 h 30 NY)

Près de 190000 personnes en Afrique pourraient mourir de Covid-19 au cours de la première année de la pandémie si les mesures de confinement échouaient, a déclaré l'Organisation mondiale de la santé dans un rapport qui examinait 47 pays avec une population combinée de 1 milliard d'habitants.

L'enquête a révélé une moyenne de neuf lits pour les unités de soins intensifs dans chacun des pays. Selon l'OMS, jusqu'à 5,5 millions de personnes pourraient avoir besoin d'une hospitalisation, dont jusqu'à 167 000 cas nécessitant de l'oxygène.

L'OMS a prédit une baisse des taux de transmission et de mortalité en Afrique en raison d'un certain nombre de facteurs, notamment le fait que la population du continent est plus jeune. Cependant, l'épidémie pourrait durer plus longtemps et certains pays, comme l'Algérie, l'Afrique du Sud et le Cameroun, courent un grand risque si les gouvernements ne donnent pas la priorité aux mesures de confinement, a indiqué l'agence.

L'OMS a déclaré mercredi que l'Afrique comptait 1 202 décès et 33 973 cas.

Le leader de l'Ecosse rebute Johnson (10h20 NY)

Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon a déclaré qu'elle ne subirait aucune pression pour lever la fermeture alors que le Premier ministre britannique Boris Johnson se prépare à assouplir certaines restrictions.

Johnson, qui est retourné au Parlement mercredi pour la première fois depuis sa contamination en mars, a déclaré que l'assouplissement des limites pourrait commencer dès lundi.

Sturgeon a indiqué que l'arrêt pourrait se poursuivre en Écosse, même s'il était levé en Angleterre. Une entrevue avec les gouvernements d'Écosse, d'Irlande du Nord et du Pays de Galles est prévue jeudi.

Le Portugal enregistre une augmentation plus importante du nombre de cas pour le deuxième jour (9 h 03 NY)

Le gouvernement postuguais a signalé jeudi 533 nouveaux cas, ce qui porte le total à 26 715. Le nombre total de décès a augmenté de 16 à 1 105. Lundi, le Portugal a commencé à assouplir les mesures de confinement en rouvrant de petits magasins.

L'OMS fait face à un déficit de financement de 1,3 milliard de dollars (8:30 NY NY)

L'Organisation mondiale de la santé est confrontée à un déficit de financement de 1,3 milliard de dollars pour répondre à Covid-19, a déclaré jeudi le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il a parlé aux ministres du gouvernement lors d'un briefing, remerciant la Commission européenne d'avoir organisé un engagement lundi.

3,17 millions de personnes supplémentaires demandent des allocations de chômage aux États-Unis (8 h 30 NY)

Des millions d'Américains ont réclamé des allocations de chômage la semaine dernière, portant le total à plus de 33 millions depuis que le virus corona a commencé à fermer des restaurants, des usines et des bureaux d'un océan à l'autre à la mi-mars.

Les demandes initiales de chômage étaient de 3,17 millions au cours de la semaine se terminant le 2 mai, après 3,85 millions la semaine précédente, selon un rapport du département du Travail publié jeudi. L'estimation médiane d'une enquête Bloomberg auprès d'économistes exigeait 3 millions.

La recherche révèle que 5% à 15% des cas chinois ont été réactivés (7 h 43 NY)

Le taux de réactivation en Chine a varié d'un endroit à l'autre, certaines régions montrant moins de 1% de ces cas parmi les patients guéris, Wang Guiqiang, directeur du département des infections au Beijing University First Hospital. Wang a publié les chiffres lors d'une conférence de presse tenue jeudi par la Commission nationale chinoise de la santé.

Les craintes de réinfection chez les patients récupérés grandissent en Chine, où le virus a fait surface pour la première fois en décembre dernier. On comprend mal pourquoi cela se produit, même si certains pensent que le problème peut résider dans des incohérences dans les résultats des tests.

Le milliardaire russe Lukoil hospitalisé (7 h 25 NY)

Leonid Fedun, actionnaire milliardaire du deuxième plus grand producteur de pétrole de Russie, a été hospitalisé pour une infection à coronavirus, selon le club de football Spartak Moscou, dont il est le président. Fedun est le 17e homme le plus riche de Russie, avec une fortune de 6,3 milliards de dollars, selon le Bloomberg Billionaires Index, et le premier Russe sur cette liste à confirmer publiquement qu'il est malade de la maladie.

Moderna s'attend à ce que l'étude de phase 3 commence au début de l'été (7 h 20 NY)

Moderna a augmenté de 13% dans les échanges avant commercialisation après que la société a déclaré que le vaccin expérimental pour le nouveau coronavirus serait en retard dans les études au début de cet été. Une étude à mi-parcours devrait démarrer prochainement. La société est l'un des leaders parmi les sociétés américaines développant des vaccins expérimentaux contre les coronavirus et a collaboré avec Lonza Group AG pour produire 1 milliard de doses par an.

Retour des travailleurs d'Aston Martin (6 h 33 NY)

Les travailleurs des usines Aston Martin Lagonda Global Holdings sont retournés au travail. Les travailleurs de la production ont entamé un retour progressif dans l'usine de voitures de luxe de St Athan au Pays de Galles, avec des travailleurs du siège mondial de l'entreprise à Gaydon en Angleterre, qui suivront plus tard, a indiqué la société dans un communiqué jeudi.

Aston Martin Lagonda suit l'industrie du logement, où des sociétés telles que Persimmon Plc et Vistry Group Plc ont déjà ouvert des succursales.

Far Point se retire de Global Blue Deal (6 h 31 NY)

Far Point a déclaré que sa décision était fondée sur des raisons telles que la pandémie de coronavirus. "La direction de Global Blue a informé l'APFC que la pandémie persistante de Covid-19 a un effet défavorable significatif sur la situation financière, les revenus et les résultats d'exploitation de Global Blue", a déclaré Far Point.

Royaume-Uni L'application antivirus stimule les problèmes de confidentialité (6 heures NY)

L'application de suivi mobile des contacts au Royaume-Uni contient un code qui permet aux autorités d'accéder aux informations de localisation détaillées d'un utilisateur et d'envoyer des informations à Microsoft Corp. et Google d'Alphabet Inc., selon une première analyse technique réalisée par Privacy International Comme les gouvernements du monde entier, le Royaume-Uni développe une application mobile volontaire qui utilise la technologie Bluetooth pour détecter d'éventuelles infections à coronavirus et les utilisateurs pour avertir quand ils peuvent avoir été autour d'une personne infectieuse. Les autorités affirment que les outils aideront à détecter et à atténuer les épidémies de virus une fois le verrou libéré, mais l'application britannique, qui a été testée sur l'île de Wight jeudi, a été interrogée par des experts de la vie privée. le système recueille trop d'informations sur les utilisateurs.

L'Europe doit être prête à resserrer à nouveau, prévient l'OMS (6 h NY)

Les pays européens sortant de l'isolement devraient être prêts à changer de cap s'il y a des signes de retour du virus, a averti jeudi le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé.

"La transition des mesures restrictives doit être vraiment flexible et adaptative", a déclaré Catherine Smallwood, responsable des urgences pour l'OMS Europe. Le calendrier d'une deuxième vague dépend des mesures prises par chaque pays, a-t-elle déclaré. Dans un autre briefing, l'Institut allemand Robert Koch a déclaré que si les résidents y retournent à une vie normale sans mesures de lutte contre le virus, une deuxième vague pourrait émerger avant septembre.

(Une version antérieure corrigeait la hausse des cas en Alabama dans la section d'enveloppement américaine.)

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Pour plus d'articles comme celui-ci, visitez-nous à bloomberg.com"data-reactid =" 130 "> Pour plus d'articles comme celui-ci, visitez-nous sur bloomberg.com

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d'actualités commerciale la plus fiable. "data-reactid =" 131 "> Inscrivez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d'informations commerciales la plus fiable.

© 2020 Bloomberg L.P.

Trading de copie malgré trading parfait
Il existe de légères différences entre le trading de copie et le trading miroir. La définition du trading mystère reflète une stratégie de trading. Les broker imitent le configuration de trading ainsi qu’à les stratégies de trading des autres traders. Au départ, les broker étaient intéressés selon des algorithmes particuliers qui possèdent été développés et développeurs ont partagé leur vieux de trading. Les opérateur trouveraient des algorithmes à fort rendement, puis copieraient leurs résultats, demandant aux développeurs s’ils pouvaient suivre stratégies. Le trading de copie est né du trading miroir. Avec le trading de copie, ne reçoit pas la disposition de la stratégie du copieur. Au lieu de cela, ils suivent aveuglément les métiers du trader.

C'est drôle que vous nous poursuiviez en Californie si nous ne sommes pas aux États-Unis et que nous n'utilisons pas les services informatiques américains … • The Register – Tout sur l’Affiliation

Shutterstock California.jpg

Un fabricant de logiciels malveillants exhorte le juge à abandonner une action en justice pour le nez de téléphone WhatsApp

Trois personnes regardent le Golden Gate Bridge, San Francisco, Californie

Hé patron, c'est ce que les gens imaginent quand ils pensent à la Californie – ou avons-nous besoin de plus de plage ou de tacos ou quelque chose?

Le fabricant israélien de logiciels espions NSO Group a rejeté l'allégation de Facebook selon laquelle il pourrait être poursuivi en Californie pour avoir prétendument utilisé des services informatiques américains et avoir une présence commerciale aux États-Unis.

En octobre dernier, Facebook et sa filiale WhatsApp ont poursuivi le développeur de logiciels et sa filiale Q Cyber ​​Technologies en Californie, affirmant que les sociétés avaient créé, distribué et exploité le logiciel de surveillance Pegasus qui infecte, détourne et extrait à distance les données des smartphones de WhatsApp. extraits. utilisateurs.

NSO Group a ensuite déposé une requête pour rejeter le procès pour piratage, arguant qu'il ne pouvait pas être poursuivi aux États-Unis: il jouit de l'immunité parce que ses clients sont des gouvernements. Le réseau social a répondu la semaine dernière en soulignant que le concept d'immunité souveraine ne s'applique pas aux entrepreneurs travaillant pour des gouvernements étrangers et que le logiciel de NSO repose sur des serveurs fournis par le fournisseur de services de télécommunications basé à Los Angeles QuadraNet.

La dernière salve légale de NSO, déposée auprès d'un tribunal californien jeudi cette semaine, conteste ces allégations. Un porte-parole du biz a déclaré que la déclaration du tribunal, couplée à un affidavit du PDG du groupe NSO, Shalev Hulio, devrait dissiper "plusieurs allégations trompeuses" faites par les avocats de Facebook.

"L'une de ces allégations concerne QuadraNet, une entreprise de télécommunications basée en Californie", a déclaré le porte-parole de NSO dans un communiqué par courrier électronique. "Comme nous l'avons soutenu contre le tribunal, ni NSO Group ni Q Cyber ​​n'ont jamais eu d'accord contractuel avec QuadraNet."

Hulio a déclaré dans sa déclaration: "Aucun des accusés (NSO ou Q Cyber) n'a jamais signé de contrat avec QuadraNet."

Claudiu Gheorghe, responsable de la sécurité de WhatsApp, a identifié dans une application précédente 720 attaques malveillantes sur WhatsApp à partir de l'adresse IP 104.223.76.220, un serveur en Californie fourni par QuadraNet et prétendument géré par NSO.

QuadraNet n'a pas répondu immédiatement Le registre& # 39; demande de clarifier le titulaire du compte pour cette adresse IP.

Le porte-parole de l'ONS a réitéré l'affirmation selon laquelle le biz n'utilise pas son logiciel Pegasus pour ses clients. Et le dossier légal en dit long: & # 39; Si les messages Pegasus étaient passés par les serveurs QuadraNet, ils auraient été envoyés par les clients de NSO, pas NSO. & # 39;

interdire

Le fabricant de logiciels espions NSO ne peut revendiquer l'immunité, affirment les avocats de Facebook – il est temps d'affronter la musique

LIRE PLUS

Le dernier dossier de l'ONS soutient que Facebook a nié à tort la possibilité d'immunité. Bien que la loi sur l'immunité ne s'applique qu'aux gouvernements, l'ONS affirme qu'elle a "le droit à l'immunité souveraine dérivée" sur la base d'une affaire de 2000 (Butters c. Vance) dans laquelle le quatrième circuit a statué qu'un agent privé provenait d'Arabie saoudite. était immunisé.

"(Facebook et WhatsApp) contestent l'utilisation alléguée de Pegasus pour envoyer aux utilisateurs de WhatsApp un message, qui a été entièrement réalisé par des monarques étrangers", a déclaré l'administration NSO. La théorie des «demandeurs» punirait les personnes qui offrent des biens et des services au gouvernement si la cause de l'action est fondée sur l'utilisation du produit par le gouvernement. Mais les fournisseurs ne sont pas privés de l'immunité aux instruments dérivés pour la construction d'instruments, ni d'aider les gouvernements à les maintenir afin qu'ils puissent être utilisés en cas de besoin. "

Le créateur de snoop-ware insiste également sur le fait qu'il ne pouvait pas avoir enfreint la loi américaine sur la fraude informatique et les abus parce qu'il avait la permission d'envoyer des messages via WhatsApp – des messages qui se trouvaient piégés pour son malware Pegasus sur les appareils des victimes à installer. Il est allégué que la CFAA ne s'applique qu'aux accès non autorisés et non aux contenus malveillants.

"Les plaignants soutiennent que NSO a formaté les messages WhatsApp pour cacher les données que WhatsApp ne voulait pas que les utilisateurs envoient", indique le dossier. "Mais NSO était autorisé à envoyer des messages, donc violer les limites de WhatsApp sur le contenu de ces messages ne pourra pas accéder aux serveurs WhatsApp sans autorisation."

Le biz continue en déclarant que le contournement des restrictions techniques ne peut pas être considéré comme une violation de la CFAA, comparant ses actions à la façon dont hiQ Labs a contourné les restrictions techniques introduites par LinkedIn pour arrêter le scraping Web. L'année dernière, le neuvième circuit a jugé que le grattage du Web ne répond pas à la définition de l'accès non autorisé de la CFAA.

"(A) Tout ce que NSO aurait fait était d'envoyer le mauvais type de message via les serveurs de WhatsApp. Ce n'est pas une violation de la CFAA", a déclaré le pétitionnaire.

Concernant l'affirmation de Facebook selon laquelle NSO "a accès aux paramètres d'appel côté serveur (ed) et modifie l'architecture technique qui dirige les appels via ses serveurs", ce qui n'aurait même pas dû être pris en compte car il n'était pas mentionné dans la plainte d'origine, insiste la demande biz spyware.

En outre, Facebook a affirmé que NSO avait "un département de marketing et de vente aux États-Unis appelé WestBridge Technologies, Inc", ce que NSO rejette. Le biz basé en Israël affirme qu'il n'a aucun contrôle sur WestBridge, basé au Maryland, un équipement de vente et de marketing qui se vend aux agences gouvernementales américaines. De plus, aucun des administrateurs actuels de NSO ou Q Cyber ​​ne vit aux États-Unis.

Fondamentalement, NSO dit qu'il n'a aucune présence aux États-Unis – aucune direction, aucun service commercial en Amérique – et n'utilise aucun service informatique américain, alors comment peut-il être poursuivi dans l'État américain de Californie?

Facebook a refusé de commenter le procès en cours. ®

Parrainé:
Comment accélérer des expériences numériques brillantes avec Low-Code

L’affiliation sur Internet est une technique e-marketing permettant à un website web annonceur de promouvoir ses articles et pourquoi pas ses offres en proposant une rémunération à d’autres sites web éditeurs en échange d’un apport de ventes, d’inscriptions ainsi qu’à de trafic. Pourquoi ? Simplement parce que les gens achètent de plus en plus en ligne. Si vous vous lancez dans ces aventure, vous devriez avant tout vous documenter après qu’est un broker d’affiliation, comment elle marche et spécialement apprendre à choisir le meilleur produit, celui qui ne demande pas assez d’effort de votre pour s’accomplir en tant que vendu : le produit qui se vend de lui-même.

Les 10 types de restaurants les plus rentables aux États-Unis en ce moment – Dropshipping formation

Restaurant.jpg

Les restaurants ne sont pas connus pour leurs marges bénéficiaires particulièrement élevées. En fait, la marge bénéficiaire moyenne de l'industrie se situe entre 2 et 6%. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas gagner du pain solide en ouvrant un restaurant – choisissez simplement l'un des types de restaurants les plus rentables. <! – ->

Il y a beaucoup à déterminer la rentabilité d'un restaurant. Chaque restaurant a des dépenses différentes en fonction de leur emplacement spécifique, de leur style et de leurs choix de menus. Mais il existe quelques concepts généraux qui sont généralement plus rentables que d'autres. Voici dix des types de restaurants les plus rentables à considérer.



Types de restaurants les plus rentables

Bars

L'alcool a l'une des notes les plus élevées de tous les articles de restaurant. Le bar et la grille, le pub ou le restaurant qui se concentre principalement sur la vente d'alcool peuvent donc très bien faire en termes de profit. Bien que les coûts et les revenus exacts varient selon l'emplacement et le style d'entreprise, on estime que les bars peuvent gagner environ 300 000 $ par an. Bien sûr, vous devez prendre en compte les coûts de démarrage et les coûts de fonctionnement. Mais de nombreux propriétaires de bars peuvent récupérer ces coûts et devenir rentables en quelques années.

Dîners

<! – ->Les aliments pour le petit déjeuner contiennent certains des ingrédients les plus abordables disponibles. Et le trafic dans les restaurants de petit-déjeuner a augmenté ces dernières années. Cela signifie qu'il peut être très rentable d'ouvrir un restaurant qui se concentre principalement sur les aliments pour le petit déjeuner. Bien sûr, en général, vous économisez moins d'argent si vous n'êtes ouvert que pendant le petit-déjeuner. Mais certains dîners restent ouverts pendant des heures, continuant à offrir des aliments de base comme des œufs et des crêpes toute la journée.

Camions alimentaires

Dans un récent sondage, plus de la moitié des propriétaires indépendants de camions de restauration ont déclaré qu'ils rapportaient plus de 150 000 $ par an. Ce n'est peut-être pas le nombre le plus élevé. Mais les camions de restauration ont généralement des coûts bas car il n'y a pas de location et généralement des frais de personnel et de menu limités. Si vous pouvez gérer et vendre efficacement les coûts des aliments lors d'événements à fort trafic, vous pouvez réaliser un bénéfice important.

Livraison uniquement Restaurants

Les restaurants virtuels, ou les restaurants qui ne proposent que de dîner ou de performer, ont gagné en popularité ces dernières années, en particulier dans les grandes villes. Encore un concept relativement nouveau, peu de données sont disponibles sur les gains. Mais vous pouvez économiser beaucoup d'argent en sautant le magasin. Vous n'avez pas à dépenser de loyer supplémentaire à un emplacement dans une zone à fort trafic. Vous avez probablement besoin de moins d'espace et vous n'avez pas besoin de tous les meubles et équipements supplémentaires nécessaires pour créer un espace convivial.

Restaurants de la ferme à la table

Les restaurants de la ferme à la table sont ceux qui n'utilisent que des ingrédients frais provenant directement des fermes locales. Il est devenu un concept populaire dans les villes du pays, principalement en raison des avantages de durabilité et de saveur de l'utilisation d'aliments d'origine locale. Cependant, ces ingrédients peuvent être plus chers. Ainsi, le modèle d'entreprise est plus réalisable dans les grandes villes et les marchés de luxe où les gens sont prêts à payer un supplément pour ces avantages.

Restaurants végétariens

Environ 37% de la population mange des repas végétariens au moins une partie du temps au restaurant. Les repas à base de plantes offrent de nombreux avantages pour la santé et l'environnement, qui peuvent être très attrayants pour un large éventail de consommateurs. De plus, sauter les restaurants de viande peut économiser de l'argent sur les coûts alimentaires en fonction des ingrédients spécifiques que vous choisissez. <! – ->

Pizzerias

Les pizzerias indépendantes réalisent près de 450 000 $ de ventes chaque année. Selon la taille et l'emplacement de votre restaurant, il peut également y avoir des coûts importants, y compris la location et l'équipement. Cependant, bon nombre des ingrédients de base utilisés dans la fabrication de pizza sont assez abordables.

Restaurants de pâtes

Les restaurants ou les restaurants italiens qui servent beaucoup de pâtes ont tendance à faire un peu de profit en raison des marques alimentaires. Les restaurants ne paient qu'un montant nominal pour les pâtes dans chaque plat. Et dans les restaurants haut de gamme, les plats de pâtes peuvent coûter entre 25 $ et 30 $ selon les autres ingrédients.

Restaurants à service rapide

<! – ->Les restaurants à service rapide ont rapporté 256 milliards de dollars en 2018. Les consommateurs soucieux des coûts continuent donc d'affluer vers ces comptoirs-repas pratiques. Avec ce type de restaurant, vous ne ferez probablement pas beaucoup de bénéfices sur chaque vente. Mais comptez plutôt sur un grand nombre de commandes. Vous devez donc choisir un emplacement avec beaucoup de piétons pour permettre aux gens d'entrer et de sortir à un bon rythme.

Restaurants buffet

Cela peut ne pas sembler une idée particulièrement rentable de laisser les clients prendre toute la nourriture qu'ils peuvent manger. Mais les buffets réduisent les coûts en limitant le travail avec peu de serveurs, en choisissant des ingrédients en vrac bon marché et en facturant un supplément pour les boissons.

Image: Depositphotos.com




Vous avez entendu discuter du dropshipping et vous avez envie de vous lancer dans ce aventure qui peut vous donner le pouvoir d’arrondir vos issue de mensualité et/ou de confectionner votre précis activité (vous serez alors votre seul patron !) ? Avant de vous lancer, vous rêveriez de tout connaître après style de marketing sur la toile ? Ses avantages ? Ses inconvénients ? Vous souhaitez aussi être avoir des récente plus concrètes: comment exécuter du dropshipping ? Comment créer un website dropshipping pas cher ? Comment trouver des fournisseurs dropshipping en France et pourquoi pas à l’étranger ? Vous recherchez aussi un exemple de conjoncture dropshipping qui agit réellement ? Vous vous posez la interrogation de savoir qui paie la TVA en dropshipping ? etc…

Voici comment nous mettons fin à la détention des immigrants aux États-Unis – formations Blackhat SEO

1588298140 0x0.jpg

Les États-Unis ont le plus grand système de détention des immigrants au monde. Chaque jour, plus de 50000 immigrants sont détenus dans des prisons provinciales et à but lucratif qui passent un contrat avec Immigration & Customs Enforcement (ICE) – à un coût humain élevé et pour les contribuables de 3 milliards de dollars par an. L'administration actuelle a considérablement élargi le système, avec plus de 20 nouveaux centres de détention (17 000 personnes supplémentaires par jour). Christina Fialho, Ashoka Fellow depuis 2016 et co-fondatrice de Liberté pour les immigrants, œuvre non seulement pour arrêter cet élargissement, mais aussi pour mettre fin à la rétention des immigrants. Ashoka's Lorena García Durán l'a rattrapée pour en savoir plus.

Il y a huit ans, vous avez fondé Freedom for Immigrants avec Christina Mansfield. Quel était le principal objectif que vous vouliez atteindre?

Nous voulons construire un pays où personne n'est emprisonné pour avoir franchi une frontière. Freedom for Immigrants s'efforce d'atteindre cet objectif grâce à deux stratégies principales. Premièrement, nous avons construit un réseau de 4 500 bénévoles qui est un chien de garde cohérent au sein de ce système. Nous avons commencé à mettre en place le premier programme de visites en Californie. Bénévoles maintenant dans notre réseau rendre visite à des personnes chaque semaine dans 69 prisons pour immigrants dans près de 30 États. Deuxièmement, nous avons lancé une alternative communautaire pour libérer plus de 250 personnes en payant leurs obligations d'immigration. Une fois libérés, nous les relierons au logement, aux avocats, aux transports et à la santé mentale – et nous ferons tout cela pour seulement 17 $ par personne et par jour, beaucoup moins que le gouvernement ne paie pour retenir les gens (environ 165 $ par personne par jour) .

Nous prouvons que notre stratégie fonctionne. Freedom for Immigrants a créé et coparrainé la Dignity Not Detention Act – qui comprend les premiers comptes à l'échelle de l'État dans le pays pour arrêter la prolongation de la détention et donner au procureur général pouvoirs de contrôle. Ces projets de loi ont été adoptés en Californie – un État qui détenait un quart de toutes les personnes en détention d'immigration. Depuis l'entrée en vigueur de Dignity Not Detention, sept municipalités ont annulé leurs contrats ICE. Ensuite, nous avons travaillé dans une coalition à l'échelle de l'État d'organisations de défense des droits des immigrants adopter une nouvelle loi pour éliminer les prisons privées en Californie. Ensemble, nous prouvons que l'abolition est possible dans la 5e économie du monde.

Vous parlez beaucoup de l'importance de la créativité et de la prise de risques avec des obstacles. Quels obstacles avez-vous surmontés en cours de route?

Nous traitons depuis 2013 "Une litanie d'actions de représailles du DHS en réponse à notre plaidoyer public", a déclaré le juge Andre Birotte Jr. dans son décision judiciaire récente accordez-nous une injonction préliminaire contre ICE. Nous avons plus d'une douzaine de nos programmes de visites d'affiliation suspendu lorsque nous avons publié des articles ou nous sommes prononcés pour un nouveau système. Quand nous coopéré avec L'orange est le nouveau noir Pour clarifier la réalité de la détention, notre hotline nationale a été supprimée. Des sociétés pénitentiaires privées nous ont muselés pour avoir signalé une agression sexuelle, ce que j'étais personnellement exclu de la visite dans certains centres de détention. Cependant, nous avons poursuivi avec succès le travail grâce à la persévérance créative, la mobilisation communautaire et l'action en justice si nécessaire.

En parlant d'obstacles, ICE vient de terminer toutes les visites sociales en réponse à COVID-19. Comment réagit Freedom for Immigrants?

Si l'ICE veut vraiment assurer la santé et le bien-être des personnes détenues, l'agence libérerait les immigrants, en commençant par les populations vulnérables. D'autres pays comme l'Espagne et l'Iran libèrent des personnes en réponse à Covid-19. En fait, Le ministère espagnol de l'Intérieur a lancé un libération progressive des personnes en détention d'immigration dont l'expulsion ne peut avoir lieu avant le 29 mars. Freedom for Immigrants a lancé un programme interactif carte qui suit la réponse de l'ICE à Covid-19et nous avons formé nos bénévoles de la hotline nationale pour répondre à la négligence médicale.

Votre organisation a dirigé le premier moratoire sur l'extension de la détention dans tout l'État. Comment tirez-vous parti de ce succès au Congrès?

Immédiatement après l'embauche de Dignity Not Detention en 2017, nous avons établi un partenariat avec des législateurs à la Chambre pour mettre en œuvre un changement dans le budget fédéral afin d'arrêter l'expansion de la détention à l'échelle nationale. 180 membres ont voté en faveur de l'amendement et lorsque nous avons eu un amendement similaire au début de 2019, c'était le cas réussi la maison. Nous avons depuis PRÊT établir un moratoire fédéral sur la prolongation de la détention, réduire de moitié le nombre d'immigrants en détention et utiliser les dollars actuellement en détention pour financer des alternatives. Nous croyons que ce projet de loi est réalisable dans le bon climat pour les deux à cinq prochaines années. Parallèlement, nous soutenons les efforts déployés dans des États tels que Washington et Maryland pour adopter des projets de loi à l'échelle de l'État.

Vous et Christina Mansfield avez récemment reçu le prix John F. Kennedy New Frontier d'un comité à deux niveaux. Pourquoi les deux parties devraient-elles travailler pour mettre fin à la rétention des immigrants?

Bien que la politique d'immigration de l'administration Trump ait été une escalade surprenante par rapport aux administrations précédentes, la détention des immigrants n'est pas nouvelle. Chaque gouvernement, au moins depuis l'administration Reagan, a contribué à bâtir et à développer notre système moderne de détention des immigrants. Donc, les mains d'aucun parti politique sont propres, ce qui signifie que nous avons tous la responsabilité et la possibilité de réformer et, finalement, d'abolir ce système. Le premier point de départ est un moratoire sur la prolongation de la détention alors que nous travaillons au-delà des frontières pour construire un pays où les immigrants sont accueillis sans peine de prison.

Lorena García Durán est directeur des partenariats à Ashoka et membre du conseil d'administration de Freedom for Immigrants.

Le black hat seo est un ensemble de procédés et d’automatisations visant à exploiter les craquelure des algorithmes pour manipuler les bénéfices en sa faveur. Les résultats donc être surprenants. Les websites s’adonnant à de telles pratiques se retrouver frais or lendemain dans les dix premiers résultats Google, voire en première position. Avec de tels résultats, c’est évidemment tentant. Mais fini faille a immanquablement vocation à être comblée, Google procédant en permanence à des mises à le jour plus ou moins importantes de son algorithme. Quand la faille est corrigée, ce qui n’est ne super long, achevés ceux qui s’en sont servis pour grimper artificiellement dans les SERPS sont alors démasqués en Google et sanctionnés. Selon l’importance des pratiques douteuses utilisées, cela voltampère du dérangement à la disparition ensemble du site.

London FinTech Revolut se déploie aux États-Unis – formations Copytrading

Revolut 1 457x305.png

FinTech, dont le siège est à Londres Revolut lance sa banque numérique basée sur les applications aux États-Unis après avoir attiré plus de 10 millions de clients en Europe et au Royaume-Uni.

Les clients américains ont déjà manifesté leur intérêt pour Revolut et sont sur une liste d'attente depuis que Revolut a annoncé l'année dernière qu'il s'apprêtait à apporter sa "super application financière" et sa carte de débit à travers l'étang.

"Comme le coût de la vie augmente de manière disproportionnée par rapport aux salaires des personnes, les gens devraient savoir plus que jamais ce qui entre et sort exactement de leur compte. Ils devraient avoir les outils pour les aider à gérer leur argent plus facilement et plus précisément. , A déclaré Nik Storonsky, fondateur et PDG de Revolut, mardi 24 mars dans un communiqué.

Lorsque Revolut a été lancé en 2015, la mission était de créer une super application financière qui servirait de plaque tournante centrale pour la gestion financière des consommateurs. Avec plus de 800 millions de dollars levés dans le cadre de levées de fonds, l'Unicorn compte déjà 2 000 employés, dont du personnel dans la Silicon Valley et à Manhattan.

& # 39; Lorsque vous dépensez ou transférez de l'argent à l'étranger, la plupart des gens ne sont pas conscients des frais cachés que les banques facturent. Le monde est de plus en plus connecté et les services financiers devraient soutenir, et non entraver, cette idée », a ajouté Storonsky.

Aux États-Unis, les gens peuvent ouvrir rapidement un compte Revolut à partir de leur smartphone à partir d'aujourd'hui en utilisant l'application iOS ou Android. À partir de là, les gens doivent télécharger une pièce d'identité, entrer leurs informations personnelles et attendre la vérification, qui ne prend généralement que quelques minutes.

Immédiatement après l'approbation, les gens ont tout ce dont ils ont besoin pour commencer à déposer et à payer.

Les dépôts aux États-Unis sont pris en charge par la FDIC jusqu'à 250 000 $ grâce à un partenariat avec la Metropolitan Commercial Bank.

Aux États-Unis, les utilisateurs de dépôt direct peuvent recevoir leur salaire 48 heures avant d'être payé par leur employeur.

Les clients sont immédiatement avertis lorsque de l'argent est débité de leurs comptes, ils savent donc exactement combien d'argent ils ont et où ils vont. Les utilisateurs peuvent définir des catégories de dépenses et de paiement adaptées à leur style de vie et créer un budget pour suivre leurs finances.

Les clients Revolut peuvent également envoyer des paiements en temps réel gratuitement, partager facilement un compte avec des amis et collecter des dépenses pour économiser facilement des modifications supplémentaires.

L'argent peut être dépensé, détenu et transféré dans le monde entier au taux de change interbancaire dans 28 devises, et les clients peuvent retirer de l'argent dans plus de 55 000 distributeurs automatiques de billets aux États-Unis et dans le monde.

Les clients ont également la possibilité de geler leurs cartes et de désactiver les fonctionnalités de paiement telles que les tap-and-swipe ou les paiements en ligne. Revolut dispose également d'une carte virtuelle jetable. Toutes les cartes Revolut sont également entièrement sans contact, prises en charge par Apple Pay et Google Pay.

Numérique Les banques – également appelées banques challenger – sont l'alternative FinTech pour les institutions financières plus anciennes.

——————————

RAPPORT PYMNTS: GIG ECONOMY TRACKER – AVRIL 2020

Les entreprises investissent environ 11 heures pour trouver des talents pour 40 heures de travail qu'elles reçoivent. Cet écart devient de plus en plus insupportable alors que les entreprises peinent à recruter dans le cadre de la pandémie en cours. Dans le dernier Gig Economy Tracker, Marlon Litz-Rosenzweig, co-fondateur et PDG de la plate-forme indépendante WorkGenius, explique comment les marchés sont particulièrement bien placés pour résoudre ce problème.



Une façon de se diversifier est de trouver des copieurs qui négocient sur différents appareil financiers. Par exemple, pourrait copier un commerçant de forex ainsi qu’un commerçant de matières premières. Ils peuvent aussi envisager de copier les commerçants qui utilisent des délais différents. L’un pourrait être un trader intraday et un autre pourrait être un trader à plus long terme. Les broker qui connaissent une volatilité élevée sur rendements dans rapport à ceux qui ont une faible volatilité sur leurs rendements peuvent également être pris en considération. Enfin, on considérer commerçants très actifs en rapport aux commerçants moins actifs. N’oubliez pas, cependant, que si quelque chose semble trop beau pour devenir vrai, c’est vraisemblablement le cas.

Vendre à l'international sur Amazon – Ventes en dehors des États-Unis – Dropshipping comment ça marche

World Map.png

Partager c'est prendre soin!

Tu fais pas doit résider aux États-Unis pour être admissible à la vente dans le magasin américain d'Amazon.

Fondamentalement d'Amazon 2,2 millions de vendeurs externes dans le monde, 86% se vendent le marché américain – et 41% ne sont même pas aux États-Unis

Si vous souhaitez devenir vendeur sur la plate-forme américaine d'Amazon, mais ne vivez pas en Amérique, cet article vous apprendra tout ce que vous devez savoir pour commencer.

4 raisons de vendre sur Amazon U.S.

1. Amazon États-Unis est le plus grand marché d'Amazon

Le site américain d'Amazon (Amazon.com) est le plus grand site de commerce électronique au monde. Avec plus de 2 milliards de visiteurs uniques chaque moisAmazon.com voit près de trois fois le trafic mensuel comme le deuxième plus grand site de commerce électronique mondial, eBay.

Le site américain d'Amazon offre également les avantages suivants par rapport à ses homologues internationaux:

  • Amazon États-Unis a plus de 112 millions de membres Prime
  • Amazon États-Unis a plus de 165 millions de produits dans son catalogue
  • 45% des vendeurs américains d'Amazon ont plus que gagné 25 000 $ de profit tout au long de la vie de leur entreprise
  • 75% des vendeurs américains d'Amazon gagnent plus de 1000 $ par mois en revenus

2. Il est plus facile de vendre aux États-Unis que dans l'UE

Le seul autre Marché Amazon se rapprocher d'Amazon.com en taille est la combinaison Réseau européen Amazon. Cependant, l'UE n'a pas encore surmonté quelques obstacles pour commencer à vendre sur sa plateforme.

Par exemple, les vendeurs européens doivent être responsables Taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Aux États-Unis, les vendeurs perçoivent la TVA des acheteurs, qui est appliquée après la vente.

Dans l'UE, cependant, les vendeurs doivent Ajouter la TVA plus tôt dans la chaîne d'approvisionnement. En tant que coût supplémentaire pour les marchandises vendues, cela rend plus difficile l'établissement de prix compétitifs dans l'UE.

En outre, les produits vendus dans l'UE devraient offrir plus que des anglophones. Aux États-Unis, la plupart des vendeurs répertorient leurs produits en anglais uniquement.

L'UE, en revanche, possède des marchés en Espagne, en Allemagne, en France, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Cela signifie que leurs produits et offres doivent être lisibles dans pas moins de six langues différentes. (Bien sûr, un plus large éventail de langues est plus inclusif et peut vous aider à atteindre de nouveaux et différents consommateurs; cela prend juste un peu de temps et d'efforts supplémentaires.)

3. Amazon offre la réalisation par Amazon (FBA)

Accomplissement par Amazon est un programme qui permet aux vendeurs Amazon d'envoyer et de stocker leur inventaire à stocker dans des entrepôts Amazon. Une fois la vente effectuée, les employés d'Amazon choisissent, emballent et expédient les marchandises au nom des vendeurs.

Bien que ce service soit disponible dans tous les pays disposant d'un marché Amazon, il est important de noter à quel point il offre facilement aux vendeurs internationaux.

Sans FBAles vendeurs internationaux doivent expédier leurs propres marchandises à l'étranger à leurs clients, ou trouver des options de manutention tierces, qui peuvent être très coûteuses et longues.

4. Un vendeur peut commencer à vendre sur Amazon U.S. avec peu d'obstacles.

Il y a peu d'obstacles à l'entrée pour commencer à vendre sur Amazon. En fait, 60% des vendeurs qui vendent sur le marché américain d'Amazon ont vu leur entreprise fonctionner en moins de trois mois.

De plus, 67% des vendeurs américains ont réalisé un bénéfice sur Amazon en moins d'un an.

Quels pays peuvent vendre sur Amazon U.S.

Actuellement, Amazon U.S. vendeurs de 102 pays à travers le monde. Vous pouvez consulter la liste complète des pays acceptés dans Centre d'aide d'Amazon.

Selon Amazon, un vendeur doit avoir à vendre dans l'un des pays répertoriés preuve de résidence dans leur propre pays, ainsi qu'un numéro de téléphone valide et une carte téléphonique rechargeable au niveau international.

Comment commencer à vendre sur Amazon U.S.

Tout d'abord, disposez des informations suivantes:

  • Une carte de crédit valide
  • Carte d'appel internationale rechargeable
  • Compte bancaire (si vous ne pouvez pas ouvrir un compte bancaire américain, vous devrez peut-être l'utiliser) Convertisseur de devises d'Amazon pour les vendeurs qui vous permet de vendre sur Amazon sans ouvrir de compte bancaire américain)
  • Numéro de téléphone
  • Preuve de résidence
  • Informations fiscales

Une fois que vous avez toutes les informations dont vous avez besoin créez votre compte vendeur Amazon, allez à sellercentral.amazon.com et cliquez sur & # 39; S'inscrire maintenant & # 39 ;.

Inscription vendeur Amazon

En plus des informations de base ci-dessus, les candidats au vendeur doivent avoir un entretien en ligne étape par étape pour déterminer s'il faut entrer ou non un W9 (en tant que contribuable américain) ou un W-8BEN (contribuable non américain).

Amazon peut prendre jusqu'à 72 heures pour examiner votre demande et vous autoriser à vendre sur Amazon. Parfois, ils ont besoin d'informations supplémentaires de votre part. Assurez-vous de répondre à ce dont Amazon a besoin en temps opportun.

Choisissez votre modèle d'entreprise

Vous avez peut-être déjà une idée des produits que vous souhaitez vendre, mais si vous ne le faites pas, il existe d'excellents moyens de découvrir des opportunités de produits à forte demande et faible concurrence sur le marché américain.

Une fois qu'Amazon vous a approuvé en tant que vendeur sur le marché américain, vous devez d'abord déterminer le modèle commercial ou commercial à utiliser.

Ce sont les trois plus populaires modèles économiques pour l'Amazonie internationale aux États-Unis vendeurs:

  • Étiquette privée: Créez votre propre marque / étiquette pour fabriquer vos propres produits. Bien que légèrement plus impliqué que les autres modèles économiques, il est de loin le plus populaire; 71% de tous les vendeurs Amazon sont des vendeurs de marques privées.
  • Vente en gros: Pacheter des marchandises en vrac à revendre sur Amazon. Contrairement à la MDD, où un vendeur doit créer sa propre marque, les produits vendus par le grossiste sont fabriqués par d'autres marques / sociétés.
  • Dropshipping: Poffrir et vendre des produits offerts par un autre fournisseur ou fabricant. Lorsque la vente a lieu, le dropshipper paie le fournisseur / fabricant pour expédier les produits en son nom.

Bien que d'autres modèles commerciaux existent, ces trois logistiques sont plus faciles car elles nécessitent toutes peu ou pas d'action de votre part. Vous pouvez vendre ces types de produits sur Amazon sans jamais voir l'inventaire vous-même.

Inversement, des modèles commerciaux comme arbitrage de détail vous obliger à acheter les produits en personne, puis à expédier ces produits à Amazon – cela peut coûter cher.

Voici une brève introduction à la recherche de produits:

1. Effectuez une recherche sur Amazon pour une opportunité de produit. Si vous ne savez pas quoi rechercher, utilisez Recherche d'opportunités de Jungle Scout pour vous aider à trouver de bonnes idées de produits.

2. Assurez-vous que l'opportunité du produit répond aux critères recommandés suivants (le Extension Jungle Scout aidera à valider ces informations):

  • Demande élevée. Nous recommandons des produits qui vendent 200 à 300 unités par mois.
  • Faible concurrence. Recherchez des produits dont les 10 meilleurs vendeurs ont moins de 100 avis / avis sur Amazon.
  • Léger / facile à expédier. Pour économiser les frais d'expédition (à la fois l'importation et l'expédition au client), assurez-vous que le produit n'est pas trop lourd ou trop gros.
  • Pas de problèmes juridiques. Assurez-vous que le produit n'est pas breveté. La dernière chose que vous voulez en tant que nouvel entrepreneur est un procès en propriété intellectuelle!

3. Assurez-vous que vous pouvez trouver le produit. Une fois que vous avez un produit que vous souhaitez vendre sur Amazon, assurez-vous de pouvoir l'acheter. Utiliser Base de données des fournisseurs de Jungle Scout ou Alibaba pour trouver un fabricant ou un fournisseur.

Créer une liste Amazon

Pour recevoir la destination d'expédition et l'entrepôt FBA auquel vous enverrez le produit, vous devez le faire faites votre annonce sur Amazon. Bien que la création de la liste parfaite sur Amazon soit un art et une science en soi, voici quelques principes de base:

  • Fournissez de superbes images. L'image de votre produit est la première chose que le client voit, vous devez donc vous assurer qu'elle reflète fidèlement votre produit et votre marque.
  • Le titre doit être informatif et convivial pour le référencement. Votre titre a deux fonctions. Tout d'abord, il permet à l'algorithme du moteur de recherche d'Amazon de savoir ce qu'est votre produit afin qu'il puisse le placer correctement dans leur catalogue. Deuxièmement, il indique aux clients toutes les informations importantes que vous souhaitez leur faire savoir sur votre produit.
  • Mettez en œuvre de nombreuses descriptions intéressantes. Bien que cela ne soit pas aussi important que vos photos et titres, les puces et les descriptions aident à convertir les clients qui sont toujours sur la clôture après avoir cliqué. Et si vous pouvez enregistrer votre produit via Enregistrement de marque Amazonvous pouvez également utiliser du contenu A +.

Choisissez un agent en douane

Pour importer votre article aux États-Unis, vous aurez besoin d'un courtier en douane pour faire entrer votre produit dans le pays (sauf si vous expédiez par avion comme UPS, DHL ou FedEx, auquel cas il est inclus en tant que service).

Votre courtier en douane vous guidera à travers le processus exact de dédouanement de votre envoi, y compris les documents requis, la documentation, les taxes, etc. C'est peut-être l'aspect le moins enviable des ventes des magasins américains d'Amazon, mais quelque chose que tous les importateurs doivent traverser.

Nous vous recommandons d'utiliser un courtier en douane tel que Flexport, qui organisera pour vous toutes les douanes, l'expédition et le stockage des stocks. Vous pouvez trouver d'autres courtiers en douane avec une recherche rapide sur Google pour obtenir les coordonnées et les avis.

Voici quelques services qu'un bon courtier en douane peut fournir:

Vérifier les échantillons

Votre courtier en douane peut vérifier vos échantillons pour vous et vous faire savoir s'il s'agit des produits exacts que vous avez spécifiés lors de l'achat auprès de votre fournisseur.

Assurance qualité

Tout comme lors de la vérification des échantillons, votre courtier en douane peut évaluer la qualité de vos produits. Il existe également des sociétés d'assurance qualité tierces qui peuvent inspecter et classer les produits avant qu'ils n'atteignent les centres de traitement des commandes d'Amazon.

Ces entreprises peuvent également contrôler la qualité pendant la production, de sorte que vous pouvez résoudre tous les principaux problèmes de production au début du processus.

Centres de préparation à l'accomplissement

Avant qu'Amazon puisse recevoir votre inventaire, vos produits doivent être préparésy compris avoir FNSKU & # 39; s et autres étiquettes appropriées.

Si votre produit ne peut pas être assemblé par votre fournisseur, un centre de manutention tiers peut vous aider. Tout cela peut vous aider à éviter des coûts supplémentaires d'Amazon.

Stockage

Amazon facture des frais deux types de frais de stockage: mensuelle et à long terme. Donc, si vous avez des produits qui se vendent lentement, ces coûts peuvent s'additionner, surtout si ces produits sont trop gros. Sans oublier, Amazon propose des limites de stockage pour les vendeurs en fonction de l'état de leur inventaire.

Dans les deux cas, envisagez de stocker vos produits avec votre propre courtier si c'est un service qu'ils proposent.

Commencez à vendre maintenant sur Amazon U.S.

En bref, Amazon est une excellente occasion de démarrer une entreprise. Et si vous allez vendre sur Amazon, vous devriez certainement vendre aux États-Unis

Bien qu'il existe des obstacles faciles à surmonter que vous pouvez considérer en tant que résident non américain, les avantages ne peuvent pas être surpassés une fois que vous les avez dépassés. Vous avez accès aux 2 milliards de clients mensuels d'Amazon U.S., à un vaste réseau de distribution et à de puissantes données de recherche.

Commencez dès aujourd'hui!

Partager c'est prendre soin!

Vous avez entendu parlé du dropshipping et vous avez envie de vous lancer dans cet aventure qui peut vous donner le pouvoir d’arrondir vos mort de salaire et/ou de confectionner votre formel activité (vous serez alors votre seul patron !) ? Avant de vous lancer, vous voulez tout connaître là-dessus féminin de commerce sur internet ? Ses avantages ? Ses inconvénients ? Vous souhaitez aussi être avoir des inconnue plus concrètes: comment exécuter du dropshipping ? Comment composer un web site dropshipping pas cher ? Comment trouver des fournisseurs dropshipping en France ou bien à l’étranger ? Vous recherchez aussi un exemple de emploi dropshipping qui fonctionne réellement ? Vous vous posez la interrogation de savoir qui paie la TVA en dropshipping ? etc…

Les tribunaux de Willert Park considérés comme l'un des 11 sites historiques les plus menacés des États-Unis – Buffalo Rising – top rank Blackhat SEO

Willert Park Buffalo Ny 7.jpg

Lorsque j'ai assisté à une conférence de presse au Willert Park Courts plus tôt dans la journée, ma première pensée a été: & quot; Suis-je en train de regarder le bon bâtiment? & # 39; Mais pendant que j'écoutais les membres de la communauté noire parler du complexe abandonné de Willert Park de la Buffalo Municipal Housing Authority (BMHA) conçu par unl'architecte Frederick C. Backus, J'ai commencé à comprendre que le souci de préserver les bâtiments était bien plus que les bâtiments eux-mêmes, c'était l'histoire de Willert Park qui risquait en fait d'être effacée.

Plus les membres de la communauté parlaient du site, plus je commençais à comprendre l'importance de sauver les structures. Vous voyez, Willert Park était autrefois une communauté prospère – à l'époque, il abritait une communauté de familles noires de la classe moyenne très unies qui vivaient dans les 170 unités. Pendant les mois d'été, il y avait un concours de jardins et des gens de partout dans l'East Side sont venus visiter les jardins, l'art public et les familles dans la cour centrale du complexe.

Mais au fil des ans, en raison du désinvestissement généralisé dans East Side, le dernier des les familles déménagé de Willert Park Courts, qui a laissé le complexe vide pendant la dernière décennie. À son apogée, le projet de logements sociaux a été construit spécifiquement pour la communauté noire ci-dessous sous le gouvernement du président Roosevelt, elle était devenue un centre d'activité sociale, en partie parce que c'était l'une des premières maisons avec jardin / cour du pays, et en partie parce qu'elle était unique en ce qu'elle bénéficiait d'un programme de sculpture sans précédent.

En passant devant la cour, comme je l'ai fait après la conférence de presse, je pouvais presque entendre les voix des enfants rire et jouer, et des adultes cuisiner et socialiser lors des chaudes soirées d'été. Fixé, ce complexe de briques maintenant délabré pourrait à nouveau être une véritable attraction pour les familles, en particulier avec la cour et les belles sculptures ornant les portes d'entrée de chaque unité. Quant aux sculptures elles-mêmes, les thèmes ont été déterminés par les premiers habitants du complexe, comme un point de fierté. Les images en bas-relief, mettant en scène des scènes de la vie et des réalisations de l'Amérique africaine, ont également été reconnues par le Museum of Modern Art.

«La perte de ces bâtiments continuerait de détruire l'architecture moderne de Buffalo et entraverait notre capacité à raconter notre histoire en tant que communauté – une histoire que nous comprenons toujours pleinement», a déclaré Jessie Fisher, directrice générale de Preservation Buffalo Niagara. «Alors que Buffalo commence à se stabiliser et que la population augmente, en particulier dans notre centre-ville et les quartiers adjacents de l'East Side, comment allons-nous comprendre et honorer ceux qui sont venus plus tôt et ont créé une communauté? Comment allons-nous comprendre et reconnaître notre passé compliqué alors que nous travaillons ensemble pour créer une vision commune de notre avenir? Des sites comme ceux-ci nous obligent à réfléchir profondément aux histoires que nous racontons sur notre ville et à la façon dont nous nous assurons que le New Buffalo a de la place pour tout le monde. "

Un ajout de 1942 sur le site a déjà été démoli et remplacé par des maisons mitoyennes (photo de droite).

En regardant l'enceinte de cuisson en vinyle qui est construite partout dans l'East Side, il est facile de voir à quel point un complexe comme celui-ci Willert Park peut être un atout précieux pour le logement à l'avenir. Au lieu de dépenser des millions de dollars pour démolir le complexe et construire plus de manoirs en vinyle ho-hum, il y a une opportunité de faire la bonne chose et de préserver et d'investir dans ces structures. Non seulement cela économiserait probablement beaucoup d'argent, mais ce serait aussi une chose respectueuse de l'environnement.

Chose intéressante, tLe National Trust for Historic Preservation and Preservation Buffalo Niagara s'est réuni pour annoncer que Willert Park Courts a été nommé l'un des 11 lieux historiques les plus menacés des États-Unis.* par le National Trust for Historic Preservation. Donc, si vous pensez qu'il n'y a que quelques écrous de stockage à essayer de tout sauvegarder, ce n'est pas le cas ici. Et encore une fois, il ne s'agit pas seulement des bâtiments, qui semblent en bon état (ils ont été reconstruits par le gouvernement fédéral), il s'agit de l'histoire des gens qui vivaient ici. Ce sont eux qui luttent pour préserver Willert Park.

(L-R) Alfred Price (UB School of Architecture and Design), Jessie Fisher (Directrice exécutive de Preservation Buffalo Niagara), George K. Arthur (ancien président Buffalo Common Council), Catherine Schweitzer (The Baird Foundation) et Sam Smith (un chef d'un conseil des locataires BMHA)

"L'architecture moderne réfléchie des tribunaux Willert Park à Buffalo témoigne d'une époque antérieure de logements abordables financés par le gouvernement", a déclaré Katherine Malone-France, directrice de la conservation par intérim au National Trust for Historic Preservation. «Les cours Willert Park, auparavant reconnues par les experts en design du Museum of Modern Art, étaient des résidences publiques qui procuraient aux résidents un sentiment de dignité et de fierté. En inscrivant ce site sur la liste des 11 sites historiques les plus menacés, nous espérons faire prendre conscience d'une partie importante de l'histoire de la communauté afro-américaine de Buffalo et aussi de l'intérêt pour le réaménagement de Willert Park en maisons abordables dont on a grand besoin. "

Actuellement, La PBN a pour mission de défendre le complexe architecturalement et culturellement important. Dans le même temps, PBN donne une voix à la communauté noire qui veut que Willert Park revienne à la vie. PBN dit espérer que le BMHA "revoir leurs plans de démolition passés et travailler à nouveau pour trouver un moyen de préserver cet important morceau du passé de Buffalo et de le ramener à la vie comme un endroit qui chérira les familles d'aujourd'hui et les dirigeants de demain. "

* Chaque année, la liste des 11 lieux historiques les plus menacés d'Amérique met en lumière des exemples importants du patrimoine de notre nation qui sont menacés de destruction ou de dommages irréparables. En 32 ans d'histoire, plus de 300 lieux ont été répertoriés et pendant cette période, moins de 5% des sites répertoriés ont été perdus.

Votez pour la préservation et la réutilisation des tribunaux Willert Park – cliquez ici pour ajouter votre nom. Le complexe est situé au 375 Spring Street à Buffalo.



La publication de textes visant seulement à améliorer le positionnement d’un condition est l’une des actions plébiscitées selon les zélateur du Black Hat SEO. Il s’agit à l’opposé de contenus spinnés qui se ressemblent sensiblement au sein d’eux et n’apportent pas précieux ajoutée puisqu’une seule version permet en général d’apporter des réponses à la requête émise en l’utilisateur d’un moteur de recherche. La création d’un réseau de sites entretenu pendant des Splog associe des textes de grande qualité médiocre en or netlinking qui n’a pas de réel intérêt pour l’internaute. Le bourrage de mots-clés et la contretype de contenus (susceptible d’être recopiés sur un autre site) font partie des secret faciles à mettre en oeuvre. La première n’a plus aucun impact, la seconde fonctionner dans plusieurs cas comme l’évoquerons parmi la suite. La multiplication des graffiti sur un CMS comme WordPress s’apparente aussi à une action SEO Black Hat a l’intérieur du intuition où les pages créées mécaniquement n’apportent en général pas grand chose puisqu’elles compilent des extraits d’articles.

Résidents des États-Unis – Liste des réseaux de commerce social – formations Copytrading

Social Trading Usa Residents Rs 450.jpg

Commerce social pour les résidents américains.

NFA et autres réglementations américaines

Si vous résidez aux États-Unis et que vous recherchez un réseau ou une plateforme de trading social pour vous rejoindre, vous êtes probablement tombé plusieurs fois sur le message suivant: & # 39; Désolé, mais pour le moment, nous ne pouvons pas accepter de client des États-Unis. Ou s'ils le font, le service que vous obtenez est également limité par rapport aux clients non américains.

C'est parce que le gouvernement américain a adopté une loi appelée la loi Dodd-Frank. Visant à éviter une nouvelle crise financière, la loi impose de nombreuses restrictions aux banques en termes d'investissements qu'elles peuvent effectuer et a effectivement mis fin aux opérations de change aux États-Unis. Les principales restrictions affectant le trading social et de copie sont:

  • Pas de couverture des transactions, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas ouvrir une transaction dans le même instrument dans 2 directions opposées (ACHAT et VENTE). Ainsi, alors que la plupart des traders que vous copiez sur les plateformes de trading social ne se couvrent pas, cette limitation devient un problème si vous copiez plus d'un trader et que vous ouvrez tous les deux une position EURUSD dans des directions différentes, par exemple.
  • Règle de négociation Premier entré, premier sorti (FIFO). Cependant, bien qu'il soit possible d'ouvrir plusieurs transactions de la même paire dans la même direction, elles doivent être fermées dans l'ordre dans lequel elles ont été ouvertes. De nombreux commerçants et systèmes de négociation ouvrent plusieurs transactions dans la même direction et ne les clôturent pas nécessairement sur une base FIFO.

Ces restrictions gouvernementales ont empêché même les courtiers qui acceptent volontiers des clients américains de le faire. Vos options de trading social sont devenues beaucoup plus limitées mais pas impossibles.

Plateformes de trading social disponibles pour les clients américains:

Commerce social pour les citoyens américains à ZuluTrade:

Parmi les réseaux de trading sociaux réguliers qui vous permettent de suivre et de copier automatiquement d'autres traders, ZuluTrade est le seul qui accepte encore les clients américains. Malheureusement, il existe cependant quelques restrictions sur le service:

  • Alors que les clients non américains peuvent choisir entre 10 et 30 courtiers pour ouvrir leurs comptes, ceux des États-Unis sont limités à 2. Actuellement, il s'agit de Forex.com (Gain) et TitanFx.
  • Les résidents américains sont également limités à ouvrir une paire de négociation à la fois car ZuluTrade n'a aucun contrôle sur la stratégie poursuivie par leurs fournisseurs de signaux. Cela signifie qu'il est préférable de rechercher des commerçants qui normalement n'ouvrent qu'une seule transaction à la fois. Si vous copiez des traders qui ouvrent normalement de nombreuses positions, vos résultats différeront considérablement de ceux du trader que vous copiez. Le processus que nous avons décrit ci-dessus s'applique aux types de compte FIFO sans couverture. En général, les comptes des investisseurs américains ont des institutions différentes selon les institutions utilisées par le courtier.
  • Cependant, gardez à l'esprit qu'il y a toujours quelques courtiers disponibles pour les résidents américains pour négocier sur ZuluTrade, cependant, en raison de réglementations très strictes, aucun ne peut être disponible au moment de l'inscription. Cela est uniquement dû à la réglementation très stricte des courtiers aux États-Unis, qui devrait changer avec la nouvelle politique Tramp. Cela signifie que vous pouvez toujours vous inscrire et trader sur un compte démo et même gagner de l'argent en tant que trader / fournisseur de signaux si les investisseurs d'autres pays trouvent votre stratégie de trading intéressante à suivre. Cependant, la négociation via un compte réel n'est possible que si vous soupirez auprès de Broker, qui offre le service aux citoyens américains. ZuluTrade a confirmé sa volonté d'élargir son offre de courtier pour les citoyens américains et est confiant qu'elle se développera cette année.
Caractéristiques principales

Plateforme de copie et de trading social ouverte à 50 courtiers de premier ordre

Réglementé dans l'UE et au Japon

Stratégies de trading avancées à copier

La France

Caractéristiques principales

Plateforme de copie et de trading social ouverte à 50 courtiers de premier ordre

Réglementé dans l'UE et au Japon

Stratégies de trading avancées à copier

Modes de paiement

Visa, Mastercard, QIWI, Skrill, China UnionPay, Bitcoin, Neteller

Compensation pour les commerçants / fournisseurs de signaux américains sur ZuluTrade

ZuluTrade rembourse les marchands américains avec un abonnement mensuel variable. Les frais mensuels pour les commerçants peuvent varier en fonction de la taille du compte et des signaux générés par mois. Notez que les traders ZuluTrade, qui sont enregistrés NFA en tant que courtier introducteur (IB), recevront un demi-pip par lot pour chaque transaction générée dans un compte Live.

La cotisation mensuelle est calculée selon la formule suivante:

((Capital client total selon l'opérateur / Solde d'ouverture) / 100) x Frais d'abonnement

Le solde d'ouverture représente le capital minimum nécessaire pour couvrir le prélèvement historique maximum enregistré du trader. Le capital client total suite au commerçant correspond au montant moyen sur la période mensuelle.

Les frais d'abonnement sont déterminés par le nombre de signaux générés par le commerçant au cours du mois. Vous trouverez ci-dessous le calendrier utilisé pour déterminer les frais d'abonnement.

  • 5 à 20 signaux = frais d'abonnement de 50 $
  • 21-30 = 100 $
  • 31 – 60 = 200 $
  • 61 – illimité = 350 $

ZuluTrade est libre d'adhérer, essayez-les avec un compte Demo Investor!

Caractéristiques principales

Plateforme de copie et de trading social ouverte à 50 courtiers de premier ordre

Réglementé dans l'UE et au Japon

Stratégies de trading avancées à copier

La France

Caractéristiques principales

Plateforme de copie et de trading social ouverte à 50 courtiers de premier ordre

Réglementé dans l'UE et au Japon

Stratégies de trading avancées à copier

Modes de paiement

Visa, Mastercard, QIWI, Skrill, China UnionPay, Bitcoin, Neteller

Commerce social pour les citoyens américains sur eToro

eToro a été lancé sur le marché américain en mars 2019 et donne aux Américains la possibilité d'accéder au service de trading social pour la première fois. Le déploiement, qui couvre 32 États et territoires, comprend actuellement uniquement la plateforme de trading social d'eToro et un portefeuille pour les actifs cryptographiques. eToro prévoit de renforcer la prise en charge d'autres classes d'actifs au cours des 12 prochains mois et s'étendra également à davantage d'États en attente d'approbations réglementaires.

Le trading est désormais en ligne et pris en charge dans plus d'une douzaine de crypto-monnaies, y compris les marchés suivants: bitcoin (BTC), Cardano (ADA), Bitcoin Cash (BCH), Dash (DASH), EOS (EOS), Ethereum Classic (ETC) , Ethereum (ETH), Litecoin (LTC), IOTA (MIOTA), NEO (NEO), Stellar (XLM), XRP / Ripple (XRP) et Zcash (ZEC). Le portefeuille eToro ne prend en charge qu'une poignée de pièces.

Le trading social d'eToro offre désormais aux traders américains la possibilité de "s'associer à d'autres traders cryptographiques (américains) pour prendre des décisions d'achat et de vente", a déclaré le PDG Yoni Assia. Les Américains ont désormais accès à CopyPortfolios pour copier des fonds et des portefeuilles spécifiques et CopyPeople pour copier d'autres utilisateurs américains.

Sélectionnez un CopyPortfolio qui correspond à votre profil de risque / rendement; entrez un montant à investir; cliquez sur le bouton "investir" pour allouer automatiquement le portefeuille. eToro vous donne la possibilité d'explorer le site virtuel d'équité lors de votre première inscription jusqu'à ce que vous soyez prêt à commencer à investir.

Commerce social pour les citoyens américains sur eToro

Caractéristiques principales

Plateforme de trading de crypto-monnaie récompensée

14 Cryptoassets disponibles pour investir dans

La France

Caractéristiques principales

Plateforme de trading de crypto-monnaie récompensée

14 Cryptoassets disponibles pour investir dans

Modes de paiement

Carte de crédit, Carte de débit, Virement bancaire, PayPal, Skrill, Neteller, Yandex, WebMoney, UnionPay, MoneyGram

eToro est une plate-forme d'investissement multi-actifs avec plus de 2000 actifs, y compris FX, actions, crypto, ETF, indices et matières premières. eToro propose une grande variété de cryptos, tels que Bitcoin, XRP et autres, en plus des paires crypto / fiat et crypto / crypto. Les utilisateurs d'eToro peuvent se connecter, apprendre, copier et être copiés par d'autres utilisateurs.

eToro est une plateforme multi-actifs qui propose des produits CFD et non CFD.

62% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Trading social pour les citoyens américains sur iSystem

iSystem vous donne accès à près de 2 000 systèmes de négociation automatisés de dizaines de courtiers qui négocient tout, des contrats à terme S&P aux euro-obligations et à l'or. Vous payez des frais mensuels pour vous abonner à un système et les transactions sont copiées directement sur votre compte de courtier.

Près de 1 400 systèmes de négociation automatisés créés par 77 développeurs professionnels sont suivis en temps réel sur des centaines de comptes clients, qui sont tous disponibles pour les clients américains lorsque les stratégies respectent les contraintes. Plus de deux douzaines de courtiers américains et une demi-douzaine de FCM sont pris en charge. Pour utiliser la plateforme, vous devez d'abord explorer les stratégies de trading. Choisissez ensuite un courtier. Activez ensuite la stratégie et échangez en mode mains libres.

iSystem offre également aux utilisateurs la possibilité de s'inscrire en tant que développeur et de créer des stratégies de trading automatisées.

Cependant, nous n'avons pas essayé ce service nous-mêmes et aucune option de démonstration n'est disponible. Cependant, vous pouvez librement consulter les performances des systèmes de négociation dans le passé sur leur site Web.

iSystem prend en charge les algorithmes de trading automatisés, pas le trading social. Cependant, nous avons décidé qu'ils méritaient d'être mentionnés, étant donné les options limitées de trading social pour les investisseurs américains et le fait qu'il s'agit de l'alternative disponible dans le placard.

Commerce social pour les citoyens américains à Collectif2:

Le réseau de trading de copies basé aux États-Unis de Collective2 rassemble également des "Trade Leaders" et des "Investors". Ils sont indépendants des courtiers, vous devrez donc vous inscrire auprès de l'un de leurs courtiers partenaires, dont la plupart acceptent des clients américains (bien que lorsque vous essayez de vous inscrire, nous ne donnions que la possibilité de vous inscrire avec leur favori courtier: courtiers interactifs).

Collective2 (C2) ne se considère que comme un hedge fund sans plusieurs niveaux de coûts. La plateforme existe depuis près de deux décennies et prend en charge une liste croissante de courtiers qui se situent actuellement autour de 20.

Avant d'accéder à un courtier pris en charge par C2, vous devez d'abord sélectionner un abonnement AutoTrade, avec des prix liés au nombre de stratégies. Les frais d'abonnement mensuels varient de 49 $ pour un abonnement solo (une stratégie de trading) à 299 $ pour un abonnement Portfolio Plus, reflétant des stratégies de trading illimitées. C2 vous offre également la possibilité de payer annuellement. Des commissions de courtage régulières s'appliquent.

Il existe un bon choix de systèmes de négociation que vous pouvez copier, des actions aux titres à revenu fixe et aux dérivés, et on nous a dit qu'ils étaient tous compatibles avec les restrictions commerciales américaines (ce qui semble être correct de ceux que nous avons examinés jusqu'à présent). Explorez les systèmes de la plateforme C2, y compris les performances historiques. Sélectionnez-en un ou quelques-uns. Activez-les sur votre compte de courtier habituel. Ne vous attendez pas à des minimums, des blocages et des démarrages / arrêts à votre discrétion.

Certains leaders commerciaux offrent une période d'essai gratuite de sept ou trente jours. (Je n'ai pas pu le confirmer – GT)

Caractéristiques principales

Plateforme de trading de crypto-monnaie récompensée

14 Cryptoassets disponibles pour investir dans

La France

Caractéristiques principales

Plateforme de trading de crypto-monnaie récompensée

14 Cryptoassets disponibles pour investir dans

Modes de paiement

Carte de crédit, Carte de débit, Virement bancaire, PayPal, Skrill, Neteller, Yandex, WebMoney, UnionPay, MoneyGram

eToro est une plate-forme d'investissement multi-actifs avec plus de 2000 actifs, y compris FX, actions, crypto, ETF, indices et matières premières. eToro propose une grande variété de cryptos, tels que Bitcoin, XRP et autres, en plus des paires crypto / fiat et crypto / crypto. Les utilisateurs d'eToro peuvent se connecter, apprendre, copier et être copiés par d'autres utilisateurs.

eToro est une plateforme multi-actifs qui propose des produits CFD et non CFD.

62% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Commerce social pour les citoyens américains à Signaux de trading MQL5:

Il y a une pénurie de courtiers Forex qui sont autorisés à soutenir les investisseurs américains. C'est un espace hautement réglementé qui limite l'effet de levier à 1:50 et limite l'activité de couverture, laissant de nombreux courtiers forex hors de la juridiction pour des pâturages plus verts.

Les courtiers Forex américains sont réglementés par la National Futures Association (NFA) et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Les courtiers Forex opérant aux États-Unis doivent maintenir un seuil minimum de réserves de capital pour agir en toute sécurité en tant qu'intermédiaire entre les commerçants et le marché.

Le site éducatif Forex Information ne contient que 17 courtiers qui acceptent les clients américains, y compris Interactive Brokers, eToro et Forex.com, entre autres.

MetaTrader est une plateforme de trading utilisée par plus de 600 courtiers dans le monde (nous n'avons pas la liste des courtiers américains bien que nous sachions qu'il y en a plusieurs). Par elle Site Web MQL5 vous pouvez vous abonner à des signaux automatisés ou acheter des systèmes développés par les développeurs MetaTrader4 et MetaTrader5.

Vous pouvez copier les signaux ou exécuter les systèmes directement depuis votre terminal MetaTrader. Cependant, cela signifie que vous devez exécuter votre ordinateur 24h / 24 et 7j / 7. Une solution plus propre consiste à trouver un courtier qui offre un service VPS ou utilise un hébergement virtuel. Avec VPS, vous pouvez louer une plate-forme virtuelle pour copier les mouvements de chaque trader 24h / 24. MetraTrader vous suggère de sélectionner un serveur avec une latence minimale pour votre courtier.

MetraTrader propose plusieurs plans de service MetaTrader VPS, allant de 10 $ pour un abonnement d'un mois à 95 $ pour un abonnement de 12 mois, ce dernier offrant une remise de 21%. La remise est proportionnelle à la durée de location.

Les nouveaux utilisateurs du VPS MetaTrader bénéficient d'une période d'essai gratuite de 24 heures pour les tests et le trading réel. Si vous annulez dans les 24 premières heures d'un abonnement, vous recevrez un remboursement complet.

Lors de votre inscription, vous devez également sélectionner un objectif, qui peut être l'un des trois: 1.) robots et indicateurs; 2.) fournisseurs de signaux; 3.) tous ensemble.

Sauf si vous êtes un peu technique, ces options sont clairement un peu compliquées. Vous devez également parcourir les systèmes vous-même pour en trouver un qui est compatible avec votre compte de courtier américain. Malheureusement, il n'y a pas d'option pour rechercher spécifiquement des fournisseurs de signaux ou des systèmes compatibles avec les États-Unis.

Nous savons qu'un résident américain est assez restrictif lorsqu'il s'agit de négocier et de trouver un courtier. Cependant, nous espérons que les solutions ci-dessus vous offrent au moins quelques options pour essayer le trading social et de copie. Cette liste n'est en aucun cas exhaustive et nous avons essayé de nous concentrer sur différents types de solutions. Lorsque nous rencontrons de nouveaux réseaux ou plateformes pertinents qui acceptent des clients américains, nous les ajoutons à cette liste. Vos commentaires sont également les bienvenus?

Caractéristiques principales

Plateforme de trading de crypto-monnaie récompensée

14 Cryptoassets disponibles pour investir dans

La France

Caractéristiques principales

Plateforme de trading de crypto-monnaie récompensée

14 Cryptoassets disponibles pour investir dans

Modes de paiement

Carte de crédit, Carte de débit, Virement bancaire, PayPal, Skrill, Neteller, Yandex, WebMoney, UnionPay, MoneyGram

eToro est une plate-forme d'investissement multi-actifs avec plus de 2000 actifs, y compris FX, actions, crypto, ETF, indices et matières premières. eToro propose une grande variété de cryptos, tels que Bitcoin, XRP et autres, en plus des paires crypto / fiat et crypto / crypto. Les utilisateurs d'eToro peuvent se connecter, apprendre, copier et être copiés par d'autres utilisateurs.

eToro est une plateforme multi-actifs qui propose des produits CFD et non CFD.

62% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Le trading de CFD et d'autres produits à effet de levier liés aux devises, matières premières, indices, actions et autres variables sous-jacentes comporte un risque élevé et pourrait entraîner la perte de tous vos investissements. Consultez toujours un conseiller financier indépendant. N'investissez jamais d'argent que vous ne pouvez pas vous permettre de manquer. Le contenu de ce site Web n'est pas un conseil et est uniquement à des fins éducatives!



Une façon de se diversifier est de trouver des copieurs qui négocient sur différents appareil financiers. Par exemple, on pourrait copier un commerçant de forex ainsi qu’un commerçant de matières premières. Ils pourraient également envisager de copier commerçants qui utilisent des délais différents. L’un pourrait être un trader intraday et un autre pourrait être un trader à plus long terme. Les broker qui connaissent une volatilité élevée sur leurs rendements pendant rapport à ceux qui possèdent une faible volatilité sur rendements pourraient également être pris en considération. Enfin, on considérer les commerçants très actifs par rapport aux commerçants moins actifs. N’oubliez pas, cependant, que dans l’hypothèse ou quelque chose semble trop beau pour s’accomplir en tant que vrai, c’est sensiblement le cas.